La langue française

Télévision

Définitions du mot « télévision »

Trésor de la Langue Française informatisé

TÉLÉVISION, subst. fém.

TECHN. D'INFORM.
A. − Transmission à distance, par voie hertzienne, d'images non permanentes d'objets fixes ou mobiles, généralement accompagnées de sons; ensemble des procédés et des techniques mis en œuvre pour assurer cette forme de télécommunication. Émetteur, récepteur de télévision; relais, station de télévision; télévision en noir et blanc, en couleur. Dans quatre ans, les blanches fusées Ariane mettront en orbite les deux premiers satellites de télévision directe, l'un pour l'Allemagne fédérale, l'autre pour la France. L'accord entre les deux pays, annoncé en octobre dernier, sera signé très prochainement (L'Express, 26 avr. 1980, p. 112, col. 1):
Envisagez (...) le nombre de ces faits radicalement nouveaux (...) qui, en moins d'un siècle et demi, sont venus surprendre les esprits, depuis le courant électrique jusqu'aux rayons X (...) ajoutez-y la quantité des applications, depuis le télégraphe jusqu'à la télévision, et vous concevrez (...) quel effort d'adaptation s'impose... Valéry, Variété III, 1936, p. 256.
Télévision par câbles, télévision en circuit fermé. (Procédé de) diffusion de programmes visuels et sonores par des réseaux de câbles à l'intention d'usagers ayant souscrit un abonnement ou vers des salles de projection. Synon. télédistribution (v. ce mot B 1).Actuellement, quinze à vingt millions de ménages américains sont équipés d'une télévision par câble; un sur deux le sera à la fin de 1981 (Le Nouvel Observateur, 27 sept. 1980, p. 116, col. 3).
Télévision interactive/télévision avec voie de retour. Télédistribution avec voie de retour vidéo. (Ds Termes nouv. Sc. Techn. 1983). Missika et Wolton envisagent trois formes possibles et simultanées de télévision: la télévision diversifiée (spécificité accrue des programmes), la télévision fragmentée (spécification accrue des publics, et donc du support (...)) et de télévision inter-active (c'est-à-dire permettant des échanges audio-visuels entre usagers) (Le Nouvel Observateur, 27 sept. 1980, p. 58, col. 3).
B. − Organisme ou ensemble de services qui exploitent ce procédé et assurent l'élaboration et la diffusion de programmes récréatifs, éducatifs, culturels, etc... Personnel, locaux, studios de la télévision française (publique); chaînes de télévision privée; télévision scolaire (destinée à l'enseignement). L'administration de la Radiodiffusion et de la Télévision Française en tant que personne morale se voit dédier, comme on faisait au prince l'hommage des travaux accomplis (Schaeffer, Rech. mus. concr., 1952, p. 7).C'est la première fois que les trois chaînes de télévision se retrouvaient côte à côte. Histoire d'acheter du film. Preuve que le débouché-télé permettrait d'assurer la survie d'un genre [le court métrage] dont on clame trop vite le déclin? (Télérama, 18 mars 1981, p. 33, col. 1).
En partic. (notamment au Québec). Télévision communautaire. ,,Télévision dont la production est assurée par des individus ou des groupes non constitués`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
Télévision locale. ,,Télévision dont la production est assurée par des associations ou des institutions locales (presse, municipalité, maison de la culture)`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983). Nous avons essayé de voir en quoi la télévision locale pourrait être complémentaire de la télévision nationale (Direct, mai 1974, no5, p. 36 ds Clé mots).
C. − Mise en œuvre de ce procédé, réalisation de programmes télévisés. Producteur, réalisateur de télévision; vedette de télévision; opérateur, technicien de télévision; animateur, présentateur, speaker, speakerine de télévision; centres de production de télévision; passer à la télévision. Professeur d'université, Pierre Miquel est aussi un homme de télévision (Le Nouvel Observateur, 1ermars 1976, p. 13, col. 3).
D. − Ensemble des programmes réalisés et diffusés. Regarder la télévision; aimer, détester la télévision; se plaindre des programmes de télévision; préférer le cinéma à la télévision; film réalisé pour la télévision (synon. téléfilm). Les enfants sont donc de très gros consommateurs de télévision: 89 pour cent des « huit à treize ans » déclarent la regarder dès qu'ils rentrent de l'école; pour 40 pour cent des « huit à quinze ans », le petit écran constitue la première activité de loisir (Le Nouvel Observateur, 1ermars 1976, 23 févr. 1976, p. 43, col. 1).La logique de leur emploi intensif [des nouvelles techniques] veut que l'on passe progressivement d'une télévision de masse à une télévision à la carte: il n'y aura plus un public, mais des publics (Le Nouvel Observateur, 1ermars 1976, 27 sept. 1980, p. 58, col. 2).
Émission de télévision « en direct ». Émission dans laquelle l'enregistrement et la diffusion des images sont simultanés. (Dict. xxes.). Émission de télévision « en différé ». Émission dans laquelle les images diffusées ont été enregistrées au préalable (Dict. xxes.).
En appos., inv. Comme tous les groupes de création, Brains conçoit des campagnes de publicité (...). Ses services comprennent l'exécution des campagnes jusqu'aux clichés (...) ou films télévision (Le Point, 10 janv. 1977, p. 4).
E. − Poste, récepteur de télévision. Synon. téléviseur, télé (v. ce mot A 2).Acheter une télévision; rester des heures devant la télévision. Il y a sûrement un art de tuer le temps, mais il m'est étranger. Que faire? (...) j'ai tourné le bouton de la télévision; je m'amusai à sauter d'un poste à un autre, entremêlant films, comédies, aventures, bulletins d'information, drames policiers, histoires fantastiques (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 526).Tout particulier pourra, sur simple appel, obtenir instantanément, sur son écran de télévision, une masse pratiquement illimitée d'informations (Le Nouvel Observateur, 22 mai 1978, p. 43, col. 3).
Rem. Aux sens B, C, D, E, on emploie les abrév. télé (fam.), plus rarement téloche (très fam.) ou encore les anglicismes TV, T.V. et tévé (fam.).
REM.
Télévisualisation, subst. fém.Action de rendre une image télévisuelle. « Antiope »qui signifie système d'« acquisition numérique et télévisualisation d'images organisées en pages d'écriture »est une découverte française (Nouvelles de France, nov. 1976, no1, p. 6 ds Clé mots).
Prononc.: [televizjɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1. [1900 « système de transmission d'images à distance » (Perskyi d'apr. M. de Cadenet, v. J. Giraud ds Cah. d'Ét. de Radio-Télév., juill. 1960, no26, p. 168)] 1908 « système de transmission d'images par ondes électriques » (E. Monier, La Télégr. sans fil, 4eéd., p. 173); 2. 1935 « transmission et diffusion par ondes radio-électriques, chez les particuliers équipés d'un poste récepteur, de vues animées et sonorisées » (Arts et litt., p. 64-4) appelée Radiovision en 1930 par R. Barthelémy (L'Émission en télévision, conf. du 5 juin ds L'Onde électrique, 1931, 10eannée, p. 13) p. oppos. à télévision qu'il réservait aux expériences de laboratoire; 3. 1952 « poste récepteur de télévision » (Le Figaro, 19-20 janv., p. 3, public.). Réputé empr. à l'angl. television, att. dep. 1907 ds NED Suppl.2, à côté de televista en 1904. Le terme angl. est comp. de tele- corresp. au fr. télé-1* et de vision corresp. au fr. vision*. Fréq. abs. littér.: 11.
DÉR.
Télévisuel, -elle, adj.a) Relatif à la télévision, qui est propre à la télévision (considérée comme un moyen d'expression ou un art). Création, expression télévisuelle; style télévisuel. Pascale Breugnot fait une télévision pour les gens, avec les gens, sur les gens. Une idée toute simple, comme le sont les meilleures idées. Et avec cette idée-là, en quinze ans, elle a renouvelé le langage télévisuel (Le Monde aujourd'hui, 10-11 mars 1985, p. VIII, col. 1).b) Qui utilise la télévision comme moyen d'expression. Depuis quelques années, nous assistons à la lente éclosion d'un phénomène bouleversant: la naissance (...) de l'homme politique télévisuel, qui est à son prédécesseur le tribun de la IVeRépublique ce que le parachutiste est au mousquetaire d'Alexandre Dumas. Aucun rapport (Le Point, 11 juill. 1977, p. 60, col. 2). [televizɥ εl]. 1reattest. 1949 (Nouv. Lar. univ.); de télévision par substitution de visuel* à vision.
BBG.Dorval (A.). Néol. et commun. Néol. Marche. 1980, no21, pp. 107-108. − Dossiers de mots. Néol. Marche. 1976, no1, pp. 101-103. − Dub. Dér. 1962, p. 32. − Kant (S.). L'Opinion devant un probl. technologique... Thèse, Paris, 1979, p. 165, 191, 193, 194, 196. − Quem. DDL t. 9 (s.v. télé).

