La langue française

Stage

Sommaire

  • Définitions du mot stage
  • Étymologie de « stage »
  • Phonétique de « stage »
  • Citations contenant le mot « stage »
  • Images d'illustration du mot « stage »
  • Traductions du mot « stage »
  • Synonymes de « stage »

Définitions du mot stage

Trésor de la Langue Française informatisé

STAGE1, subst. masc.

A. − DR. CANON. Résidence d'un nouveau chanoine avant qu'il puisse jouir des revenus de sa prébende. (Dict. xixeet xxes.).
B. −
1. Période probatoire, obligatoire dans certaines professions, consécutive à des études, pendant laquelle une personne s'initie de façon directe et réelle à son futur métier. Stage d'avocat, de notaire, de juge; certificat de stage. Avant d'être nommé, le candidat pilote effectue le plus souvent un stage en qualité d'« aspirant », jusqu'à ce qu'une vacance soit ouverte (M. Benoist, Pettier, Transp. mar.,1961, p. 161).Le cas du professeur certifié: quatre ans au minimum d'études après le baccalauréat, normalement cinq ou six, plus un an de stage rétribué (Colloque géogr. appl.,1962, p. 148).
2. P. anal. Période d'initiation aux conditions réelles de l'exercice du métier, située au cours des études, dans le cadre d'une entreprise. Stage d'élève ingénieur. Nous, (...) qui faisons en Allemagne nos études théoriques et nos stages d'application, sommes d'un avis différent (Farrère, Homme qui assass.,1907, p. 202).La seconde partie de l'enseignement réside dans la réalisation d'une étude personnelle et un stage d'exploitation dans les services de la météorologie nationale (Météor. fr.,1963, p. 15).
SYNT. Stage industriel, pédagogique, pratique, professionnel; stage d'information, de formation professionnelle, de spécialisation; organisation, période, fin, issue de stage; accomplir, effectuer un stage.
3. P. ext.
a) Période probatoire. D'ordinaire, le Bonheur des dames exigeait de ses vendeuses un stage d'un an dans une des petites maisons de Paris (Zola, Bonh. dames,1883, p. 440).La constitution (...) reconnaît le droit de vote aux nationaux français sans exigence de stage pour les naturalisés (Vedel, Dr. constit.,1949, p. 337).
b) Période de courte durée consacrée à une activité précise soit dans le cadre du travail (formation, adaptation, recyclage, etc.), soit dans le cadre des loisirs (initiation, perfectionnement, etc.). Stage intensif; stage de tennis, de plongée; stage d'anglais. Les bibliothécaires des annexes sont formés par des stages à la bibliothèque centrale et le bibliothécaire de celle-ci leur donne les directives nécessaires (Civilis. écr.,1939, p. 52-13).Le Centre Laïque de Tourisme Culturel organise trois stages de ski qui se tiendront pendant les vacances du Mardi-Gras (Combat,19-20 janv. 1952, p. 8, col. 2).
4. Au fig.
a) Période limitée marquée par l'initiation, le passage. La Bohême, c'est le stage de la vie artistique (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 6).La vie argotique d'un mot n'est souvent qu'un stage à la porte de la langue littéraire (Gourmont, Esthét. lang. fr.,1899, p. 120).
b) Période, moment consacré à quelque chose d'inhabituel. Un stage de trois mois dans le parti communiste, s'est dit M. Naville, voilà qui est bien suffisant puisque l'intérêt, pour moi, est de faire valoir que j'en suis sorti (Breton, Manif. Surréal.,2eManif., 1930, p. 125).Un soir que j'accompagnais chez lui un vieil ami (...), nous fûmes arrêtés par un « guide » qui, nous prenant pour des étrangers, nous proposa un petit stage dans des endroits « parisiens » (Fargue, Piéton Paris,1939, p. 41).
REM.
Stage-, élém. de compos.[Corresp. à supra B 3 b] 1.
Stage-croisière, subst. masc.Le stage-croisière en Méditerranée et les week-ends « non à l'infarctus », c'était, si l'on ose dire, l'époque héroïque (Le Point,19 avr. 1976, p. 88, col. 1).
2.
Stage-séminaire, subst. masc.J'ai l'intention de développer cette formule de journées continues, qui me paraît répondre à un vrai besoin, d'abord en l'appliquant à d'autres domaines comme le bricolage, et peut-être en imaginant pour certaines spécialités des stages-séminaires de deux ou trois jours dans lesquels la formation serait conjuguée au loisir (Elle, 6 déc. 1976, p. 42, col. 2).
Prononc. et Orth.: [sta:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. Ca 1630 « séjour qu'un nouveau chanoine doit faire pendant un temps minimum dans le lieu de son église pour pouvoir jouir des honneurs et des revenus de sa prébende » faire son stage (Mém. de Bassompierre, éd. De Chantérac, t. 1, p. 44); 2. a) 1783 « période transitoire de formation et de probation en vue de l'exercice d'une fonction » (Mercier, Tableau de Paris, t. 6, p. 3); spéc. b) 1803 (Boiste: Stage [...] temps de la fréquentation du barreau avant d'être reçu avocat); 3. 1888 « séjour » (Verlaine, Corresp., t. 2, p. 151); 4. 1907 « emploi temporaire dans une entreprise, destiné à compléter un enseignement par une expérience pratique » (Farrère, loc. cit.); 5. 1949 « période d'attente avant d'entrer dans l'exercice d'un droit » (Vedel, op. cit., p. 379); 6. 1939 « session de formation » (Civilis. écr., loc. cit.). Empr. au lat. médiév.stagium « résidence, demeure » (stagium facere « habiter le lieu auquel est rattaché un bénéfice » v. Du Cange), latinisation de l'a. fr. estage « demeure » (v. étage étymol. et hist.). Fréq. abs. littér.: 88.

STAGE-COACH, STAGE2, subst. masc.

TRANSP. [Dans les pays anglo-saxons et plus partic. dans l'Ouest des États-Unis] Diligence. A quatre heures du matin je montai dans ce stage, et me voilà roulant sur les grands chemins du Nouveau Monde (Chateaubr., Voy. Amér. et Ital.,t. 1, 1827, p. 20).Un stage-coach semblable à celui qui m'avait amené de Baltimore me conduisit de Philadelphie à New-York (Chateaubr., Mém.,t. 1, 1848, p. 288).
Prononc.: [stεdʒko:tʃ]. Étymol. et Hist. [1672 (E. Chamberlayne, Estat présent de l'Angleterre, t. 2, p. 178 ds Mack. t. 1, p. 84: On les appelle en anglais Stage-Coach ou flying Coaches)] 1823 stage (Arcieu, Diorama de Londres, p. 46, ibid., p. 210); 1825 stage-coach (A. Pichot, Voyage hist. et littér. en Angleterre et en Écosse, t. 1, p. 19). Empr. à l'angl.stage-coach « voiture de transport public régulier entre deux points, diligence » (dep. 1658 ds NED) ou, p. ell. de coach, stage (1671, ibid., s.v. stage), comp. de coach « voiture » (v. coach étymol. et hist.) et de stage au sens de « distance parcourue entre deux lieux de repos, étape » issu de l'a. fr. estage, v. étage.

Trésor de la Langue Française informatisé

STAGE1, subst. masc.

