Scrutin : définition de scrutin


Scrutin : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SCRUTIN, subst. masc.

A. − Vote émis au moyen de bulletins (ou d'autres marques) déposés dans une urne puis comptés. Dépouiller un scrutin. Un certain nombre de règles tendent à donner aux électeurs le maximum de commodités matérielles pour participer au scrutin. Le scrutin doit avoir lieu un dimanche pour les élections à l'Assemblée Nationale (Vedel, Dr. constit., 1949, p. 365).Les chercheurs américains accordent autant d'attention au fait brut du vote, à la participation au scrutin ou, ce qui revient au même, à l'abstentionnisme, qu'à l'orientation du vote (vote en faveur de tel parti ou de telle tendance) (Traité sociol., 1968, p. 66).V. dépouiller II B ex. de Hugo.
B. − Ensemble des opérations de vote (dépôt du bulletin de vote dans les urnes, dépouillement et proclamation des résultats). Ouvrir, fermer un scrutin; tour de scrutin; deuxième tour de scrutin ou scrutin de ballotage. Si le scrutin était à deux tours, communistes et socialistes (...) uniraient leurs voix dans tous les ballotages (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p. 267).
C. − [Suivi d'un déterm.]
1. [indiquant le caractère public ou secret du vote] Scrutin public, secret. V. public1C 1 ex. de Lidderdale.
2. [indiquant le mode de constitution des listes de candidats]
a) Scrutin d'arrondissement. ,,Mode d'élection au suffrage direct, uninominal; dans un département, il y a autant de députés que d'arrondissements`` (Sand.-Béa Pol. 1976). Mougin avait promis de n'être là que pour une législature (on venait de rétablir le scrutin d'arrondissement...) (Barrès, Cahiers, t. 4, 1906, p. 212).
b) Scrutin de liste. Scrutin où l'électeur doit choisir une liste de candidats parmi plusieurs. Un corps législatif discutant et votant les lois, nommé par le suffrage universel, sans scrutin de liste qui fausse l'élection (Constitution de 1852 dsDoc. hist. contemp., p. 8).
c) Scrutin uninominal (ou vx scrutin individuel). Scrutin où l'électeur désigne un seul candidat. La Constitution de 1793 (...) institua la démocratie politique: un corps législatif élu au suffrage universel et direct, par scrutin uninominal (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 355).
d) Scrutin plurinominal. ,,Celui dans lequel l'électeur est appelé à voter, dans chaque circonscription, pour plusieurs candidats`` (Jur. 1981).
3. [indiquant le taux de voix nécessaires pour être élu] Scrutin majoritaire*, proportionnel*.
REM.
Scrutiner, verbe,rare. a) Empl. trans. Voter pour quelqu'un par scrutin. [Le Grec] a été présenté [dans un cercle] par des parrains, affiché (...) scrutiné (...) et reçu (Hogier-Grison, Les Hommes de proie, Monde où l'on triche, 2esérie, 1886, p. 8).b) Empl. intrans. Procéder à un scrutin, à un vote. On scrutina sur la rédaction primitive (...): elle passa à une faible majorité (Vogüé, Morts, 1899, p. 208).
Prononc. et Orth.: [skʀytε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1261 par crutine « par vote secret » (Rutebeuf, Le dit de l'hypocrisie, 300 ds Œuvres, éd. Ed. Faral et J. Bastin, t. 1, p. 297); 1326 par voie d'escrutine (Arch. JJ 64, fol. 212 r ods Gdf.); 1465 par voye de scrutin (doc. ds Ordonnances des rois de France, t. 16, p. 441); 2. 1789 « opération électorale » (Décret du 14 déc., art. 17 ds Brunot t. 9, p. 756, note 6: scrutin de liste). Empr. au lat. médiév.scrutinium, dans l'expr. per viam scrutinii (xiies. ds Du Cange); du b. lat. scrutinium « action de fouiller, examen » (v. Blaise Lat. chrét.), lui-même issu du lat. class. scrutari, v. scruter. Fréq. abs. littér.: 154. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 416 (et s.v. scrutiner). − Quem. DDL t. 11 (s.v. scrutin de liste; scrutin épuratoire; scrutin secret); 17 (s.v. scrutin d'arrondissement). − Ranft 1908, pp. 102-103 (s.v. scrutin épuratoire).

Scrutin : définition du Wiktionnaire

Nom commun

scrutin \skʁy.tɛ̃\ masculin

  1. (Politique) Vote au moyen de bulletins ou de boules que l’on dépose dans une urne, d’où on les tire ensuite pour les compter.
    • C'était une élection toute politique. M. d'Haussonville passa au premier tour de scrutin, au nez et à la barbe du parti impérialiste, qui n'avait trouvé personne à lui opposer. — (Léon Séché, Le Cénacle de Joseph Delorme : 1827-1830: Victor Hugo et les poètes, ‎Ligaran, 2015)
    • Dépouiller le scrutin.
    • Faire connaître le résultat du scrutin.
    • Vote au scrutin secret.
    • Scrutin de ballottage.
    • Ce scrutin est nul.
    • Scrutin individuel ou uninominal, Celui où les votants ne désignent, chacun sur leur bulletin, qu’une seule personne.
    • Scrutin de liste, Celui où les votants écrivent, chacun sur leur bulletin, autant de noms qu’il y a de candidats à élire.
    • Le scrutin débutera à 9h.
  2. (Politique) Ensemble des opérations qui constituent une élection.
    • Le premier tour de scrutin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Scrutin : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCRUTIN. n. m.
Vote au moyen de bulletins ou de boules que l'on dépose dans une urne, d'où on les tire ensuite pour les compter. On procède à l'élection d'un pape par vote de scrutin. Élire par scrutin. Il y a eu deux tours, trois tours de scrutin. Il a eu plusieurs suffrages au premier tour de scrutin. Demander le scrutin. Ouvrir, fermer le scrutin. Dépouiller le scrutin. Faire connaître le résultat du scrutin. Vote au scrutin secret. Scrutin de ballottage. Ce scrutin est nul. Scrutin individuel ou uninominal, Celui où les votants ne désignent, chacun sur leur bulletin, qu'une seule personne. Scrutin de liste, Celui où les votants écrivent, chacun sur leur bulletin, autant de noms qu'il y a de candidats à élire.

Scrutin : définition du Littré (1872-1877)

SCRUTIN (skru-tin) s. m.
  • 1Dans l'ancienne Église, cérémonie où les catéchumènes étaient exorcisés et recevaient le symbole.

    Dans quelques ordres religieux, lieu où le provincial et les visiteurs interrogeaient les religieux (le sens propre de scrutinium est examen).

  • 2Manière de recueillir, dans une urne, dans une boîte, les suffrages par des billets pliés ou de petites balles ; ce qui empêche que ceux qui donnent leur voix, pour ou contre, ne soient connus (ainsi dite à l'origine, parce que des examinateurs, des scrutateurs s'enquéraient secrètement des votes de chacun et les mettaient par écrit). Le premier tour de scrutin. Scrutin de ballottage. Le cardinal [Jean de Dormans, en 1372] fit un discours… supplia le roi de vouloir bien reprendre les sceaux… le roi eut de la peine à se rendre à ce qu'il souhaitait, enfin il lui accorda sa demande… après quoi l'on procéda par voie de scrutin à l'élection d'un nouveau chancelier, Félibien, Hist. de Paris, t. I, p. 673.

    Scrutin individuel, bulletin de vote qui ne porte qu'un nom.

    Scrutin de liste, bulletin qui porte autant de noms qu'il y a de nominations à faire.

    Scrutin secret, scrutin dans lequel le bulletin de vote est déposé dans l'urne plié et fermé.

    On a dit scrutin couvert pour scrutin secret. [à Athènes] Obtenir la pluralité des suffrages, à scrutin couvert, dans une assemblée de plus de six mille citoyens, Lévesque, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. VI, p. 126.

    Scrutin découvert, scrutin dans lequel chacun fait connaître son vote. Le scrutin découvert n'est favorable qu'aux dominateurs, qui sont toujours en plus grand nombre dans le gouvernement populaire que partout ailleurs, Lévesque, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. IV, p. 267.

HISTORIQUE

XVe s. Et, non considerant les personnes, qui ne quelles, j'ai mis mon escrutine en leurs questions pour en decider par bien entendre, Chastelain, Chronique, V, 133. Pour grant scrutine et investigation faites par nous, Ordonn. des rois de France, t. IX, p. 202.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Scrutin : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SCRUTIN, s. m. (Gram. & Jurisprud.) du latin scrutinium, qui signifie recherche, est une maniere de recueillir les suffrages, sans que l’on sache de quel avis chacun a été.

Il se fait par le moyen de billets cachetés ou pliés que chacun met dans un vase ou boëte, ou par des boules diversement colorées, qui sont des signes d’approbation ou d’exclusion.

Les meilleures élections sont celles qui se font par la voie du scrutin. parce que les suffrages sont plus libres que quand on opine de vive voix. Voyez Election. (A)

Scrutin, (Hist. rom.) dans tous les comices, les suffrages se donnerent toujours à haute voix jusqu’à l’an de Rome 614, qu’on introduisit l’usage des scrutins ; parce qu’on s’étoit apperçu que dans les élections des charges, le peuple de peur de déplaire aux grands, qui étoient à la tête des factions qu’ils avoient formées pour se rendre maîtres de l’état, ne donnoit plus sa voix avec hardiesse ; on employa sans succès le scrutin pour remédier au mal ; le peuple corrompu n’étant plus retenu par la honte de donner sa voix à de mauvais sujets, se laissa gagner par les présens ; c’est ainsi que s’introduisit la vénalité des suffrages qui fut si funeste à la république. Une démocratie où le luxe fait la loi, ne peut se rétablir que par de violentes secousses qui ramenent les choses aux principes de la constitution de cet état. (D. J.)

Scrutin, s. m. (Hist. ecclés.) nom de l’assemblée ecclésiastique dans laquelle on examinoit les dispositions des cathécumenes ; les évêques se chargeoient d’instruire eux-mêmes les compétens ou élûs quelques jours avant leur baptême, & ces instructions se faisoient dans des assemblées qu’on appelloit scrutin. On leur donnoit alors par écrit le symbole & l’oraison dominicale, afin qu’ils apprissent l’un & l’autre par cœur. On les leur faisoit réciter dans le scrutin suivant, & quand ils les savoient parfaitement, on retiroit l’écrit de leurs mains, de peur qu’il ne tombât au pouvoir des infideles. On voit encore quelques traces de ces scrutins à Vienne en Dauphiné, & à Liége. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « scrutin »

Étymologie de scrutin - Wiktionnaire

Du latin scrutinium (« examen »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de scrutin - Littré

Lat. scrutinium, action de fouiller, de scruter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « scrutin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scrutin skrytɛ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « scrutin »

  • Le Parti d’action du peuple devrait l’emporter aux élections législatives de ce vendredi 10 juillet comme cela est le cas depuis 1959. Pour autant, ce scrutin pourrait faire émerger des figures issues de la nouvelle génération. Courrier international, À Singapour, un scrutin de transition  vers une opposition plus active ?
  • "Les personnes arrêtées sont suspectées de préparation d'actes de terrorisme sur le territoire du Bélarus", a indiqué à la presse le secrétaire d'Etat du Conseil de sécurité national, Andrei Ravkov, confirmant par ailleurs que quelque 170 autres suspects potentiels étaient encore recherchés. "Selon certaines informations, ils étaient jusqu'à 200, on cherche les autres, ils sont comme une aiguille dans une botte de foin", a-t-il ajouté. Il s'exprimait à l'issue d'une réunion avec les candidats à la présidentielle et leurs représentants pour les informer des "menaces" pesant sur le pays à l'approche du scrutin du 9 août. L'Orient-Le Jour, Des Russes accusés de terrorisme au Bélarus avant un scrutin clé - L'Orient-Le Jour
  • Le scrutin sur les amendements constitutionnels russes qui s’est déroulé entre fin juin et le 1ᵉʳ juillet 2020 marquera les mémoires par des images saisissantes, celles des bureaux de vote de fortune installés dans les espaces publics les plus improbables The Conversation, Russie : les faux semblants du scrutin constitutionnel
  • Il y a fort à parier qu’on se souviendra longtemps du scrutin municipal 2020. Ce sera encore plus le cas pour Châtenois-les-Forges, Evette-Salbert, Meroux-Moval, Roppe et Rougemont-le-Château. En effet, ces cinq communes du Territoire de Belfort viennent d’apprendre que leur élection municipale a été annulée par le tribunal administratif de Besançon. , Elections municipales | Les élections municipales annulées dans cinq communes
  • Certes, les citoyens n’avaient pas la tête aux élections, mais le mal est plus profond. La vérité, c’est une crise démocratique profonde, en particulier dans les quartiers populaires. Ces élections municipales étaient le premier scrutin local depuis les élections présidentielle et législatives de 2017. Elles résonnent comme un signal d’alerte et de désespérance d’une partie de la population, notamment des populations en difficulté, qui semble ne plus rien attendre des représentants politiques. Le Monde.fr, Municipales : un scrutin marqué par l’abstention
  • La campagne électorale commencera officiellement début septembre pour une période d’environ deux mois. Seule la veille des élections est considérée comme un jour « silencieux » (Silent Day), pendant lequel les événements de campagne sont interdits. En Birmanie, les campagnes se mènent en général par des rassemblements publics, des rencontres entre le candidat et les électeurs de sa circonscription, de multiples distributions de cadeaux aussi. Les derniers scrutins partiels ont vu apparaître un plus d’interviews dans les médias et d’interventions sur les réseaux sociaux. , Comment devenir candidat au scrutin de novembre 2020 ? | lepetitjournal.com
  • Depuis 1845, la tradition américaine veut que le scrutin présidentiel se déroule le premier lundi de novembre, tous les 4 ans. Seul le Congrès (Sénat et Chambre des Représentants) peut décider de reporter une élection présidentielle. , Donald Trump suggère de repousser l’élection présidentielle, mais ce n’est pas lui qui - La Roche sur Yon.maville.com
  • Le scrutin majoritaire est le plus démocratique, car il permet aux électeurs de choisir la politique à mettre en oeuvre. De Edouard Balladur / Le Figaro, 9 février 2015
  • La définition de la Ve République, la primauté du président de la République et le scrutin majoritaire, ne doit pas être remise en cause. De Edouard Balladur / Le Figaro, 9 février 2015
  • Référendum. Cette méthode est désormais totalement caduque. Aujourd'hui lorsqu'un scrutin est défavorable, on ne part pas, on le change. De Jacques Mailhot / La politique d'en rire
  • Le scrutin majoritaire est le seul capable de dégager une majorité pour agir. De Edouard Balladur / Le Figaro, 9 février 2015
  • Le hasard de la naissance est moindre que le hasard du scrutin. Ernest Renan, La Réforme intellectuelle et morale de la France, II , Lévy

Images d'illustration du mot « scrutin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « scrutin »

Langue Traduction
Corse vota
Basque boto
Japonais 投票用紙
Russe голосование
Portugais cédula
Arabe اقتراع
Chinois 选票
Allemand abstimmung
Italien scrutinio
Espagnol votación
Anglais ballot
Source : Google Translate API

Synonymes de « scrutin »

Source : synonymes de scrutin sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires