La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « trottoir »

Trottoir

[trɔtwar]
Ecouter

Définitions de « trottoir »

Trottoir - Nom commun

  • Partie de la voie publique, généralement surélevée, réservée à la circulation des piétons le long des rues ou des quais.

    Quelle cohue sur les trottoirs et comme il est difficile de se mouvoir parmi ces gens qui, sans penser à mal, vous coudoient !
    — Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité
  • En langage populaire et figuré, partie externe plus ou moins large d'une tarte ou d'une pizza.

    D’habitude je ne mange jamais le trottoir mais là il était hors de question de faire un tel gâchis. Les ingrédients de la pizza étaient particulièrement frais et les anchois n’étaient pas collés à la sauce tomate.
    — delicatesseny, le blogue gourmand à New York
  • (Au Québec) Type de pâtisserie composée d'une pâte feuilletée rectangulaire garnie principalement avec une préparation fruitière et recouverte de lanières entrecroisées rappelant un trottoir.

    Dans les pâtisseries québécoises, le trottoir est une petite merveille de saveurs. Il s’agit d’un gâteau rectangulaire, fait d’une pâte feuilletée généreusement garnie de fruits, et recouvert de lanières de pâte délicatement entrelacées, évoquant un trottoir bien ordonné.”
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Battre le trottoir (arpenter le trottoir dans l'attente de quelque chose ou de quelqu'un.)
    À l'instant même, elle arrivait peut-être dans la rue. Il s'y jeta. Personne! Et il se remit à battre le trottoir
    — Flaubert, L'éducation sentimentale
  • Changer de trottoir
  • Contre le trottoir
  • D'un trottoir à l'autre
  • Faire le trottoir (racoler sur la voie publique.)
    C'était une brave petite prostituée, et elle n'a jamais essayé de monter en grade. Elle a vécu trente ans en carte, à faire le trottoir entre la Madeleine et la rue Drouot
    — Martin du G., Thib., Pénitenc.
  • Fille, femme du trottoir (racoleuse, prostituée.)
  • Grand trottoir (répertoire classique.)
    J'ai rempli quarante ans, sans qu'on y trouvât à dire, tous les rôles du grand trottoir, à Périgueux, Cahors, Briançon, Quimper, Vire
    Dict. hist. arg., 2eSuppl.
  • Jeter au trottoir (jeter à la rue.)
    L'année prochaine, un nègre de la place Pigalle l'enlèvera à sa cousine pour la jeter au trottoir
    — Aymé, Passe-mur
  • Jeter, mettre au trottoir (obliger quelqu'un à se prostituer.)
  • Marchand du trottoir
  • Petit trottoir (répertoire courant, comédies et vaudevilles.)
  • Racolage, raccrochage de trottoir (prostitution.)
  • Trottoir opposé
  • Trottoir roulant
    Il n'est pas possible à quiconque est un jour monté sur ce grand Trottoir roulant que sont les pages de Flaubert, au défilement continu, monotone, morne, indéfini, de méconnaître qu'elles sont sans précédent dans la littérature
    — Proust, Chroniques
  • Trottoirs de paris
    Elle, enfant des trottoirs de Paris
    — Maupassant, Contes et nouvelles, Champ d'olivier
  • Être sur le trottoir

Étymologie de « trottoir »

Dérivé du mot trotter avec le suffixe -oir, utilisé initialement pour désigner le chemin pour les piétons sur les quais à Paris (1577).

Usage du mot « trottoir »

Évolution historique de l’usage du mot « trottoir » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « trottoir » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « trottoir »

Citations contenant le mot « trottoir »

  • Une call-girl est une demoiselle qui fait le trottoir par téléphone.
    Georges-Armand Masson
  • Lorsque le couperet de la justice se met en travers de son chemin, l'homme du monde se doit de changer de trottoir.
    Benoît Poelvoorde
  • Quand je vois quelqu'un qui veut faire mon bonheur, je passe sur le trottoir d'en face.
    Alexandre Breffort
  • Le rythme de la vie moderne ne nous permet pas de nous arrêter un instant sur le bord du trottoir de l'existence.
    Pierre Dac — Le Club des loufoques
  • Je voudrais perdre la mémoire Pour ne plus changer de trottoir Quand je croise mes souvenirs.
  • Je préfère peindre des yeux humains plutôt que des cathédrales - l’âme d’un être humain - même les yeux d’un pitoyable gueux ou d’une fille du trottoir sont plus intéressants à mes yeux.
    Gustave Courbet
  • Pardonnez à ceux qui vous ont offensé et apprenez à changer de trottoir.
    Jérôme Riquier
  • On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille. On choisit pas non plus les trottoirs de Manille, De Paris ou d’Alger Pour apprendre à marcher.

Traductions du mot « trottoir »

Langue Traduction
Anglais pavement
Espagnol pavimento
Italien marciapiede
Allemand pflaster
Chinois 路面
Arabe رصيف
Portugais calçada
Russe мостовая
Japonais 舗装
Basque espaloi
Corse pavimentu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.