Achaler : définition de achaler


Achaler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ACHALER, verbe trans.

Can. Importuner, harceler (quelqu'un) :
1. La société nous met toute sous les yeux; tout ce qu'y a de beau sous les yeux. Mais allez pas croire qu'a fait rien que nous le mette sous les yeux! Ah! non, a nous conseille d'acheter aussi. On dirait qu'a peur qu'on soye pas assez tentés. Ça fait donc qu'a nous achale pour qu'on achète ses bebelles. Ouvrez le radio un petit brin... G. Roy, Bonheur d'occasion,1945, p. 69.
2. ... c'est un autre pays; c'est pus le même pays pantoute. Tu fais ta petite business tranquille, pas achalé par personne, pis, le samedi soir, si ça t'arrive de t'ennuyer du monde, de l'autre pays, eh ben, tu te rases, tu viens en ville et tu fais ton tour parmi la société. Tu leur fais une visite à ceux de l'autre pays... G. Roy, Bonheur d'occasion,1945, p. 379.
Rem. Attesté d'autre part ds Rougé (Le Folklore de la Touraine, 1943).
Prononc. − 1. Forme phon. : [aʃale], d'apr. Canada 1930. 2. Dér. et composés : achalant (-ante) adj., achalanterie subst. fém., achalement subst. masc.
Étymol. ET HIST. − Terme du Canada (Canada 1930; Bél. 1957, s.v.) issu des dial. gallo-rom. de l'ouest (Anjou achaler ds Verr.-On. 1908, s.v. : agacer, impatienter... affaibli, attristé. Empl. au Longeron au sens propre de « échauffer »; voir FEW t. 2, 1, 82b-83a) corresp. à l'a. fr. achaillir « échauffer » dep. le début du xiies. (Voyage Saint Brendan, éd. F. Michel, 1361 ds T.-L. : Puis el demain el [l. jo] sui galiz Cum cil qui est tot acaliz [?]); cf. Rennes chaler « chauffer » (Mém. Soc. Antiq. de France, VI, 244 : chaler. Pour chauffer, en usage chez les paysans. On dit je porte un paquet de hâres, chez nous, pour nous chaler; pour je porte, chez nous, un paquet de branches pour nous chauffer), corresp. à l'a. fr. chaloir « id. » < lat. calere « chauffer ».
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.
BBG. − Bél. 1957. − Blondheim (D. S.). Essai d'un vocabulaire comparatif des parlers romans des juifs au Moyen Âge. Romania. 1923, t. 49, p. 17. − Canada 1930.

Achaler : définition du Wiktionnaire

Verbe

achaler \a.ʃa.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Québec) (Normandie) (Maine) (Familier) Déranger ; agacer ; importuner.
    • Débarquez ! Y’a une bande de Shiners irlandais qui nous achalent. Venez nous aider, on n’est qu’une cinquantaine et ils sont plus de cent ! — (Jean-Claude Castex, Riviére-Rouge, Vancouver : Éditions PO, 2015, page 202)
    • Il les apprenait par cœur et les gueulait dans le bois, accordés sur des musiques à lui, et ça donnait des envolées traînantes comme du chant grégorien, qui achalaient des hommes mais lui procuraient, à lui, du cœur à l’ouvrage. — (Robert Lalonde, Le Petit Aigle à tête blanche, Le Seuil, 2016)
    • Son père lui demanda si elle avait fait un bon voyage et sa mère voulut savoir si elle s’était fait achaler dans l’avion. — (Maryse Rouy, De retour à Montréal 1966-1967 : Les Pavés de Carcassonne, Québec Amérique, 2013)
    • Les enfants nous achalaient déjà pour aller manger une crème glacée. — (Montréal, ville dépressionniste, Moult Éditions, Montréal, 2017, page 228)
  2. (Ouest) Réchauffer.
  3. (Ouest)(Figuré) Ennuyer, énerver.
  4. (Acadie) Chauffer mieux, attiser un feu.
  5. (Vieilli) (Québec) Avoir honte.
  6. (Québec) Tromper, leurrer.

