La langue française

Referendum

Définitions du mot « referendum »

Trésor de la Langue Française informatisé

REFERENDUM, RÉFÉRENDUM, subst. masc.

A. − DR. CONSTIT.
1. Vote direct du corps électoral sur des questions limitativement énumérées d'ordre constitutionnel, législatif. On parle, disait-il [Engels], de suffrage universel direct, de referendum et d'initiative populaire. Mais à quoi cela peut-il servir tant que la constitution même de l'Allemagne est absolutiste (Jaurès, Ét. soc., 1901, p. LXI).
2. Vote direct du corps électoral qui participe à l'élaboration des lois ou à leur ratification dans les démocraties semi-directes. Referendum constituant, législatif; referendum obligatoire, consultatif. Il fallait que le peuple eût à s'associer directement, par voie de référendum, aux décisions capitales qui engageraient son destin (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 157).Le système de démocratie semi-directe en vigueur dans la Confédération est ainsi fait qu'une décision de cette importance [l'adhésion de la Suisse à l'ONU] est obligatoirement soumise à référendum (Le Monde, 14 mars 1986, p. 6, col. 3).
Rem. En Suisse, ce vote peut porter sur des questions d'intérêt communal, cantonal ou fédéral, et l'initiative peut en revenir au peuple.
3. P. anal. Consultation des membres d'un groupe (lecteurs, consommateurs, adhérents) ayant un lien commun entre eux; opinion formulée par ce groupe. FO et la CGC signèrent tout de suite, la CFTC, le lendemain, et la CGT refusa, puis, après avoir découvert par référendum que la grande majorité de ses adhérents était favorable à l'accord, signa « avec réserves » deux mois après (Reynaud, Syndic. en Fr., 1963, p. 181).
B. − DIPLOM. Question posée par un diplomate à son gouvernement lorsqu'il ne dispose pas d'instructions ou de pouvoirs suffisants sur un sujet. (Dict. xixeet xxes.).
REM. 1.
Ad referendum, loc. adv.[Corresp. à supra B] Sous réserve d'en référer à son gouvernement pour entérinement. La convention de Paris, signée et acceptée ad referendum par Gilinski et Rudeanu, prévoyait l'entrée en action de la Roumanie à la date du 25 juillet-7 août, sur les deux fronts de Transylvanie et du Danube (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 312).P. métaph. Tous ces jugements de Cousin, je ne les donne ici qu'ad referendum et sous toutes réserves (Sainte-Beuve, Pensées, 1868, p. 116).
2.
Référendaire, adj.Qui appartient, qui est relatif à un référendum. Loi référendaire. Des actes votés par le Parlement ou approuvés par voie référendaire (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 217).
3.
Référendum-plébiscite, subst. masc.,rare. Consultation du corps électoral appelé en réalité à se prononcer sur l'action du chef de l'exécutif plutôt que sur le texte qu'il lui soumet. En décembre 1977, dans une lettre au général Pinochet, il [le général d'aviation Gustavo Leigh] critique sa décision d'organiser un référendum-plébiscite le 4 janvier (Le Point, 31 juill. 1978, p. 31, col. 3).
Prononc. et Orth.: [ʀefeʀ ɑ ̃dɔm], [ʀ ε ̃-]. Lar. Lang. fr. et Martinet-Walter 1973 (14/17) [-ʀ ɑ ̃-], Warn. 1987 [-ʀ ε ̃-] ,,et non [-ʀ ɑ ̃-] qu'on entend cependant assez souvent``. Ac. 1935: referendum; Lar. Lang. fr.: référendum; Rob. 1985: referendum, référendum. Plur. des referendums, des référendums. Étymol. et Hist. 1781 referendum « demande de consultation (à propos de procédures judiciaires » (Ling[uet, Annales politiques, civiles et littéraires], XI, 187 ds Gohin, p. 258); a) 1859 diplom. ad referendum (Peschier, Suppl. au dict. de Mozin-Biber d'apr. FEW t. 10, p. 189a); 1863 id. (Id., ibid.: prendre quelque chose ad referendum − se dit pour exprimer que le mandataire veut en référer à celui ou ceux dont il est le représentant, avant de se lier par un engagement formel −); 1878 diplom. referendum (Lar. 19eSuppl.); b) 1874 pol. « recours au vote du corps électoral pour l'adoption ou le rejet de certaines lois » dans la constitution suisse d'apr. Lar. 19eSuppl. 1890; p. ex. 1923 « consultation à laquelle participent tous les membres d'une corporation » (Lar. univ.). De l'expr. lat. ad referendum signifiant propr. « pour rapporter », att. dès 1750 (D'Argenson, J1, t. VI, p. 130 ds Brunot t. 9, p. 749, note 1), gérondif de referre, v. référer; au sens b pendant la période révolutionnaire on employait ,,appel au peuple``, v. Brunot, loc. cit. Fréq. abs. littér.: 40. Bbg. Macdonald (L.). Referendum and plebiscite. Meta. 1978, t. 23, n o2, pp. 164-167. − Quem. DDL t. 25.

Wiktionnaire

Nom commun

referendum \ʁe.fe.ʁɛ̃.dɔm\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Variante de référendum.

Nom commun

referendum \Prononciation ?\

  1. Référendum.

Nom commun

referendum \re.fe.ˈrɛn.dum\ masculin invariable

  1. Référendum.

Forme de verbe

referendum \Prononciation ?\

  1. Gérondif neutre de refero : « ce qui doit être rapporté ».
    • de praemiis vestris et de referenda gratia cogitare, — (Caesar)
      penser à vos récompenses et à la reconnaissance qui vous est due.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « referendum »

Du latin referendum (« ce qui doit être rapporté »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « referendum »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
referendum rœfœrɑ̃dym

Citations contenant le mot « referendum »

  • Puis est venu le coup de théâtre de cette annonce référendaire, résumé drôlement par Mariama Darame et Olivier Faye dans le monde jeudi : au fond Macron joue à « pile je gagne; face tu perds », car soit le Sénat approuve le principe de ce référendum et c’est la garantie d’un scrutin en septembre qui permettrait au candidat Macron de verdir son image, soit le Sénat refuse de laisser les Français se saisir de cette question et le conservatisme anti-écologie sera dès lors passé dans l’autre camp. Oui mais attention aux pièges de l’Histoire référendaire ont aussi rappelé cette semaine quelques sages experts de la vie politique française : allez donc demander au fantôme du Général de Gaulle si les referendums portent toujours bonheur aux Présidents qui s’y risquent… France Culture, Un référendum pour le climat : écologique et/ou tactique ?
  • Info inutile car évidente. Autoriser un referendum, c'est entériner d'avance l'indépendance de l'Ecosse. Et cela signifierait le début de la fin pour "l'empire britannique" car suivraient ensuite l'Irlande du nord puis le pays de Galles. Quant au Commonwealth, seule la reine croit encore qu'il est intéressé par la couronne britannique. Le Point, Boris Johnson réaffirme son opposition à un référendum sur l'indépendance de l'Écosse - Le Point

Traductions du mot « referendum »

Langue Traduction
Anglais referendum
Espagnol referéndum
Italien referendum
Allemand referendum
Chinois 公投
Arabe استفتاء
Portugais referendo
Russe референдум
Japonais レファレンダム
Basque erreferenduma
Corse referendum
Source : Google Translate API

Referendum

Retour au sommaire ➦

Partager