Roter : définition de roter


Roter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ROTER, verbe

A. − Empl. intrans., pop., fam. Faire un rot, des rots. Synon. éructer.Roter bruyamment, discrètement. Les officiers firent un banquet à la belle bergère. Ce qu'ils purent goinfrer ce jour-là passe l'imagination. Il fallait les voir, écarlates, soufflant, rotant (Pourrat,Gaspard, 1925, p. 146).
Au fig., fam. En roter. Peiner sur un travail pénible, supporter de mauvais traitements. Synon. pop. en baver.La Marne, c'était rien, trancha Sulphart. C'est pendant la retraite qu'on en a le plus roté. C'est là qu'on a reconnu les hommes (Dorgelès,Croix de bois, 1919, p. 16).
B. − Empl. trans., au fig. Proférer avec violence. L'ivrogne rentrait à tâtons, bousculant tout, rotant le blasphème et l'ordure (Bloy,Femme pauvre, 1897, p. 41).
REM. 1.
Rotailler, verbe,hapax. Sénac me suivait, pas à pas, rotaillant toujours (Duhamel,Maîtres, 1937, p. 101).
2.
Roterie, subst. fém.,hapax. Ça se terminait pas trop mal... en congratulations baveuses... et puis grâce à la vinasse, en chœur de soupirs et de roteries (Céline,Mort à crédit, 1936, p. 507).
3.
Roteur, -euse, subst.a) Pop., fam. Personne qui rote. (Dict. xixeet xxes.). b) Arg., subst. fém. Bouteille de champagne. Tordre le cou à la roteuse. Y avait guère que la cave pour donner des satisfactions, à l'inventaire. Rien qu'en champ' (...), on se trouvait armé pour tenir deux mois au moins, et pardon! tout en roteuses millésimées, Bollinger et Roederer! (Simonin,Le Cave se rebiffe, 1954, p. 12 ds Cellard-Rey 1980).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɔte], (il) rote [ʀ ɔt]. Homon. rot2, rote1, 2. Ac. 1694-1740: -tt-; dep. 1762: -t-. Étymol. et Hist. 1. a) 1155 fig. faire roter l'anme (de qqn) « le faire mourir » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 1099), seulement en a. fr., v. T.-L.; b) mil. xiies. « proférer (des paroles) » (Psautier de Cambridge, éd. Fr. Michel, 144, 7); c) 1256 router « éructer » (Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 48, 17 ds T.-L.); 2. a) 1881 en roter « être étonné » arg. milit. (Rigaud, Dict. arg. mod.); b) 1895 en roter « trimer sans en voir la fin, s'esquinter » (d'apr. Esn. Poilu Notes); 1919 (Dorgelès, loc. cit.). Du lat. ructare « éructer » de ructus « rot », modifié en b. lat. en ruptare. Fréq. abs. littér.: 62. Bbg. Bruch (J.). Über zwei Punkte der romanischen Lautgeschichte. Arch. St. n. Spr. 1915, t. 133, pp. 354-361. − Quem. DDL t. 10, t. 33 (s.v. roteur).

Roter : définition du Wiktionnaire

Verbe

roter \ʁɔ.te\ intransitif, parfois pronominal réciproque 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se roter)

  1. (Populaire) Faire un rot, des rots.
    • A force de se roter à la tronche, on va finir par devenir trop intimes. — (site www.comlive.net)
    • Rappeler l’éminence de son statut social n’est guère évident quand l’autre risque en réponse de vous roter à la gueule ou de lâcher un pet. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 33.)

Forme d’adjectif

roter \ˈʀoːtɐ\

  1. Comparatif de rot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Roter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROTER. v. intr.
Faire un rot, des rots. Il est bas.

Roter : définition du Littré (1872-1877)

ROTER (ro-té) v. n.
  • Terme bas et dont on évite de se servir. Faire un rot, des rots. Et, s'il [Tartuffe] vient à roter, il [Orgon] lui dit : Dieu vous aide, Molière, le Tart. I, 2. C'était l'homme du monde qui rotait le plus discrètement, Gherardi, Théâtre ital. t. II, p. 360.

