Timbrer : définition de timbrer


Timbrer : définition du Wiktionnaire

Verbe

timbrer \tɛ̃.bʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Administration) Marquer d’un timbre un papier, pour qu’il puisse servir aux usages déterminés par la loi.
    • Timbrer du papier.
    • Faire timbrer une valeur au porteur.
  2. Apposer un timbre-poste sur une lettre, un timbre de quittance sur un reçu, etc.
    • Il a oublié de timbrer sa lettre.
  3. Marquer une lettre du timbre d’un bureau de poste, qui fait connaître soit le lieu et le jour du départ, soit le jour de l’arrivée.
    • Essayez donc de rester inconnues, pauvres femmes de France, de filer le moindre petit roman au milieu d’une civilisation […], qui compte les lettres, qui les timbre doublement au moment précis où elles sont jetées dans les boîtes et quand elles se distribuent, […]. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  4. Imprimer la marque d’une administration, d’une maison de commerce ; estampiller.
    • Timbrer les livres d’une bibliothèque.
  5. (Procédure & Administration) Écrire en tête d’un acte la nature de cet acte, sa date et le sommaire de ce qu’il contient.
    • Timbrer des pièces.
  6. (Héraldique) Mettre au-dessus, d’un écu un timbre ou quelque autre marque d’honneur, de dignité.
    • Les armes du pape sont timbrées d’une tiare.
  7. (Musique et chant) Faire varier le son (spectre) de son instrument ou de sa voix.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Timbrer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TIMBRER. v. tr.
Marquer d'un timbre un papier, pour qu'il puisse servir aux usages déterminés par la loi. Timbrer du papier. Faire timbrer une valeur au porteur. Il signifie encore Apposer un timbre-poste sur une lettre, un timbre de quittance sur un reçu, etc. Il a oublié de timbrer sa lettre. Il signifie aussi Marquer une lettre du timbre d'un bureau de poste, qui fait connaître soit le lieu et le jour du départ, soit le jour de l'arrivée. Cette lettre est timbrée de Bordeaux. Il signifie également Imprimer la marque d'une administration, d'une maison de commerce, etc. Timbrer les livres d'une bibliothèque. On dit aussi Estampiller. En termes de Procédure et d'Administration, il signifie Écrire en tête d'un acte la nature de cet acte, sa date et le sommaire de ce qu'il contient. Timbrer des pièces. En termes de Blason, il signifie Mettre au-dessus, d'un écu un timbre ou quelque autre marque d'honneur, de dignité. Les armes du pape sont timbrées d'une tiare. Le participe passé

TIMBRÉ s'emploie comme adjectif. Du papier timbré. Une voix bien timbrée, Une voix qui a un bon timbre, qui résonne bien. Fig. et fam., Une cervelle, une tête timbrée, Une personne qui a l'esprit dérangé. On dit dans le même sens : Cet homme est timbré, est un peu timbré. En termes de Blason, il signifie Qui est surmonté d'un casque ou de quelque autre marque de dignité. Un écu timbré d'une couronne.

Timbrer : définition du Littré (1872-1877)

TIMBRER (tin-bré) v. a.
  • 1 Terme de procédure et d'administration. Écrire en tête d'un acte sa nature, sa date et le sommaire de ce qu'il contient. Timbrer une pièce, un acte.
  • 2Imprimer sur du papier, sur du parchemin, la marque ordonnée par la loi. Timbrer des billets, des affiches. Faire timbrer les numéros d'un journal.
  • 3Imprimer sur une lettre une marque qui indique le lieu d'où elle vient, et le jour de départ et d'arrivée. On timbre les lettres au lieu de départ et au lieu d'arrivée.
  • 4Timbrer les livres d'une bibliothèque, les marquer d'un cachet, d'un sceau particulier qui sert à les faire reconnaître.
  • 5 Terme de blason. Mettre au-dessus d'un écu un timbre ou quelque autre marque d'honneur, de dignité. Les armes du pape sont timbrées d'une tiare.

HISTORIQUE

XVIe s. Et au-dessous leur cachet apposé, qui sont bien aultres et plus grands qu'à la françoise, car ils sont tous timbrez, Carloix, IX, 51. Armet en teste, thymbré d'une tiare persicque, Rabelais, IV, 50. Il ne me chaut de tous ces tiltres et pancartes, ny d'armoiries, timbrées ou non timbrées, Sat. Mén. p. 98.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Timbrer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « timbrer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « timbrer »

Étymologie de timbrer - Littré

Timbre 1. Timbrer avait le sens de frapper le tambour : XIIIe s. Lors fait soner ses graisles et ses tabors timbrer, Ch. d'Ant. VI, 45.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de timbrer - Wiktionnaire

Mot dérivé de timbre avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « timbrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
timbrer tɛ̃bre play_arrow

Conjugaison du verbe « timbrer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe timbrer

Citations contenant le mot « timbrer »

