Soudoyer : définition de soudoyer


Soudoyer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SOUDOYER, verbe trans.

A. − Vx. Verser une solde à des soldats engagés comme mercenaires. Soudoyer une armée, des gens de guerre, des soldats. Il fallait une seconde armée (...); on n'apercevait nul moyen de la lever (...) il n'y avait pas dans le trésor de quoi soudoyer seulement vingt mille hommes (Constant, Wallstein, 1809, notes hist., p. 185).
B. − P. ext., péj. Payer quelqu'un pour qu'il fasse quelque chose de peu honorable, de malhonnête. Synon. acheter, corrompre, stipendier.Soudoyer un concierge, un domestique, un gardien, une servante, un témoin, un valet; soudoyer un assassin, un complice, un espion; être soudoyé par un pays étranger. Des bandes soudoyées pour menacer les défenseurs, hurler des cris de mort jusque dans l'enceinte du palais, par les soins de du Paty de Clam (Clemenceau, Vers réparation, 1899, p. 322).Les grandes usines de guerre, − Anzin, Krupp, Armstrong et toute la clique, − qui soudoyaient la grande presse d'Europe, pour réussir leur coup (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 204).
[P. méton. de l'obj.; le compl. désigne la chose peu honorable, malhonnête pour laquelle on paye qqn] Le ministère anglais avait soudoyé les troubles révolutionnaires (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 260).La commune opinion veut que tout crime ait été soudoyé (Renan, Drames philos., Prêtre Némi, 1885, V, 1, p. 595).
Prononc. et Orth.: [sudwaje], (il) soudoie [sudwa]. Land. 1834, Littré [-dɔje]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1465 soudoyer « verser une solde » (doc. du 17 juin ds Isambert, Rec. gén. des anc. lois fr., t. 10, p. 511); 2. 1732 « s'assurer les services de quelqu'un avec de l'argent » ici, d'une femme entretenue (Lesage, Aventures du chevalier de Beauchêne, p. 81); 1753 (Voltaire, Le Siècle de Louis XIV, éd. L. Moland, t. 14, p. 248: Louis soudoya l'archevêque de Cologne [...] comme il soudoyait le roi d'Angleterre Charles II). Dér. de so(u)lde (solde1*), suff. -oyer*, formé sur le modèle de l'a. et m. fr. soldeier « payer, récompenser » (dep. 2emoit. xiies., Adgar, Gracial, éd. P. Kuntsmann, 30, 113), soudoier « servir en qualité de soldat mercenaire » (fin xiies., Béroul, Tristan, éd. A. Ewert, 2178), dér. de l'a. et m. fr. souz, solz, sout « solde », propr. « sou » (v. sou et FEW t. 12, pp. 50-51a et 59b, note 82). Fréq. abs. littér.: 80.

Soudoyer : définition du Wiktionnaire

Verbe

soudoyer \su.dwa.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Entretenir des gens de guerre, leur payer une solde.
    • Et vive messire Bertrand du Guesclin, s'il me soudoie à ma taille et me rue par les guerres! — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Dès 1578, l’amiral Drake avait ravagé les côtes du Pérou, et, un peu plus tard, Philippe avait soudoyé les troupes que le duc de Parme conduisit aux rebelles d’Irlande. — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, p. 9)
  2. (Péjoratif) S’assurer le concours de certaines gens, à prix d’argent.
    • Soudoyer de faux témoins. Il avait soudoyé une bande de partisans.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Soudoyer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOUDOYER. (Il se conjugue comme BROYER.) v. tr.
Entretenir des gens de guerre, leur payer une solde. Il est vieux. Il ne se dit plus qu'en mauvaise part, de Certaines gens dont on s'assure le concours à prix d'argent. Soudoyer de faux témoins. Il avait soudoyé une bande de partisans.

Soudoyer : définition du Littré (1872-1877)

SOUDOYER (sou-do-ié ; plusieurs prononcent sou-doi-ié) v. a.

Il se conjugue comme employer.

  • 1Avoir, prendre des gens de guerre à sa solde. Son armée [de Henri de Navarre] n'était pas celle d'un souverain qui la soudoie, et qui la retient toujours sous le drapeau ; c'était celle d'un chef de parti, Voltaire, Mœurs, 173.
  • 2 Par extension, s'assurer à prix d'argent le secours de. Soudoyer des spadassins, des agents. Louis soudoya l'archevêque de Cologne, Maximilien de Bavière… comme il soudoyait le roi d'Angleterre Charles II, Voltaire, Louis XIV, 10.

SYNONYME

SOUDOYER, STIPENDIER. Ces deux mots sont synonymes, sauf que stipendier n'a plus qu'un sens défavorable.

HISTORIQUE

XIIe s. Fai pur ço à tes humes abatre cedres al bois de Liban, e mes humes i serrunt od les tuens, e jo del mien lur durrai [donnerai], e tut à la volented soldeirai, Rois, p. 242.

XVe s. Pour payer lesdits gens d'armes et de trait estans en garnison avec ledit sieur de Sassenage, lesquels il soldoyat de ses propres deniers…, Lettre de Charles VIII, Bibl. des ch. 3e série, t. IV, p. 64.

XVIe s. Outre la solde on doit aussi fournir l'equipage, car on doit un homme equippé et soudoyé, Lanoue, 236. La pluspart se soudoyoient de leurs moyens propres, Lanoue, 401. Ayant remené en Epire 8000 hommes et 500 chevaux, et ne se trouvant point d'argent pour les soudoyer, Amyot, Pyrrhus, 57. Jamais chef de guerre n'eut tant de creance sur ses soldats [que Jules César] : au commencement de ses guerres civiles, les centeniers luy offrirent de souldoyer, chascun sur sa bourse, un homme d'armes, Montaigne, III, 175.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Soudoyer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SOUDOYER, v. act. (Gram.) c’est payer la solde d’un homme, d’une troupe. Nous soudoyons des armées immenses.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « soudoyer »

Étymologie de soudoyer - Littré

Solde. Il y avait un substantif très usité, sodoier, qui a donné l'anglais soldier, soldat.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de soudoyer - Wiktionnaire

De l’ancien français soldoier (« payer, récompenser »), lui-même de solde → voir sou et solder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « soudoyer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
soudoyer sudwaje play_arrow

Conjugaison du verbe « soudoyer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe soudoyer

Citations contenant le mot « soudoyer »

  • Je considère le photographe comme le grand archiviste de la Méditerranée, ses images actuelles me renvoient, sans cesse, au passé ou plus exactement à des bribes d’enfance. Il tamise la nostalgie en refusant farouchement l’émotion gluante et le cadrage obscène, la force des éléments l’oblige à la retenue. Ben Loulou aurait pu choisir la facilité, trafiquer le réel pour soudoyer l’œil, il préfère la voie de l’ascétisme. Il ne s’égare pas dans le trop-voyant. De Marseille à Jérusalem, il ne déflore jamais les terres ensoleillées, il leur redonne même leur dignité précaire, leur expression vagabonde, leur sauvagerie intacte. Causeur, Là-bas, près des côtes de France - Causeur
  • Notons qu’une motion de retrait de confiance au président du Parlement Rached Ghannouchi, a été déposée par 73 députés. Une plénière sans débat et un vote confidentiel ont été programmés demain, jeudi 30 juillet 2020. Cette volonté de destituer Rached Ghannouchi a suscité une vive polémique sur la scène politique. Des accusations ont fusé de toutes parts, selon lesquelles il y aurait des tentatives de soudoyer les députés afin d’influencer leur vote que ce soit pour ou contre cette motion. www.businessnews.com.tn, Ali Laârayedh : La motion contre Rached Ghannouchi ne sert pas la démocratie
  • Les deux suspects, âgés de 27 et 30 ans ont tenté de soudoyer le commissaire de police, chef du service dudit service avec une somme d’argent pour soustraire la moto de la fourrière municipale. Bladi.net, Casablanca : deux individus interpellés pour avoir tenté de corrompre un commissaire de police
  • Ennahdha essaye de soudoyer les élus par des nominations et des postes importants outre ses tentatives de faire pression sur eux pour qu’ils ne votent pas pour la motion de censure, a spécifié l’élue. www.businessnews.com.tn, Nesrine Laâmari : Ennahdha essaye de soudoyer les élus pour sauver la tête de Rached Ghannouchi

Traductions du mot « soudoyer »

Langue Traduction
Corse corruzzione
Basque eroskeria
Japonais 賄賂
Russe взятка
Portugais suborno
Arabe رشوة
Chinois 贿赂
Allemand bestechen
Italien corrompere
Espagnol soborno
Anglais bribe
Source : Google Translate API

Synonymes de « soudoyer »

Source : synonymes de soudoyer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires