La langue française

Selon

Sommaire

  • Définitions du mot selon
  • Étymologie de « selon »
  • Phonétique de « selon »
  • Citations contenant le mot « selon »
  • Traductions du mot « selon »
  • Synonymes de « selon »

Définitions du mot selon

Trésor de la Langue Française informatisé

SELON, prép. et adv.

I. − Préposition
A. − Vx ou littér. Le long de. Un jour blanchâtre passait par les fenêtres sans rideaux. On entrevoyait des cimes d'arbres, et plus loin la prairie, à demi noyée dans le brouillard, qui fumait au clair de lune, selon le cours de la rivière (Flaub., MmeBovary, t. 2, 1857, p. 96).
B. − [Marque l'idée de point de vue, de conformité ou de dépendance]
1. [Idée de point de vue]
a) [Le syntagme introd. par selon fonctionne comme adv. de phrase]
α) [Introd. un n. propre ou un pron. pers.] D'après l'opinion de. Mais la beauté n'est rien selon Chiron, la grâce seule est irrésistible (Nerval, Sec. Faust, Examen analytique, 1840, p. 218).J'en appelle ici à vos propres théories, dit Jacques. Selon vous, nous ne valons que par la force accumulée des morts, par la continuité de leur action en nous (Vogüé, Morts, 1899, p. 307).
En partic. D'après les conceptions, les hypothèses de. Selon Quesnay et les anciens économistes, toute production vient de la terre; Smith, Ricardo, de Tracy, placent au contraire la production dans le travail (Proudhon, Propriété, 1840, p. 252).La véritable classification naturelle, selon Darwin, serait celle qui... (Renouvier, Essais crit. gén., 3eessai, 1864, p. 153).
β) Selon toute apparence. En considérant toutes les apparences (on peut dire que...). V. apparence ex. 10.
b) [Le syntagme introd. par selon se rapporte à un adj.] Du point de vue de. Il peut arriver quelquefois qu'une conduite parfaite selon le monde vienne d'un mauvais principe (Staël, Allemagne, t. 4, 1810, p. 345).
2. [Idée de conformité]
a) [Le syntagme introd. par selon est compl. de n.]
α) Conforme aux exigences de. Il vint ce nouvel Adam; il vint, homme selon la chair par le sein de Marie, homme selon la morale par son évangile, homme selon Dieu par son essence (Chateaubr., Génie, t. 1, 1803, p. 33).Enfin il trouvait un monde composé d'êtres selon son cœur (Maurois, Disraëli, 1927, p. 22).
Subst. + selon Dieu.Conforme à la volonté de Dieu. Elle est un héros selon le Christ, une sainte (Barrès, Cahiers, t. 6, 1907, p. 121):
1. Celle qui voit le vide de tous les plaisirs, qui les méprise, qui soupire après un bien invisible, inconnu ici-bas, qui comprend qu'il n'est d'autres vraies jouissances que dans l'amour de Dieu: oh! celle-là, cette femme selon Dieu, l'emporterait sur la femme selon le monde, pleine de vanités, fière de ses succès, recherchant toutes les jouissances... E. de Guérin, Lettres, 1838, p. 174.
Subst. + selon le monde.Conforme à l'esprit du monde. La vie selon le monde est l'ombre d'une vapeur, un sentiment de doute dans le rêve de nuit d'un dément (Milosz, Amour. init., 1910, p. 244).
β) [Introd. un n. propre] Conforme à la conception de, au modèle proposé par. [Platon] ne connaissait que les poëtes selon Homère, selon Sophocle et selon lui-même (Sainte- Beuve, Chateaubr., t. 1, 1860, p. 104).Elles chaussaient des lanières rappelant le cothurne selon Talma (Proust, Temps retr., 1922, p. 723).
γ) Évangile selon saint Matthieu, saint Marc, saint Luc, saint Jean. Évangile écrit par l'un des quatre évangélistes. Pendant le reste de la messe, relu dans l'Évangile selon saint Matthieu tout le Sermon sur la Montagne (Du Bos, Journal, 1927, p. 171).
Passion selon saint Matthieu, saint Jean. V. passion A 1 b β mus.
b) [Le syntagme introd. par selon est compl. circ.] Conformément à. Faire qqc. selon le bon plaisir de, le conseil de, la consigne; selon la conscience, la justice, la loi; selon votre désir; selon les règles; selon la mode, l'usage, la coutume, l'habitude, la tradition. Un fonds constitué selon le régime dotal (Code civil, 1804, art. 2255, p. 411).Louise est mariée selon son choix (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 221).
[En tête de phrase ou en incise] Selon la religion de ces peuples, le père donne l'âme à l'enfant (Chateaubr., Natchez, 1826, p. 331).Sighebert fut revêtu, selon la coutume germanique, d'habits et d'armes d'un grand prix, et enseveli avec pompe dans le village de Lambres sur la Scarpe (Thierry, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 59).
3. [Idée de dépendance; idée qu'une chose est fonction d'une autre] En fonction de. Synon. suivant2.
a) [Le syntagme introd. par selon est compl. circ.] Selon les besoins, les cas; selon les capacités, les mérites; selon l'heure; selon l'humeur. On se rapproche et on s'éloigne du Danube selon les courbures du chemin et les inflexions du fleuve (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 188).Le prix en était déterminé selon l'abondance de la récolte (Jaurès, Ét. soc., 1901, p. 10).
[Avec une idée d'alternative, marquée par ailleurs dans le cont. par ou] Le père peut (...) disposer d'un quart de sa fortune ou d'un tiers, selon le nombre de ses enfants (Jaurès, Ét. soc., 1901, p. 201).
b) [Le syntagme introd. par selon se rapporte à (être +) un adj., ou à un subst. corresp. à un adj. ou à un part. passé] L'innombrable gradation et variété de ces teintes selon le ciel et l'heure (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 374).Il sait (...) quelles toilettes minutieuses et compliquées, différentes selon la couleur de la robe [du cheval], lui conviennent (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 336).La disposition des plantes selon l'air et le soleil (Alain, Beaux-arts, 1920, p. 179).
[Avec une idée d'alternative, marquée par ailleurs dans le cont. par ou] Chapeau tout rond en feutre bleu ou blanc, selon le costume (Mallarmé, Dern. mode, 1874, p. 814).
II. − Adverbe
Vieilli, littér., en empl. ell. du verbe. [Pour marquer le doute, la dépendance] Cela dépend de, cela est subordonné à (différents aspects de quelque chose dont on ne sait lequel sera retenu, certaines circonstances dont on ignore laquelle se produira). La Douloire accusait le coup. C'était bon signe et c'était mauvais signe: selon (Giono, Baumugnes, 1929, p. 159):
2. − (...) Si, au lieu de ce pamphlet sur la souscription de Chambord, j'eusse fait un volume, un ouvrage, l'auriez-vous condamné? − Selon. − J'entends, vous l'eussiez lu d'abord pour voir s'il était condamnable. − Oui... Courier, Pamphlets pol., Pamphlet des pamphlets, 1824, p. 210.
C'est selon. Synon. de selon (supra II).« (...) toi, tu viendras au bal demain (...). Vas-tu encore me refuser? » « C'est selon, lui répondit cette femme intéressante de l'air de la plus franche gaieté (...) » (Fiévée,Dot Suzette,1798,p. 169).− (...) laissez-moi vous poser une question, une seule. Vous y répondrez ou n'y répondrez pas, à votre choix. − C'est selon, répliqua l'autre perplexe (Bernanos, M. Ouine, 1943, p. 1407).
III. − Loc. conj. Selon que
A. − Vieilli ou littér. [Avec une idée de conformité] Comme, de la manière que. Ai-je réglé ma vie selon qu'il convenait? (Barrès, Homme libre, 1889, p. 77).J'avais dit « bonsoir bien gentiment », selon qu'on m'y invitait chaque jour (Gyp, Souv. pte fille, 1927, p. 76).Tout est ici à toi, sauf la part qui sera faite à Mara selon que je l'ai arrangé (Claudel, Annonce, 1948, i, 3, p. 159).
B. − [Avec une idée de proportion] En fonction de (ce) (que), dans la mesure où. Agir, selon qu'on a de lumière et de force, sans borner la générosité et l'ampleur du désir, voilà la disposition d'une volonté droite (Blondel, Action, 1893, p. 375).L'artiste est grand selon qu'il possède une imagination de héros (Barrès, Voy. Sparte, 1906, p. 152).
C. − [Avec une idée d'alternative] Suivant que. Une file de navires venant à Constantinople ou sortant du canal, selon que le vent souffle du nord ou du midi (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 394).On voyait à la suite des armées moins ou plus de maraudeurs selon que le chef était plus ou moins sévère (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 429).
Prononc. et Orth.: [səlɔ ̃]. Barbeau-Rodhe 1930 c'est selon [sεslɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. xiies. [ms. L] prép. sulunc « suivant, conformément à » (Alexis, éd. Chr. Storey, prol.); xiies. [ms.] selunc (ibid., var. ms. A, 30), forme avec -c att. jusqu'au xvies. (Fossetier, Cron. Marg., ms. Brux., I, f o31 r ods Gdf.: seloncq); ca 1175 selon (Chron. Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 13307); 1121-34 sulunc sainte escripture (Philippe de Thaon, Bestiaire, éd. E. Walberg, 930); ca 1140 sulunc lur lei (Geffrei Gaimar, Hist. des Angl., éd. A. Bell, 1558); 1174-76 sulunc + subst. « suivant l'opinion de » (Guernes de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 3420); 2. ca 1130 loc. conj. sulunc ceo que « suivant que » (Lois Guillaume, éd. J. E. Matzke, § 11); ca 1280 selonc que (Girart d'Amiens, Escanor, 2244 ds T.-L.); 3. 1656-57 loc. adv. c'est selon « cela dépend des circonstances » (Pascal, Provinciale, V, éd. L. Lafuma, p. 389b); 1664 selon « id. » (Molière, Tartuffe, I, 2). B. 1181-90 prép. selonc « le long de » (Chrétien de Troyes, Perceval, éd. F. Lecoy, 1313), usuel jusqu'au xvies., v. Hug.; répertorié comme anc. par DG et Rob. Prob., en raison de la forme sulunc, du lat. pop. *sublongum propr. « le long de », comp. de la prép. sub « vers, tout proche » d'abord « sous » et de lonc (du lat. longum, v. long) ca 1100 le lunc de « le long de, à côté de » (Roland, éd. J. Bédier, 3732), ca 1170 lonc « suivant, conformément à » (Chrétien de Troyes, Erec, éd. M. Roques, 5688); ou issu d'une forme primitive *seon (cf. le prov. segon « selon » att. du xiies., Rayn. et Levy Prov., à nos jours, Mistral: segound), croisement d'apr. long, de l'a. fr. son « conformément à » ca 1165 (Benoît de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 4767) − déb. xiiies. ds T.-L. (également sonc ce que « selon ce que » ca 1160, Enéas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 2618), du lat. secundum (adverbialisation de secundus, anc. part. de sequor, v. suivre) propr. « immédiatement après », « selon, suivant, conformément à ». Fréq. abs. littér.: 11 271. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 16 335, b) 12 812; xxes.: a) 12 397, b) 19 676. Bbg. Lüdtke (J.). Sprache und Interpretation... Tübingen, 1984, pp. 169-174.

Littré (1872-1877)

SELON (se-lon) prép.
  • 1Eu égard à, conformément à, à proportion de. Ses châtiments [de Dieu] égalent sa miséricorde, et il juge l'homme selon ses mœurs, Sacy, Bible, Ecclésiastiq. XVI, 13. Nous étions selon son goût, Sévigné, 345. Il y a toute sorte d'apparence que tout ira selon nos désirs, Sévigné, 467. Homme enfin selon le cœur de Dieu, Bossuet, Hist. I, 5. Depuis quarante-deux ans qu'il servait le roi, il avait la consolation de ne lui avoir jamais donné de conseil que selon sa conscience, Bossuet, le Tellier. Et cette guerre, Arcas, selon toute apparence, Aurait dû plus longtemps prolonger son absence [d'Achille], Racine, Iph. I, 1. La terre, cette bonne mère, multiplie ses dons selon le nombre de ses enfants qui méritent ses fruits par leur travail, Fénelon, Tél. V. Les lois selon lesquelles il [Dieu] a créé, sont celles selon lesquelles il conserve, Montesquieu, Esp. I, 1.

    Selon le monde, dans l'esprit du monde, du siècle. Mon Dieu, quel fléau pour un siècle, quel malheur pour les peuples, qu'un grand selon le monde, qui ne vous craint pas, qui ne vous connaît pas, et qui méprise vos lois et vos ordonnances éternelles ! Massillon, Pet. carême, Vices et vert.

    Selon moi, selon ce que je pense. Selon le docteur, je suis fort bien ; et selon moi, je suis fort mal, Maintenon, Lett. à Mme de Glapion, t. III, p. 200, dans POUGENS.

    On dit de même : selon vous, selon cet auteur, etc. Selon Voiture, le secret pour avoir de la santé et de la gaieté, est que le corps soit agité, et que l'esprit se repose, Rollin, Traité des Ét. III, 3, art. 2, § 2. La terre, selon Bourguet et tous les autres, doit finir par le feu ; selon Leibnitz, elle a commencé par là, Buffon, Hist. nat. Preuv. théor. Œuvr. t. I, p. 283.

    L'Évangile selon saint Matthieu, l'Évangile selon saint Jean, etc. l'Évangile de saint Matthieu, l'Évangile de saint Jean.

  • 2 Absolument, selon les occurrences, selon les différentes dispositions des personnes. Cléante : Nul obstacle, je crois, Ne vous peut empêcher d'accomplir vos promesses. - Orgon : Selon, Molière, Tart. I, 6. Est-il permis de rechercher les occasions de pécher ? ou plutôt n'est-on pas obligé de les fuir ? cela serait assez commode. Non pas toujours, me dit-il, c'est selon. Selon quoi, lui dis-je ? Ho ! ho ! repartit le père, et, si on recevait quelque incommodité en fuyant les occasions, y serait-on obligé à votre avis ? Pascal, Prov. V. Ismène : Sera-t-il son époux ? - Jacinte : C'est selon, Boursault, les deux Nicandres, I, 5.
  • 3Selon que, loc. conj. En proportion que. Chacun le suit d'un pas ou plus ou moins pressé, Selon qu'il se rencontre ou plus ou moins blessé, Corneille, Hor. IV, 2. Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir, La Fontaine, Fabl. VII, 1. Nous devons travailler sans cesse à nous conserver cette joie qui modère notre crainte, et à conserver cette crainte qui modère notre joie, et, selon qu'on se sent trop emporter vers l'une, se pencher vers l'autre pour demeurer debout, Pascal, Lett. à Mlle de Roannez, 6. Selon qu'il [Néron] vous menace ou bien qu'il vous caresse, La cour autour de vous ou s'écarte ou s'empresse, Racine, Brit. IV, 1.

    Conformément à la circonstance où. On a une différente manière d'argumenter, selon qu'on porte une robe blanche, grise ou noire, ou selon qu'on est affublé d'un manteau ou d'une chasuble, Voltaire, Pol. et lég. Avis au public, Causes étranges de l'intolérance.

HISTORIQUE

XIe s. Il li rendra demi, seluc ceo que il est nez, Lois de Guill. 13. Sulun, ib. 38.

XIIe s. Conseillez m'ent [de cela] D'envoier en Herupe selonc vostre esciant, Sax. XX. Som sa valor, som sa poissance, Benoit de Sainte-Maure, V. 8388.

XIIIe s. Et la dame n'ot pas assez de vesteure, Selon ce qu'elle ert [était] tendre et jeune creature, Berte, XLII. Renart saut sus, plus n'i demeure, Son charme fist, puis s'en torna, Selonc le bois un mont trova, Ren. 3670. S'il veut dire qu'il ne soit faus segont les coutumes dou païs, je sui près d'atandre l'enqueste des sages jougeors dou païs, Liv. de jost. 16. Là desous, en un camp qui plains ert de sablon, Heberja Estatins, qui ot cuer de baron, Et li quens de Nevers est hebergiés selon, Ch. d'Ant. IV, 61. Segont le mesfait, Ass. de Jérus. II, 22. Soulonc ce que je serai requis de par lui, Du Cange, auxilium. Li bestiaires seon les dis des anciens philosophes, Bibl. nat. fonds franç. n° 9215, f° 37.

XIVe s. Appareilier toutes viandes soronc divers usages de divers païs, Bibl. des ch. 5e série, t. I, p. 224. Nous avons dit que felicité est operacion selon vertu, Oresme, Eth. 18.

XVe s. Vous monterez à cheval et chevaucherez selon cette riviere, Froissart, I, I, 119. Il leur sembloit que l'emprise estoit si haute et si perilleuse, selon le discord et les grands haines qui estoient adonc entre les hauts barons et les communes d'Angleterre, et selon ce que les Anglois sont communement envieux…, Froissart, I, I, 16. Une chose ont ils assez honneste selon leur mauvaistié ; car à la personne du prince ilz ne toucherent jamais, Commines, II, 4. Fevre convient, je n'en doubt mie, Pour tous ars, pour charpenterie, Pour faire tout mondain ouvrage ; C'est le premier selon [après] clergie, Deschamps, Poésies mss. f° 79.

XVIe s. Le nocher gouverne selon l'experience qu'il a, Montaigne, II, 295.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « selon »

(XIe siècle) De l’ancien français solonc, sulunc, puis selunc.
Probablement du latin populaire *sublungum (« le long de »), composé de sub au sens de « près de » et longum, accusatif de longus.
Ou issu d'une forme primitive *seon (→ voir segons « selon » en catalan, segound en occitan), devenu segun, son en ancien français (« conformément à ») du latin secundum, de sequor (« suivre ») soit « immédiatement après », « selon, suivant, conformément à ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. segon ; catal. segons ; espagn. segun ; portug. segundo ; ital. secondo. Étymologie controversée. Ménage le tire du lat. secundum, selon. Diez et Burgui y voient une composition de secundum et de longum ; enfin Orelli et Scheler supposent une forme sublongum signifiant le long de. Il est bien certain que, dans toutes les langues romanes, excepté le français, et dans le français pour segond et les contractions seon et som, c'est secundum qui a fourni le mot. Quant aux formes avec l, Diez et Scheler arguënt du c final qu'elles présentent pour en inférer la présence de longum ; bien que l'existence de ce c, même dans les textes anciens, ne soit pas tout à fait constante, cependant elle l'est assez pour éliminer une mutation du c ou g en l (remarquez qu'il y a même une forme en r : soronc). Il faut donc admettre l'introduction de longum, introduction d'autant plus nécessaire que lonc se trouve au sens de selon : Lonc le coustume de la court, Charte du 3 oct. 1351, Trésor des chartes, jj82, p. XII**, XII, f° 171. Maintenant, selonc représente-t-il secundum-longum, ou sublongum ? La forme soulonc indique sublongum. D'après cela, l'ancien français a deux formes, segond, qui est rare, de secundum, et selonc, de sublongum.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « selon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
selon sœlɔ̃

Citations contenant le mot « selon »

  • Dieu donne la robe selon le froid. De Fénelon / Lettre du 4 Octobre 1699 à Monsieur Tronson
  • On est reçu selon l'habit, et reconduit selon l'esprit. De Proverbe russe
  • On chante selon son talent et on se marie selon sa chance. De Proverbe portugais
  • Mange selon la hauteur de ton sac à provisions, marche selon la largeur de ton pas. De Proverbe tibétain
  • Nous promettons selon nos espérances, et nous tenons selon nos craintes. De François de La Rochefoucauld / Maximes
  • Vaccin Covid-19 : un cas d'allergie recensé en France, selon Olivier Véran LEFIGARO, Vaccin Covid-19 : un cas d'allergie recensé en France, selon Olivier Véran
  • De chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins. De Karl Marx
  • Etendez vos pieds selon la couverture. De Proverbe arabe
  • Estimez vos amant selon le revenu. De Mathurin Régnier
  • Gouverne ta bouche selon ta bourse. De Proverbe français
  • Estimez vos amants selon le revenu. De Mathurin Régnier / Satire XIII
  • Dieu donne le froid selon le drap. De Proverbe français

Traductions du mot « selon »

Langue Traduction
Anglais according to
Espagnol de acuerdo a
Italien secondo
Allemand gemäß
Chinois 根据
Arabe بحسب
Portugais de acordo com
Russe в соответствии с
Japonais による
Basque ren arabera
Corse secondu
Source : Google Translate API

Synonymes de « selon »

Source : synonymes de selon sur lebonsynonyme.fr
Partager