La langue française

Ressaisir

Sommaire

Définitions du mot ressaisir

Trésor de la Langue Française informatisé

RESSAISIR, verbe trans.

A. − Empl. trans.
1. Qqn ressaisit qqc./qqn
a) Saisir de nouveau ce qu'on avait lâché, ce qu'on avait laissé échapper. Synon. reprendre.Ressaisir sa canne, un fuyard, une proie. Il ressaisit la main de son fils (Hugo,Misér., t. 2, 1862, p. 470).[Sa mère] avait ressaisi ses lunettes et son tricot (Gobineau,Pléiades, 1874, p. 115).
b) Ramener sous son autorité. Ressaisir des provinces perdues. [Pierre IV] se tenait prêt à profiter des premiers succès de don Henri pour ressaisir les villes occupées par les Castillans dans le royaume de Valence (Mérimée,Don Pèdre 1er, 1848, p. 410).
c) Au fig.
Reprendre, rentrer en possession de quelque chose. Ressaisir son courage, sa raison; ressaisir des détails, une impression, une sensation. [Les grandes guerres religieuses des protestants et des catholiques au XVIes.] deviennent le moyen, l'occasion d'une nouvelle tentative des grands seigneurs pour ressaisir le pouvoir qui leur échappait et dominer la royauté (Guizot,Hist. civilis., leçon 12, 1828, p. 9).Le DrPasquier s'arrêta soudainement, baissa la voix, fit un sourire, ressaisit son sang-froid avec une merveilleuse aisance (Duhamel,Combat ombres, 1939, p. 44).
Littér. Revenir à. Loin de moi des regrets trompeurs: si j'obtiens encore quelques larmes, si je me crois encore aimé c'est parce que je vais disparaître; mais si je ressaisissais la vie, elle retournerait bientôt contre moi tous ses poignards (Staël,Corinne, t. 3, 1807, p. 432).
2. Qqc. ressaisit qqn.Saisir de nouveau quelqu'un. Passion, peur, sentiment qui ressaisit qqn. Tout ce passé me ressaisit avec une force extrême (Michelet,Chemins Europe, 1874, p. 17).Aujourd'hui, dès le lever me ressaisit l'angoisse, à contempler l'épais nuage qui s'étend affreusement sur l'Europe, sur l'univers entier (Gide,Journal, 1938, p. 1325).
Au passif. Être ressaisi par l'amour, par la joie. Une pensée incessante le torturait, la crainte d'être ressaisi par les douleurs avant l'ouverture (Maupass.,Contes et nouv., t. 2, 1882, Rouille, p. 792).
B. − Empl. pronom.
1. Vx ou DR. Qqn se ressaisit de qqc./qqn
a) Se saisir de nouveau, s'emparer de nouveau de quelque chose. Se ressaisir d'un document, d'un prisonnier évadé. Gérard B. a eu le plus grand mal à forcer le cordon d'agents allemands et à se ressaisir des manuscrits (Gide,Journal, 1943, p. 161).
b) Reprendre, rentrer en possession de quelque chose. Se ressaisir du pouvoir. [La religion] l'a encouragé [l'homme] dans ses écarts, en lui laissant l'espoir (...) de se ressaisir des flatteuses espérances qu'elle donne, pourvu qu'il remplisse certaines formalités religieuses (Dupuis,Orig. cultes, 1796, p. 558).
2. Empl. pronom. réfl.
a) Redevenir maître de soi. Le frère croyait apercevoir, sous ce qu'elle laissait paraître, un sourd travail pour se ressaisir, un pénible et continuel effort à se soulever d'une sorte de stupeur, d'un sommeil de fatigue, d'un accablement mortel (Goncourt,MmeGervaisais, 1869, p. 301).V. hoqueter ex. de Martin du Gard.
b) P. ext. Opérer un redressement de soi-même par un effort de volonté, une attitude plus ferme. À chacun il peut arriver de se tromper; vous vous êtes immédiatement ressaisi (Barrès,Déracinés, 1897, p. 403).Ne vas-tu pas te ressaisir, essayer à la dernière heure de sauver ton âme? (Salacrou,Terre ronde, 1938, III, 1, p. 226).
Rare. Qqc. se ressaisit.Se redresser, retrouver une nouvelle force. Notre art vivace, envahi par l'italianisme (...), sut pourtant se ressaisir (Mauclair,De Watteau à Whistler, 1905, p. 31).
Prononc. et Orth.: [ʀ əsezi:ʀ], [-sε-], (il) ressaisit [ʀ əsezi], [-sε-]. Martinet-Walter 1973: (il faut) vous ressaisir [vuʀ əsεzi:ʀ], [-se-], [vuʀse-] (10, 6, 1). Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. a) Fin xiies. resaisir qqc. « être de nouveau en possession de (d'un bien) » (Brut de Munich, 3507 ds T.-L.); b) ca 1245 « prendre de nouveau » (Ph. Mousket, Chron., 27791, ibid.); c) 1643 fig. (Corneille, Polyeucte, 883: La crainte de mourir et le desir de vivre Ressaisissent une âme avec tant de pouvoir); 2. a) 1644 pronom. se ressaisir de « prendre de nouveau » (Id., Pompée, 1492); b) 1813 se ressaisir de soi-même (Constant, Journaux, p. 382); c) 1857 se ressaisir (Flaub., MmeBovary, t. 2, p. 168). Dér. de saisir*; préf. re-*. Fréq. abs. littér.: 910. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 755, b) 967; xxes.: a) 1 256, b) 1 946.
DÉR.
Ressaisissement, subst. masc.,littér. Action de ressaisir ou de se ressaisir; résultat de cette action. Jamais il n'avait rencontré ainsi chez une femme à la fois cette faculté de défaillir, de tomber dans la volupté comme une pierre dans un puits, tout droit, et en même temps ce ressaisissement immédiat de soi-même, cette légèreté, ce retour à comme si de rien n'était (Aragon,Beaux quart., 1936, p. 379).Très rares sont encore ceux d'aujourd'hui qui reconnaissent dans ce ressaisissement prétendu et pseudo-redressement de la France, dans ce retour au passé, dans ce « repliement sur ses minima » comme disait Barrès, l'effet le plus tragique de notre défaite, le vrai désastre (Gide,Journal, 1942, p. 126). [ʀ əsεzismɑ ̃], [-se-]. 1resattest. a) 1510 dr. « action de retenir par voie de saisie » (Rec. gén. des anc. lois fr., t. 11, p. 597), attest. isolée, b) 1910 (Péguy, V.-M., comte Hugo, p. 750: une œuvre de ressaisissement du génie sur le talent); de ressaisir, suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 11.

