La langue française

Affalement

Sommaire

  • Définitions du mot affalement
  • Étymologie de « affalement »
  • Phonétique de « affalement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « affalement »
  • Citations contenant le mot « affalement »
  • Images d'illustration du mot « affalement »
  • Traductions du mot « affalement »
  • Synonymes de « affalement »

Définitions du mot « affalement »

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFALEMENT, subst. masc.

A.− (Correspond à s'affaler). Action de s'affaler.
En partic. [En parlant du corps ou d'une part. du corps d'une pers. (affalement est suivi de la prép. de)] Affaissement, avachissement, effondrement :
1. Le duel est amusant à voir avec Chennevières qui, malin comme un Normand, se dérobant et s'effaçant dans une espèce d'ensommeillement benoît, ne répond au petit homme du cabinet des estampes que par l'affalement de son grand corps en un plongeon de donneur d'eau bénite. E. et J. de Goncourt, Journal,janv. 1875, p. 1035.
2. ... il raconte alors de la manière la plus charmante, avec de l'esprit donné par le cœur, l'affalement, la nuit tombée, du routier éreinté devant la fontaine faisant face à la maison de son beau-père à Champrosay et son incertitude angoisseuse en tête des deux chemins du carrefour, interrogeant du regard l'un et l'autre et se demandant celui au bout duquel il y avait l'espérance du manger et du coucher, puis son aventurement dans l'un, puis dans l'autre, et son retour découragé au bout de quelques pas... E. et J. de Goncourt, Journal,avr. 1891, p. 77.
3. Abaissement. Affalement, avachissement. (...) la gonzesse s'amollit [en maison publique], la bidoche pend : c'est (...) l'affalement des nichons. Bruant1901.
P. compar. [En parlant de choses] Anton. jaillissement :
4. Ils n'avaient donc jamais regardé une bête ni un arbre? ce platane, avec ses plaques de pelade, ce chêne à moitié pourri, on aurait voulu me les faire prendre pour de jeunes forces âpres qui jaillissent vers le ciel. (...). Impossible de voir les choses de cette façon-là. Des mollesses, des faiblesses, oui. Les arbres flottaient. Un jaillissement vers le ciel? un affalement plutôt; ... J.-P. Sartre, La Nausée,1938, p. 170.
Au fig. Épuisement, amollissement :
5. ... les régimes fascistes ou racistes semblent destinés à amener, au sein de la civilisation capitaliste, non par dissolution et affalement, comme les démocraties libérales-individualistes, mais par excès de tension et de raidissement, les nations d'ancienne culture occidentale au degré requis pour quelque expérience communiste ou simili-communiste, issue du totalitarisme fasciste ou raciste lui-même, ou produite contre lui, ... J. Maritain, Humanisme intégral,1936, p. 299.
B.− (Correspond à affalé). État d'une personne affalée; abattement, épuisement :
6. Abattement. Affalement (...) « Ça ne tient pas sur ses gambettes; ça tombe dans l'affalement au bout d'une nuit de noce... » Bruant1901, p. 2.
Prononc. : [afalmɑ ̃].
Étymol. ET HIST. − 1875 « action de s'affaler, de tomber », supra; 1884 « dépravation » fig. (Villatte, Parisismen : affalement, zedelijk verval, verdorvenheid [= décadence morale, dépravation]). Dér. de s'affaler* au sens de « se laisser tomber »; suff. -ment1*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 5.

Wiktionnaire

Nom commun

affalement \a.fal.mɑ̃\ masculin

  1. Fait d’être affalé.
    • Elle rit, elle aussi, et sans doute elle s’amuse beaucoup de voir l’affalement honteux de sa compagne, mais elle rit en femme qui voit avec complaisance ces sortes de débauches et n’hésite pas, le cas échéant, à en prendre sa part. — (Armand Dayot, Le Prado de Madrid, 1914)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « affalement »

(Siècle à préciser) Composé de affaler et -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « affalement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affalement afalmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « affalement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affalement »

  • Appelés vers 3 h 30, ce vendredi 10 janvier 2020, les pompiers ont dû faire face à un feu particulièrement violent en raison de la présence des véhicules. Du fait de l’affalement rapide de la structure en métal, ils n’ont pas pu intervenir à l’intérieur. Ils se sont assurés, cependant, que le vent ne dirige pas le feu vers l’entreprise voisine. , Carpiquet. 35 salariés au chômage technique après l’incendie de l’entreprise Daligault - Caen.maville.com
  • Impératifs de confinement, affalement brutal de l’actualité, adaptations nécessaires de nos journaux et de nos supports digitaux, incertitude quant à la durée de cette crise : au même titre que l’ensemble des services de l’entreprise, la rédaction s’organise pour faire face. Le nombre de journalistes mobilisés chaque jour est réduit, certains en télétravail, d’autres sur le terrain, quelques-uns encore assurant au siège ou au sein des agences le pilotage de l’ensemble. Les autres services opèrent de la même façon, notamment aux rotatives ou à la distribution, tous déterminés à faire vivre l’information sur l’ensemble des supports. SudOuest.fr, Comment "Sud Ouest" s’adapte à la crise de l’épidémie de coronavirus : nos réponses à vos questions
  • Une réclusion chez soi qui n’est donc synonyme ni d’ennui et d’affalement devant la télé ni non plus d’emprisonnement entre quatre murs étroits pour ce couple conscient « d’être dans une situation privilégiée et de bénéficier d’un bien-être familial qui nous donne la force et la sérénité pour affronter cette crise et les inévitables questionnements sur l’avenir qu’elle engendre. L'Orient-Le Jour, Zeina Arida et Karl Bassil, entre vie de famille, chants d’oiseau et temps de réflexion... - L'Orient-Le Jour
  • Mais le grand bouleversement s'annonce pour fin août-début septembre, avec le dynamitage du bâtiment des deux générateurs de vapeur hauts de 60 m. Si en 2008 les deux cheminées de la centrale ont été détruites par « grignotage », à l'aide de mini-pelles, la technique retenue cette fois est l'affalement par explosifs en minant les pieds en béton. leparisien.fr, Champagne-sur-Oise : la centrale électrique sera dynamitée cette année - Le Parisien
  • « Four and three and two and one, one ! » On n’avait plus connu ça depuis le début de la saison 6 de Game of Thrones, quand le générique avait failli nous faire tourner de l’œil de trop d’excitation. Plutôt que la bande son d’une apocalypse médiévale, celui de Broad City réveille en nous d’irrépressibles danses de la joie, suivies d’un inévitable affalement décomplexé dans le canapé. Car forcément, la série d’Ilana Glazer et Abbi Jacobson se regarde le dimanche, à treize heures, en pyjama dépareillé tâché de pizza suintante. parismatch.be, Popcorn Match : 5 bonnes raisons de regarder « Broad City »
  • Débutée en décembre 2001 avec l’affalement de la première chaudière, la déconstruction du site, confiée à la société belge Wanty (elle a déjà à son actif la déconstruction de dix-sept centrales thermiques en France et en Belgique), s’est donc achevé hier, avec l’affalement de la quatrième et dernière chaudière. La Voix du Nord, Port de Dunkerque: l’ancienne centrale thermique d’EDF a définitivement disparu du paysage (VIDÉO) - La Voix du Nord

Images d'illustration du mot « affalement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « affalement »

Langue Traduction
Anglais slouching
Espagnol encorvado
Italien dinoccolato
Allemand lümmeln
Chinois
Arabe التراخي
Portugais desleixado
Russe сутулый
Japonais しゃがむ
Basque slouching
Corse sluching
Source : Google Translate API

Synonymes de « affalement »

Source : synonymes de affalement sur lebonsynonyme.fr
Partager