La langue française

Flambant

Définitions du mot « flambant »

Trésor de la Langue Française informatisé

FLAMBANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de flamber*.
II.− Emploi adj.
A.− Qui flambe, brûle en faisant des flammes et en produisant de la lumière. Brasier, fagot, feu flambant. [Jeter] une brassée de fagots dans la cheminée déjà bien flambante, nous ne pouvons mieux faire (Sand, Beaux MM. Bois-Doré,1858, p. 117).Deux grandes barriques, entourées de torches flambantes, versaient à boire à la foule (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Ma femme, 1882, p. 668).Beppo (...) posait les cierges tout flambants devant la sainte image (Gide, Caves,1914, p. 697).
En partic. Charbon flambant, houille flambante. Charbon, houille à haute teneur en gaz et produisant des flammes en brûlant. Là aussi, les houilles maigres occupent la base, et les houilles flambantes à gaz le sommet (Lapparent, Abr. géol.,1886, p. 192).
Rem. Rob. et Lar. encyclop. attestent un emploi subst. masc. dans ce sens. Flambant gras; flambant sec.
Emploi subst. fém., arg. Allumette. Tu m'as balancé une boîte de flambantes. Eh ben, tu s'ras récompensé d'ça (Barbusse, Feu,1916, p. 208).
B.− P. ext.
1. Qui brille, jette une vive lueur. Il [Marc] rentra dans King's Road, toute flambante et bruissante de l'activité du samedi soir (Larbaud, Amants,1923, p. 76).Marguerite dormait, dans l'étouffante chaleur des radiateurs, elle était à moitié nue, éclairée par les enseignes flambantes d'un bar (Nizan, Conspir.,1938, p. 208).
Rem. La docum. atteste la constr. flambant de, le compl. prép. désignant une lumière ou une couleur. Il voulait des écroulements, comme tombés au hasard des casiers éventrés, et il les voulait flambants des couleurs les plus ardentes (Zola, Bonh. dames, 1883, p. 434). Au-dessous du tympan de vitrage (...) dans une échappée flambante de soleil glorieux (Gracq, Beau tén., 1945, p. 95).
2. Brûlant. Jamais plus riche moisson ne s'était déployée au soleil, flambante et crépitante de chaleur (Gautier, Rom. momie,1858, p. 265).Il fallait autre chose que les courses landaises (...) pour rester deux heures debout sur ces dalles flambantes (A. Daudet, N. Roumestan,1881, p. 2).
Rem. La plupart des dict. gén. attestent un emploi anal. en hérald. [en parlant d'un ornement ondé en forme de flamme]. Synon. flamboyant.
C.− Au fig. et p. anal.
1. [En parlant d'une chose] Qui a l'éclat, la teinte rougeoyante du feu. Oiseaux de nuit aux yeux flambants et fauves (Gautier, Albertus,1833, p. 178).Cette mèche de cheveux dorés, presque roux, presque flambants (Duhamel, Suzanne,1941, p. 46).
Rem. La docum. atteste a) La constr. flambant de, [en parlant des yeux; le compl. prép. désignant un affect]. Yeux flambants de colère; regard flambant de défi, de haine. Le regard était droit, flambant de crânerie, dans un visage plein de dignité (Martin du G., Thib., Consult., 1928, p. 1054). b) Un emploi au sens de « qui éveille les désirs amoureux ». Synon. incendiaire. Il [Marius] lui [à Georgette] dardait de flambantes œillades et lui donnait de coupables, mais délicieuses distractions (Theuriet, Mariage Gérard, 1875, p. 191).
2. [En parlant d'une idée] Qui se manifeste avec éclat. La vérité est là, flambante, éclatante, je la vois (Aymé, Quatre vérités,1954, p. 115):
1. As-tu éprouvé quelquefois le regret que l'on [a] pour des moments perdus, dont la douceur n'a pas été assez savourée? C'est quand ils sont passés qu'ils reviennent au cœur, flambants, colorés, tranchant sur le reste comme une broderie d'or sur un fond sombre. Flaub., Corresp.,1846, p. 409.
3. [En parlant d'une pers.] Qui est bien ou richement équipé. Les militaires les plus flambants. Synon. resplendissant.Qu'est-ce donc qu'il te faut? T'es flambante comme une Vénus; t'as pas dix-sept ans (Sue, Myst. Paris,t. 1, 1842, p. 76).Nous n'étions pas flambants, (...) nous étions au sixième, (...) nous n'avions qu'une soupente (Balzac, Cous. Pons,1848, p. 314).Nous allons tous bien, flambants et gaillards (Flaub., Corresp.,1850, p. 98).
4. Flambant neuf. [En parlant d'une chose] Tout neuf et brillant. Des uniformes flambant neufs. Librairie flambant neuf, tout ensemble radieuse et dégoûtante d'argent récent (Du Bos, Journal,1927, p. 190).Hôtel confortable et flambant neuf (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 354).Deux grandes valises semblables, flambant neuves, en peau de porc (Butor, Modif.,1957, p. 11):
2. Je voudrais dire quelque chose de ces innombrables collèges, mais il est impossible de rendre l'impression de tristesse et de découragement que produit ce faux gothique flambant neuf, en pierres meulières. Green, Journal,1937, p. 94.
Rem. 1. On relève une attest. de flambant neuf [en parlant d'une pers.] Un cent-garde flambant neuf est derrière nous, debout à côté de l'ouvreuse (Goncourt, Journal, 1859, p. 661). 2. Dupré 1972 indique ,,l'invariabilité de flambant semble acquise dans cette expression. Mais on observera (...) l'indécision de l'usage sur l'accord de neuf, traité tantôt comme adjectif tantôt comme adverbe`` (v. supra les citat. de Butor et de Du Bos).
Prononc. et Orth. : [flɑ ̃bɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér. : 206. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 84, b) 508; xxes. : a) 523, b) 216. Bbg. Duch. Beauté 1960, pp. 113-114. − Grundt (L.-O.). Ét. sur l'adj. invarié en fr. Bergen-Oslo-Tromsø, 1972, pp. 148-149. − Quem. DDL t. 6.

