Réagir : définition de réagir


Réagir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉAGIR, verbe intrans.

A. − [Corresp. à réaction A; le suj. désigne un inanimé]
1. MÉCAN. [Le suj. désigne un corps] Agir en retour sur (un autre corps). Un corps élastique réagit sur le corps qui le frappe (Ac.).
2. Se modifier sous l'action d'un agent externe.
a) BIOCHIM. On peut faire cette épreuve à l'iode radioactif après administration d'hormone thyréostimulante pour voir si les cellules sont ou non capables de réagir à cette excitation (Quillet Méd.1965, p. 471).
b) CHIM. M. Hofmann (...) fit réagir l'ammoniaque sur ces éthers et obtint tout d'abord les alcalis formés par M. Würtz (Berthelot, Synth. chim., 1876, p. 121).V. fluorhydrique dér. s.v. fluor ex. de Bourget.
c) PHYS. La lumière (...) peut déterminer physiquement (...) les mouvements de certains organismes; des infusoires ciliés, par exemple, réagissent à la lumière (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 72).
3. MÉD., BIOL. [Le suj. désigne un organisme] Avoir une/des réaction(s). Contre les agents traumatiques, l'organisme réagit par l'afflux de globules blancs et une prolifération cellulaire du tissu blessé de manière à remplacer les cellules atteintes dans leur intégrité (Garcin, Guide vétér., 1944, p. 12).V. défensif ex. 2.
B. − [Corresp. à réaction B; le suj. désigne un animé hum.]
1. Manifester un changement d'attitude, de comportement vis-à-vis de quelque chose. L'enfant fort réagit à une éducation molle en se faisant tyran, en asservissant son entourage à ses prétentions: c'est le « type star », actif et efféminé, tandis que l'enfant faible s'y enlise, donnant un « type timide » passif et efféminé (Mounier, Traité caract., 1946, p. 101):
1. Les choses n'avaient de valeur que dans la mesure de ses impressions. Elles avaient une valeur immense, dès qu'elles l'obligeaient à réagir, qu'il rît ou qu'il pleurât. Si elles l'obligeaient à changer d'attitude ou de résolution, elles avaient une valeur plus grande encore. Jouhandeau, M. Godeau, 1926, p. 141.
Ne pas réagir. Rester sans réactions. Un poste de radio qui, après avoir seriné en sourdine des mélodies sentimentales, annonça que, la veille, la peste avait fait cent trente-sept victimes. Personne ne réagit dans l'assistance (Camus, Peste, 1947, p. 1338).
2. Lutter, résister à quelque chose. Réagir contre l'injustice. Au fond, s'il reste immobile c'est qu'il [le Chinois] a trop de vertus natives et que son imagination s'atrophie à ne jamais avoir à réagir et à lutter (Faure, Hist. art., 1912, p. 180):
2. Ainsi suspendu entre deux obscurités, qui ouvrent deux infinis sous ses pas, celle de l'univers dont la nature reste si étrangère à la sienne, et celle de son inconscient d'où monte sans cesse l'action de puissances inconnues, l'homme, armé de sa lucidité, ne peut que les ressentir, les subir, agir et réagir sur elles. Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 413.
3. Avoir une influence sur quelqu'un, quelque chose. Quand les idées sont fausses en littérature, elles deviennent fausses en politique, voyez la littérature de la fin du XVIIIesiècle. La littérature et la politique se contrebalancent mutuellement, réagissent l'une sur l'autre (Chênedollé, Journal, 1812, p. 72):
3. ... si le chiffre des unités sociales a de l'influence sur la division du travail, ce n'est pas par soi-même et nécessairement, mais c'est que le nombre des relations sociales augmente généralement avec celui des individus. Or, pour que ce résultat soit atteint, ce n'est pas assez que la société compte beaucoup de sujets, mais il faut encore qu'ils soient assez intimement en contact pour pouvoir agir et réagir les uns sur les autres. Durkheim, Divis. trav., 1893, p. 243.
REM.
Réagisseur, subst. masc.,hapax, vx. Synon. de réacteur (vx), réactionnaire.Si les hommes qui jouent ce rôle étaient désintéressés, c'est-à-dire s'ils ne se proposaient que le plus grand progrès de l'humanité, ce seraient des héros; car c'est un vilain rôle que celui de réagisseur, et peu apprécié (Renan, Avenir sc., 1890, p. 384).
Prononc. et Orth.: [ʀeaʒi:ʀ], (il) réagit [-ʒi]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. a) 1516 alchim. « exercer une action sur un corps naturel » (Les Remonstrances ou la Complainte de Nature à l'Alchymiste errant, 461 ds Rose, éd. Méon, t. IV, p. 144: Comme le feu en l'air agist, Aussi l'air sur l'eau réagist), attest. isolée; b) 1771 phys. réagir contre « de deux ou plusieurs corps ou forces naturels, exercer une action réciproque » (Trév., s.v. réaction: le poids A agit autant contre le poids B, que celui ci réagit contre celui-là); c) 1774 physiol. « id. » tous les organes agissent et réagissent les uns sur les autres (Diderot, Réfut. Helvetius, p. 366); en partic. 1809 nerf non réagissant (Lamarck, Philos. zool., t. 2, p. 260); d) 1831 chim. [faire] réagir deux corps l'un sur l'autre (Becquerel, Mémoire ds Mém. Ac. sc., t. X, p. 272); 2. a) 1784 réagir sur qqc., qqn « exercer une influence réciproque » (Année lit., I, B ds Brunot t. 6, p. 1392), b) 1788 réagir contre qqc. « s'opposer à quelque chose » réagissant [...] contre la violence étrangère (Anon. ds Fér. Crit. t. 3); c) 1905 absol. ne pas réagir « demeurer impassible, être mou, indolent » (Rolland, J.-Chr., Adolesc., p. 262: il était glacé d'effroi. Mais il ne réagissait point); 1907 réagir à qqc. (Barrès, Cahiers, t. 6, p. 91). Empr. sous l'infl. deagir* au b. lat. reagere « pousser de nouveau », comp. du préf. re-* et de agere, v. agir. Fréq. abs. littér.: 842. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 765, b) 586; xxes.: a) 1 087, b) 1 955.

