La langue française

Acheminement

Sommaire

  • Définitions du mot acheminement
  • Étymologie de « acheminement »
  • Phonétique de « acheminement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « acheminement »
  • Citations contenant le mot « acheminement »
  • Traductions du mot « acheminement »
  • Synonymes de « acheminement »

Définitions du mot acheminement

Trésor de la Langue Française informatisé

ACHEMINEMENT, subst. masc.

Action d'acheminer (quelqu'un ou quelque chose à, vers) ou action de s'acheminer (à, vers).
A.− Au propre
1. Acheminement de vivres, de troupes, etc. à, vers... :
1. Au Caire, Catroux régla donc avec Auchinleck l'acheminement vers la Libye de la 1redivision légère et Kœnig, chargé de négocier les détails obtint de nos alliés un utile complément en fait d'engins antichars, de pièces antiaériennes et de moyens de transport. Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,L'Appel, 1954, p. 253.
[Le compl. de destination n'est pas exprimé] :
2. Si la France possédait des réserves, l'acheminement de ces réserves serait radicalement empêché par l'embouteillage des routes. On peut, à la rigueur, malgré les voitures en panne, les voitures imbriquées les unes dans les autres, les nœuds inextricables des carrefours, descendre avec le flot, mais comment les remonterait-on? A. de Saint-Exupéry, Pilote de guerre,1942, p. 321.
3. Tout ce monde court avec des bottes de ouate vers cette fausse aurore dans un acheminement d'échelles et de seaux d'eau combien sommes-nous quand minuit sonne devant l'immeuble incendié. L. Aragon, Le Roman inachevé,1956, p. 97.
Absol. [Sans compl. introd. par de] :
4. Devant ces flots humains, disparates et sans cesse croissants, qui arrivaient des quatre points cardinaux à la fois, tout autre problème, fût-ce celui du tri, le cédait aux nécessités d'un prompt acheminement; et force était bien désormais aux nazis de rassembler dans un même stalag, au hasard et non plus selon leur origine, tous ceux que le destin leur adressait. F. Ambrière, Les Grandes vacances,1956, p. 164.
2. Rare, vx. (Correspond à s'acheminer*). Synon. de cheminement.Déplacement généralement laborieux, lent, le plus souvent à pied :
5. Les tribus aryennes, que l'acheminement le long des montagnes guida vers la grande plaine indo-gangétique, y trouvèrent aussi vers l'est, comme les tribus chinoises affluant du Kan-Sou et de l'Asie centrale, l'attrait d'un enrichissement progressif de la nature. P. Vidal de La Blache, Principes de géographie humaine,1921, p. 62.
Rem. Acheminement ajoute à cheminement une idée de direction.
HORLOG. Mise en mouvement :
6. ... l'acheminement... sert à désigner la marche d'une horloge ou d'un chronomètre dont le balancier vient d'être lancé jusqu'à la réalisation d'un régime périodique... J. Andrade, Horlogerie et chronométrie,1924, p. 101.
Rem. Sur ces emplois, cf. acheminer I A, absol.
B.− Au fig. Évolution vers, progression vers...
1. [Le compl. de destination est introd. par la prép. vers] :
7. Certes, l'enfer seul l'avait préparé ainsi pour le péché, le désarmant, faisant de ses entrailles un lit de mollesse, où le mal pouvait entrer et dormir. Et lui, restait inconscient s'abandonnait à ce lent acheminement vers la faute. É. Zola, La Faute de l'abbé Mouret,1875, p. 1481.
8. Vous nous donnez une leçon pratique, de même que les grandes propriétés absorbant les lopins de terre, les grands producteurs dévorant les ouvriers en chambre, les grandes maisons de crédit et les grands magasins tuant toute concurrence, s'engraissant de la ruine des petites banques et des petites boutiques, sont un acheminement lent, mais certain, vers le nouvel état social... É. Zola, L'Argent,1891, pp. 41-52.
9. Et je me demande à présent si c'est bien le bonheur que je souhaite ou plutôt l'acheminement vers le bonheur. Ô Seigneur! Gardez-moi d'un bonheur que je pourrais trop vite atteindre! A. Gide, La Porte étroite,1909, p. 583.
10. Sans doute il arrive que c'est après sa mort seulement qu'un écrivain devient célèbre. Mais c'était en vie encore et durant son lent acheminement vers la mort non encore atteinte, qu'il assistait à celui de ses œuvres vers la renommée. M. Proust, À la recherche du temps perdu,Le Côté de Guermantes. 2, 1921, p. 326.
11. Les personnes les plus décidées à croire au progrès fatal de l'espèce humaine, plus précisément à son acheminement nécessaire vers plus de paix et d'amour, ne sauraient refuser de convenir que, depuis un siècle et de jour en jour davantage, ces passions atteignent, en plusieurs sens et des plus importants, à un point de perfection que l'histoire n'avait jamais vu. J. Benda, La Trahison des clercs,1927, p. 11.
