La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « se grouiller »

Se grouiller

Définitions de « se grouiller »

Wiktionnaire

Verbe - français

se grouiller \sə ɡʁu.je\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Forme pronominale de grouiller, se dépêcher.
    • Tu fais de la lèche à ma secrétaire pour avoir une augmentation, pas vrai ? ironisa Lebras en lui enjoignant de reprendre son travail d’un signe de tête impatient. Grouille-toi, sacré vieux singe. — (Tito Topin, Shanghai Skipper, Série noire, Gallimard, 1986, page 52)
    • Allez, je me grouille ! À tout à l’heure. — (Henri Troyat, Aliocha, Flammarion, 1991, p. 63)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « se grouiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
se grouiller sœ gruje

Évolution historique de l’usage du mot « se grouiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « se grouiller »

  • Si ça peut permettre de motiver Brozo à se grouiller de signer sa prolongation, ça ferait coup double et surtout coup parfait ! Internazionale.fr, Négociations en phase avancée pour Ivan Perisic - F.C. Internazionale Milano - Internazionale.fr
  • Genre, se lever à la même heure, se grouiller pour déjeuner et sortir le chien, se jeter dans la circulation, agiter la carte magnétique devant le lecteur qui ne la reconnaît pas, endurer des réunions qui auraient pu ou qui auraient dû être un courriel, boire du café industriel infect, se jeter à nouveau dans la circulation, se demander pourquoi ça bloque toujours à Hickmore sur l’autoroute 13, pour recommencer exactement la même routine de robot le lendemain ? La Presse, Severance | L’aliénation du 9 à 5 de bureau | La Presse
  • C’est à partir de ce moment que ça s’enflamme parce que, comme le dit le nom du jeu, il faut se grouiller. Tout le monde peut répondre en parlant plus fort que les autres et sans attendre la fin de la question. Ça donne lieu à des moments de chaos très amusants. Le Journal de Montréal, À se gratter la tête | Le Journal de Montréal
  • Lors d’un entraînement, Richard lui a asséné un coup de bâton derrière une jambe. Il lui disait de se grouiller. Le Journal de Montréal, Pour tout savoir sur Yvon Lambert | Le Journal de Montréal

Images d'illustration du mot « se grouiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Se grouiller

Retour au sommaire ➦

Partager