La langue française

Théosophie

Définitions du mot « théosophie »

Trésor de la Langue Française informatisé

THÉOSOPHIE, subst. fém.

PHILOS., RELIG.
A. − Théosophie traditionnelle. ,,Description des mystères de la vie cachée de Dieu dans sa relation avec celle de l'homme et de la création tout entière`` (R. Goetschel, La Kabbale, Paris, P.U.F., 1985, p. 5). Que de gens ont espéré voir jaillir (...) des illuminés de Swedenbord et Weisshaupt, de la théosophie des de Bonald et des de Maistre (...) une lumière pure et ardente qui embraserait la société et régénérerait le monde! (Proudhon, Créat. ordre, 1843, p. 64).
B. − Théosophie moderne. Doctrine métaphysique et morale fondée en 1875, qui se présente comme ayant des liens secrets avec le bouddhisme et le lamaïsme, et qui a fait de très nombreux adeptes, en particulier aux États-Unis (d'apr. Lal. 1968).
Prononc. et Orth.: [teɔzɔfi]. Att. ds Ac. 1798. Étymol. et Hist. 1710 (Leibnitz, Essais de théodicée, livre 3, par. 262, 274 ds Quem. DDL t. 26). Empr. au gr. tardif θ ε ο σ ο φ ι ́ α propr. « connaissance des choses divines » (fin iiies., Porphyre ds Liddell-Scott). Fréq. abs. littér.: 19.
DÉR.
Théosophique, adj.,philos., relig. Relatif à la théosophie; qui lui appartient. a) [Corresp. à supra A] Le chrétien ancien et le gnostique juif du Moyen Âge se sont tous deux posés la question (...) Quelle est la source du mal? Pour l'école théosophique du kabbalisme (...), ce fut vraiment une question fondamentale (G.-G. Scholem, Les Grands courants de la mystique juive, trad. par M.-M. Davy, Paris, Payot, 1968, p. 252).V. illuminé ex. 4.b) [Corresp. à supra B] En 1873 eut lieu à Panadura une controverse publique entre bouddhistes et protestants. Un compte rendu en parvint entre les mains de H. S. Olcott, ce colonel américain de la Guerre Civile qui, avec la Russe H. P. Blavatzki, fonda à New-York, en 1875, la Société Théosophique (Philos., Relig., 1957, p. 54-2). [teɔzɔfik]. 1reattest. 1842 (Ac. Compl.); de théosophie, suff. -ique*. − Fréq. abs. littér.: 11.

Wiktionnaire

Nom commun

théosophie \te.o.zo.fi\ féminin

  1. (Religion) Nom générique s'appliquant aux doctrines des gnostiques qui assuraient entrer en communication avec le divin, et gagner à ce contact privilégié, des lumières particulières.
  2. (XXe siècle) Doctrine ésotérique fondée sur les écrits de Madame Blavatsky.
    • Une aberration du même genre inspire les écrits et les discours d'une prophétesse récente, une certaine Annie Besant, femme d'un pasteur anglican qui lâcha sa famille pour propager la théosophie. Je trouve dans un journal de la secte ( Le Théosophe, n° du 16 août 1911) la sténographie d'une de ses conférences. Voici quelques-uns de ses dires: «Notre société théosophique doit aller au-devant du christianisme pour l'aider à instituer de nouveau les mystères qui conduisent à l'initiation...»
      Aux premiers siècles de l'Église, Simon, Manès, Valentin, émettaient également cette prétention de diriger les chrétiens vers une compréhension supérieure des mystères.
      — (Retté, Au pays des lys noirs, 1913)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

THÉOSOPHIE. n. f.
Doctrine de certains mystiques, de certains illuminés qui prétendent entrer en communication avec la divinité, en avoir une intuition et en recevoir des lumières particulières, des dons spéciaux.

Littré (1872-1877)

THÉOSOPHIE (té-o-so-fie) s. f.
  • Spéculation de certains illuminés qui prétendent se mettre en communication avec la divinité et en recevoir des dons particuliers, en diriger, ou en combattre l'influence ou l'intervention, soit par l'intermédiaire des génies ou des démons dans certains phénomènes qu'on suppose contraires aux lois naturelles, soit par l'intermédiaire des astres ou des fluides. Valentin Weigel, qui parut dans le quinzième siècle, laissa des ouvrages de théosophie, qui firent grand bruit dans le seizième et le dix-septième, Diderot, Opin. des anc. philos. (Théosophes). Morus passa successivement de l'aristotélisme au platonisme, du platonisme au scepticisme, du scepticisme au quiétisme, du quiétisme à la théosophie et à la cabale, Diderot, ib. (Pythagorisme).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « théosophie »

(Date à préciser) Du grec ancien θεοσοφία, theosophía.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Θεοσοφία, de θεόσοφος, théosophe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « théosophie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
théosophie teɔsɔfi

Citations contenant le mot « théosophie »

  • L’inspiration vient de trois philosophies : la théosophie, la théogonie et l’eschatologie. midilibre.fr, Les toiles méditatives d’Alain Montoir - midilibre.fr
  • La théosophie appelle de ses vœux l’avènement d’une religion mondiale capable d’unifier l’humanité en une fraternité universelle... France Culture, La théosophie, histoire d'une pseudo-religion
  • Christian Jamet éclaire les sources spirituelles du peintre : depuis son éducation au Petit Séminaire et jusqu’à son évolution vers un syncrétisme, proche de la théosophie. La Croix, Gauguin, du Christ au culte maori
  • On peut voir, comprendre et expliquer le monde, la société ou les rapports sociaux, par la magie, la sorcellerie, le mythe, ou la théosophie, par la théologie ou la casuistique, par des appartenances confessionnelles ou des croyances métaphysiques. Ceux qui appartiennent à ce contexte (collectivité, groupe ou individu), auront toujours l’esprit un peu étriqué et ne développeront guère une large perspective ! Nombreux sont les Etats dans le monde et africains en particulier qui sont dans cette situation. OujdaCity, Décris-moi ton milieu social je te dirai ce que tu es ! - OujdaCity
  • L’anthroposophie est une doctrine, ou spiritualité, fondée par le philosophe Rudolf Steiner (1861-1925) avec pour but de « restaurer le lien entre l’Homme et les mondes spirituels ». Elle trouve ses racines dans la théosophie. L’anthroposophie est devenue un mouvement international et ses préceptes se déclinent dans bien des domaines (éducation, art, santé, agriculture, religion…) avec de nombreux relais économiques et politiques. Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Vidéo : Qu’est-ce que l’anthroposophie ? - Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Traductions du mot « théosophie »

Langue Traduction
Anglais theosophy
Espagnol teosofía
Italien teosofia
Allemand theosophie
Chinois 神学
Arabe الثيوصوفيا
Portugais teosofia
Russe теософия
Japonais 神智学
Basque teosofia
Corse teosofia
Source : Google Translate API

Synonymes de « théosophie »

Source : synonymes de théosophie sur lebonsynonyme.fr

Théosophie

Retour au sommaire ➦

Partager