12. Si antifinaliste que l'on soit, que l'on puisse être, on se heurte là à de l'inadmissible, à de l'impensable; et l'esprit ne peut s'en tirer qu'il n'admette une propension, une pente, qui favorise le tâtonnant, confus et inconscient acheminement de la matière vers la vie, vers la conscience; puis, à travers l'homme, vers Dieu. A. Gide, Journal,1942, p. 123.
2. Vx. [Le compl. de destination est introd. par la prép. à] :
13. C'était un acheminement à la naturalisation complète des Italiotes, que de les élever en quelque sorte d'un degré, en les assimilant aux Latins. P. Mérimée, Essai sur la guerre sociale,1841, p. 58.
14. Maman y fera [à Saint-Malo] quelque séjour après mon départ. Serait-ce ici un acheminement à une réunion plus décisive? E. Renan, Lettres intimes,1842-1845, p. 142.
15. ... il semblerait qu'il [Démétrius] a voulu établir à dessein une confusion entre les mots de César et de Tsar... Cette innovation... qui d'abord pouvait passer pour une faute d'orthographe, était un acheminement à des prétentions que nous allons bientôt voir paraître. P. Mérimée, Les Faux Démétrius,1853, p. 172.
3. [Le compl. de destination n'est pas exprimé] :
16. Malherbe n'avait pas reçu une facilité si heureuse, un génie si rapide, et il n'atteignit les hauteurs de l'art d'écrire qu'après un long et laborieux acheminement. Ch.-A. Sainte-Beuve, Tableau hist. et crit. de la poésie française et du théâtre français au XVIes.,1828, p. 159.
17. ... − Elle et moi nous ne nous sommes jamais aimés d'une façon bien décisive : − ce que je lui dirai ce soir, j'aurais aussi bien pu le lui dire la veille; il n'y a pas d'acheminement. A. Gide, Paludes,1895, p. 102.
18. Je rêvais de décrire les premières songeries et les tendres élans d'une adolescence féminine; puis, les aventures, les joies, les déceptions, les souffrances de la jeune femme, de l'épouse, de la mère; puis, l'épanouissement de la maturité et ses derniers feux; enfin, le lent acheminement de l'être qui vieillit; l'abdication progressive, traversée d'ultimes révoltes, jusqu'à l'heure mélancolique de la résignation. R. Martin du Gard, Souvenirs autobiographiques et littéraires,1955, p. liv.
Dans ce cas, peut s'employer au plur. :
19. Il est entré dans la lutte pour la destruction des états et des nationalités. C'est ainsi qu'il faut comprendre son action, ses pensées secrètes et tous ses acheminements... Ainsi, puisque vous me parlez de son idée sur l'Alsace-Lorraine, comprenez que c'est une chose qui ne l'intéresse nullement de savoir si l'Alsace-Lorraine appartiendra à la France ou à l'Allemagne. M. Barrès, Mes cahiers,t. 11, févr. 1917-nov. 1918, p. 358.
[Le but (ce à quoi on s'achemine) peut s'exprimer dans le cont. large] :
20. Car Jésus avait dit : allez et instruisez. Mais il n'avait pas dit : allez avec des gendarmes, instruisez de par le préfet; et depuis, l'ange de l'école, saint Thomas, déclara nettement qu'on ne doit pas contraindre à bien faire. On ne nous contraint pas, il est vrai, on nous empêche de danser. Mais c'est un acheminement; car les mêmes moyens, qui sont bons pour nous détourner du péché, peuvent servir et serviront à nous décider aux bonnes œuvres. P.-L. Courier, Pamphlets politiques,Pétition pour des villageois que l'on empêche de danser, 1822, p. 140.
21. ... il n'est pas encore d'usage de prendre les femmes à l'essai comme les chevaux... quoiqu'on annonce une loi sur le divorce... ce qui serait un acheminement. O. Feuillet, Honneur d'artiste,1890, p. 46.
Rare. Synon. de cheminement, aventures, péripéties :
22. Il vous souvient de la façon dont Bourget décrit, dans Un divorce, l'acheminement dans Paris d'une dame de la haute société, mêlée, qu'elle le voulût ou non, à tous les murmures et à tous les pièges de la capitale. L.-P. Fargue, Le Piéton de Paris,1939, p. 191.
Prononc. : [aʃminmɑ ̃]. Enq. : /aʃminmã/.
Étymol. ET HIST. − 1. 1454 au propre « action d'avancer par étapes vers un lieu » (Erec en prose, 263, 32 ds Cohn, Bemerk. zu T.-L. ds Arch. St. n. Spr., CXXXIX, 70-71 : Après l'acheminement de la gente damoiselle, Enide la reyne... oncques plus joieuse ne fu), peu usité selon Rich. t. 1 1680 et sorti de l'usage de Fur. 1701 à la fin du xixes. où il est de nouveau empl. (Guérin, 1892); 2. au fig. a) 1555 « action de progresser dans une voie, voie d'accès » (E. Pasquier, Le Monophile, a 3a ds R. Ét. rabel., IX, 299 : Chose ou nature semble nous donner acheminement); b) 1560 « état résultant d'une progression par degré, étape » (Pasquier, Recherches, I, 7 ds DG : L'un des premiers acheminements de sa ruine). Dér. de acheminer* aux sens propre et fig., suff. -ment1*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 81.

Wiktionnaire

Nom commun

acheminement \aʃ.min.mɑ̃\ masculin

  1. Entrée, avancement dans une voie, vers un but.
    • C’est un grand acheminement à la paix.
    • Leur répartition sur les différents chantiers, en fonction de la position géographique des cercles pourvoyeurs, permettait l'acheminement des recrues, par les soins des commandants de cercle, dans les conditions les meilleures. — (Babacar Fall, Le travail forcé en Afrique-Occidentale française, 1900-1946, 1993)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACHEMINEMENT. n. m.
Entrée, avancement dans une voie, vers un but. C'est un grand acheminement à la paix. Pour acheminement au traité, on résolut, etc.

Littré (1872-1877)

ACHEMINEMENT (a-che-mi-ne-man) s. m.
  • Ce qui est voie, chemin d'une chose. Toute la vie est un acheminement vers la mort. Cela était un acheminement au consulat Ce premier crime fut un acheminement à un autre. Cette manière de vivre est un merveilleux acheminement à la passion, Pascal, édit. Cous. La venue des faux prophètes semblait être un acheminement à la dernière ruine, Bossuet, Hist. II, 9. J'ai cru que, pourvu que nous conservassions les effets de l'histoire, toutes les circonstances [de la tragédie] ou, comme je viens de les nommer, les acheminements étaient en notre pouvoir, Corneille, Ex. de Rodog.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ACHEMINEMENT. Ajoutez : - HIST. XVIe s. N'ayant sceu ni entendu que lesdicts soldats se fussent acheminés par mon commandement et ordonnance, et que par adventure l'on ne vous aura pas à la verité fait entendre la modestie de leur acheminement, Lettres missives de Henri IV, à M. le marquis de Villars, 1571, t. I, p. 26. Le bon acheminement que donnez aux affaires de par de là, ib. au maréchal de Dampville, 1576, t. I, p. 92.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « acheminement »

(1555) Dérivé de acheminer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Acheminer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « acheminement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acheminement aʃminmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « acheminement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « acheminement »

  • Si le décès est survenu en France, le délai de délivrance d’un acte de décès est rapide (dans la journée ou le lendemain, une semaine environ par correspondance). En revanche, si le décès est survenu à l’étranger, le délai de délivrance d’un acte et de 3 à 4 semaines, augmenté du temps d’acheminement de l’acte par voie postale. Dossier Familial, Acte de décès : comment demander une copie ? | Dossier Familial
  • L'acheminement vers la mort est une fuite inconsciente pour échapper à la douleur et à la pénurie. De Herbert Marcuse / Eros et civilisation
  • La contemplation serait l'action à sa limite, l'apothéose de l'action. L'action par excellence. Tout le reste n'est qu'acheminement. De Claire de Lamirande / Le grand élixir
  • Livrer des colis par drone implique de repenser globalement l’acheminement des colis : multiplication des entrepôts de départ, amélioration des batteries, formation des pilotes. En France, la loi de 2012 qui régit les vols de drones est encore très restrictive. Boursorama Lifestyle, Les livraisons par drone ont commencé - Boursorama Lifestyle
  • Le roi Mohammed VI a donné ses très hautes instructions pour l’acheminement d’aides médicales à plusieurs pays africains frères, indique dimanche le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. , Maroc : Le roi donne ses instructions pour acheminer des aides médicales à plusieurs pays africains

Traductions du mot « acheminement »

Langue Traduction
Anglais routing
Espagnol prestación
Italien trasporto
Allemand beförderung
Portugais encaminhamento
Source : Google Translate API

Synonymes de « acheminement »

Source : synonymes de acheminement sur lebonsynonyme.fr
Partager