Wiktionnaire

Nom commun

flambant \flɑ̃.bɑ̃\ masculin

  1. (Charbonnage) (Par ellipse) Combustible gras à forte teneur en matières volatiles.
    • Il faut remplir les sacs de charbon de cinquante kilos sur la bascule en tenant compte des différentes qualités : anthracite, flambant, tête de moineau, boulet, une quinzaine de variétés au moins, et charger la voiture à bras. — (Roger Girard, Quand les Auvergnats partaient conquérir Paris, éd. Fayard, 1979, chap. 9)
    • Le marché charbonnier européen fait précisément face à un excès de la production en flambant et une disette en celle de charbon à coke. — (Régine Perron, Le marché du charbon, un enjeu entre l’Europe et les États-Unis de 1945 à 1958, ‎Business & Economics, 2014)

Adjectif

flambant \flɑ̃.bɑ̃\

  1. Qui flambe.
    • Une buche flambante.
    • Charbon flambant.
  2. Qui a de l’éclat, en parlant des choses ou des personnes.
    • Il est flambant, tout flambant.
    • La première des trois fois, le commandant est arrivé tout flambant, chantonnant entre ses dents et faisant le gros dos. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • […] j’arrive à Malakoff, un de ces combats flambants, où chaque soldat est un héros […]. — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
  3. (Héraldique) Se dit d'un pal, d'un sautoir, d'un tronc d'arbre, etc., qui paraissent embrasés en quelqu'une de leurs parties. S'ils l'étaient aux deux bouts ou aux deux côtés, on se servirait du terme contre-flambant. — (Site "Au blason des armoiries", flambant)

Forme de verbe

flambant \flɑ̃.bɑ̃\

  1. Participe présent de flamber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLAMBANT, ANTE. adj.
Qui flambe. Une buche flambante. Charbon flambant. Pop., Un habit tout flambant neuf, Un habit neuf et qui, à cause de cela, a une sorte d'éclat. Dans ce sens, il se dit aussi quelquefois familièrement des Personnes. Il est flambant, tout flambant.

Littré (1872-1877)

FLAMBANT (flan-ban, ban-t') adj.
  • 1Qui flamble. Les coursiers de Phébus aux flambantes narines, La Fontaine, Psyché, I, p. 20. Bientôt ils aperçurent leurs mères et Marie, qui venaient au-devant d'eux avec des tisons flambants, Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virg.

    Populairement. Un habit tout flambant neuf, un habit tout neuf et ayant à cause de cela une sorte d'éclat.

    Se dit aussi de la personne : Il était tout flambant.

  • 2 Terme de blason. Qui est ondé en forme de flamme.

HISTORIQUE

XIIe s. Jesbidenob ki fu del lignage Arapha, et out ceint un brant [glaive] nuef et flambant, Rois, p. 193.

XVIe s. Quand un guerrier flambant d'armes insignes, Du Bellay, J. V, 6, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FLAMBANT, (Hist. nat.) Voyez Flammant.

Flambant, adj. en termes de Blason, se dit des paux ondés & aiguisés en forme de flamme.

Bataille en Bourgogne, d’argent à trois pals flambans, ou trois flammes tortillantes de gueules, mouvantes du bas de l’écu vers le chef.

Flambart, s. m. terme de Pêche, usité dans le ressort de l’amirauté du Havre ; c’est une sorte de petits bateaux à l’usage des Pêcheurs.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « flambant »

Du participe présent de flamber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « flambant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flambant flɑ̃bɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « flambant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flambant »

  • Mis à mal par le vent, le drapeau fièrement dressé au-dessus de la Porte de l’Hérisson avait mauvaise mine. Le club des Motivés, à l’origine du projet secondé par la municipalité qui en avait fait l’achat, avait dans ses projets son remplacement. Confinement, délai de livraison ont fait que les semaines ont passé avant que ces jours-ci, enfin, un drapeau flambant neuf, arborant les signes distinctifs de notre région parvienne à la mairie. Il est en place. Ce ne fut pas facile car il était fixé solidement et le vent soufflait fort. ladepeche.fr, Valence-sur-Baïse. La Gascogne retrouve un drapeau flambant neuf - ladepeche.fr

Traductions du mot « flambant »

Langue Traduction
Anglais blazing
Espagnol flameante
Italien sfolgorante
Allemand lodernd
Chinois 炽烈
Arabe اشتعلت فيه النيران
Portugais ardente
Russe полыхающий
Japonais 燃える
Basque moldatuko
Corse ardente
Source : Google Translate API

Synonymes de « flambant »

Source : synonymes de flambant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « flambant »

Flambant

Retour au sommaire ➦

Partager