  • Si le fait de timbrer ou de ne pas timbrer n’est pas en soi générateur de stress, un autre lien se dessine. L’insatisfaction du collaborateur quant au système appliqué, ainsi que l’absence de mesures internes d’accompagnement, sont en effet «significativement corrélées» avec un niveau de stress élevé. En l’absence de ces deux facteurs protecteurs, le risque de «stress objectivement important» double pratiquement, passant de 7,4% à 15,6%. Or, près de 40% des travailleurs disent ne pas bénéficier de telles mesures, alors que la réglementation les impose. Il est possible que ces mesures existent, mais qu’elles soient méconnues, précise l’étude. Par ailleurs, 41,4% des sondés assujettis au non-enregistrement n’auraient pas été informés de la possibilité de refuser ce principe. De deux choses l’une: soit ils sont peu au fait de leurs droits, soit ils pensent qu’ils n’ont pas vraiment le choix. «Cette question mériterait d’être approfondie, car la réglementation prévoit explicitement que la volonté du travailleur soit prise en considération», affirme Jean-Michel Bonvin. Bilan, Timbrer ou ne pas timbrer: la question divise - Bilan
  • D'après la loi sur le travail, il n'existe pas de droit à faire une pause cigarette et la tolérance varie en Suisse selon les secteurs et les entreprises. Un porte-parole du syndicat Unia explique cette grande variabilité: «Par exemple sur les chantiers, les employés de la construction travaillent parfois cigarette au bec. Au contraire, certaines sociétés vont très loin et font même timbrer les employés lorsqu'ils vont aux toilettes.» , Faudrait-il timbrer quand on fait une pause clope? - Le Matin
  • Le Tessin fait oeuvre de pionnier: il va réglementer la pause cigarette à partir du 1er février. L'obligation de timbrer ne concernera dans un premier temps que les fonctionnaires travaillant dans un bâtiment du gouvernement et au Parlement. , Les employés de l'Etat obligés de timbrer pour la pause cigarette au Tessin - La Liberté
  • Lorsque l’on parle de timbrage, nous sommes nombreux à avoir la vision d’une usine avec son lot de travailleurs à la chaîne en bleu de travail. A l’heure où l’agilité et la flexibilité sont érigées en vertus, cette image peut réellement paraître d’un autre temps. Il est vrai que depuis quelques années, on tend à supprimer l’obligation de timbrer ou à en simplifier la procédure. Une révision législative fédérale a d’ailleurs introduit, le 1er janvier 2016, un régime dérogatoire. L’article 73a de l’Ordonnance 1 relative à la loi sur le travail prévoit ainsi la possibilité de ne plus enregistrer le temps de travail pour les employés touchant un salaire brut annuel de plus de 120’000 francs et disposant d’une grande autonomie dans l’organisation de leur travail, y compris dans l’aménagement de leurs horaires. Les entreprises, aujourd’hui et demain, Timbrer ou pas? La question va bien au-delà – Les entreprises, aujourd’hui et demain
  • Si la France n’a pas – encore – édité de timbre à l’effigie de Jacques Chirac, décédé le 26 septembre – puisqu’en France, la tradition, à quelques rares exceptions, veut qu’on attende le trépas des célébrités avant de les timbrer –, cela ne devrait tarder. Ainsi ont été timbrés le général de Gaulle (à de nombreuses reprises, la dernière fois en 2019), Georges Pompidou (en 1975, 1994 et 2011), Alain Poher (2006) et François Mitterrand (1997). Le Monde.fr, Jacques Chirac et les timbres, une vieille histoire
  • «C’est certain que c’est une bonne idée. Oui, on a un réseau de distribution, mais ça nous aiderait de vendre dans les marchés publics et en livrant chez les gens», approuve d’entrée de jeu le propriétaire de la Microbrasserie Le Grimoire. «Encore plus, il serait temps qu’on assouplisse d’autres règles de la Régie des alcools. Par exemple, quand on vend dans un bar, il faut timbrer les canettes. Ça prend un temps fou faire ça. Il faut alléger les structures. Juste pour détruire des retours, on est obligé d’appeler un inspecteur. C’est d’un ridicule absolu», dénonce l’entrepreneur de Granby qui emploie une quinzaine de personnes. «On est en 2020, je comprends qu’à l’époque de la création de la loi il y avait du crime organisé. Maintenant, avec toute l’effervescence des microbrasseries, des distilleries et des vignobles, on n’en est plus là. La loi a besoin d’être modernisée. C’est archaïque», ajoute-t-il. Le Granby Express, Microbrasseries: la loi a besoin d’être modernisée selon Steve Dancause - Le Granby Express

Images d'illustration du mot « timbrer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « timbrer »

Langue Traduction
Corse bolla
Basque zigilua
Japonais 切手
Russe печать
Portugais carimbo
Arabe ختم
Chinois 邮票
Allemand stempel
Italien francobollo
Espagnol sello
Anglais stamp
Source : Google Translate API

Synonymes de « timbrer »

Source : synonymes de timbrer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires