La langue française

Tisonnier

Sommaire

  • Définitions du mot tisonnier
  • Étymologie de « tisonnier »
  • Phonétique de « tisonnier »
  • Citations contenant le mot « tisonnier »
  • Images d'illustration du mot « tisonnier »
  • Traductions du mot « tisonnier »
  • Synonymes de « tisonnier »

Définitions du mot tisonnier

Trésor de la Langue Française informatisé

TISONNIER, subst. masc.

A. − Tige de fer dont l'extrémité est généralement recourbée et qui est utilisée pour activer, ranimer le feu ou pour faire tomber la cendre d'un foyer. Synon. pique-feu.Dans la cuisine Marguerite fouaille le fourneau à grands coups de tisonnier pour hâter le café (Giono, Colline, 1929, p. 46).De la pointe du tisonnier, tout en parlant, il éparpillait les cendres (Bernanos, Mauv. rêve, 1948, p. 884).
B. − MÉTALL. Synon. de ringard1. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [tizɔnje]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1417 tisenier « instrument qui sert à remuer les tisons » (Tut. des enf. de Jaquemart du Breucq, A. Tournai ds Gdf. Compl.); 1496 tisonnier (Müller, Trois évêques de Senlis, p. 62). Dér. de tisonner*; suff. -ier*; en m. fr. tisonnier est att. au sens de « foyer » (xiiies.-xives., v. Gdf. Compl.). Fréq. abs. littér.: 36.

Wiktionnaire

Nom commun

tisonnier \ti.zɔ.nje\ masculin

  1. (Technique) Instrument de fer, étroit et long, qui sert à attiser le feu, à faire tomber les cendres, etc.
    • Tout ceci peut être illustré en plaçant un tisonnier dans un feu de bois de façon à augmenter sa température […] — (Robert W. Rodieck, La Vision, 2003)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TISONNIER. n. m.
Instrument de fer, étroit et long, qui sert à attiser le feu, à faire tomber les cendres, etc.

Littré (1872-1877)

TISONNIER (ti-zo-nié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie) s. m.
  • Instrument de fer étroit et long, qui sert à attiser le feu de la forge et à en retirer le mâchefer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TISONNIER. Ajoutez : - HIST. XIVe s. À Bauduin de Wargni pour les pels de le fournaise, pour longhes pierches dont on fist thisenoirs (1358), H. Caffiaux, le Beffroi et la cloche des ouvriers, p. 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TISONNIER, s. m. (Forgeron.) outil de fer dont les ouvriers qui travaillent à la forge, se servent pour attiser le feu. Il y en a de deux sortes, l’un aplati par le bout en forme de palette, & l’autre dont le bout est coudé & tourné en crochet. (D. J.)

Tisonnier, outil de Fondeur en sable, est une barre de fer de trois piés de long pointue par un bout, dont on se sert pour déboucher les trous de la grille du fourneau. Voyez Fourneau & l’article Fondeur en sable, & les fig. Pl. du Fondeur en sable.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tisonnier »

(Date à préciser) De tisonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tisonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tisonnier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tisonnier tizɔnje

Citations contenant le mot « tisonnier »

  • Yann. Rendons grâce au feu, aux briques, au tisonnier et aux bûches ! Le Courrier de Russie, Neige Violette : une pièce de Vladimir Sorokine (épisode 3)
  • Aucun homme n'est l'égal d'une femme, si ce n'est avec un tisonnier et une paire de souliers à clous. Et encore, même ainsi, ne l'est-il pas toujours. De George Bernard Shaw
  • L'homme est en effet le seul mammifère suffisamment évolué pour penser enfoncer des tisonniers dans l'oeil d'un lieutenant de vaisseau dans le seul but de lui faire avouer l'âge du capitaine. De Pierre Desproges / Dictionnaire superflu
  • Alors que l’on s’acheminait ce mercredi 8 juillet vers un conseil municipal rondement mené, le maire Jean-Paul Billes a mis, en fin de séance, un petit coup de tisonnier sur le brasero de la caserne des pompiers (cf encadré) qui divise le village depuis près de deux ans. lindependant.fr, Pézilla-la-Rivière : le budget voté et la caserne des pompiers en invité surprise au conseil municipal - lindependant.fr
  • Pour évaluer la valeur tragique d’un crime, il y a l’émotion, les statistiques, et enfin le style. Avant, les femmes n’étaient pas tuées brutalement à coups de poing dans la gueule, mais avec élégance, à coups de tisonnier par le distingué M. Landru. Avant, les enfants n’étaient pas violés par leur père dans l’arrière-cuisine de leur HLM de banlieue, mais par de preux chevalier comme Gilles de Rais. Avant, les attentats n’étaient pas commis par des fanatiques avec des kalachnikovs, mais par de truculents anarchistes cultivés, avec des marmites remplies de clous et d’explosif qu’ils balançaient dans l’Assemblée nationale. Pour atténuer l’horreur, on peut se réfugier dans l’esthétisme et la fascination ambiguë pour la violence. Charlie Hebdo, La violence, c'était mieux avant - Charlie Hebdo
  • C’est parce qu’il ne voulait pas manger ce que sa mère de 80 ans avait préparé que le prévenu, 54 ans, s’en est pris le 14 juillet 2018 à celle-ci avec qui il vivait à Jambes. Il avait consommé de l’alcool et des stupéfiants quand il a commencé à la rouer de coups de poing et de pied. La scène aurait duré plusieurs heures et il aurait également frappé la victime avec un tisonnier. L’octogénaire est parvenue à s’extraire de l’habitation pour appeler les voisins à l’aide, couchée sur le sol, dans le jardin. Pour les experts qui ont examiné le prévenu, celui-ci est caractériel et présente une intolérance à la frustration qui entraîne un risque de récidive estimé à 40 %. DH Les Sports +, Tentative de meurtre sur sa mère de 80 ans: il l'aurait frappée durant plusieurs heures car il n'aimait pas le repas - DH Les Sports+
  • Alertée par des proches qui s'inquiétaient de sa disparition, la police était tombée sur une scène de crime « particulièrement violente », le quinquagénaire ayant aussi reçu des coups de tisonnier à la tête, d'après une source proche de l'enquête. leparisien.fr, Val-d’Oise : le suspect du meurtre au couteau de Jouy-le-Moutier écroué - Le Parisien
  • Je me souviens du mot « tijon » qui signifiait un tisonnier. Elle m’appelait « min garchon ». Il y avait toujours du café sur le feu. Et surtout, elle trempait sa tartine avec du camembert dans le café au petit-déjeuner. Ça m’a fait rire de retrouver cette coutume dans Bienvenue chez les ch’tis. , VIDEO. Lille : « Ma grand-mère m’appelait "min garchon" », raconte Michel Blanc, parrain du festival CineComedies

Images d'illustration du mot « tisonnier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tisonnier »

Langue Traduction
Anglais poker
Espagnol póker
Italien poker
Allemand poker
Chinois 扑克
Arabe لعبة البوكر
Portugais pôquer
Russe покер
Japonais ポーカー
Basque poker
Corse poker
Source : Google Translate API

Synonymes de « tisonnier »

Source : synonymes de tisonnier sur lebonsynonyme.fr
Partager