La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ringard »

Ringard

[rɛ̃gar]
Ecouter

Définitions de « ringard »

Ringard - Adjectif

  • Désuet, qui appartient à une mode ou une tendance passée.

    Oui, le timide n’a jamais osé danser, du coup, il a eu le temps d’affûter son sens de la répartie pendant que ses petits camarades galochaient des nanas au look douteux et au maquillage ringard.
    — Pandora Reggiani, L'histoire d'amour dont vous êtes le héros
  • Qui manque de finesse intellectuelle ou morale; pauvre en qualité.

    Gros plan sur tes yeux quand ils me disent « je t’aime »Nos scènes de jalousie qui fatiguent tout le monde […]Nos crises de fou rire juste au mauvais momentEt nos jeux de mots ringards qui ne font rire que nous.
    — Jakie Quartz, Mise au point

Ringard - Nom commun

  • (Métallurgie) Instrument métallique utilisé pour remuer le charbon ardent et les métaux ou scories en fusion.

    Pour égaliser les braises, le chauffeur utilisera, avec de grands mouvements de bras et de torse, son ringard, un pique-feu long de quatre mètres : Fallait une sacrée dextérité pour l’extirper sans le coincer dans la gaine, et l’introduire dans le foyer.
    — Thierry Pillon, Le Corps à l’ouvrage
  • (Nucléaire) Appareil attaché au bouchon rotatif servant à manipuler verticalement les assemblages combustibles ou absorbants durant les opérations internes du cœur d'un réacteur rapide refroidi au sodium.

    Dans le domaine nucléaire, le ringard n'est pas un terme dépréciatif mais un outil indispensable : c'est lui qui, attaché au bouchon rotatif, permet de manipuler verticalement les assemblages combustibles au coeur d'un réacteur rapide refroidi au sodium.
    (Citation fictive)

Ringard - Définition de France Terme

  • Dispositif fixé sur le bouchon tournant, qui assure la saisie et la translation verticale des assemblages combustibles ou absorbants lors des manutentions dans la zone interne du cœur d’un réacteur rapide refroidi au sodium.

Étymologie de « ringard »

(Nom 1) (XVIIIe siècle) Du wallon ringuéle ou ringuèle (« levier »), lui-même emprunté à l’allemand dialectal Rengel (« bûche, rondin »), avec substitution du suffixe -ard à la finale -èle. (Adjectif, Nom 2) (1969) Origine incertaine. Apparait avec le sens de « comédien médiocre », c’est peut-être l’antonomase d’un nom propre ou l’emploi argotique du précédent ou encore une création poétique.

Usage du mot « ringard »

Évolution historique de l’usage du mot « ringard » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « ringard » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « ringard »

Citations contenant le mot « ringard »

  • Acteur ? Un métier de ringard où l'on passe le plus clair de son temps à faire de l'après-vente comme si on demandait à un pilote de réparer son avion en cas d'avarie.
    Coluche — Le Journal du dimanche - 13 Mars 1983
  • Nous voulons tellement manquer de temps qu'il est devenu ringard de laisser paraître qu'on en a.
    Jean Dion — Le Devoir - 18 Février 1999
  • La morale, c’est peut-être ringard, mais ça reste encore ce qu’on a trouvé de mieux pour distinguer le bien du mal.
    Frédéric Beigbeder — 99 francs
  • D'autres ont été plus virulents et jugent ce maillot ringard : « J'sais pas ce qui arrive au Barça c'est quoi ces maillots ringards », a écrit un internaute.
    Blasting News — Barça : les photos du nouveau maillot extérieur enflamment les réseaux sociaux

Traductions du mot « ringard »

Langue Traduction
Anglais cheesy
Espagnol caseoso
Italien formaggio
Allemand käsig
Chinois 俗气的
Arabe رخيص
Portugais brega
Russe сырный
Japonais 安っぽい
Basque cursi
Corse cursicità
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.