La langue française

Accueil > Orthographe > « Licence » ou « license » ?

« Licence » ou « license » ?

« Je suis allé renouveler ma licence au club de sport. »

Les anglicismes sont courants en français et peuvent mener à de nombreux doutes d'orthographe. Dans cet article, nous étudions le cas de la confusion entre « licence » et « license ». Quelle est la bonne orthographe ? Nous vous expliquons tout dans cet article. Bonne lecture !

Faut-il écrire « licence » ou « lisence » ?

On écrit toujours « licence » avec deux -c : le mot « licence » est un substantif féminin qui vient du latin licentia (« permission »). Sa définition est la suivante : permission, liberté qui est accordée à quelqu'un. Attention à ne pas écrire « license » avec un -s, c'est son équivalent anglais qui désigne le document donnant la permission à quelqu'un de faire quelque chose. License avec un « s » n'existe pas dans la langue française !

La majorité des noms français finissant par le son [ɑ̃s] s'écrivent avec un -c : -ence ou -ance. Il existe cependant quelques exceptions :

  • Mots terminants en -ense : défense, dispense, dépense, récompense, offense etc.
  • Mots terminants en -anse : anse, danse, hanse, panse, transe etc.

Exemples d'usage du mot « licence » dans la littérature

Qu'est-ce que tu as fait avec ta licence en droit ? Tu veux dire avec le diplôme? Oui. Tu ne l'as pas perdu ? Non.

Romain Gary, La promesse de l'aube

Maître Nicless, votre licence vous est retirée, vous payerez l'amende, et vous irez en prison.

Victor Hugo, L'Homme qui Rit

Et c'est aussi un plaisir très grand que de voir une certaine hardiesse et licence en de tels esprits qui légitiment d'un mot les opinions que nous aurions voulu avoir et que nous avions repoussées [...]

Marcel Proust, Jean Santeuil

Ce n'est pas pour se donner licence de vendre leur marchandise au plus offrant qu'ils ont considéré comme un métier la littérature, mais, au contraire, pour se replacer, sans humilité ni orgueil, dans une société laborieuse.

Sartre, Qu'est-ce que la littérature ?

Cependant pour beaucoup la liberté ne prend encore que la figure de la licence, les orgies et les crimes des grandes dames et des courtisanes italiennes sont demeurés légendaires. Cette licence est aussi la principale liberté qu'on rencontre dans les siècles suivants parmi les femmes que leur rang ou leur fortune affranchissent de la morale courante [...]

Simone de Beauvoir, Le deuxième sexe

Plaine qui verdoie, soleil qui poudroie, bourse qui s'accroît, populations qui merdoient. Licence pour les uns, licenciement pour les autres.

Philippe Sollers, Le Lys d'or

Attention à ne pas vous laisser influencer par la langue anglaise, qui nous fait faire bien des fautes d'orthographe ! N'hésitez pas à poser vos questions en commentaire et à parcourir nos autres articles sur l'orthographe.

Sujets :  anglicisme

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager