Résider : définition de résider


Résider : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉSIDER, verbe intrans.

A. −
1. [Le suj. désigne une pers.]
a) Résider + compl. ou adv. de lieu.Être établi d'une manière habituelle dans tel endroit. Synon. demeurer, habiter, loger, séjourner, vivre.Les oblats (...) vivront (...) autant que possible cette partie de l'existence monastique qui s'écoule à l'église, autrement dit, ils devront résider dans le cloître ou dans ses alentours (Huysmans,Oblat,t. 2, 1903, p. 18).[Le] Quartier Général d'Avize, où résidait l'état-major du Groupe des Armées du Centre (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 43).
LANG. ADMIN. ET JUR. Avoir sa résidence dans. Résider à la campagne, à Londres, à Milan, à la ville; résider dans la capitale. Le bénéfice d'une assurance sociale volontaire couvrant le risque maladie et les charges de maternité est ouvert aux personnes résidant en France (Réforme Sécur. soc.,1968, p. 50).V. ambassadeur ex. 1.
b) Empl. abs. [Le suj. désigne un ecclésiastique, un fonctionnaire] Observer l'obligation de résidence, demeurer effectivement au lieu où l'on exerce une fonction. Les évêques doivent résider. Il y a des bénéfices qui obligent à résider (Ac.).V. genevois I B 2 ex. de Sainte-Beuve.
2. P. anal. [Le suj. désigne un animal ou un végétal] Avoir son habitat dans tel endroit. Ce sont des oiseaux de plaines, qui ne résident jamais dans les bois (Coupin,Animaux de nos pays,1909, p. 144).
B. − P. anal. Avoir son siège, exister habituellement, se trouver dans. Synon. se tenir.L'ouïe, qui réside dans l'oreille; l'odorat, qui réside dans les membranes de l'intérieur du nez; et le goût, dont le siége est sur les tégumens de la langue (Cuvier, Anat. comp.,t. 1, 1805, p. 25).Sa force [de l'épervier] réside dans ses ailes, dans son bec et dans ses serres (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 176).V. cellulaire I B 2 ex. de Comte et huile I A 4 ex. 6.
C. − Au fig. Résider dans, en qqc.
1. Avoir son origine, son fondement dans. Synon. reposer.C'est ce que dit l'article 3 de la Déclaration des Droits de l'homme de 1789: « Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation (...) » (Vedel, Dr. constit., 1949, p. 131).
2. Avoir sa cause essentielle, consister en, être constitué par. La difficulté, le problème, la question réside en/dans. La vie est d'autant plus entière, que tous les organes sentent et agissent plus fortement (...). Voilà ce qui constitue le bien-être physique: et c'est encore en cela que réside le bonheur moral (Cabanis,Rapp. phys. et mor.,t. 1, 1808, p. 243).La faute a résidé dans une mauvaise répartition des risques, qui furent accumulés sur un seul client débiteur (Baudhuin,Crédit et banque,1945, p. 208).
Prononc. et Orth.: [ʀezide], (il) réside [-zi:d]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Étymol. et Hist. 1. a) Fin xives. « faire sa demeure en quelque endroit » (Aalma 10.478 ds Roques t. 2, p. 354: resideo, resseoir, demorer, resider); 1549 « demeurer dans le lieu de son diocèse (en parlant d'un évêque) » (Est.); 2. a) 1541 « avoir son siège dans quelqu'un » (Calvin, Institution de la religion chrétienne, I, 13, § 2, éd. J.-D. Benoit, t. 1, p. 146); b) av. 1662 « consister en » (Pascal, Pensées, éd. L. Lafuma, p. 507, § 60); c) 1690 résider sur la tête de qqn « reposer sur » (Mmede Sévigné, Lettres, éd. Monmerqué, t. 9, p. 454). Empr. au lat.residere « séjourner, rester, demeurer ». Cf. l'a. fr. reseoir « séjourner, résider » (1306, Guillaume Guiart, Royaux Lignages ds Gdf., formé à partir de resëant (v. résident)). Fréq. abs. littér.: 1 084. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 738, b) 1 007; xxes.: a)1 215, b) 1 850. Bbg. TLF. Nancy. Notes de lexicogr. crit. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1986, t. 24, n o1, p. 234.

Résider : définition du Wiktionnaire

Verbe

résider \ʁe.zi.de\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire sa demeure ou sa résidence en quelque endroit.
    • A dix-huit heures tapantes, c'est l’extinction des feux, à peine une demi-heure plus tard, la ville s’est complètement vidée de sa population, car tous les Foyalais résident dans les quartiers périphériques. — (Bonjour la Martinique: guide touristique et pratique, Éditions du Pélican, 1987, p. 96)
    • On l’a imposé au lieu où il résidait. — Il résidait presque toujours sur sa terre, dans sa terre.
  2. Demeurer dans le lieu de son diocèse, de son bénéfice, etc. , en parlant d’un prélat de l’Église catholique romaine.
    • Les moines et les prêtres surprirent le pauvre homme, le jetèrent en prison, et le firent conduire à Vienne en Dauphiné, où résidait l’archevêque. Rénier préféra être brûlé vif, plutôt que de rien céder. — (Jean-Henri Merle d'Aubigné, Histoire de la Réformation en Europe au temps de Calvin, tome 2, chap. 12, Paris : chez Michel Lévy frères, 1878, ThéoTex, 2016, p. 496)
  3. (Figuré) Consister ; se trouver.
    • La principale différence entre le Baccara en banque et le Chemin de fer réside en ce que chaque joueur, dans ce dernier jeu, devient banquier à tour de rôle. — (Frans Gerver, Le Guide Marabout de tous les jeux de cartes, Gérard & C°, Verviers, 1966, p. 43)
    • Le grand intérêt de la solarisation réside dans cette stimulation de la microflore saprophyte épargnée par l'élévation de la température. — (Pierre Davet, Vie microbienne du sol et production végétale, INRA Éditions (Quae), 1996, p. 303)
    • C’est en lui seul que réside notre espoir.


résider transitif

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Bien plus nombreuses étaient les communautés ecclésiastiques. Perpignan en possédait quatre : 1° La communauté de la paroisse Saint-Jean. Les bénéfices qui y avaient été fondés étaient au nombre de 134 ; une soixantaine environ étaient résidés et, comme les chanoines étaient admis à la distribution des revenus, il y avait donc environ 85 membres participants. […] – La deuxième communauté de la ville était celle de la Réal comprenant 36 bénéfices, dont 27 étaient résidés quelques temps avant la Révolution. – La troisième, de Saint-Jacques, comptait 16 bénéfices non résidés et 18 résidés. – La quatrième, de Saint-Mathieu, n’avait que 9 bénéficiers résidés, 19 autres ne l’étaient pas. — (Abbé Philippe Toreilles, Histoire du clergé dans le département des Pyrénées-Orientales pendant la Révolution française, Imprimerie de Charles Latrobe, Perpignan, 1890)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Résider : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉSIDER. v. intr.
Faire sa demeure en quelque endroit. Résider dans un lieu. Il est de telle ville, mais il réside ordinairement à Paris. On l'a imposé au lieu où il résidait. Il résidait presque toujours sur sa terre, dans sa terre. Il se dit absolument d'un Évêque, d'un bénéficier qui demeure dans le lieu de son diocèse, de son bénéfice. Les évêques doivent résider. Ce bénéfice obligeait à résider. C'est en lui seul que réside notre espoir. Il s'emploie aussi figurément. Là résident l'innocence et la paix. Toute l'autorité réside dans la personne d'un tel, Il a toute l'autorité. Cet homme croit que toute la sagesse, toute la science, tout le bon sens réside dans sa tête, Il croit être le seul sage, le seul savant, avoir tout le bon sens en partage.

RÉSIDER signifie encore, figurément, Consister. La question, la difficulté réside en ceci.

Résider : définition du Littré (1872-1877)

RÉSIDER (ré-zi-dé) v. n.
  • 1Faire sa demeure ordinaire en quelque endroit. Il réside à Paris. Il réside sur son domaine, dans son domaine. Dans ce palais antique où son père réside, Voltaire, Tancr. III, 1. Par delà tous les cieux le Dieu des cieux réside, Voltaire, Henr. VII.
  • 2 Absolument. Demeurer dans le lieu où l'on exerce une fonction. Les évêques doivent résider. Nous avons cinquante-deux prélats Qui ne résident pas, Racine, Poés. div. Vers sur l'assembl. des évêques.
  • 3 Fig. Exister dans. Quelle vertu réside en ce débile sang ? Rotrou, Herc. mour. V, 2. La souveraine puissance résidait en la personne du roi, Vaugelas, Q. C. X, 10. Nous savons que les corps saints sont habités par le Saint-Esprit jusqu'à la résurrection, qui se fera par la vertu de cet Esprit qui réside en eux pour cet effet, Pascal, Lett. sur la mort de son père. Il [le péché] y réside [dans les hommes] toujours durant cette vie, Pascal, Lett. à Mlle de Roannez, 9. Moïse nous découvre ce grand secret de la véritable philosophie, qu'en Dieu seul réside la fécondité et la puissance absolue, Bossuet, Hist. II, 1. Songez qu'en cet enfant tout Israël réside, Racine, Athal. IV, 3. Oui, peuple, c'est en vous que le pouvoir réside, Chénier M. J. Gracques, II, 3.

    Cet homme croit que toute la sagesse, toute la science, tout le bon sens réside dans sa tête, il croit être le seul sage, le seul savant, avoir tout le bon sens en partage.

  • 4 Fig. Consister en. Ils confessent que la justice n'est pas dans ces coutumes, mais qu'elle réside dans les lois naturelles, connues en tout pays, Pascal, Pens. III, 8, édit, HAVET. Ici la nature est soumise, sans être étouffée ; et c'est en cela que réside le vrai courage, Barthélemy, Anach. ch. 48.
  • 5 Fig. Porter sur, reposer sur. Tout réside… sur une tête de dix-huit ans [le jeune Grignan], Sévigné, 12 fév. 1690.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et cil met avant tenure de dix ans pesible, à le [la] seue et à le [la] veue du demendeur resident el païs, Beaumanoir, VIII, 9.

XIVe s. La vapeur est froide et humide, Voire que demeure et reside Et est en terre retenue, Nature à l'alch. errant, 300.

XVIe s. Il passa par Rhodes, et veit ses familiers et amis qui pour lors y residoient, Amyot, Cicéron, 46. Ce mot [hypostase] emporte subsistence, qui reside en un seul Dieu, Calvin, Inst. 70. La sanie ne sort jamais qu'avec ladite urine, et tousjours reside au fond d'icelle, Paré, XV, 56.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « résider »

Étymologie de résider - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin residere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de résider - Littré

Lat. residere, de re, et sedere, être assis (voy. SEOIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « résider »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
résider reside play_arrow

Conjugaison du verbe « résider »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe résider

Citations contenant le mot « résider »

  • Elle ne pourra pas communiquer avec les membres de la famille immédiate de la victime, ni consommer de l’alcool, de la drogue ou d’autres substances intoxicantes. Elle ne pourra pas en avoir en sa possession. L’accusée devra résider à la maison de thérapie en tout temps en plus de prendre la médication prescrite par son médecin. En cour, elle s’est engagée à se constituer prisonnière si elle est expulsée ou si elle met fin prématurément à la thérapie. L'Écho de la Tuque, Meurtre : Danielle Gravel est libérée pour suivre une thérapie de six mois - L'Écho de la Tuque
  • L’appel du parquet concerne l’un des deux écroués : le juge d’instruction avait demandé la prolongation de sa détention provisoire au-delà du 31 juillet 2020, soit vendredi. Le juge des libertés, lui, a ordonné sa remise en liberté sous contrôle judiciaire. Le suspect relâché devra respecter certaines conditions, notamment résider hors d’Isère, ne pas se rendre dans le département ou encore pointer une fois par semaine au commissariat. , Grenoble : Le suspect du meurtre d’Adrien Perez bientôt relâché
  • Pour sa défense, le prévenu de 33 ans, domicilié à Saumur, en Maine-et-Loire, a indiqué qu’il a accepté ce transport illégal en échange de 700 euros, afin de pouvoir payer ses frais d’immatriculations en Belgique en vue d’y résider et y travailler, malgré un permis de travail qui lui a été refusé pour la troisième fois. Ces explications n’ont pas convaincu le procureur qui a requis 12 mois de prison ferme et 260 400 euros d’amende douanière, ce qui correspond à la valeur de la marchandise transportée. , Les douaniers l’arrêtent à la frontière belge : il avait 28 000 paquets de cigarettes dans son coffre | L'Observateur
  • Comment Portland, à 1 500 km de Minneapolis, est-elle devenue le point de fixation du mouvement de protestation, six semaines après la mort de George Floyd ? La ville est, certes, l’une des plus blanches des Etats-Unis (72 %), avec seulement 6 % de résidents noirs : l’Oregon a longtemps été l’unique Etat américain leur interdisant de résider sur son territoire, et porte une longue histoire de racisme décomplexé. Mais elle est aussi étudiante et ouvrière, protestataire et parfois potache. Le Monde.fr, Donald Trump, grand perdant de la « bataille » de Portland
  • Depuis quelques jours, les lancements à destination de Mars se multiplient : la sonde émiratie Al-Amal, la mission chinoise Tianwen, et la mission américaine Mars 2020. S'il faudra attendre deux ans pour que les sondes parviennent jusqu'à la planète rouge, les scientifiques, eux, pensent déjà aux missions d'exploration humaines à venir. Parmi les obstacles à franchir, celui du bien-être des astronautes face à l'isolement social et intime. Une solution pourrait résider dans l'érobotique. ladepeche.fr, L'érobotique, une solution pour la sexualité et le bien-être des astronautes - ladepeche.fr

Traductions du mot « résider »

Langue Traduction
Corse campà
Basque bizi
Japonais 住む
Russe проживать
Portugais residir
Arabe للإقامة
Chinois 居住
Allemand wohnen
Italien risiedere
Espagnol a residir
Anglais to reside
Source : Google Translate API

Synonymes de « résider »

Source : synonymes de résider sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires