La langue française

Tronche

Définitions du mot « tronche »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRONCHE, subst. fém.

A. − Vx ou région.
1. Tronçon de bois gros et court. (Dict. xixeet xxes.).
2. Bûche de Noël (Dict. xixeet xxes.).
B. − Pop. Tête, visage. Synon. gueule (pop.), trogne (fam.), tranche2(v. ce mot A).Faire la tronche, une de ces tronches! filer, foutre un coup de tronche. Je redoute ma fureur devant la tronche de Lévy m'écoutant et faisant des observations (Flaub., Corresp., 1862, p. 291).V. sorbonne ex. de Hugo.
Se foutre de la tronche de qqn. Se moquer délibérément de quelqu'un. « Bonne chance! Bonne chance! » (...)Qu'est-ce que ça veut dire?... Mais, Nom de Dieu! Mais il s'est tiré! (...) Mais il se fout de ma tronche!... Ah ma parole! (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 627).
REM.
Troncher, verbe trans.,vulg. Posséder sexuellement. (Ds Esn. 1966, Cellard-Rey 1980, Rob. 1985). Synon. pop. baiser1.
Prononc. : [tʀ ɔ ̃:ʃ]. Étymol. et Hist. A. 1298 « bûche, poutre » (Ordonnances relatives aux métiers de Paris ds Étienne Boileau, Métiers, éd. G.-B. Depping, p. 457); 1409 tronce (Bail, Arch. MM 32, fo23 rods Gdf.); en partic. 1755 tronche « grosse pièce de charpente non encore prise en œuvre, qu'on peut utiliser spécialement pour faire une courbe rampante pour un escalier » (D'Aviler, Dict. d'arch. civile...); 1771 tronce (Trév.). B. 1. 1554 tronche « billot de bois sur lequel on coupe les marchandises » (Arrêt du parlement, 26 juin [Félibien, Histoire de Paris, pièces justificatives, t. Ier, p. 647] ds Havard); 2. av. 1577 « arbre de futaie dont on coupe les branches périodiquement » (R. Belleau, L'Adieu à son papillon ... ds Œuvres poét., éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 2, p. 459); 3. 1596 fam. « tête » (Vie généreuse des Mercelots, Gueuz et Boesmiens ds Variétés hist. et littér., éd. E. Fournier, t. 8, p. 182). Forme fém. de tronc* qui représente un lat. pop. *trunca; la forme tronce d'apr. tronçon*. Fréq. abs. littér.: 32. Bbg. Renson 1962, pp. 475-479.

Wiktionnaire

Nom commun

tronche \tʁɔ̃ʃ\ féminin

  1. (Vieilli) Bûche.
  2. (Populaire) Visage.
    • Et là, c'est rien, je te parle en homme du monde, t'as vu mes bras, si je t'en mets une, le gâteau de riz qui te sert de tronche, il va faire des grumeaux. — (Guy Bedos, Macho tango, dans Bête de scène, Éditions Hors Collection, 2004)
    • Elles sont incroyables ces bonnes femmes qui viennent à heures fixes, le 2e mardi et le 3e jeudi de chaque mois. Elles sont réglées comme des pendules, elles ont toutes la même tronche, elles sont ménopausées depuis cinq ans. — (Arnault Pfersdorff, La Tentation du vide, Éditions Publibook, 2013, p. 170)
    • Ben, alors, c'est qui qui l’a amoché comme ça ? Parce que si tu voyais sa tronche, on dirait qu'il est passé sous un camion. — (Marine Carteron, Les autodafeurs, t.1 : Mon frère est un gardien, Éditions du Rouergue, 2014)
    • Il est là, debout, piteux, le teint terreux : une vraie tronche à caler les roues de corbillard ! — (Jean-Paul Sermonte, La tombe buissonnière de Georges Brassens, Editions Du Moment, 2016, chap.6)
  3. (Populaire) Tête.
    • Il m'a filé un méchant coup de tronche. (coup de boule)
    • Tu te fous de ma tronche ou quoi?
    • On ne dit pas la tête, cria Gavroche, on dit la tronche. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
  4. (Populaire) (Par extension) Personne remarquablement intelligente ou savante.
    • Ce type-là, c'est une tronche en maths.

Forme de verbe

tronche \tʁɔ̃ʃ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de troncher.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de troncher.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de troncher.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de troncher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de troncher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRONCHE, s. f. (Archit.) grosse & courte piece de bois comme un bout de poutre, dont on peut tirer une courbe rampante pour un escalier. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tronche »

Attesté dès 1298 au sens de « bûche, poutre ». Du latin populaire trunca dont sont issus tronc, tronçon, etc. Attesté en 1596 au sens de « tête ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tronche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tronche trɔ̃ʃ

Citations contenant le mot « tronche »

  • Il est payant parfois de savoir prendre son temps. Les tronches défaites du bâfreur hâtif et de l’éjaculateur précoce sont éloquentes à cet égard. De Pierre Desproges / Fonds de tiroir
  • "40 ans et 10 kilos dans la tronche"... une ancienne candidate de la "Star Academy" révèle sa terrible maladie et sa transformation ! Public.fr, "40 ans et 10 kilos dans la tronche"... une ancienne candidate de la "Star Academy" révèle sa terrible maladie et sa transformation !
  • Niko Kova?, la tronche de l'emploi Boursorama, Niko Kova?, la tronche de l'emploi - Boursorama
  • Vendredi soir, très tard après une séance de tirs au but remportée par le PSG, la Coupe de la Ligue s’est éteinte. Quelques heures après, dans la nuit chez lui à La Turbie (Alpes-Maritimes), Alex Dupont s’en est allé à son tour, foudroyé par un arrêt cardiaque, rejoignant ainsi son ami de toujours, Bruno Metsu. Alex Dupont avait 66 ans, une tronche, un franc-parler, une voix rauque, une femme, Guylaine, et un certain talent de meneur d’hommes. Le Telegramme, Alex Dupont, une figure brestoise - Disparition d'Alex Dupont - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « tronche »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tronche »

Langue Traduction
Anglais face
Espagnol cara
Italien viso
Allemand gesicht
Chinois 面对
Arabe وجه
Portugais cara
Russe лицо
Japonais
Basque aurpegia
Corse faccia
Source : Google Translate API

Synonymes de « tronche »

Source : synonymes de tronche sur lebonsynonyme.fr

Tronche

Retour au sommaire ➦

Partager