La langue française

Remué

Définitions du mot « remué »

Trésor de la Langue Française informatisé

REMUÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de remuer*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'une pers.] Profondément ému. Remué jusqu'au fond de l'âme. Nana, stupéfaite de cette scène de jalousie, toute remuée de voir comment tournaient les choses, le prit dans ses bras, le consola du mieux qu'elle put (Zola, Nana, 1880, p. 1242).Paul se sentit remué en présence d'Agathe. Fort peu apte à l'analyse, il catalogua l'orpheline parmi les choses agréables (Cocteau, Enfants, 1929, p. 105).
B. − Vx. Cousin remué de germain. V. germain1.
Prononc.: [ʀ əmɥe]. Fréq. abs. littér.: 856. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 916, b) 1 500; xxes.: a) 2 028, b) 833.

Wiktionnaire

Forme de verbe

remué \ʁə.mɥe\

  1. Participe passé masculin singulier de remuer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

REMUÉ (re-mu-é, ée) part. passé de remuer
  • 1Mis en mouvement. Elle aimait trop le bal… Sa cendre encor frémit doucement remuée, Quand dans la nuit sereine une blanche nuée Danse autour du croissant des cieux, Hugo, Orient. 33.

    Qui se met en mouvement. Les fauvettes… vives, agiles, légères et sans cesse remuées, Buffon, la Fauvette.

  • 2Terre remuée, terre transportée d'un lieu à un autre.

    Fig. Ces terres remuées [les choses religieuses en Angleterre] et devenues incapables de consistance sont tombées de toutes parts, et n'ont fait voir que d'effroyables précipices, Bossuet, Reine d'Anglet.

  • 3Qui reçoit une émotion. Il se passa en même temps un moment de silence qui fut si touchant, que je ne saurais encore y penser sans me sentir remuée jusqu'au fond de l'âme, Marivaux, Marianne, part. 4. Sa fille me dit qu'elle avait été aussi fortement remuée qu'aucun des spectateurs, Diderot, Lett. à Mlle Voland, 2 sept. 1769.
  • 4 Fig. et populairement. Cousin remué de germain, cousin issu de germain.

    Par plaisanterie. Tout l'excès d'horreur et de ridicule, que douze mille hommes [serfs de Saint-Claude] utiles à l'État soient esclaves de vingt fainéants, chanoines remués de moines, Voltaire, Lett. d'Argental, 1er juillet 1771.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « remué »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
remué rœmye

Citations contenant le mot « remué »

  • Marina Orsini, sa nouvelle coanimatrice, la journaliste Monic Néron et une équipe de recherche aguerrie ont une nouvelle fois remué ciel et terre pour retrouver des personnes chères, qui ont été significatives dans la vie de plein de gens, afin de leur donner une deuxième chance. Le Soleil, Remuer ciel et terre | Richard Therrien | Arts | Le Soleil - Québec
  • « On ne pensait plus jamais le revoir ! » Adrien Godefroy semble toujours remué quand il témoigne de cet événement inespéré. Leur chat Rio avait disparu il y a un an. Il a été retrouvé mercredi, un an après. , Manche : déclaré décédé, le chat Rio retrouvé un an après sa disparition ! | La Presse de la Manche
  • La rumeur d’une réduction de la ligne de garde chirurgie à la polyclinique du Parc à compter du 1er janvier 2021 suscite de vives inquiétudes depuis lundi. Le directeur du GHT Cœur Grand Est, qui n’était pas au courant, a remué ciel et terre pour obtenir un moratoire de six mois, finalement validé par l’ARS. , Bar-le-Duc | Santé. Polyclinique : un moratoire de six mois pour la ligne d’astreinte en chirurgie

Traductions du mot « remué »

Langue Traduction
Anglais shakes
Espagnol sacudidas
Italien scuote
Allemand schüttelt
Chinois
Arabe يهز
Portugais sacode
Russe трясет
Japonais 揺れる
Basque astindu
Corse scossi
Source : Google Translate API

Remué

Retour au sommaire ➦

Partager