La langue française

Affublement

Sommaire

  • Définitions du mot affublement
  • Étymologie de « affublement »
  • Phonétique de « affublement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « affublement »
  • Citations contenant le mot « affublement »
  • Images d'illustration du mot « affublement »
  • Traductions du mot « affublement »
  • Synonymes de « affublement »

Définitions du mot affublement

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFUBLEMENT, subst. masc.

A.− Au propre
1. Péj., littér., rare. Habillement qui par sa bizarrerie s'écarte de la norme ou qui ne convient pas à celui qui le porte. Synon. plus usité : accoutrement.
a) Habillement anachronique :
1. Nos yeux en Europe sont accoutumés à associer ces différences tranchées de costumes et d'affublements à des régions exceptionnellement restées à l'écart, vivant de leur vie propre. Il s'en trouve encore de telles, bien que plus rares chaque jour, dans nos montagnes d'Europe, autour de la Méditerranée, et sporadiquement dans les Alpes et les Carpathes. P. Vidal de La Blache, Principes de géographie humaine,1921, p. 129.
b) Habillement de mauvais goût :
2. ... encore une fois fichue comme l'as de pique! Non, quelle dégaine! un vrai carnaval! Et Antoinette, insolente, triomphante, étalait sa robe violine et sa chevelure invraisemblablement échafaudée en coques monstreuses. Et, comique, ridicule presque, elle restait tout de même invinciblement charmante, par tout ce qu'on sentait en elle de spontané, de sincère et de naïvement pur, derrière cet effarant affublement. M. Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 85.
Rem. Ac. 1835, 1878 note ,,peu us.``; Besch. 1845 : ,,iron. et fam.``
2. Déguisement :
3. Sous l'affublement des grands mots, des panaches, des parades de théâtre avec des épées de fer-blanc et des casques en carton, on retrouvait toujours l'incurable futilité d'un Sardou, l'intrépide vaudevilliste, qui jouait guignol avec l'histoire. R. Rolland, Jean-Christophe,La Foire sur la place, 1908, p. 713.
Rem. Cet ex. allie le sens propre et le sens fig. (infra C).
B.− P. anal., iron. [En parlant d'une pers. comparée à un vêtement] Compagnonnage :
4. Peu d'années après avoir quitté les dehors de l'amant d'Hélène, il a suivi les modes courantes avec tout aussi peu de tact, et enfin pendant mon voyage en Italie il a fini par épouser Mlle Simon Candeille, qui a quelque quinze ans au moins de plus que lui, et qui peut certainement passer pour un affublement plus ridicule encore pour un homme que le costume phrygien ou les habits carrés et les grosses cravates du temps du Directoire. É.-J. Delécluze, Journal,1824, p. 60.
C.− Au fig. Ce qui cache ou déforme la réalité, déguisement :
5. L'idée française, épurée, délivrée de son affublement chauvin, nous réunira en face de ceux qui, ... ont voulu faire penser... qu'ignorer était une preuve de civisme. C. Mauclair, De Watteau à Whistler,1905, p. 107.
Prononc. : [afybləmɑ ̃]. Enq. : /afybləmɑ ̃/.
Étymol. ET HIST. − xiiies. « vêtement, habillement, tout ce qui couvre la tête et le corps » (Helias, B.N. 12558, fo20a ds Gdf. Compl. : Ne quident mais trover qui leur doinst garniment, Ne ceval ne haubert, ne nul affublement), peu attesté jusqu'au xviies. où il n'est plus usité que dans le style burlesque au sens de « accoutrement, habillement ridicule et de mauvais goût » (Dict. fr.-it. et it.-fr., Genève, Widerhold, 1677, ds Brunot t. 4, pp. 26-27); évolution parallèle à celle de affubler*. Dér. de affubler*; suff. -ment1*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 5.
BBG. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Fér. 1768. − Lav. Diffic. 1846. − Lundquist (E. R.). La Mode et son vocabulaire. Quelques traces de la mode féminine du moyen âge suivis dans leur évolution sémantique. Göteborg, 1950, p. 42, 117.

Wiktionnaire

Nom commun

affublement \a.fy.blə.mɑ̃\ masculin

  1. (Vieilli) (Habillement) Voile, habillement, ce qui couvre la tête, le visage, le corps.
  2. (Familier) Tenue vestimentaire singulière.
    • Elle était jeune ; perdue dans un triste affublement de lustrine noire, son visage ovale, sur lequel de longs cils jetaient l'ombre d'une tendre mélancolie, semblait d'ivoire. — (José Maria Eça de Queirós, La relique, 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AFFUBLEMENT. n. m.
Ajustement singulier.

Littré (1872-1877)

AFFUBLEMENT (a-fu-ble-man) s. m.
  • Action d'affubler ; ajustement singulier, ridicule. Que signifie cet affublement ? c'est une vraie mascarade.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « affublement »

(Siècle à préciser) Dérivé de affubler avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Affubler. On trouve dans l'ancien français afublail, Rois, 93, et dans le provençal afublalh.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « affublement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affublement afyblǝmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « affublement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affublement »

  • L’« affublement » sera dans tous ses états avec des tenues qui vous feront découvrir les vêtements portés à cette époque avec les « braies » (pantalons), les « cottes » (chemise, tuniques) ou encore les « mantels » (manteaux). Journal L'Est Eclair, Oyé braves gens, prêts à festoyer à Luyères ?
  • Prêts à « piétonner » dans la paille et la boue afin de « mangeailler » une bonne pitance et « d’esponger » un hypocras, sacrée vinasse, ils étaient encore nombreux, hier après-midi, à s’être rendus à la 31e édition de la fête de la scie d’Harfleur. Quitte à devoir croiser, par-ci par-là, moult « foldingos » et autres gueux au cœur de la « menuaille. » Certaines sales trognes à l’étrange affublement n’ont point effrayé les nombreux enfants de cette fête familiale qui, telle le phénix, renaissait de ses cendres il y a deux ans. Encore moins les dragons ayant mené toute la troupe vers un charivari final dans le parc de la mairie. Cela rigole, cela danse, c’est populaire et on ne redemandera pour 2020. Sous quelle forme ? « On a maintenant deux ans pour y travailler », insistait Christine Morel, maire d’Harfleur. « La fête a déjà fortement évolué dans sa forme. Mais ce sera également au collectif d’en décider. » www.paris-normandie.fr, La fête de la scie d’Harfleur séduit toujours
  • Là aussi, il n'y a aucune obligation. Mais c'est de plus en plus fréquent, lors des enterrements de vie de jeune fille, que les amies de la mariée enfilent une tenue ou un accessoire. Souvent, c'est les mêmes pour toutes les jeunes femmes. Couronnes de fleurs, t-shirt floqués, oreilles de lapin, déguisements d'ange pour contraster avec l'affublement de diablotin de la mariée... À vous de jouer ! Magazine Avantages, Des idées de déguisements cool et pas vulgaires pour un EVJF - Magazine Avantages
  • C'est avec charmement que damoiselle Bérengère, grâce à la fée couturière Audrey, est repartie derechef avec son affublement sous le bras. Un vrai conte de fées moderne, version médiévale. lindependant.fr, Bérengère et sa robe de mariée médiévale - lindependant.fr
  • Mais je viens à vous comme la colombe de l'arche et je vous apporte, confidentiellement, un signe des temps. On ne tricote plus, car voici les beaux mois dorés aux longs jours qui reparaissent; et vous, dégagés de votre affublement d'ours héroïques, vous émergez insensiblement de la terre. Bientôt, sveltes, debout, et droits dans le soleil, vous libérerez le sol, que couvre encore, pour peu de jours, l'ennemi dont vous faites l'étonnement. Le Figaro.fr, Tricoter pour les soldats (1915)

Images d'illustration du mot « affublement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « affublement »

Langue Traduction
Anglais rigging
Espagnol aparejo
Italien sartiame
Allemand takelwerk
Chinois 索具
Arabe تزوير
Portugais cordame
Russe такелаж
Japonais リギング
Basque rigging
Corse rigging
Source : Google Translate API

Synonymes de « affublement »

Source : synonymes de affublement sur lebonsynonyme.fr
Partager