A. − DR. CANON. Résidence d'un nouveau chanoine avant qu'il puisse jouir des revenus de sa prébende. (Dict. xixeet xxes.).
B. −
1. Période probatoire, obligatoire dans certaines professions, consécutive à des études, pendant laquelle une personne s'initie de façon directe et réelle à son futur métier. Stage d'avocat, de notaire, de juge; certificat de stage. Avant d'être nommé, le candidat pilote effectue le plus souvent un stage en qualité d'« aspirant », jusqu'à ce qu'une vacance soit ouverte (M. Benoist, Pettier, Transp. mar.,1961, p. 161).Le cas du professeur certifié: quatre ans au minimum d'études après le baccalauréat, normalement cinq ou six, plus un an de stage rétribué (Colloque géogr. appl.,1962, p. 148).
2. P. anal. Période d'initiation aux conditions réelles de l'exercice du métier, située au cours des études, dans le cadre d'une entreprise. Stage d'élève ingénieur. Nous, (...) qui faisons en Allemagne nos études théoriques et nos stages d'application, sommes d'un avis différent (Farrère, Homme qui assass.,1907, p. 202).La seconde partie de l'enseignement réside dans la réalisation d'une étude personnelle et un stage d'exploitation dans les services de la météorologie nationale (Météor. fr.,1963, p. 15).
SYNT. Stage industriel, pédagogique, pratique, professionnel; stage d'information, de formation professionnelle, de spécialisation; organisation, période, fin, issue de stage; accomplir, effectuer un stage.
3. P. ext.
a) Période probatoire. D'ordinaire, le Bonheur des dames exigeait de ses vendeuses un stage d'un an dans une des petites maisons de Paris (Zola, Bonh. dames,1883, p. 440).La constitution (...) reconnaît le droit de vote aux nationaux français sans exigence de stage pour les naturalisés (Vedel, Dr. constit.,1949, p. 337).
b) Période de courte durée consacrée à une activité précise soit dans le cadre du travail (formation, adaptation, recyclage, etc.), soit dans le cadre des loisirs (initiation, perfectionnement, etc.). Stage intensif; stage de tennis, de plongée; stage d'anglais. Les bibliothécaires des annexes sont formés par des stages à la bibliothèque centrale et le bibliothécaire de celle-ci leur donne les directives nécessaires (Civilis. écr.,1939, p. 52-13).Le Centre Laïque de Tourisme Culturel organise trois stages de ski qui se tiendront pendant les vacances du Mardi-Gras (Combat,19-20 janv. 1952, p. 8, col. 2).
4. Au fig.
a) Période limitée marquée par l'initiation, le passage. La Bohême, c'est le stage de la vie artistique (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 6).La vie argotique d'un mot n'est souvent qu'un stage à la porte de la langue littéraire (Gourmont, Esthét. lang. fr.,1899, p. 120).
b) Période, moment consacré à quelque chose d'inhabituel. Un stage de trois mois dans le parti communiste, s'est dit M. Naville, voilà qui est bien suffisant puisque l'intérêt, pour moi, est de faire valoir que j'en suis sorti (Breton, Manif. Surréal.,2eManif., 1930, p. 125).Un soir que j'accompagnais chez lui un vieil ami (...), nous fûmes arrêtés par un « guide » qui, nous prenant pour des étrangers, nous proposa un petit stage dans des endroits « parisiens » (Fargue, Piéton Paris,1939, p. 41).
REM.
Stage-, élém. de compos.[Corresp. à supra B 3 b] 1.
Stage-croisière, subst. masc.Le stage-croisière en Méditerranée et les week-ends « non à l'infarctus », c'était, si l'on ose dire, l'époque héroïque (Le Point,19 avr. 1976, p. 88, col. 1).
2.
Stage-séminaire, subst. masc.J'ai l'intention de développer cette formule de journées continues, qui me paraît répondre à un vrai besoin, d'abord en l'appliquant à d'autres domaines comme le bricolage, et peut-être en imaginant pour certaines spécialités des stages-séminaires de deux ou trois jours dans lesquels la formation serait conjuguée au loisir (Elle, 6 déc. 1976, p. 42, col. 2).
Prononc. et Orth.: [sta:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. Ca 1630 « séjour qu'un nouveau chanoine doit faire pendant un temps minimum dans le lieu de son église pour pouvoir jouir des honneurs et des revenus de sa prébende » faire son stage (Mém. de Bassompierre, éd. De Chantérac, t. 1, p. 44); 2. a) 1783 « période transitoire de formation et de probation en vue de l'exercice d'une fonction » (Mercier, Tableau de Paris, t. 6, p. 3); spéc. b) 1803 (Boiste: Stage [...] temps de la fréquentation du barreau avant d'être reçu avocat); 3. 1888 « séjour » (Verlaine, Corresp., t. 2, p. 151); 4. 1907 « emploi temporaire dans une entreprise, destiné à compléter un enseignement par une expérience pratique » (Farrère, loc. cit.); 5. 1949 « période d'attente avant d'entrer dans l'exercice d'un droit » (Vedel, op. cit., p. 379); 6. 1939 « session de formation » (Civilis. écr., loc. cit.). Empr. au lat. médiév.stagium « résidence, demeure » (stagium facere « habiter le lieu auquel est rattaché un bénéfice » v. Du Cange), latinisation de l'a. fr. estage « demeure » (v. étage étymol. et hist.). Fréq. abs. littér.: 88.

STAGE-COACH, STAGE2, subst. masc.

TRANSP. [Dans les pays anglo-saxons et plus partic. dans l'Ouest des États-Unis] Diligence. A quatre heures du matin je montai dans ce stage, et me voilà roulant sur les grands chemins du Nouveau Monde (Chateaubr., Voy. Amér. et Ital.,t. 1, 1827, p. 20).Un stage-coach semblable à celui qui m'avait amené de Baltimore me conduisit de Philadelphie à New-York (Chateaubr., Mém.,t. 1, 1848, p. 288).
Prononc.: [stεdʒko:tʃ]. Étymol. et Hist. [1672 (E. Chamberlayne, Estat présent de l'Angleterre, t. 2, p. 178 ds Mack. t. 1, p. 84: On les appelle en anglais Stage-Coach ou flying Coaches)] 1823 stage (Arcieu, Diorama de Londres, p. 46, ibid., p. 210); 1825 stage-coach (A. Pichot, Voyage hist. et littér. en Angleterre et en Écosse, t. 1, p. 19). Empr. à l'angl.stage-coach « voiture de transport public régulier entre deux points, diligence » (dep. 1658 ds NED) ou, p. ell. de coach, stage (1671, ibid., s.v. stage), comp. de coach « voiture » (v. coach étymol. et hist.) et de stage au sens de « distance parcourue entre deux lieux de repos, étape » issu de l'a. fr. estage, v. étage.

Wiktionnaire

Nom commun

stage \staʒ\ masculin

  1. Période de préparation par laquelle doivent passer ceux qui aspirent à certaines professions, pour être admis à les exercer.
    • Ce jeune homme avait déjà fait un stage de ce genre auprès d’un des ministres tombés en 1827 ; mais le ministre avait eu soin de le placer à la Cour des Comptes. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Faire un stage en entreprise.
  2. (Par extension) Période pendant laquelle on s’exerce à un hobby.
    • Stage d’hiver, stage de sport.

Nom commun

stage

  1. Scène.
    • on the stage.
      sur scène.
    • As an unperfect actor on the stage — (Shakespeare, Sonnet, 1598)
      En tant qu’acteur imparfait sur la scène…
    • The stage was dark and the glow of the furnace had a fine effect, especially as real steam issued from the kettle when the witch took off the cover. — (Louisa May Alcott, Little Women (Les Quatre Filles du docteur March), 1868)
      La scène était sombre et l’éclat de la fournaise faisait un effet agréable, particulièrement lorsque de la vraie vapeur sortit du chaudron quand la sorcière souleva le couvercle.
  2. (Par métonymie) Théâtre.
  3. Étape, phase.
    • Therefore, the adult stage of any animal represents the last step in a long series of modifications. — (The New Student’s Reference Work/2-0032)
      Par conséquent, la phase adulte de tout animal représente la dernière étape d’une longue suite de modifications.
    • The stage in which the most damage is done… — (The New Student’s Reference Work/5-0236)
      L’étape durant laquelle le plus grand dommage est occasionné…
  4. Étage (d’une fusée).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STAGE. n. m.
Période de préparation par laquelle doivent passer ceux qui aspirent à certaines professions, pour être admis à les exercer. Faire son stage dans une étude de notaire, dans un hôpital, au barreau.

Littré (1872-1877)

STAGE (sta-j') s. m.
  • 1Résidence que chaque nouveau chanoine doit faire dans son église pendant six mois, pour jouir des honneurs et du revenu attachés à la prébende. L'abbé de Soubise, sa brillante Sorbonne achevée, alla faire ses stages, Saint-Simon, 76, 236.
  • 2Espace de temps pendant lequel les avocats sont obligés de fréquenter le barreau avant d'être inscrits sur le tableau.
  • 3Temps d'épreuve dont on doit justifier pour être reconnu apte à certaines professions. Point de stage chez les décrotteurs ; ils ne demeurent point les bras croisés à voir travailler leurs camarades, Mercier, Tabl. de Paris, ch. 455.

    Particulièrement, fréquentation obligatoire d'une étude de notaire, d'un hôpital, d'un établissement d'instruction, etc.

HISTORIQUE

XIIe s. Tel fud l'asise le rei Salomun, que tuz jurz fussent od lui en Jerusalem de ces de Israel vint et quatre milie, e feissent lur estage le meis entier, e puis alassent li un e venissent li altre, Rois, p. 281.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

STAGE, s. m. (Gram. & Jurisprud.) est une résidence actuelle & exacte que chaque nouveau chanoine doit faire dans son église pendant six mois ou un an, selon les statuts du chapitre, lorsqu’il a pris possession, pour pouvoir jouir des honneurs & des revenus de sa prébende.

Le tems du stage dépend des statuts du chapitre ; il y a même quelques chapitres où les nouveaux chanoines ne sont point assujettis au stage, dans les chapitres où il a lieu, les conseillers de cour souveraine en sont dispenses. Voyez Brillon, au mot Stage, & les mots Canonicat, Chanoine, Chapitre, Résidence. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « stage »

Bas-lat. statica, résidence, du lat. stare, être debout (voy. STABLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1630) Apparait avec le sens de « séjour qu’un nouveau chanoine doit faire pendant un temps minimum dans le lieu de son église pour pouvoir jouir des honneurs et des revenus de sa prébende » faire son stage — (Mém. de Bassompierre, éd. De Chantérac, tome 1, page 44) ; de l’ancien français estage (« demeure »), doublet lexical de étage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’ancien français estage (« demeure »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stage staʒ

Citations contenant le mot « stage »

  • Les hommes appelés à en juger d'autres devraient avoir fait un stage de deux ou trois mois en prison. De Marcel Aymé / La Tête des autres
  • La préfecture de la Lozère a confirmé ce samedi la présence de quatre cas positifs à la Covid-19 à Mende. Il s'agit de jeunes sportifs professionnels qui effectuent un stage. Ils ont été isolés du reste de leur groupe. midilibre.fr, Mende : quatre jeunes sportifs en stage contrôlés positifs à la Covid-19 - midilibre.fr
  • Les visiteurs du château Vieux sont certainement intrigués par les mélodies des chanteurs(ses) qu’accompagne Eric, un pianiste bienveillant. Ce sont les élèves de la classe de chant de Nicole Fournié. "C’est un stage que j’organise depuis plusieurs années, je suis professeur au Conservatoire de Montauban. J’ai eu parfois des stagiaires qui voulaient poursuivre une carrière musicale. Mais cette année, les sept dames et le (seul) monsieur désirent simplement se perfectionner pour leur plaisir personnel, ils sont souvent choristes amateurs" nous dit-elle. Venus de plusieurs villes du département, mais aussi de Paris, Agde ou de Bretagne, ils vont travailler des solos, des duos, trios, vont chanter ensemble, a cappella ou avec le piano. à chaque étape la professeur écoute, conseille, dirige le répertoire est varié, lieders, opéra, opérette, musique baroque ...Le concert de fin de stage aura lieu le dimanche 2 août à 19 heures au Château Vieux, entrée gratuite en fonction des places disponibles. ladepeche.fr, Bruniquel. Les voix du stage en journée, Offenbach en soirée - ladepeche.fr
  • Le club de football lillois a annulé son stage d'été prévu au Portugal la veille du départ, une décision motivée par "l'évolution sanitaire sur un plan national et international". France 3 Hauts-de-France, Covid-19 : le LOSC annule son stage au Portugal en raison de la situation sanitaire
  • Besoin de grands espaces ? D’aventures ? Un stage de survie en immersion en pleine nature s’impose. Partir à l’aventure avec Claude Lanir et Pascal Lesellier, professionnels de l’association 2L Aventure, c’est découvrir les principes de survie en s’aidant des éléments naturels. Se protéger, se signaler, s’hydrater, se chauffer, se nourrir, s’orienter, tout paraît simple vu de chez soi, entre réfrigérateur, robinet, téléphone… Mais en forêt, ce n’est pas la même histoire. , Culture - Loisirs | Vars : faire un stage de survie ? Une expérience à vivre
  • La semaine de stage à Tignes de Valenciennes s’achève avec un troisième match de préparation et un succès, ce samedi, face au SC Lyon (National), sur le score de 4-3. Revivez cette rencontre avec nous ! LA VDN, Football : VA s’offre une dernière victoire pour conclure son stage, revivez notre direct
  • Trois cas positifs au Covid-19, «tous asymptomatiques», ont été détectés au sein de l’effectif professionnel du LOU Rugby à un mois de la reprise du Top 14, a annoncé samedi le club lyonnais, qui a annulé un stage de préparation. Les trois personnes concernées ont été isolées et placées en quatorzaine dès que les résultats des prélèvements hebdomadaires mis en place par le club ont été connus. , Sport | Coronavirus : trois cas positifs au LOU, stage annulé
  • En août, l’association Les Chevaliers de la gaule organise des stages de pêche sur la vasque de Port Ariane et sur le Lez. midilibre.fr, Stage de pêche avec Les Chevaliers de la gaule - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « stage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « stage »

Langue Traduction
Anglais traineeship
Espagnol periodo de prácticas
Italien tirocinio
Allemand praktikum
Chinois 实习生
Arabe تدريب
Portugais estágio
Russe ординатура
Japonais 研修生
Basque praktikak
Corse traineeship
Source : Google Translate API

Synonymes de « stage »

Source : synonymes de stage sur lebonsynonyme.fr
Partager