Wiktionnaire

Nom commun

télévision \te.le.vi.zjɔ̃\ féminin

  1. Ensemble des techniques utilisées pour transmettre des images à distance par voies hertziennes captée par une antenne ou un câble ; actuellement en passage depuis l’analogique vers le numérique.
    • La télévision est accusée, du fait de son attractivité, de monopoliser le temps de loisirs,notamment des jeunes, au détriment des autres formes de loisirs.
    • La télévision divertit de la harassante nécessité de bâtir des projets à partir du rien de nos existences frivoles ; en circonvenant les yeux, elle décharge l’esprit de la grande œuvre du sens. — (Muriel Barbery, L`élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 217)
    • Au milieu de la catastrophe, Trump pérore tous les jours à la télévision, enfilant mensonges, approximations et bravades autosatisfaites, l’œil rivé sur son propre audimat et sur l’audience qu’il recueille sur les réseaux sociaux. — (La lettre politique de Laurent Joffrin, « États-Unis : la faillite populiste », dans Libération du 8 avril 2020)
  2. Téléviseur.
    • À l’obsolescence technique s’adjoint donc une obsolescence psychologique : un téléphone de deux ans est ringard, un vêtement de six mois est démodé, un écran plat est déjà bien triste face à une télévision 3D. — (Christophe Sempels & ‎Jonas Hoffmann, Les Business models du futur : créer de la valeur dans un monde aux ressources limitées, Pearson Education France, 2012, p. 120)
  3. Centre de production et d’émission de programmes télévisés.
    • Elle a en effet mis les trois moyens d'information d’accord en commençant par occuper la radio, puis en mettant la main sur la télévision, tuant au passage une quatorzaine de Lituaniens indépendantistes et sans armes. — (Philippe Meyer, Nous vivons une époque moderne, Éditions du Seuil, 1991, p. 203)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « télévision »

(1901)[1] Mot dérivé de vision avec le préfixe télé- (« loin »). Terme proposé par Constantin Perskyi dans une communication adressée au Congrès international d’électricité qui s’est tenu, dans le cadre de l’Exposition universelle de Paris, du 18 au 25 août 1900. Il est repris dans la presse anglaise sous la forme television. Il supplante peu à peu d’autres termes de l’époque, comme « téléctroscope » ou « téléphote ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « télévision »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
télévision televisjɔ̃

Citations contenant le mot « télévision »

