La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « récepteur »

Récepteur

Variantes Singulier Pluriel
Masculin récepteur récepteurs
Féminin réceptrice réceptrices

Définitions de « récepteur »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉCEPTEUR, -TRICE, adj. et subst.

I. − Adj. Qui reçoit quelqu'un, quelque chose. L'Europe des Six ne comprend pas plusieurs des principaux pays émetteurs ou récepteurs de touristes (Jocard, Tour. et action État, 1966, p. 223).
BIOL. [En parlant d'un organe, d'un tissu] ,,Dont le développement et l'activité sont sensibles à diverses substances, notamment des hormones`` (Man.-Man. Méd. 1980). Centre récepteur. Savoir si les virus peuvent naître spontanément dans les cellules d'un organisme récepteur (J. Rostand, Genèse vie, 1943, p. 192).V. effecteur ex. de Bariéty, Coury.
PSYCHOL. Qui est sensible à un stimulus. Appareil, champ, élément, organe, processus récepteur. V. esthésione s.v. esthésio- ex. de Piéron.
LING. [En parlant d'une pers.] Qui, dans le processus de la communication, reçoit un message. Synon. destinataire; anton. émetteur.V. émetteur C 1 b ex. de Langage.
TECHNOL., ÉLECTR., TÉLÉCOMM. [En parlant d'un appareil, d'une installation] Qui reçoit (un signal, un courant, une action mécanique). Arbre, cylindre, dispositif, écran, système récepteur; antenne, boîte, cellule, installation, lampe, station réceptrice; appareil récepteur (de radio, de télévision); téléphone récepteur. Toutes les antennes émettant sur les mêmes fréquences, il serait impossible d'obtenir sur un poste récepteur autre chose qu'un seul programme (Matras, Radiodiff. et télév., 1958, p. 26).La météorologie nationale dispose, depuis la fin de 1963, d'une station réceptrice des images émises par les satellites météorologiques (Météor. fr., 1963, p. 23).
Machine réceptrice. Machine qui reçoit de l'énergie électrique et la transforme en énergie mécanique. Après avoir placé la machine réceptrice en montage à son emplacement réservé, on la met tout d'abord de telle façon que son arbre de commande soit rigoureusement de niveau (Ambroise, Monteur mécan., 1949, p. 20).
INFORM. Qui reçoit des informations et les inscrit sur un état imprimé, un support d'enregistrement, un écran, ou les transforme en signal audible (d'apr. Ging.-Lauret 1982). Un appareil est récepteur par rapport à un matériel émetteur (Ging.-Lauret1982)
II. − Substantif
A. − Subst. masc.
1. [En parlant d'une pers., d'un groupe]
a) Celui, celle qui reçoit (quelque chose). L'émetteur humain parle devant un micro, la machinerie fait vibrer la plaque d'un haut-parleur qui agit directement sur l'appareil auditif du récepteur humain (Couffignal, Mach. penser, 1964, p. 121).
PSYCHOL. Organisme vivant qui reçoit des impressions. Une attention excessive, un effort trop soutenu, peuvent aller à l'inverse de leur but (...). Le danger est visible dès l'enfance, récepteur plus sensible et plastique que tout autre (Mounier, Traité caract., 1946, p. 715).
b) Entité sociale, économique qui reçoit une information. Des réseaux intérieurs de circulation de l'information économique, des récepteurs et transmetteurs d'informations économiques à l'égard de leur environnement (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 428).
c) Spécialement