    Terme de manége. Roter sur l'avoine ou sur la besogne, se dit d'un cheval dégoûté ou paresseux.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li miens cuers rota bone parole [eructavit cor meum verbum bonum], Psautier, f° 55. Et li saveurs dou router sera ausi com de vin aigre, Alebrand, f° 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Roter : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ROTER, v. n. (Gram.) voyez l’article Rots & Vents.

Roter sur l’avoine, se dit d’un cheval dégoûté qui ne veut pas manger son avoine, ou de celui à qui on en a trop donné, & qui ne sauroit l’achever. Roter sur la besogne, se dit d’un cheval paresseux ou sans force qui ne sauroit fournir son travail.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « roter »

Étymologie de roter - Littré

Rot 1. Le wallon reupé, reupî, le picard réper, reuper sont d'une autre origine (voyez ROT 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de roter - Wiktionnaire

(XIIe siècle) Du latin ructare [1] → voir éructer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roter rɔte play_arrow

Conjugaison du verbe « roter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe roter

Citations contenant le mot « roter »

  • Êtes-vous choquée par l’utilisation des termes « roter » et « rot »? C’est le cas de certaines personnes qui préfèrent dirent « éructation », mais honnêtement, un rot, c’est comme un pet : peu importe comment on l’appelle, il demeure dans la catégorie des indésirables. Sauf peut-être si vous effectuez un voyage dans le passé jusqu’à un party de sous-sol bien arrosé de boisson gazeuse, remontant à l’époque de vos études à l’école secondaire! Mais pourquoi a-t-on envie d’en vouloir un peu au brocoli, aujourd’hui, pour parfois nous faire paraître moins élégante contre notre gré? Sympatico, Le brocoli : ce fameux légume qui fait roter!
  • Pas question ici de tousser dans son coude. Mais de roter dans un masque. En digérant, rappelle Bloomberg, les bovins “produisent du méthane, un gaz dont l’effet de serre est environ trente fois supérieur celui du dioxyde de carbone. Les 1,5 milliard de vaches présentes sur la planète ont un impact énorme qui contribue à pas moins de 5 % des émissions globales de gaz à effet de serre.” Courrier international, Pour réduire leurs émissions de méthane, les vaches avanceront-elles masquées ?
  • Si votre bébé dort et semble apaisé, vous pouvez le garder un peu dans les bras et ensuite le mettre dans son lit tout en continuant de le surveiller. S'il est en phase d'éveil, gardez-le dans vos bras bien droit pour l'aider à roter. Cependant, le rot n’est aucunement obligatoire, si votre enfant se porte bien et n'éprouve pas de sensation de gêne après le repas, il se peut qu’il n’ait pas besoin de faire son rot. Parole de mamans, Le rot après le biberon est-il obligatoire ? | Parole de Mamans
  • Le Stade olympique est là pour rester, aussi bien s’en occuper plutôt que de chialer et de «roter du sûr» au sujet de son passé. TVA Nouvelles, Stade olympique : «on ne va pas roter du sûr toute notre vie» | TVA Nouvelles
  • La meilleure façon d'avoir une réponse sur ce qui se passe dans l'espace est probablement de demander à un astronaute. Alors quand un internaute du nom de Greg Switzer est tombé sur un «fun fact» au dos d'une capsule de jus de fruits assurant qu'il est impossible pour un astronaute de roter dans l'espace, il a directement demandé à un concerné. Slate.fr, Pourquoi il est impossible de roter dans l'espace | Slate.fr
  • Tous les parents de jeunes nourrissons savent pertinemment qu’ils doivent attendre le sacro-saint rot de bébé après chaque tétée. En revanche, nombreuses sont ceux qui se posent cette question simple en apparence : jusqu'à quand faut-il faire roter bébé ? La Dr Brigitte Blond, médecin généraliste et auteure de "Décoder bébé, un jeu d’enfants" nous aide à y voir plus clair. Doctissimo, Le rot de bébé, jusqu’à quel âge ? - Doctissimo
  • Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. De Emil Michel Cioran / Syllogismes de l’amertume

Images d'illustration du mot « roter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « roter »

Langue Traduction
Corse burp
Basque burp
Japonais げっぷ
Russe отрыжка
Portugais arrotar
Arabe تجشؤ
Chinois
Allemand rülpsen
Italien rutto
Espagnol eructar
Anglais burp
Source : Google Translate API

Synonymes de « roter »

Source : synonymes de roter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires