La langue française

Soviet

Sommaire

  • Définitions du mot soviet
  • Étymologie de « soviet »
  • Phonétique de « soviet »
  • Citations contenant le mot « soviet »
  • Images d'illustration du mot « soviet »
  • Traductions du mot « soviet »
  • Synonymes de « soviet »

Définitions du mot soviet

Trésor de la Langue Française informatisé

SOVIET, subst. masc.

A. −
1. HIST. [Lors des révolutions de 1905 et 1917 en Russie] Conseil de délégués élus. Soviet d'ouvriers, de paysans, de soldats. À peine le décret [donnant la terre aux paysans] connu, un Soviet se formait à Tchérikow, et, sur ses ordres, on venait pour arrêter le prince (Bourget, Tapin, Deux épis., 1927, p. 255).Le premier soviet (...) date du 15 mai 1905. Au début simple comité de grève, il devient l'institution représentative du prolétariat à l'échelle d'une ville, reconnu par les ouvriers comme par les employeurs et les autorités. Les grèves d'octobre généralisent les soviets (Marxisme1982).
2. INSTIT. POL. Conseil des délégués du peuple qui constituait la base politique de l'U.R.S.S. et l'organe du pouvoir d'État aux différents échelons territoriaux. Congrès, conseil, délégués, gouvernement, pouvoir, rôle des soviets; élections aux soviets. La Révolution d'Octobre 1917 s'était fixé comme objectif le mot d'ordre « Tout le pouvoir aux Soviets » (...). En fait il s'agit d'une véritable pyramide de soviets dont les pouvoirs vont croissant. À la base se trouvent les soviets locaux (...). Puis viennent les soviets régionaux (...). Au-dessus encore sont les 15 soviets suprêmes des républiques fédérées et les 20 soviets suprêmes des républiques autonomes (J. Radvanyi, Le Géant aux paradoxes, Paris, éd. soc., 1982, p. 14).
Soviet Suprême. Organe politique fédéral du pouvoir en U.R.S.S. composé de deux assemblées égales en droit (Soviet de l'Union et Soviet des nationalités) et dont les compétences sont exclusivement législatives. Chambre, session du soviet suprême. Le Soviet suprême (...) se compose de deux Chambres (...): le Soviet de l'Union (...) élu à la représentation proportionnelle (...); le Soviet des nationalités, élu à raison de 32 députés par république fédérée, 11 par république autonome, 5 par région autonome et 1 par district autonome (J. Radvanyi, Le Géant aux paradoxes, Paris, éd. soc., 1982, p. 14).Praesidium* du Soviet suprême.
Au plur. L'Union soviétique. Ambassade, ambassadeur des soviets. Il semble que l'Allemagne use ses dents sur l'armée des Soviets qu'elle avait si souvent portée en terre dans ses communiqués (Green, Journal, 1942, p. 188).
B. − P. anal. [Hors de l'U.R.S.S.] Conseil, comité révolutionnaire. Les communistes commencent à organiser les Unions paysannes (...). Les soviets paysans...Les communistes n'oseront pas faire de soviets en Chine.Ne jouons pas sur les mots, Monsieur Liou. Unions ou soviets, les organisations communistes vont nationaliser la terre (Malraux, Cond. hum., 1933, p. 260).Si (...) les terroristes ne trouvaient pas tant de complices parmi les fonctionnaires, il y a longtemps qu'ils seraient tous pris. Mais les communistes ont noyauté toutes les administrations. On nous prépare les Soviets. On regrettera les Allemands (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p. 39).
REM. 1.
Soviétisme, subst. masc.,hist. pol. Régime économique, social et politique soviétique. L'école académique dite de Moscou est ainsi toute puissante à l'intérieur du Soviétisme (C œuroy, Mus. contemp., 1928, p. 33).[Abdoulaye Ly] critique avec une égale violence (...) l'accumulation capitaliste et l'accumulation socialiste, l'esprit de libre entreprise du capitalisme et le « soviétisme » passionné d'industrialisation (Tiers Monde, 1956, p. 371).
2.
Soviéto-, élém. de compos. entrant dans la constr. d'adj.[Le 2eélém. désigne un autre État] Qui est relatif à l'U.R.S.S. et à un autre ensemble géographique, à un autre État. Échanges, relations commerciales soviéto-américaines; entretiens soviéto-cubain. [Un conflit nucléaire] demeure possible dans certaines hypothèses (...). L'une d'elles (...) serait la collusion soviéto-chinoise (Beaufre, Dissuasion et strat., 1964, p. 183).
3.
Soviétologue, subst.Spécialiste de la politique soviétique. On avait annoncé un peu hâtivement la disparition de ce droit [le droit, pour une république, de sortir librement de l'U.R.S.S.] et sa possible application a toujours suscité l'incrédulité chez les soviétologues occidentaux (J. Radvanyi, Le Géant aux paradoxes, Paris, éd. soc., 1982, p. 10).
Prononc.: [sɔvjεt]. Étymol. et Hist. 1840 « conseil (d'un pays slave) » (A. Boué, La Turquie d'Europe, IV, p. 354 ds Quem. DDL t. 9); 1917 « conseil de délégués ouvriers et soldats » (Barrès, Cahiers, t. 11, p. 236); 1917 Soviet des soviets (Le Petit Parisien, 14 déc. ds Hist. de France à travers les journaux du temps passé, éd. A. Rossel, p. 238); 1920 République fédérative des Soviets « l'État russe » (Congrès de Tours, éd. A. Kriegel, p. 69). Mot russe signifiant « conseil ». Fréq. abs. littér.: 89. Bbg. Jänicke (O.). Zu den slavischen Elementen im Frz. Mél. Wartburg (W. von) 1968, t. 2, p. 448. − Quem. DDL t. 7, 9.

Wiktionnaire

Nom commun

soviet \sɔ.vjɛt\ masculin

  1. (Histoire) (Politique) Conseil d'ouvriers, de paysans ou de soldats acquis aux idées révolutionnaires dans la Russie tsariste.
    • Bientôt les délégués de plusieurs usines de Saint-Pétersbourg tinrent leur première réunion. […]. Le premier Soviet était né. Quelque temps après, le Soviet de Saint-Pétersbourg fut complété par d’autres délégués d’usine. […] Lors du mouvement révolutionnaire d’octobre 1905, le Soviet, entièrement réorganisé, reprit ses réunions publiques. — (Voline ; La révolution inconnue - de 1905 à Octobre.)
    • Dès lors, c’est la lutte entre les officiers et les soldats. […] Les soldats s’organisent. Ils nomment leurs Conseils ou Soviets, s’efforcent de se mettre en liaison avec les autres unités combattantes russes. […] Le Soviet de La Courtine demande une fois de plus aux émissaires galonnés des impérialistes : « Qu’on nous renvoie en Russie. […].» — (Henri Barbusse ; Ceux qu’on n’a pas domptés in Faits divers, 1928)
  2. (Histoire) (Par analogie) Comité révolutionnaire de la révolution spartakiste allemande.
    • Ils ont beau supprimer le mot. La chose est là. En France … même. Il y a eu un soviet boche à Givet, qui a condamné ses officiers à mort. On les a fichus dans la Meuse. — (Marcel Berger et Paul Allard ; Les dessous du traité de Versailles », 1933)
  3. (Histoire) (Politique) Conseil des délégués communistes du peuple, base de la représentation politique en U.R.S.S. et organe du pouvoir communiste aux différents échelons territoriaux.
    • Mais la période qui s’ouvre avec l’avènement du socialisme doit instituer un type nouveau, un mode de représentation essentiellement différent : le soviet, ou pour parler notre langue : le conseil des ouvriers et des paysans. — (Ludovic-Oscar Frossard; Pour la IIIe Internationale, discours prononcé au XVIIIe Congrès de la S.F.I.O. à Tours en décembre 1920)
    • Le pouvoir des Soviets s’est efforcé de pousser la paysannerie dans l’économie socialiste, et cela par deux voies distinctes: … — (Henri Barbusse, Russie, Ernest Flammarion, Paris, 1930)
    • Et sans doute, le gouvernement des Soviets était-il trop avisé pour ne pas savoir que si l’âme humaine doit tendre vers l’absolu, c’est dans le relatif que nous vivons. — (Victor Margueritte ; Debout les vivants !, 1932)
    • Dictature du prolétariat nous promettait-on. Nous sommes loin du compte. Oui : dictature, évidemment ; mais celle d’un homme, non plus celle des prolétaires unis, des Soviets. — (André Gide, Retour de l'U.R.S.S., 1936)
    • La Constitution stalinienne, en grande partie rédigée par le pauvre Boukharine, établit un régime grossièrement plébiscitaire, sans liberté d’opinion; elle supprime en fait les Soviets. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
  4. (Familier) (Péjoratif) Soviétique.
    • Il s'est entendu chez les Soviets avec un fondé de pouvoir d'une fabrique de stupéfiants et lui en a commandé officiellement de la bigornette, sous prétexte de la fournir à d'autres maisons établies dans des pays où le système des certificats n'existe pas. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • À l’instant où von Greim transmet l’ordre de Hitler d'ouvrir une brèche dans les lignes russes avec l’aviation, le pavillon rouge des Soviets flotte sur les trois-quarts de Berlin. — (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.326)
    • Alors, Raymond ? Accouchez ! Qu'est-ce que cette bande de soviets à la solde de Moscou nous a encore concocté ? — (Anne Lecap, Quand la révolte gronde, Éditions Flammarion, 2011, chap.13)

Nom commun

soviet \so.ˈvjet\ masculin invariable

  1. Soviet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « soviet »

(XXe siècle) Du russe совет, soviet (« conseil »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dérivé du russe совет, soviet (« conseil »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « soviet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
soviet sɔvjɛt

Citations contenant le mot « soviet »

  • Le communisme, c'est le pouvoir des Soviets plus l'électrification du pays. Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine, Œuvres complètes, tome 31

Images d'illustration du mot « soviet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « soviet »

Langue Traduction
Anglais soviet
Espagnol soviético
Italien sovietico
Allemand sowjet
Chinois 苏维埃
Arabe سوفيتي
Portugais soviético
Russe советский
Japonais ソビエト
Basque sobietar
Corse suvièticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « soviet »

Source : synonymes de soviet sur lebonsynonyme.fr
Partager