  • Depuis que je vois tout à la télévision grâce à la télévision, je pense davantage à ce que je suis en train de rater qu’à ce que je vois. De Philippe Bouvard
  • La télévision privée se préoccupe d'abord du marché économique. La télévision publique se préoccupe quant à elle avant tout de la vie démocratique. De Marc Tessier / Les Dossiers de l’Audiovisuel
  • La télévision ne doit pas manger la vie, elle doit l'éclairer, l'embellir, l'enrichir. Une télévision de toutes les couleurs, pas un canon d'images. De Jacques Toubon / Les Dossiers de l’audiovisuel
  • En quoi la télévision publique se distingue-t-elle des autres télévisions ? La différence la plus apparente s'apprécient au regard des émissions mises à l'antenne. De Marc Tessier / Les dossiers de l’Audiovisuel
  • Un livre qui passe à la télévision est un livre menacé, parce que la télévision transforme le livre en spectacle. De Jean d'Ormesson / Evene.fr - Mai 2007
  • L’acteur Ravi Dubey dit qu’il n’est pas facile pour les acteurs de la télévision de réussir à Bollywood. News 24, Ravi Dubey à la télévision des acteurs qui réussissent à Bollywood: ce n'est pas facile - News 24
  • La télévision de qualité, c’est une télévision qui essaie d’enrichir plutôt que d’abêtir, qui se veut simple dans son exposé mais qui est ouverte à toutes les curiosités, à toutes les connaissances. De Jacques Chancel
  • Il y a deux catégories de télévision : la télévision intelligente qui fait des citoyens difficiles à gouverner et la télévision imbécile qui fait des citoyens faciles à gouverner. De Jean Guéhenno
  • Avant la télévision, deux guerres mondiales. Après la télévision, zéro. De Anonyme / ABC
  • Le mal de la télévision, ce n'est pas dans la télévision qu'il est, c'est dans le monde. De Christian Bobin / L'inespérée
  • Nous ne regardons pas la télévision. La télévision nous regarde, nous épie, nous interroge, exploite nos faiblesses, nous hypnotise, nous effraie. De Jean-Paul Lebourhis / L'exil intérieur
  • La violence à la télévision, ça donne envie de tout casser. Sauf, hélas, la télévision. De Philippe Geluck / Le Chat à Malibu
  • C'est là le plus beau cadeau que la télévision - une certaine télévision - peut offrir à nos sociétés : permettre à chaque professeur d'enseigner, comme Socrate, de pratiquer, comme lui, la maïeutique avec ses élèves. De Francis Balle / Les Dossiers de l’Audiovisuel
  • La vraie question est peut-être de se demander qui est passif du téléspectateur ou de la télévision. En y ajoutant que, peut-être, ceux qui jugent le téléspectateur trop passif ne regardent pas souvent la télévision. De Jacqueline Aglietta / Les dossiers de l’Audiovisuel
  • La télévision deviendra majeure lorsque l'on établira les programmes en fonction des idées et non des moyens. De André Brincourt / La télévision
  • La télévision, c’est le chewing-gum de l’oeil. De Proverbe américain
  • Aujourd'hui, 75% des Français regardent la télévision par l'intermédiaire du décodeur TV fourni avec l'énorme majorité des box internet. Mais, les choses sont doucement en train de changer. Par souci d'économie ou par convenance personnelle, ils sont de plus en plus nombreux à choisir des abonnements avec uniquement l'Internet et la téléphonie, comme c'est le cas de la RED Box, de la boîte Sosh, ou encore de la Bbox Fit de Bouygues Telecom. Alors, comment regarder la télévision sans la box TV de son opérateur ? Vous allez voir, il existe de nombreuses solutions. Nous les avons répertoriées ici. Ariase, Comment regarder la télé sans box TV ?
  • Mediapro avait remporté à la surprise générale, en mai 2018, les principaux droits de diffusion de la Ligue 1 pour la période 2020–2024, alors même que le groupe ne possédait pas de chaîne de télévision en France. Maxime Saada, le patron de Canal+, s’était alors demandé si Mediapro était capable "d’aller au bout de sa démarche financièrement". SudOuest.fr, Télévision : Téléfoot va proposer une offre groupée avec Netflix

Images d'illustration du mot « télévision »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « télévision »

Langue Traduction
Anglais television
Espagnol televisión
Italien televisione
Allemand fernsehen
Chinois 电视
Arabe التلفاز
Portugais televisão
Russe телевидение
Japonais テレビ
Basque telebistan
Corse a televisione
Source : Google Translate API

Synonymes de « télévision »

Source : synonymes de télévision sur lebonsynonyme.fr

Télévision

Retour au sommaire ➦

Partager