Rutilant : définition de rutilant


Rutilant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RUTILANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de rutiler*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'une chose ou d'une partie du corps]
1. Qui est naturellement d'un rouge éclatant, d'un roux flamboyant ou qui est teinté de reflets pourpres. Synon. écarlate, empourpré, pourpré, rubicond; anton. blafard, blême, livide.Incarnate et dodue et narguant les chloroses, Avec ta bouche rutilante (Moréas, Cantil., 1886, p. 139).C'est alors qu'apparut, tout hérissé de flèches, Rouge du flux vermeil de ses blessures fraîches, Sous la pourpre flottante et l'airain rutilant (...) Sur le ciel enflammé, l'Imperator sanglant (Heredia, Trophées, 1893, p. 78).
BIOL. [En parlant du sang artériel] Rouge vif. La couleur rutilante du sang (...) est spéciale au sang artériel et en rapport avec la présence de l'oxygène en forte proportion (Cl. Bernard, Introd. ét. méd. exp., 1865, p. 255).
CHIM. Vapeurs rutilantes. Vapeurs rouges du peroxyde d'azote. Si on fait fondre dans un creuset du nitre auquel on ajoute par petites portions du chromate de plomb sec et en poudre, il se dégage des vapeurs rutilantes (Manuel du fabricant de couleurs, t. 2, 1884, p. 21).
2. Qui présente des coloris très vifs, des tonalités lumineuses; en partic., qui est d'un or resplendissant. Synon. chatoyant, diapré; anton. décoloré, déteint, fané, flétri, incolore, pâle, passé.Trois compartiments scindaient le coffre. Dans le premier brillaient de rutilants écus d'or aux fauves reflets (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 295).Il faisait beau. Un ciel rutilant de bleu où floconnaient quelques nuages (Arnoux, Algorithme, 1948, p. 140).
Péj. Qui a des tons criards, un éclat trop brutal. Synon. tape-à-l'œil, voyant.Contraste de ces masures (...) à côté des grands hôtels somptueux de cinq étages dont les enseignes rutilantes détonnaient (A. Daudet, Tartarin Alpes, 1885, p. 233).Le vieux café de la Closerie des Lilas, pas clinquant et laid comme maintenant, et la statue du maréchal Ney (...), devant Bullier moins rutilant aussi (Léautaud, Amours, 1906, p. 250).
3. Qui brille d'une lumière éclatante, qui jette des feux vifs. Synon. étincelant, flambant, illuminé, miroitant, rayonnant; anton. mat, obscur, terne.Elle n'avait pu supporter le luxe éblouissant qu'on lui imposait, la rutilante chape dont on l'avait vêtue, les pierreries dont on lui avait pavé le dos (Huysmans, À rebours, 1884, p. 69).Une clarté, non plus la clarté pâle de la lune, mais une clarté vive, rutilante, inonda la salle (Fabre, Xavière, 1890, p. 14).V. évanescent ex. de Pergaud, flamboyer ex. de Proust.
B. − P. anal. ou au fig.
1. [En parlant d'une pers., de son aspect] Qui arbore une mine épanouie, un air réjoui, satisfait, important, des apparences cossues. Synon. bienheureux, florissant, opulent, prospère, radieux, triomphant; anton. affligé, minable, misérable, piteux, triste.La physionomie d'Alfred (...) était rayonnante, jubilante, rutilante (Sue, Myst. Paris, t. 9, 1843, p. 265).À Baudelaire, agonisant dans l'indigence et quasi fou, on oppose (...) un Jean Richepin rutilant de gloire et gorgé d'or (Bloy, Désesp., 1886, p. 319).V. marmoréen ex. de Flaubert.
Empl. subst. Des applaudissements éclatèrent parmi les docteurs (...). Un des rutilants, le beau Tismet de l'Ancre, prit la parole (L. Daudet, Morticoles, 1894, p. 132).
2. [En parlant d'un son, d'une musique, plus rarement d'une odeur] Qui frappe par sa vigueur, sa richesse d'expression. Au moment où (...) Raphaël se montra (...), une acclamation soudaine éclata, rapide, rutilante comme les rayons de cette fête improvisée (Balzac, Peau chagr., 1831, p. 293).Il va (...) dans l'échaudoir où pourrissent les charognes. Quelle odeur éclatante, rutilante, bondissante! (Genevoix, Boîte à pêche, 1926, p. 133).
3. [En parlant d'une œuvre littér. ou de son auteur] Qui se distingue par des qualités extrêmement brillantes, par un esthétisme somptueux. Flaubert lit (...) Hérodias. (...) certainement, il y a des tableaux colorés, des épithètes délicates (...); mais (...) que de petits sentiments modernes plaqués dans cette rutilante mosaïque de notes archaïques! (Goncourt, Journal, 1877, p. 1171).L'admirable, sombre et rutilant poète biblique (Jammes, Corresp.[avec Gide], 1902, p. 191).
Rutilant de + subst.Caractérisé par de remarquables audaces de style et de pensée. En le lisant [Auguste Barbier], en s'étonnant bien un peu de cette veine énergique, à outrance, de ces rimes débraillées, toutes rutilantes d'un beau cynisme (Sainte-Beuve, Portr. contemp., t. 2, 1833, p. 242).
Prononc. et Orth.: [ʀytilɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1495 « qui brille d'un vif éclat » (J. de Vignay, Miroir historial, éd. 1531, XXV, 42 ds Delb. Notes mss: la comete plus rutillante que la coustume), att. aux xveet xvies.; à nouv. en 1819 (Boiste); 2. a) 1546 « d'un rouge éclatant » (J. de Gaigny, Sermons de Guerricus, 88 r ods Delb. Notes mss: rutillante et resplendissante rougeur), att. au xvies.; à nouv. en 1838 (Michelet, Journal, p. 264: cheveux [...] d'un brun rutilant); b) 1789 chim. (Brisson, Traité élém. des principes de phys., t. 2, p. 39 ds Littré: [le gaz nitreux] devient rutilant); 1789 vapeurs rutilantes (Lavoisier, Chim., t. 1, p. 249: le gaz nitreux s'échappe sous la forme de vapeurs rutilantes). Empr. au lat.rutilans « brillant, éclatant (or, armes); roux (cheveux) », part. prés. adj. de rutilare (rutiler*). Fréq. abs. littér.: 75. Bbg. Darm. 1877, p. 183. − Quem. DDL t. 4.