α) LING. [P. oppos. à émetteur] Personne qui reçoit et décode un message transmis selon des règles et un code spécifiques. Synon. destinataire, interlocuteur.Schéma de la théorie de la communication, où le message de l'émetteur est transmis par un canal au récepteur (Ling. 1972, s.v. réception). Tout auditeur est un récepteur (Phél.Ling.1976).Grammaire du récepteur. ,,L'ensemble des règles qui permettent de rendre compte de la compréhension des phrases (par opposition à la grammaire de l'émetteur, qui rend compte de la production des phrases)`` (Ling. 1972).
β) DR., LÉGISL. FINANCIÈRE. Récepteur d'un compte courant. ,,Celle des parties des comptes courants qui, recevant un versement devenant débitrice de l'autre partie, inscrit à son propre débit le montant de ce versement ou de cette date`` (Cap. 1936).
2. [En parlant d'un organisme vivant] ANAT., BIOL., PHYSIOL., PSYCHOL. Système excitable. [Système] ,,généralement différencié, fonctionnant normalement par stimulation directe`` (Piéron 1973). Récepteur auditif, gustatif, olfactif, tactile; récepteur thermique; récepteur cellulaire, rétinien. Les principaux récepteurs sont: la rétine (...); la membrane cochléaire (...) et les récepteurs de la sensibilité kinesthésique (Sill.1965):
Un rayonnement comprenant tout l'ensemble des radiations visibles agit sur les quatre récepteurs, dont les excitations viennent se sommer sur la cellule ganglionnaire (...) apportant le message de brillance au cerveau. Piéron, Sensation, 1945, p. 150.
Récepteurs génitaux. V. hormonal A 1 ex. de Hist. gén. sc.Récepteurs hormonaux. Voir Roz. Gynécol. 1981.Récepteur sensoriel. ,,Origine d'une fibre nerveuse sensitive, sensible à un excitant spécifique tel que le froid, la lumière, les sons, etc. Suivant leur localisation, on distingue les extérocepteurs et les intérocepteurs`` (Man.-Man. Méd. 1977).
B. − TECHNOLOGIE
1. Subst. masc., ÉLECTR., ÉLECTROACOUST., PHYS., TÉLÉCOMM. Appareil, dispositif qui reçoit, qui absorbe une forme d'énergie déterminée et la transforme en une autre forme, permettant de la détecter, de la mesurer ou de l'utiliser (d'apr. Mathieu-Kastler Phys. 1983); en partic., ,,appareil destiné à transformer en signal sonore ou visuel les ondes électromagnétiques modulées qui lui parviennent de l'émetteur`` (Arnaud 1966). Avant 1907 on montait deux récepteurs en série, on leur donnait alors 80 ohms, ce qui faisait 160 ohms pour les récepteurs dans le circuit de réception (A. Leclerc, Télégr. et téléph., 1924, p. 173).Cet emploi possible des satellites nécessite l'étude et la mise au point de nouveaux récepteurs capables de mesurer les rayonnements qui ne peuvent arriver jusqu'à nous (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 516).
SYNT. Récepteur électroacoustique, parabolique, télégraphique; récepteur d'énergie, de lumière, d'ondes; récepteur de télégraphe; récepteur de poche; récepteur à transistors; récepteur activé, branché, collectif; récepteur radar, télégraphique, T.S.F.; bruit de fond du récepteur; inertie du récepteur; sensibilité des récepteurs.
P. méton. Appareil permettant d'écouter une émission de radio, de voir une émission de télévision. Synon. poste.Récepteur radio, radiophonique; récepteur de radio, de télévision; récepteur en couleur. Les amateurs qui désirent se rendre possesseurs d'un récepteur de T.S.F. disposent rarement d'un auditorium où il leur serait agréable d'écouter les récepteurs de leur choix dans un cadre agréable (Vocab. radioph. [1933-52]). Le marché des récepteurs de télévision noir et blanc est en plein développement (Matras, Radiodiff. et télév., 1958, p. 122).
