La langue française

Accueil > Orthographe > « Obnubiler », « obnibuler », « omnibuler » ou « omnubiler » ?

« Obnubiler », « obnibuler », « omnibuler » ou « omnubiler » ?

« Il est resté obnubilé devant la splendeur de la nuit. »

Il y a certains mots français qui connaissent des déformations orthographiques de la pire espèce. C'est le cas de « obnubiler » qui s'est découvert quelques variantes sous forme de barbarisme : « omnibuler », « omnubiler » ou encore « obnibuler ». Comment éviter ces fautes d'orthographe ? Nous vous expliquons tout dans cet article. Bonne lecture !

Faut-il écrire « obnubiler », « obnibuler », « omnibuler » ou « omnubiler » ?

On écrit toujours « obnubiler » : le mot « obnubiler » vient du latin obnubilare, littéralement « couvrir de nuages. » Au sens propre, il signifie « faire disparaître, faire oublier » quelque chose, avec l'idée que les nuages présents dans son étymologie vont servir de voile. Au sens figuré, « obnubiler » signifie « priver de discernement, de lucidité, d'une manière obsédante. » En savoir plus sur les définitions d'obnubiler >

On n'écrira donc jamais omnibuler, omnubiler ou obnibuler (inversion du -u et du -i). Une astuce consiste à partir de son étymologie, et de garder en tête le mot nube en latin (nuage). Pour expliquer cette confusion orthographique, l'Académie française évoque l'hypothèse de la rareté de l'usage du mot « obnubiler ». Les sages expliquent également que ce mot « présente une parenté sonore avec le terme plus familier omnibus », ce qui pourrait nous inciter à écrire les barbarismes omnibuler et omnubiler.

L'analyse des occurrences de ce verbe dans les écrits publiés depuis 1800 montre en effet qu'il était davantage utilisé au cours du XXe siècle, et que son usage aujourd'hui a tendance à décroître :

obnubiler usage
Source : Google Ngram

Enfin, les conjugaisons du verbe « obnubiler » au présent de l'indicatif sont les suivantes :

  • j'obnubile
  • tu obnubiles
  • il obnubile
  • nous obnubilons
  • vous obnubilez
  • ils obnubilent

Exemples d'usage du verbe « obnubiler »

Il eut contre lui cette malheureuse vanité qui parfois obnubile son orgueil et lui fait écrire des choses très regrettables.

Paul Valery, Lettres à quelques-uns

Et voilà. Ça y est. On y croit. Dur comme fer. Le prestige de l'écriture. Le ton assuré de l'écrivain. On est obnubilé.

Nathalie Sarraute, Les Fruits d'Or

Encore moins l'érudit Drion de nos jours admet-il que les fumées du vin de son ancêtre aient pu quelque peu obnubiler Ney le jour du combat.

Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux

Et Alain, obnubilé, crut voir glisser sur les fleuves ténébreux de l'enfer, l'âme courroucée d'une reine morte.

Jean Giono, Angélique

C'était bien là la besogne des démons, disperser ses pensées, obnubiler sa conscience, en l'assiégeant aux portes de la chair lâche et corrompue.

James Joyce, Portrait de l'artiste en jeune homme

L'allégorie est claire et pourtant on l'interprète toujours à contresens ceux qui, devant le tableau allégorique, se hâtent d'applaudir Beethoven, ne comprennent rien à son orgueil ; ce sont le plus souvent des gens obnubilés par la politique, les mêmes qui préfèrent Lénine, Castro, Kennedy ou Mitterrand à Picasso ou Fellini.

Milan Kundera, L'Immortalité

Vous avez désormais toutes les clés en main pour ne pas utiliser les paronymes et barbarismes du verbe « obnubiler » ! N'hésitez pas à poser vos questions en commentaire et à parcourir nos autres articles sur l'orthographe.

Sujets :  barbarisme

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Milcane
Je viens de m'inscrire et j'apprends déja. Mille merci.
Répondre
La langue française Bienfaiteur
Merci à vous et à bientôt ! Nicolas.
Répondre
Cachemire
Merci à vous. C'est passionnant !
Répondre
Merci de m'accept
Bonjour, à peine inscris, pourriez vous m'éclaircir quant à l'usage de: démêler l'écheveau ou démêler les écheveaux ? Merci de me fixer et bonne journee.
Répondre
Jean Alphonse
Merci pour la clarification, c'est bien compris
Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager