La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « soudard »

Soudard

Variantes Singulier Pluriel
Masculin soudard soudards

Définitions de « soudard »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOUDARD, subst. masc.

A. − HIST. MILIT. Soldat (mercenaire), homme de guerre. Vieux soudard; troupe de soudards. Gilles de Rais se divise (...) en trois êtres qui diffèrent. D'abord le soudard brave et pieux. Puis l'artiste raffiné et criminel. Enfin, le pêcheur qui se repent (Huysmans,Là-bas, t. 2, 1891, p. 96).L'illustre Tartaglia dont les soudards français de Gaston de Foix avaient ravagé horriblement la face (Arnoux,Seigneur, 1955, p. 55).V. reître B 1 ex. de Rostand.
B. − P. ext., péj.
1. Soldat, militaire. Des ministres à plat ventre sous la botte des soudards (Clemenceau,Vers réparation, 1899, p. 473).Un général vaincu (...) le militaire imbécile (...) ce soudard infirme et abêti, qui, à l'audience, se perdait dans ses cartes comme il s'était perdu là-bas dans les plaines du Nord (France,Dieux ont soif, 1912, p. 113).
2. Homme de guerre brutal et grossier. Synon. reître.Allure, brutalité, habitudes, langage, manières, mine, violence de soudard; être un vrai soudard; se comporter en soudard. Les moindres événements de ce voyage [au Texas] avaient développé chez Philippe les mauvais penchants du soudard: il était devenu brutal, buveur, fumeur, personnel, impoli (Balzac,Rabouill., 1842, p. 288).Le commandant se leva, et (...) une série de toasts commença, des toasts d'une galanterie de soudards et de pochards, mêlés de plaisanteries obscènes, rendues plus brutales encore par l'ignorance de la langue (Maupass.,Contes et nouv., t. 2, MlleFifi, 1881, p. 163).
Empl. adj., rare. Qui est propre à un homme de guerre brutal et grossier. Air soudard. Leurs franchises soudardes cachaient un délicieux trouble de cœur (D'Esparbès,Demi-soldes, 1889, p. XVI).
REM.
Souldoyer, soudoyer, subst. masc.,hist. milit., synon. arch. (supra A).Les échevins (...) compriment les émeutes avec des archers, louent des souldoyers (Michelet,Journal, 1842, p. 415).Du dos d'âne où se pressaient les soudoyers armagnacs, volèrent vers elle les injures et les flèches (France,Contes Tournebroche, 1908, p. 83).
Prononc. et Orth.: [suda:ʀ]. Ac. dep. 1694: soudard; Ac. 1798-1878: soudard, -dart, v. aussi Land. 1834, Gattel 1841, Littré, DG. Étymol. et Hist. 1. 1352-56 souldar « soldat » (Jean le Bel, Chron., chap. 26, éd. J. Viard et E. Déprez, t. 1, p. 130); 2. 1587 péj. soudard synon. de bravache (La Noue, Disc. pol., p. 194 ds Littré); 1608 « soldat brutal et indiscipliné » (M. Régnier, Disc. au roy ds Œuvres, éd. G. Raibaud, p. 120, 126: On a vu tant de fois la jeunesse trompée De tes enfans passez au tranchant de l'espée, Tes filles sans honneur errer de toutes pars, Ta maison et tes biens saccagez des soldars). Dér. de l'a. et m. fr. soldee, sou(l)dee (solde1*); suff. -ard*. S'est spécialisé au sens « soldat brutal et indiscipliné » en raison de son suff. péj. (cf. pillard) et a été supplanté au sens 1 par soldat*. Voir FEW t. 12, p. 53 et p. 57. Fréq. abs. littér.: 81. Bbg. Glaser (K.). Le Sens péjoratif du suff. -ard en fr. Rom. Forsch. 1910, t. 27, p. 938.

Wiktionnaire

Adjectif - français

soudard \su.daʁ\

  1. (Rare) Qui a le comportement d’un homme de guerre brutal et grossier.
    • Leurs franchises soudardes cachaient un délicieux trouble de cœur ; et c’était, en même temps qu’un regret, une espérance. — (Georges d’Esparbès, Les Demi-solde, Ernest Flammarion, Paris, 1899)

Nom commun - français

soudard \su.daʁ\ masculin (pour une femme, on dit : soudarde)

  1. (Familier) Homme qui a longtemps servi à la guerre et qui est brutal, grossier.
    • Ce qu’il voit encore, ce sont des soudards qui, […], criblent de coups d’arquebuse un oiseau de bois fiché à la pointe d’un mai. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Peu s’en fallut que ne pleurassent
      Les soudards et les écoliers
      Enfants, voici les bœufs qui passent,
      Cachez vos rouges tabliers ;
      — (Victor Hugo, La légende de la nonne, 1828)
    • Gnassingbé Eyadema : champion de lutte, puis soudard de la coloniale en Algérie (où il mania la gégène). — (Thomas Dietrich, Pompafrique, Fakir, nº 83, page 17, décembre 2017 - janvier 2018)
  2. (Vieilli) Soldat, mercenaire, homme de troupe rémunéré.
    • Et puis donna à chasque bende force moutons pour sacrifier, et cinquante drachmes d'argent à chaque soudard. — (Jacques Amyot, Vies parallèles des hommes illustres, 1559)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOUDARD. n. m.
Vieux mot dont on se sert dans la conversation familière, en parlant d'un Homme qui a longtemps servi à la guerre et qui est brutal, grossier. C'est un vrai soudard. Un langage, des manières de soudard.

Littré (1872-1877)

SOUDARD (sou-dar ; le t ou le d ne se lie pas) s. m.
  • Terme familier. Homme qui a longtemps servi à la guerre et qui en a les habitudes ; il se prend en mauvaise part, soit par moquerie, soit pour exprimer la grossièreté ou la barbarie. Ta maison et tes biens saccagés des soudards, Régnier, Épit. I. Onc ne fut un meilleur soudart, Scarron, Virg. v. Le drôle fit un trait de franc soudart ; Car aux faveurs d'une belle il eut part, Sans débourser, escroquant la chrétienne, La Fontaine, Femme avare. Après cela, ne vous figurez pas que je sois un soudard sans âme, comme vous paraissez le croire, Ch. de Bernard, la Femme de quarante ans, § 3.

    Fig. Tous les amours y mettent [dans mon gîte] garnison ; En vrais soudards ils y faisaient esclandre, Béranger, Métemps.

HISTORIQUE

XVe s. Ne soyons point si vilains et hagards, Que de laisser ce bon vin auz souldards Qui nous font tant d'outrage, Basselin, LII. Je ne congnois où je puisse servir, L'arriere ban a fait crier vieillesse, Las ! fauldra il son soudart devenir ? Orléans, Ball. 84.

XVIe s. À ces mots de Pluton, on voit de toutes parts Sortir du creux manoir les plus braves soldarts, Desportes, Rodomont. Il distribua à ses soudards les terres conquises sur les ennemis, Amyot, Rom. 42. Ses propos [d'un bravache] seront à l'equipolent ; car un homme est mort, si ce soudard courroucé l'a seulement regardé de travers, Lanoue, 194.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SOUDARD. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Chascun de ses souldars [de Jacques d'Artevelle] avoit pour jour quatre gros de Flandres pour ses fraiz et pour ses gages, J. le Bel, Vrayes chroniques, t. I, p. 128.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « soudard »

Solde, et la finale ard souvent péjorative ; picard, seudard, souderd.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du moyen français soudoier, « solde, paie », cette formation du mot est donc analogue à celle de soldat. Référence nécessaire
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « soudard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
soudard sudar

Citations contenant le mot « soudard »