Récepteur téléphonique, récepteur de téléphone, p. ell., récepteur. Dispositif transformant le courant alternatif reçu en ondes sonores qui reproduisent le son initial. Pour recevoir les appels vibrés on a monté sur ces tableaux, en dérivation sur les annonciateurs, des petits récepteurs téléphoniques à une bobine non polarisée de 400 ohms (A. Leclerc, Télégr. et téléph., 1924, p. 255).P. méton. Écouteur, partie de l'appareil téléphonique qui permet d'entendre la communication. Synon. écouteur.Combiné, ensemble microphone-récepteur qui forme la partie mobile de l'appareil. Prendre, raccrocher, reposer, saisir, tenir le récepteur. Elle va au téléphone et décroche le récepteur (Bourdet, Sexe faible, 1931, i, p. 270).Antoine resta quelques secondes aux écoutes. Là-bas, Anne, elle aussi, l'oreille au récepteur, ne se décidait pas à couper (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 127).
ASTRON. ,,Dispositif, associé à un instrument astronomique, sensible au rayonnement et délivrant un signal mesurable`` (Astron. 1980). Synon. capteur (ibid.).Les principaux récepteurs utilisés en astronomie sont, par ordre chronologique d'utilisation: l'œil humain, la plaque photographique, le bolomètre, la cellule photoélectrique, le radiorécepteur (Astron.1980).
TÉLÉV. Récepteur de contrôle. ,,Récepteur permettant de contrôler l'image venant d'une caméra ou l'image parvenant aux téléspectateurs`` (Giteau 1970). Plusieurs récepteurs de contrôle sont alignés devant le réalisateur dans la régie; les reporters en ont à leur disposition (Giteau1970).
THERMIQUE. Récepteur solaire. Dispositif permettant de capter l'énergie solaire en vue de sa conversion en énergie thermique ou électrique. Synon. capteur solaire*.Principales caractéristiques (de la centrale THEMIS): − Champs d'héliostats (...) − Récepteur solaire (...) − Stockage thermique (...) − Boule thermodynamique (Fr. Pharabodds Auj. l'én. sol., févr. 1983, pp. 66-67).
2. Subst. fém., MÉCAN. Dans une turbine, chacune des aubes d'une roue mobile recevant un fluide moteur dirigé sur elles par des anses directrices et dont elles recueillent l'énergie (d'apr. Lar. encyclop.). Toute la force motrice dépensée dans la génératrice ne se retrouvera pas dans la réceptrice (Ledieu,Cadiat, Nouv. matér. nav., t. 2, 1890, p. 475).Le travail utile réalisé par les réceptrices (...) est (...) constant (...) pour les appareils à marche continue (Haton de La Goupillière, Exploitation mines, 1905, p. 591).
Prononc. et Orth.: [ʀesεptœ:ʀ], [-se-], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Subst. a) 1845-46 (Besch. Suppl.: Récepteur. Se dit d'une machine, d'un vase qui est destiné à recevoir des eaux surabondantes); b) 1859 « appareil de télégraphie électrique » (Année sc. et industr., 1860, p. 239); c) 1874 (E. Boutroux, Contingence, p. 125: Or, malgré leur rôle de récepteur général, les cellules du cerveau ne présentent, comparées aux autres cellules, qu'une différence de degré); 2. adj. 1859 appareil récepteur (Année sc. et industr., 1860, p. 237). Dér. du lat. receptum, supin de recipere « recevoir » (v. ce mot). L'anc. lang. avait receteur « recéleur » (xiiies., Philippe de Beaumanoir, Coutumes Beauvaisis ds T.-L. − xves., v. Gdf. et T.-L.) et également receptateur « id. » (xives.-xvies., v. Gdf. et FEW t. 10, p. 146) tous 2 dér. de l'anc. verbe receter, v. receptable. Fréq. abs. littér.: 151. Bbg. Kant (S.). L'Opinion devant un probl. technol. Nanterre, 1979, p. 328. − Quem. DDL t. 8, 22.

Wiktionnaire

Nom commun - français

récepteur \ʁe.sɛp.tœʁ\ masculin

  1. (Didactique) Ce qui permet de recevoir.
    • Le sens haptique résulte de l’activité simultanée et coordonnée des récepteurs tactiles et kinesthésiques qui fournissent de l’objet une perception unique en trois dimensions. — (Robert Rigal, Motricité humaine: fondements et applications pédagogiques, vol.1, Presses univ. Québec, 2002, page 213)
  2. (Mécanique, Physique) Organe d’une machine transformant le mode d’action des forces mises en œuvre, de manière à pouvoir les utiliser.
    • Les roues hydrauliques sont des récepteurs.
    • Dans une machine électrique ordinaire, le récepteur transforme l’énergie électrique en énergie mécanique qu’on peut utiliser.
  3. (Spécialement) (Télécommunications) Appareil qui permet d’écouter un message téléphonique, une émission de radio ou de voir une émission de télévision.
    • Les antennes de l’appareil étaient toutes secouées, dans la nuit, d’une vibration puissante, et le récepteur enregistrait à mesure les mots d’une dépêche en langue espagnole lancée par la station de Nauen […]. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.112)
    • Les récepteurs récents utilisent le discriminateur à coïncidence aussi appelé détecteur à quadrature ou détecteur synchrone. — (Robert Du Bois, Structure et applications des émetteurs et des récepteurs, Presses universitaires romandes, 1995, page 163)
  4. (Biochimie) Protéine qui, en fixant un ligand, déclenche la transmission d’un signal et une réponse intracellulaire.
    • Seules la testostérone et la dihydrotestostérone sont des androgènes actifs qui se lient spécifiquement aux récepteurs des androgènes. — (Loïc Guillevin, Sémiologie médicale, 2e éd., Lavoisier, 2011, p.343)
    • Comme les hormones stéroïdes et thyroïdienne, l’acide rétinoïque se fixe sur des récepteurs nucléaires (récepteurs de l’acide rétinoïque, RAR). — (Abraham L. Kierszenbaum, Histologie et biologie cellulaire: Une introduction à l’anatomie pathologique, traduit sur la 1re édition américaine par Pierre Validire & Patricia Validire-Charpy, De Boeck Supérieur, 2006, page 301)
    • Soupçonnés sur la coexistence d'une production astrocytaire et sur l'existence de récepteurs fonctionnels sur les neurones adjacents, les effets neurologiques autocrines et paracrines de l'Epo produite au niveau cérébral apparaissent indépendants de la production systémique endocrine. — (Les agents stimulants l'érythropoïèse, ouvrage coordonné par Nicole Casadevall, ‎Christian Gisselbrecht & ‎Jérôme Rossert, Montrouge : Editions John Libbey Eurotext, 2008, p. 79)

Adjectif - français

récepteur

  1. Qui reçoit.
    • L'installation de bord était sensiblement la même, avec cette différence, toutefois, que le poste émetteur et récepteur de T.S.F. sur 600 à 800 mètres de longueur d'onde, avait été changé […]. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Une machine réceptrice.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉCEPTEUR. n. m.
T. de Physique et de Mécanique. Organe d'une machine transformant le mode d'action des forces mises en œuvre, de manière à pouvoir les utiliser. Les roues hydrauliques sont des récepteurs. Dans une machine électrique ordinaire, le récepteur transforme l'énergie électrique en énergie mécanique qu'on peut utiliser. Le récepteur d'un téléphone. Décrocher un récepteur.

RÉCEPTEUR, TRICE, s'emploie adjectivement. Un poste récepteur. Une machine réceptrice.

Littré (1872-1877)

RÉCEPTEUR (ré-sè-pteur) s. m.
  • 1Se dit d'une machine, d'un vase destiné à recevoir des eaux surabondantes.
  • 2Appareil de télégraphie électrique qui reçoit l'avis envoyé par le manipulateur.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

France Terme

Protéine qui, en fixant un ligand, déclenche la transmission d'un signal et une réponse intracellulaire.

Notes : Il existe une vingtaine de familles différentes de récepteurs protéiques qui sont intégrés aux membranes plasmiques ou intracellulaires, ou qui agissent sous forme soluble.

FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France

Étymologie de « récepteur »

(Siècle à préciser) Du latin receptum (« recevoir ») et -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. receptorem, de receptum, supin de recipere (voy. RECEVOIR). Dans l'ancienne langue, recepteur signifiait celui qui reçoit : Prisonnier de par le roy, comme recepteur de ses ennemis, Monstrelet, t. I, ch. 81, p. 137, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « récepteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
récepteur resɛptœr

Fréquence d'apparition du mot « récepteur » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « récepteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « récepteur »

  • Le moment crucial de chaque artiste est sa transmutation "d’être récepteur" en "être émetteur" : là, il devient créateur, être rarissime découvrant son rôle qui consiste à donner.
    Victor Vasarely — Plasti-cité
  • Chacun de nous est un petit émetteur-récepteur qui s'ignore. Si nos ondes se heurtent violemment, naît le ressentiment.
    Michelle Guérin — Le Ruban de Maebius
  • Mis au point par des scientifiques russes et allemands, le projet ICARUS assurera le traçage de milliers d'animaux sauvages par satellite. De petits émetteurs placés sur le dos de différentes espèces renverront plusieurs données vers une station réceptrice de la Station spatiale internationale (ISS). Les informations collectées permettront de suivre l'évolution des flux migratoires, mais également de prévenir d'éventuelles épidémies.
    Techniques de l'Ingénieur — Projet ICARUS, un programme inédit de traçage des animaux depuis l'ISS | Techniques de l'Ingénieur
  • Marché mondial Émetteur et récepteur IR qui permet au consommateur d’évaluer la demande à long terme et d’estimer des implémentations particulières. La croissance croissante qui est vraiment attendue en fonction de l’analyse donne des informations complètes sur le marché mondial Émetteur et récepteur IR. Les moteurs et les contraintes se préparent après toute la prise de conscience de la croissance de l’industrie mondiale Émetteur et récepteur IR.
    the walkingdeadfrance — Aperçu de la croissance de Mondial Émetteur et récepteur IR Marche (2020-2029) || Excelitas Technologies, FLIR Systems, Honeywell - the walkingdeadfrance
  • Dans la communication, le plus compliqué n'est ni le message, ni la technique, mais le récepteur.
    Dominique Wolton
  • Pour en savoir plusUn navire est dit « astreint » lorsqu'il est équipé d'une station de bord émettrice et réceptrice à titre obligatoire, en vertu d'une réglementation internationale ou nationale. La quasi-totalité des navires professionnels français (navires de charge et de pêche, navires à passagers) et les navires de plaisance de plus de 24 mètres font partie de cette catégorie.
    News Press - France / Assurer la sécurité en mer, c'est l'objectif de l'Agence Nationale de Fréquences sur les navires - ANFR Agence Nationale des Fréquences
  • L’entreprise réceptrice a également obligation d’informer l’exportateur de données de toute incapacité à se conformer aux exigences de la clause. L’entreprise exportatrice est alors obligée de suspendre les transferts de données si les lois européennes sur la vie privée sont violées.
    LeMagIT — Fin du Privacy Shield : quelles conséquences pour les entreprises ?
  • Analog Devices annonce un nouvel émetteur-récepteur RF conçu pour les applications de communications critiques
    Global Security Mag Online — Analog Devices annonce un nouvel émetteur-récepteur RF conçu pour les applications de communications critiques - Global Security Mag Online
  • Grâce à un récepteur goniométrique, les agents de l'ANFR dépêchés sur place ont découvert le bâtiment d'où sortait le signal puis, grâce à un récepteur portable muni d’une antenne directive, l'appartement précis.
    MacGeneration — Quand des produits sans fil anodins brouillent des équipements cellulaires et GPS | MacGeneration
  • En effet, la multiplicité et la diversité des acteurs participants au projet 2Africa, leur équilibre géo-politique rend peu probable une décision de coupure de l’accès à un ou plusieurs pays. L’Afrique ne risque pas de ne plus être réceptrice d’information.
    La transformation numérique de l'Afrique, un enjeu stratégique
Voir toutes les citations du mot « récepteur » →

Traductions du mot « récepteur »

Langue Traduction
Anglais receiver
Espagnol receptor
Italien ricevitore
Allemand empfänger
Chinois 接收者
Arabe المتلقي
Portugais receptor
Russe приемник
Japonais レシーバー
Basque hartzailea
Corse ricevitore
Source : Google Translate API

Antonymes de « récepteur »

Combien de points fait le mot récepteur au Scrabble ?

Nombre de points du mot récepteur au scrabble : 12 points

Récepteur

Retour au sommaire ➦