Réagir : définition du Wiktionnaire

Verbe

réagir \ʁe.a.ʒiʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Agir sur un autre corps dont il a éprouvé l’action, en parlant d'un corps.
    • Un corps élastique réagit sur le corps qui le frappe.
  2. (Chimie) Réaction que les corps en se combinant exercent les uns sur les autres.
    • Il fit réagir deux corps l’un sur l’autre.
  3. (Physiologie) Manifester une action, par l’organisme, à la suite d’une excitation quelconque.
    • Comme tout le monde, M. Neisser a fait des injections diagnostiques de tuberculine et comme tout le monde il a constaté que parmi ceux qui réagissaient positivement, bon nombre ne se tuberculosaient pas plus tard. — (La Presse médicale, Masson et Cie, 1906, vol.14, page 101)
    • Au sein de chaque groupe, tous les participants étaient complices avec l’expérimentateur, sauf un, dénommé le sujet. L'expérience visait à observer comment ce dernier allait réagir au comportement des autres. — (Henri-Pierre Maders, Animer une équipe projet avec succès: les meilleures pratiques au service des chefs de projet, Éditions Eyrolles, 2012, page 145)
    • (Figuré) Les sentiments manifestés par un auditoire réagissent souvent sur l’orateur.
  4. Éprouver une émotion à la suite d’une nouvelle, d’un reproche, d’une menace, etc.
    • Cet outrage aurait dû l’irriter mais il n’a pas réagi.
  5. Résister à, ne pas se laisser aller à.
    • La société existe. Elle veut vivre. Donc elle réagit. Supposez qu’elle ne se défende pas : elle serait en quelques heures la proie d’innombrables fripouilles... Tout s'écroulerait. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Maintes fois je l'avais surpris dans les vapes derrière son éventaire, laissant les gamins chaparder ses gâteaux sans réagir, sans les chasser à coups de pierres comme il l'aurait fait en temps normal. — (Mahi Binebine, Les Étoiles de Sidi Moumen, Éditions Flammarion, 2010, chap. 7)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Réagir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉAGIR. v. intr.
Il se dit d'un Corps qui agit sur un autre dont il a éprouvé l'action. Un corps élastique réagit sur le corps qui le frappe. En termes de Chimie, il se dit de la Réaction que les corps en se combinant exercent les uns sur les autres. Il fit réagir deux corps l'un sur l'autre. En termes de Physiologie, Il se dit de l'Action manifestée par l'organisme à la suite d'une excitation quelconque. Le cœur ne réagit plus.

RÉAGIR s'emploie aussi figurément. Les sentiments manifestés par un auditoire réagissent souvent sur l'orateur. Il signifie encore Éprouver une émotion à la suite d'une nouvelle, d'un reproche, d'une menace, etc. Cet outrage aurait dû l'irriter il n'a pas réagi. Il signifie aussi Résister à, ne pas se laisser aller à. Il faut réagir contre cette mauvaise impression, contre cette fâcheuse tendance.

Réagir : définition du Littré (1872-1877)

RÉAGIR (ré-a-jir) v. n.
  • 1Exercer la réaction, opposer à une action une action contraire sur un autre corps dont l'action a été reçue. Tout est en mouvement, tout agit, et tout réagit dans la nature, Voltaire, Princ. d'act. I. On sait que l'action du feu se fait en tout sens ; elle ne pourrait donc pas s'exercer en haut avec une force capable de lancer de grosses pierres à une demi-lieue en hauteur, sans réagir avec la même force en bas et vers les côtés, Buffon, Théorie de la terre, preuves, art. I, De la formation des planètes.
  • 2 Fig. Réagir contre, lutter contre. Il a réagi contre le chagrin qui menaçait de l'accabler. Les partis réagissent ordinairement les uns contre les autres, Dict. de l'Académie.

    Absolument. Ne vous laissez pas accabler par le chagrin ; réagissez.

  • 3Dans un autre sens, agir en retour, avec la préposition sur. Les objets agissent sur l'animal par le moyen des sens, et l'animal réagit sur les objets par ses mouvements extérieurs ; en général, l'action est la cause, et la réaction est l'effet, Buffon, Disc. nat. anim. Œuv. t. V, p. 258. L'âme, différemment modifiée par des impressions plus ou moins fortes, réagit à son tour sur le genre nerveux, y entretient les ébranlements…, Bonnet, Contempl. nat. V, 4. Dans cet âge où les affections de l'esprit et celles de l'âme ont une communication si soudaine, où la pensée et le sentiment agissent et réagissent l'un sur l'autre avec tant de rapidité, Marmontel, Mém. I. Les idées philosophiques, venues d'abord d'Angleterre en France, réagissaient alors de la France sur l'Angleterre, Villemain, Littér. fr. XVIIIe siècle, 2e part. 3e leçon.
  • 4 Terme de chimie. Se dit de la réaction que les corps en se combinant exercent les uns sur les autres. Quand on fait réagir deux corps l'un sur l'autre pour déterminer une combinaison, toutes les parties constituantes concourent en même temps à l'effet général, Becquerel, Instit. Mém. scienc. t. X, p. 272.

    Réagir acide, réagir alcalin, se dit d'une substance qui, en présence des réactifs, se montre acide, alcaline.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIVe s. Comme le feu en l'air agist, Aussi l'air sur l'eau reagist, Et l'eau agist en l'air et terre, Quand le feu veult esmouvoir guerre, Nat. à l'alch. err. 462.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « réagir »

Étymologie de réagir - Littré

Lat. reagere, de re, et agere, agir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de réagir - Wiktionnaire

(1516) Du latin reagere (« repousser ») avec évolution du sens sur agir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réagir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réagir reaʒir play_arrow

Conjugaison du verbe « réagir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe réagir

Citations contenant le mot « réagir »

  • Quelle que soit la cause retenue - et d’autant plus si la version accidentelle est écartée -, ce nouveau drame, vécu par une immense majorité des Français avec tristesse, doit nous inciter à réagir. On ne peut se contenter de s’apitoyer, ni de prendre des mines graves. Les civilisations sont mortelles, avertissait Valéry. La nôtre est Le Figaro.fr, «Incendie de Nantes: réagir»
  • En France, les vipères sont les seules espèces venimeuses. Si leur morsure est rarement mortelle, voici tout de même quelques conseils pour bien réagir. Courrier picard, Comment réagir en cas de morsure d’un serpent?
  • Secret Story de retour ? CE tweet qui a poussé TF1 à réagir ! Public.fr, Secret Story de retour ? CE tweet qui a poussé TF1 à réagir !
  • Le conseil santé : comment réagir en cas de morsure de... LaProvence.com, Actualités | Le conseil santé : comment réagir en cas de morsure de tique ? | La Provence
  • Pour avoir le droit de parler, il faut avoir les mains propres. Il faut avoir eu le courage de reconnaître, de réagir si on s’est trompé. De Abbé Pierre / Servir
  • L’alcool est une manière de réagir à la vie dans un environnement surpeuplé. De Jim Morrison / Personne ne sortira d’ici vivant
  • Le silence n'équivaut pas toujours à un assentiment : en général, il révèle simplement l'incapacité des gens à réagir sur le coup. De Paulo Coelho / Le démon et mademoiselle Prym
  • Si nous ne riions pas des choses absurdes, nous ne réagirions pas devant la vie. De Bill Watterson / Calvin et Hobbes - Complètement surbookés !
  • La société américaine est une sorte d’étang calme qui absorbe silencieusement, sans réagir, tout ce qui y est jeté. De Henry Brooks Adams / Lettre - 20 septembre 1911
  • Comment réagiraient nos ancêtres si on leur présentait un ordinateur moderne ? Ils parviendraient probablement à le dompter à coups de pierres. Ils étaient beaucoup plus futés que nous le pensons. De Dave Barry / Chroniques déjantées d’internet
  • Pourquoi répondre aux remords quand on n'a pas eu le droit de réagir sous l'affront. De Jovette-Alice Bernier / Non monsieur
  • Un livre, c'est un détonateur qui sert à faire réagir les gens. De Amélie Nothomb / Les Combustibles
  • Le véritable talent, c’est de réagir de la même façon devant la victoire et la défaite. De Chris Evert
  • Faut-il réagir contre la paresse des voies ferrées entre deux passages de trains ? De Marcel Duchamp

Images d'illustration du mot « réagir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « réagir »

Langue Traduction
Corse riazzioni
Basque erreakzionatzen
Japonais 反応する
Russe реагировать
Portugais reagir
Arabe رد فعل
Chinois 反应
Allemand reagieren
Italien reagire
Espagnol reaccionar
Anglais react
Source : Google Translate API

Synonymes de « réagir »

Source : synonymes de réagir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « réagir »


Mots similaires