  • On croyait révolu le temps des dictateurs loufoques, mais voilà qu’ils reviennent hanter notre mémoire. Idriss Deby ressuscite les âmes damnées de la deuxième moitié du vingtième siècle marquant nos indépendances martyrisées par des soudards, soldats d’opérette et autres saltimbanques. SenePlus, MARECHAL, NOUS VOILA | SenePlus
  • La première histoire nous emmène au XVIIIe siècle, au profond d’une bataille, dans les pas d’un simple soudard. C’est l’histoire d’une défaite, c’est l’histoire de milliers de morts, c’est aussi un récit qui se mêle de fantastique, comme pour enlever une part de sa responsabilité à l’être humain. , Sergio Toppi – Köllwitz 1748 : Quatre regards sur la guerre - ActuaBD
  • Interrogé par Europe 1, en avril 2018, sur le bilan de la guerre en Libye, Bernard-Henri Lévy affirmait, impertinent, que celle-ci était «juste». C’est mû par cette même logique belliqueuse que le soudard tiré à quatre épingles semble être redescendu dans l’arène pour en rallumer le feu, à cette différence près que, cette fois-ci, il ne s’agit plus d’une confrontation entre belligérants locaux, mais d’une vraie conflagration dont la flamme est ostensiblement nourrie par des Etats étrangers, dont un, la Turquie, a même décrété sans ambiguïté qu’il détiendrait des droits sur la Libye. Algérie Patriotique, Une mission secrète de Bernard-Henri Lévy à nos frontières révélée à Tarhouna - Algérie Patriotique
  • La nouvelle charge contre la Première dame, déjà attaquée sur son physique par le président Jair Bolsonaro, a provoqué la colère de Valérie Pécresse. La présidente du mouvement Libres! a pris la défense de Brigitte Macron, cible cette fois du ministre brésilien de l'Economie qui a estimé que l'épouse du président français était «vraiment moche». «C’est quoi leur problème au gouvernement Brésilien? Après Jair Bolsonaro, le ministre des Finances? Bande de soudards grotesques!», a-t-elle écrit sur Twitter. «Quand ils insultent Brigitte Macron, c’est toutes les femmes françaises qui se sentent insultées», a-t-elle poursuivi avec les hashtags #Vergonha et #AvecBrigitte. , "Bande de soudards grotesques!" : Valérie Pécresse défend Brigitte Macron, à nouveau insultée
  • Jacques Chirac, miroir de nos fantasmes ? Avec lui s’efface un monde ancien, où l’on dévorait des têtes de veau en serrant les mains des électeurs, où l’on courait les filles en engloutissant des chopines et en lâchant des blagues de soudard. Rappelons-nous sa devise :« En campagne, quand tu peux manger, tu manges. Quand tu peux pisser, tu pisses et quand tu peux baiser, tu baises ! » L'Obs, Chirac est mort et avec lui s’efface un monde ancien
  •  De fait, l’expérience, le caractère et les goûts de Chirac le prédisposent à l’exercice de la fonction de chef des armées. Pourtant, les plus hauts responsables militaires pressentent, pour leur part, que l’homme qui enjambe quatre à quatre les marches du perron de l’Elysée n’est plus le lieutenant du Djebel, mais un politique de haut vol, rompu à toutes les manœuvres, plus expérimenté que Mitterrand lui-même en 1981. Deux fois Premier ministre, maire de Paris dix-huit ans, il connaît personnellement tous les grands de ce monde. Le temps et les échecs ont apaisé l’ardeur et l’impatience de celui qu’on surnommait  le « bulldozer » de Pompidou. Les commentateurs qui le décrivent comme un soudard, amateur de bière, de charcuterie et de jolies femmes n’ont pas percé la cuirasse de cette personnalité complexe et secrète. Philippe Bas, qui passa dix ans auprès de lui, le décrit comme un homme « à la fois sensible et retenu, jamais hautain ou méprisant, attentif aux autres et discret sur lui-même, sachant écouter, souple, patient, prudent, ouvert au compromis, mais déterminé, volontaire, rapide, doté d’une exceptionnelle autorité naturelle ». Ceux qui le moquent de préférer la musique militaire aux Variations Goldberg ignorent son intimité avec les arts asiatiques ou africains, son engouement pour les coutumes arabes ou juives… Je l’ai entendu, un soir d’avril 1999, déclamer, dans un restaurant de Washington où il avait convié ses collaborateurs, des poèmes entiers, de concert avec le chef du protocole. Atlantico.fr, Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées | Atlantico.fr
  • "Comportement de soudard" ou attitude simplement "déplacée"? Une peine de six mois avec sursis a été requise mercredi à l'encontre de l'ex-secrétaire d'État Jean-Vincent Placé, poursuivi pour "violences, injures à caractère racial et outrages à agents" lors d'une soirée alcoolisée en avril dernier. La condamnation réclamée s'accompagne d'une mise à l'épreuve de deux ans comprenant une obligation de soigner son addiction à l'alcool et de rembourser ses victimes. Mille euros d'amende ont également été requis pour l'injure raciale. Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 10 septembre. lejdd.fr, Altercation en état d'ivresse : que s'est-il dit à l'audience de Jean-Vincent Placé?
  • Pas de place pour un «soudard», a répondu jeudi à Keystone-ATS Josef Dittli (PLR/UR), président de la commission de la politique de sécurité du Conseil des Etats. Selon lui, le futur patron de l'armée doit être sensible aux processus politiques et avoir des compétences sociales. , Le Parlement ne veut pas d'un «soudard» - 20 minutes
  • Les moqueries formulées contre la Première dame française par le président brésilien Jair Bolsonaro semblent faire l'unanimité contre elles. La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a exprimé sur Twitter son «total soutien» à Brigitte Macron, dénonçant «les propos de soudard de Bolsonaro». «J'ai honte pour lui!», a-t-elle ajouté. L'eurodéputée écologiste Karima Delli a également fait part de son indignation sur Twitter, qualifiant d'«ultra beauf» le Brésilien. «C'est juste minable!» Julien Sanchez, du RN, a qualifié d'«inadmissibles» l'attitude de Jair Bolsonaro, tout en déplorant qu'«on se moque régulièrement du physique» de Donald Trump. , Climat, commerce, Bolsonaro... Les politiques jugent le G7 de Macron

Images d'illustration du mot « soudard »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « soudard »

Langue Traduction
Anglais soldier
Espagnol soldado
Italien soldato
Allemand soldat
Chinois 士兵
Arabe جندي
Portugais soldado
Russe солдат
Japonais 兵士
Basque soldadu
Corse suldatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « soudard »

Source : synonymes de soudard sur lebonsynonyme.fr

Soudard

Retour au sommaire ➦

Partager