Rutilant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

rutilant \ʁy.ti.lɑ̃\

  1. Qui est d’un rouge éclatant.
    • La physionomie d’Alfred, ordinairement si grave, si recueillie et dernièrement si abattue, était rayonnante, jubilante, rutilante. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Il y a de la pourpre dans l'orgueil des humbles : nul sang n'est d'un rouge plus rutilant que celui des martyrs, il fume de fierté. — (Maurice Bedel. Traité du plaisir, 1945, p. 180)
    • Aux environs de Châteauneuf-le-Rouge (en bordure de la R.N. 7), cette limite est tracée dans des marnes rutilantes qui reposent sur le calcaire de Rognac au Sud et qui supportent les niveaux calcaires subordonnés aux poudingues de la Galante au Nord. — (Compte rendu sommaire des séances de la Société géologique de France, 1961, page 8)
  2. Qui brille d’un vif éclat.
    • Je tourne en rond dans mon appartement en attendant un signe d'elle. […]. J'en suis à faire un brin de nettoyage alors que tout est déjà rutilant, parce que j'ai une femme de ménage. — (Margaux Guyon, Nunuche Story, Éditions Plon, 2014, chap. 2)
  3. (Chimie) Qualifie la couleur des vapeurs qu’exhale l’oxyde nitrique.
    • La nitratation s'opère dans des cuves en grès par 5 kilogrammes à la fois. Il se dégage d'abondantes vapeurs rutilantes qu'on récupère dans des tours de condensation. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

Forme de verbe

rutilant \ʁy.ti.lɑ̃\

  1. Participe présent de rutiler.

Adjectif

rutilant \ˈruːtɪlənt\

  1. Rutilant (d’un éclat rouge).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rutilant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RUTILANT, ANTE. adj.
Qui est d'un rouge éclatant. Il se dit spécialement, en termes de Chimie, des Vapeurs qu'exhale l'oxyde azotique. L'oxyde azotique donne au contact de l'air des vapeurs rutilantes, très corrosives, de peroxyde d'azote.

Rutilant : définition du Littré (1872-1877)

RUTILANT (ru-ti-lan, lan-t') adj.
  • Terme didactique. Qui est d'un rouge brillant. Malgré ses dimensions microscopiques, le protococcus étend sur des espaces de plusieurs kilomètres [de mer] un rutilant tapis, Payen, Rev. des Deux-Mondes, janv. 1869, p. 436.

    Se dit, en chimie, de l'acide nitreux et des vapeurs qu'il exhale. Lorsqu'on le mêle [le gaz nitreux] à l'air de l'atmosphère, il devient rutilant, et a l'odeur de l'esprit de nitre, Brisson, Traité de phys. t. II, p. 39.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rutilant »

Étymologie de rutilant - Littré

Lat. rutilare, briller, dénominatif de rutilus, qui est pour rud-tilus, ru signifiant rouge (comparez ruber, rufus et le sanscrit rudhira), plus un suffixe tilo comme dans fer-tilis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de rutilant - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin rutilans, de rutilare (« teindre en rouge ») et de rutilus (« d’un rouge ardent »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rutilant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rutilant rytilɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « rutilant »