Verbe

achaler \Prononciation ?\

  1. Fatiguer, user.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « achaler »

Étymologie de achaler - Wiktionnaire

De l'ancien français chaloir, du latin calere[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de achaler - Wiktionnaire

De l'ancien français chaloir, chauffer, issu du latin calere[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « achaler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
achaler aʃale play_arrow

Conjugaison du verbe « achaler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe achaler

Évolution historique de l’usage du mot « achaler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « achaler »

  • «J'ai commencé à écrire en français quand les gens ont arrêté de m'achaler avec ça... Je suis un peu tête de cochon», nous disait la chanteuse de Québec en entrevue l'automne dernier, lors de la sortie de The Beauty We've Found, son quatrième album.  La Presse, Pascale Picard en français
  • Les problèmes d’agression par irritation sont aussi à la hausse chez Éduchateur. Tout le monde est un peu moins tolérant, chats et humains inclus. Les chats se font plus souvent déranger pendant leur sieste ou achaler par les enfants au-delà de leurs limites. Ils finissent par mordre ou griffer. Les chats ont besoin d’avoir un refuge dans la maison, un endroit propre à eux où ils ne seront pas importunés quand ils y sont.  Le Journal de Montréal, Problèmes de chats pendant la période de confinement | JDM
  • C’est l’apparence. Mais en réalité, peu d’endroits dans la Ligue nationale sont aussi prévenants envers les joueurs d’une équipe. Les gens sont polis et gentils, jamais un joueur ne se fait agresser ou enguirlander dans un restaurant ou un endroit public. Il est toujours accueilli avec chaleur et admiration. Il ne se fait même pas achaler pour un autographe ou un selfie. Et si c’est le cas, par exception, les gens sont immensément polis et respectueux. Le Journal de Montréal, Foi de Georges, c’est la faute aux médias! | JDM
  •  «Il appelait au dépanneur, ma femme lui a déjà raccroché la ligne au nez au moins deux fois. Elle lui a dit ‘’là elle travaille tu vas arrêter de l’achaler pis l’écœurer''. Déjà dans ce temps-là, Daphné elle vivait de l’intimidation», rapporte M. Grimard. TVA Nouvelles, «Tu vas arrêter de l’achaler pis de l’écœurer» | TVA Nouvelles
  • « C’est difficile, certain ! », partage la dame de 73 ans. « Moi, je ne conduis pas. Avant, le magasin était à deux blocs d’ici, donc je marchais m’acheter du lait, du pain, des légumes… Je préfère être indépendante, je ne veux pas achaler les gens. » , Déserts alimentaires dans le Nord: Earlton, un exemple parmi d'autres | ONfr+
  • «Il a mûri, a constaté un recruteur. Il se concentre davantage à jouer entre les sifflets qu’à perdre du temps dans les arrêts de jeu à achaler les autres, à se faire achaler et à parler aux arbitres. Son attitude est A1, c’est un super compétiteur.»     Le Journal de Montréal, Repêchage: top 10 des Québécois, selon les recruteurs | JDM
  • Aux États-Unis, les intérêts politiques l’emportent sur la vie. Il ne faut pas achaler Donald avec les tueries et les fusillades qui se déroulent régulièrement aux States, depuis toujours. Pour lui et les autres, il est plus important de respecter la «liberté» d’avoir un fusil. L’interdire relèverait du socialisme. Et Donald est fidèle à ses amis: «National Rifle Association. Vous avez un vrai ami à la Maison-Blanche, assure Donald Trump».   Le Journal de Montréal, Mon deuxième «top-10 + 1» des meilleures «trumperies» | JDM
  • On choisit de ne pas achaler les bœufs, les abeilles, les poules, les poissons, les mouches, les moustiques et tutti quanti pour se nourrir… La Presse, Les véganes et l’incohérence

Traductions du mot « achaler »

Langue Traduction
Allemand wurmen
Italien fare un dispetto
Anglais get picked on
Source : Google Translate API

Synonymes de « achaler »

Source : synonymes de achaler sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires