La langue française

Réticent

Sommaire

  • Définitions du mot réticent
  • Étymologie de « réticent »
  • Phonétique de « réticent »
  • Citations contenant le mot « réticent »
  • Traductions du mot « réticent »
  • Synonymes de « réticent »

Définitions du mot réticent

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉTICENT, -ENTE, adj.

A. − [En parlant d'une pers.] Qui omet volontairement ce qui pourrait ou qui devrait être dit. D'autres, enfin, très réticents, le dissimulent [le délire] avec une réelle ingéniosité (Codet, Psychiatrie, 1926, p. 38).Évariste Galois (...) si difficile, si laconique, si réticent que je ne tire presque rien de lui (Arnoux, Algorithme, 1948, p. 181).
P. méton. [En parlant d'une chose]
[En parlant d'un attribut d'une pers.] Qui dénote l'omission volontaire de ce qui pourrait ou qui devrait être dit. Voix réticente. − Vous êtes toujours en colère? − Plus ou moins, dit-il avec un petit sourire réticent (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 305).
[En parlant d'un énoncé] Qui comporte des omissions volontaires de ce qui pourrait ou qui devrait être dit. Nous échangeâmes une série de petites phrases, insinuantes, réticentes. Elle ne voulait pas avoir l'air de m'interroger, et elle dissimulait sa curiosité sous un badinage impersonnel (Romains, Hommes bonne vol., 1939, p. 211).Ces confidences bizarres, la hideuse bonhomie des allusions à peine réticentes, à peine voilées (Bernanos, Mauv. rêve, 1948, p. 911).
B. − [En parlant d'une pers.] Qui marque de la réserve mêlée de désapprobation; qui fait preuve de peu de zèle. Se montrer réticent à, envers, à l'égard de qqn/qqc.; être réticent à faire qqc. À plusieurs reprises, il a l'impression que Rodrigue est plus réticent qu'avant son voyage, qu'il est prêt à regimber aux ordres reçus (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p. 187).[Les membres du Comité de la libération] demeuraient réticents quant aux attributions qu'il me faudrait pour diriger la tâche. Tout en acclamant De Gaulle d'un cœur sincère, ils chuchotaient déjà contre « le pouvoir personnel » (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 152).
[P. méton.]
[En parlant d'un attribut d'une pers.] Qui dénote de la réserve mêlée de désapprobation. Air, attitude, sourire réticent(e). Lucien opina d'un hochement de tête, mais son visage était réticent (Aymé, Passe-mur, 1943, p. 137).
[En parlant d'une manifestation d'une pers.] Qui comporte de la réserve mêlée de réticence. [Jean XXII] n'avait donné à la croisade qu'une approbation réticente et rechignait au partage des frais (Druon, Lis et lion, 1960, p. 289).
Rem. Le mot est absent de Ac. L'empl. B est condamné par certains puristes (v. Thomas 1956, Dupré 1972); Hanse Nouv. 1983 note qu'il est entré dans l'usage.
Prononc.: [ʀetisɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Étymol. et Hist. 1845 « qui marque de la réticence, qui laisse ignorer des choses » (Richard, p. 530); 1888 « qui marque de la réserve, froid » (Goncourt, Journal, p. 774); 1932 « peu zélé » (Céline, Voyage, p. 347). Dér. régr. de réticence*. Fréq. abs. littér.: 72.

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉTICENT, -ENTE, adj.

A. − [En parlant d'une pers.] Qui omet volontairement ce qui pourrait ou qui devrait être dit. D'autres, enfin, très réticents, le dissimulent [le délire] avec une réelle ingéniosité (Codet, Psychiatrie, 1926, p. 38).Évariste Galois (...) si difficile, si laconique, si réticent que je ne tire presque rien de lui (Arnoux, Algorithme, 1948, p. 181).
P. méton. [En parlant d'une chose]
[En parlant d'un attribut d'une pers.] Qui dénote l'omission volontaire de ce qui pourrait ou qui devrait être dit. Voix réticente. − Vous êtes toujours en colère? − Plus ou moins, dit-il avec un petit sourire réticent (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 305).
[En parlant d'un énoncé] Qui comporte des omissions volontaires de ce qui pourrait ou qui devrait être dit. Nous échangeâmes une série de petites phrases, insinuantes, réticentes. Elle ne voulait pas avoir l'air de m'interroger, et elle dissimulait sa curiosité sous un badinage impersonnel (Romains, Hommes bonne vol., 1939, p. 211).Ces confidences bizarres, la hideuse bonhomie des allusions à peine réticentes, à peine voilées (Bernanos, Mauv. rêve, 1948, p. 911).
B. − [En parlant d'une pers.] Qui marque de la réserve mêlée de désapprobation; qui fait preuve de peu de zèle. Se montrer réticent à, envers, à l'égard de qqn/qqc.; être réticent à faire qqc. À plusieurs reprises, il a l'impression que Rodrigue est plus réticent qu'avant son voyage, qu'il est prêt à regimber aux ordres reçus (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p. 187).[Les membres du Comité de la libération] demeuraient réticents quant aux attributions qu'il me faudrait pour diriger la tâche. Tout en acclamant De Gaulle d'un cœur sincère, ils chuchotaient déjà contre « le pouvoir personnel » (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 152).
[P. méton.]
[En parlant d'un attribut d'une pers.] Qui dénote de la réserve mêlée de désapprobation. Air, attitude, sourire réticent(e). Lucien opina d'un hochement de tête, mais son visage était réticent (Aymé, Passe-mur, 1943, p. 137).
[En parlant d'une manifestation d'une pers.] Qui comporte de la réserve mêlée de réticence. [Jean XXII] n'avait donné à la croisade qu'une approbation réticente et rechignait au partage des frais (Druon, Lis et lion, 1960, p. 289).
Rem. Le mot est absent de Ac. L'empl. B est condamné par certains puristes (v. Thomas 1956, Dupré 1972); Hanse Nouv. 1983 note qu'il est entré dans l'usage.
Prononc.: [ʀetisɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Étymol. et Hist. 1845 « qui marque de la réticence, qui laisse ignorer des choses » (Richard, p. 530); 1888 « qui marque de la réserve, froid » (Goncourt, Journal, p. 774); 1932 « peu zélé » (Céline, Voyage, p. 347). Dér. régr. de réticence*. Fréq. abs. littér.: 72.

Wiktionnaire

Adjectif

réticent masculin

  1. (Sens classique)
    1. Qui fait preuve de réticence, qui tait volontairement ce qu’il pourrait ou devrait dire.
    2. Qui dénote l’omission volontaire de ce qui pourrait ou devrait être dit.
    3. (En parlant d’un énoncé, d’un discours) Qui contient des omissions volontaires.
      • Un discours réticent.
  2. (Sens plus récent, devenu plus fréquent, critiqué par certains puristes)
    1. Qui fait preuve de réserve et de désapprobation, qui manque de bonne volonté (être réticent à, envers, à l’égard de quelqu'un ou quelque chose ou à faire quelque chose).
      • Il est réticent à l’idée de continuer sur cette voie.
  3. (Regex) Qualifie un regex réticent.

Forme de verbe

réticent \ʁe.tis\

  1. Troisième personne du pluriel de l’indicatif présent de réticer.
  2. Troisième personne du pluriel du subjonctif présent de réticer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « réticent »

Dérivé régressif de réticence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réticent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réticent retis

Citations contenant le mot « réticent »

  • Les jurés sont toujours réticents à condamner sur des présomptions. De Elizabeth Gaskell / Mary Barton
  • Nous sommes réticents aux meurtres particuliers, mais permissifs aux génocides et résignés au meurtre général, biologique. De Viviane Forrester / La violence du calme
  • C'est assez curieux, cette façon qu'on a de se livrer au dentiste, abandonné et réticent. De Philippe Delerm / La Sieste assassinée
  • Tous les hommes désirent confesser leurs crimes ; mais ils sont naturellement réticent à le faire quand d’autres personnes s’assoient et les raillent. De Gilbert Keith Chesterton / Illustrated London News - 14 Mars 1908
  • Un élu républicain réticent à porter un masque au Congrès américain a été testé positif au Covid-19 mercredi alors qu’il s’apprêtait à partir au Texas avec le président Donald Trump. Mediapart, Réticent au masque, un allié de Trump testé positif au Covid-19 | Mediapart
  • D'abord réticent, le Danemark a annoncé jeudi recommander le port du masque dans certaines circonstances, notamment en cas de soupçon de contamination au nouveau coronavirus. «Le masque peut être utilisé pour protéger les autres dans certaines situations, quand les autres outils pour empêcher la contamination ne suffisent pas», a indiqué la directrice adjointe de l'Agence nationale de santé (Sundhedsstyrelsen) Helene Probst, citée dans un communiqué. Le Figaro.fr, Covid-19: d'abord réticent, le Danemark commence à recommander le port du masque
  • Après la découverte de Rémi, parvenu à retrouver la trace de Pauline qui s’est enfuie de peur, Léo cherche un moyen pour approcher la mère de Léon. Le capitaine de police se rend au commissariat et demande une faveur à Boher. D’abord réticent, le lieutenant fait une contre-position à son collègue tandis que Nathan voit les Merle s’échapper sans qu’il puisse faire quoi que ce soit. Finalement, le couple de kidnappeurs commet une maladresse et cela permet à Boher et Léo d’intervenir alors qu’ils s’apprêtaient à se débarrasser de Pauline. La maman de Léon va pouvoir récupérer son enfant. Toutelatele, Plus belle la vie en avance : Léo en héros, Estelle face à la corruption (épisode du lundi 3 août 2020 sur France 3) | Toutelatele

Traductions du mot « réticent »

Langue Traduction
Anglais reluctant
Espagnol reacio
Italien riluttante
Allemand ungern
Chinois 不情愿
Arabe متحفظ
Portugais relutante
Russe неохотный
Japonais 嫌がる
Basque badakite
Corse riluttante
Source : Google Translate API

Synonymes de « réticent »

Source : synonymes de réticent sur lebonsynonyme.fr
Partager