Wiktionnaire

Verbe

ressaisir \ʁə.se.ziʁ\ ou \ʁə.sɛ.ziʁ\ transitif ou pronominal 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se ressaisir)

  1. Reprendre ; se remettre en possession de quelque chose.
    • Ressaisir le pouvoir.
    • (Pronominal)Je me suis ressaisi de mes biens.
    • (Pronominal)Se ressaisir du pouvoir.
  2. (Pronominal) (Absolument) Redevenir maître de soi.
    • […] mais quand Habib, rendu furieux par un uppercut qui faillit l’envoyer à terre, se ressaisit et fonça bestialement sur l’homme au beau visage, le combat prit une allure saisissante. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Je percutai enfin, et mon cerveau enregistra l’information. Je me ressaisis immédiatement, en réalisant qui me faisait face : […]. — (Françoise Gosselin, Fear to love, Éditions Sharon Kena, 2018, p. 46)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RESSAISIR. v. tr.
Reprendre; se remettre en possession de quelque chose. Ressaisir le pouvoir. Il s'emploie pronominalement dans le même sens. Je me suis ressaisi de mes biens. Se ressaisir du pouvoir. Absolument, Se ressaisir, Redevenir maître de soi. Cette objection l'a d'abord démonté, mais il s'est ressaisi.

Littré (1872-1877)

RESSAISIR (re-sé-zir) v. a.
  • 1Saisir de nouveau, reprendre. Tel, le tigre en jouant, dans sa barbare joie, Mord, lâche, ressaisit et dévore sa proie, Delille, Pitié, III. Si les traités leur arrachèrent leur proie, ce fut sans étouffer peut-être l'ambition de la ressaisir, lorsque l'occasion s'en présenterait, Raynal, Hist. phil. V, 15. Cependant nos soldats… à mon premier signal ressaisissant leurs lances, Briff. Ninus II, II, 5.

    Par extension. Il n'en reste au réveil qu'une légère trace [d'un songe], Et j'aurais maintenant peine à le ressaisir, Collin D'Harleville, Optimiste, I, 3.

    Fig. La crainte de mourir et le désir de vivre Ressaisissent une âme avec tant de pouvoir, Corneille, Poly. III, 4.

  • 2Rentrer en possession d'une chose. Et sur une rivale, et confuse, et trompée, Ressaisir avec gloire une place usurpée, Corneille, Tois. d'or, II, 5. Il [Charles XII] espérait que sa nouvelle alliance avec le czar le mettrait bientôt en état de ressaisir toutes ses provinces perdues, Voltaire, Charles XII, 8.

    Fig. Comme si, sentant déjà la vie qui m'échappe, je cherchais à la ressaisir par ses commencements, Rousseau, Confess. I.

  • 3Être ressaisi, être remis en possession. Et puisque de sa foi vous êtes ressaisie, Faites cesser l'aigreur de votre jalousie, Corneille, Perthar. V, 3.
  • 4Se ressaisir, v. réfl. Se saisir de nouveau, reprendre… La vague en courroux semblait prendre plaisir à feindre de le rendre et puis s'en ressaisir, Corneille, Pomp. V, 1. Le même Allemand [Leibnitz] se ressaisit alors de moi, il m'endoctrina, m'apprit clairement ce que c'est que mon âme, Voltaire, Phil. Ign. 27.

    Se rendre de nouveau maître. Je vous demande donc sûreté tout entière Contre la violence et contre la prière, Si par l'une ou par l'autre il veut se ressaisir De ce qu'il ne peut voir ailleurs sans déplaisir, Corneille, Sert. I, 3. Ressaisissons-nous autant qu'il est possible d'un droit si important, Fontenelle, Bonheur. Il y a je ne sais combien de sottises que nous dirions si elles n'avaient pas été dites… cependant il y a encore quelquefois des modernes qui s'en ressaisissent, peut-être parce qu'elles n'ont pas encore été dites autant qu'il faut, Fontenelle, Anc. et mod.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et s'il prent le mien, s'il ne le fet par le jugement de mes pers, il est tousjors tenus à moi resaisir avant que je responde à riens que il me demant en plet, Beaumanoir, XXVIII, 4.

XVe s. [Nous] Qui querons estre resaisis Des biens…, Deschamps, Poésies mss. f° 347.

XVIe s. Le fort mal razé, Lurbigni s'en retourna ; l'armée du duc le veint resaisir, redresser et agrandir, D'Aubigné, Hist. III, 301.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ressaisir »

De saisir, avec le préfixe re-.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Re…, et saisir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ressaisir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ressaisir rǝsezir

Citations contenant le mot « ressaisir »

  • Quand donc allons-nous nous ressaisir, en passant d’une logique d’accusation de l’autre à une logique de responsabilité ? De Abdennour Bidar / Le Figaro Magazine, 23 janvier 2015
  • Au réveil d'un doux rêve, on voudrait se rendormir pour le continuer ; mais vainement on s'efforce d'en ressaisir les vagues traces, comme les plis de la robe d'une femme aimée disparaissant derrière une portière qu'on ne pourrait soulever. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • Oui on sait, Paris l'été ça peut vite devenir chiant : les potes partis en vacances, les touristes, la chaleur, les travaux... Mais il faut te ressaisir et commencer à apprécier ce que la Ville Lumière peut t'offrir pendant ces deux mois estivaux. Friches, balades, teufs ou encore expos, ne t'inquiète pas, on est là pour te convaincre que Paris l'été, c'est finalement plutôt cool. Tu nous suis ? Le Bonbon, Kit de survie d'un été parisien
  • Rezistans ek Alternativ (ReA) demande au Premier ministre, Pravind Jugnauth, de se «ressaisir» après la manifestation organisée par le Kolektif Koversation Solider à Port-Louis samedi 11 juillet.  Face à la presse ce samedi, le porte-parole de ReA, Ashok Subron, affirme que le chef du gouvernement aurait dû prêter l’oreille aux revendications et propositions faites par les manifestants et les travailleurs. Il souhaite une rencontre avec Pravind Jugnauth pour lui faire part de leurs revendications.  Ashok Subron a aussi déploré la couverture de la Mauritius Broadcasting Corporation sur la marche de protestation.  Le porte-parole de ReA a également dénoncé des propos à relent communal sur Facebook suite à la manifestation de samedi dernier. «C’est le Mauricianisme qui était dans les rues de la capitale», soutient Ashok Subron. Le Defi Media Group, ReA demande au PM de se «ressaisir» après la manif du samedi 11 juillet  | Defimedia
  • Je crois qu'on n'a pas donné le bon exemple au niveau du port du masque et du respect des mesures barrières. Il faut absolument se ressaisir, il fallait continuer sur la lancée de ce qu'on faisait au moment où l'on a déconfiné".   France Inter, Pr. Éric Caumes : "On n'a pas donné le bon exemple sur le port du masque, il faut absolument se ressaisir"

Images d'illustration du mot « ressaisir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ressaisir »

Langue Traduction
Anglais get back
Espagnol volver
Italien riprendere
Allemand komm zurück
Chinois 回来
Arabe رجعت
Portugais voltam
Russe вернись
Japonais 取り戻す
Basque itzuli
Corse ritorna
Source : Google Translate API

Synonymes de « ressaisir »

Source : synonymes de ressaisir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ressaisir »

Partager