  • Sur le bord du cours de Vincennes, l'imposant cortège rutilant et bruyant ne passe pas inaperçu. « Ça doit être des motos de collection », croit savoir Valérie. La mère de famille revient du marché, son cabas de course d'où dépassent des salades. «Pas du tout, rétorque un autre badaud. Ce sont les motards en colère. Ils sont là tout le temps !» leparisien.fr, Stationnement payant à Paris : les motards dénoncent la «radicalisation» d’Anne Hidalgo - Le Parisien
  •   Ils sont cinq énergumènes circassiens, cinq manières d’exprimer ce plaisir d’être là, ensembles. Ils sont les héros d’une BD grandeur nature, où tout peut arriver. Avec leurs exubérances, leurs tics, leurs tocs et leurs douces folies, ils partagent un quotidien « cartoonesque » et gentiment absurde. Oubliez toute forme de logique et quittez la grisaille ! Dans ce monde rutilant, toujours au bord de l’explosion, le trop n’existe pas ! Aussi, quand le monde extérieur se met à exister, ils se sentent en danger… Car quoi qu’il puisse exister au dehors, L’Herbe est plus rose ici ! Unidivers, Les Vendredis de l’Été : « L’herbe est plus rose ici » Bagnoles de l'Orne Normandie vendredi 7 août 2020
  • Dans l’enceinte de la maison Frapin, au cœur de Segonzac, les murs affichent une sobriété usée par le temps. Une façade en verre détonne au milieu de l’aile droite. À l’intérieur s’exhibe un alambic rutilant. Bienvenue dans le circuit de visite, fraîchement rénové. Il épouse l’état d’esprit avec lequel est conçu… SudOuest.fr, Segonzac (16) : la maison de cognac Frapin modernise et étoffe son circuit de visite
  • « Une palette de couleurs très gaies qui vous fait voyager dans un univers haut en nuances. Un bond de clarté lumineuse dans ce monde confiné », réagit une des premières visiteuses. Qui n'a pas hésité à acquérir un magnifique coq, au plumage rutilant. www.lejdc.fr, Exposition à l’Office de tourisme - La Charité-sur-Loire (58400)
  • Crysis fête ses 13 ans en cette année 2020 et la version Remastered, d’abord lancée sur Switch, permet de (re)découvrir le FPS développé par Crytek. Connu pour son habillage technique rutilant, le jeu vaut bien plus que sa plastique avantageuse. Avec ses environnements très ouverts et sa structure octroyant un peu de liberté aux joueurs (sauf les dernières heures), Crysis Remastered est plus moderne qu’on pourrait le croire. Numerama, Test de Crysis Remastered sur Switch : que reste-t-il du FPS avant-gardiste de 2007 ?
  • Les 18 membres du comité des Vieux métiers, à Bannalec, se retrouvent au local de Moustoulgoat, un samedi toutes les trois semaines. Le travail ne manque pas pour remettre en état les véhicules (tracteurs, véhicules agricoles, camions, etc..) qui défilent et paradent le jour de la fête des Vieux métiers, qui draine un large public tout au long de la journée. Malheureusement, cette année, les responsables Jean-Michel Naour, président du comité, et Jean-Louis Jaouen, président de l’ensemble folklorique, ont été contraints d’annuler la fête qui devait se dérouler le dimanche 9 août, à cause de la crise sanitaire. Mais tout le matériel sera rutilant pour l’année prochaine ! Le Telegramme, Les bénévoles du comité des Vieux métiers réparent les véhicules - Bannalec - Le Télégramme
  • Sorti de la maison d’arrêt d’Aurillac le 11 juillet dernier, il est stoppé par une patrouille de gendarmerie le 24, à Champs-sur-Tarentaine. Treize jours de liberté qu’il aura mis à profit pour se procurer un fourgon peu rutilant, dans lequel il dort, et le garer devant un bar. Le véhicule n’est pas assuré. www.lamontagne.fr, Il reprend le volant dès qu'il sort de détention : un multirécidiviste condamné à de la prison ferme dans le Cantal - Aurillac (15000)
  • Je trouve que la plus stupide, la plus connasse des bonnes femmes n'est pas aussi con qu'un homme. La connerie, la vraie connerie, la connerie rutilante, la connerie superbe, c'est l'homme. De Frédéric Dard / Je le jure
  • Ne flattez pas le culte d'adjectifs tels que indescriptible, rutilant, incomparable, qui mentent sans vergogne aux substantifs qu'ils défigurent : ils sont poursuivis par la lubricité. De Lautréamont / Poésies

Images d'illustration du mot « rutilant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rutilant »

Langue Traduction
Corse scintillante
Basque distiratsu
Japonais きらめく
Russe сверкающих
Portugais brilhando
Arabe براق
Chinois 闪闪发光
Allemand glänzend
Italien scintillante
Espagnol reluciente
Anglais gleaming
Source : Google Translate API

Synonymes de « rutilant »

Source : synonymes de rutilant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rutilant »



mots du mois

Mots similaires