Rain : définition de rain


Rain : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RAIN1, subst. masc.

Région. (Nord de la Loire). Lisière d'un bois. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [ʀ ε ̃]. Homon. et homogr. rein, rain2. Étymol. et Hist. 1376 (Ord. VI, 226 ds Gdf.). De l'a. b. frq. *rain, de même sens que le fr., cf. le m. néerl. rein « bordure surélevée de champ, qui sert de limite », m. h. all. rein, all. Rain « id. ».

RAIN2, subst. masc.

Littér. ou région. (quart nord-est). Branche, rameau. Si tu bois le vin doux des cornes libérales Et mêle tes cheveux de rains et de pétales, Tout docte au lyrique fredon, de ton esprit t'en fasses-tu délivre! (Moréas, Sylves, 1896, p. 164).
Prononc. et Orth.: V. rain1. Étymol. et Hist. 1119 rain de fig. « un peu de » (Philippe de Thaon, Comput, 530 ds T.-L.); 1121-34 rain « rameau, branche » (Id., Bestiaire, 2484, ibid.). Du lat. ramus « rameau, branche », v. rameau. Cf., dès la fin du xes., rames « rameaux » (Passion, éd. D'Arco Silvio Avalle, 37, corr. de la leçon rams du ms.).

Rain : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

rain \ʁɛ̃\ masculin

  1. (Vieilli) (Rare) Lisière d’un bois, d’une forêt.
    • Il est hors de doute qu’à l’époque gauloise, c’est là qu’était la limite entre les Senones et les Carnutes, limite d’ailleurs naturelle, formée par le rain oriental de la vaste forêt d’Orléans. — (Jacques Soyer, Les voies antiques de l'Orléanais: Civitas aurelianorum, Société archéologique et historique de l'Orléanais, 1936, cité par Jacques Henri Bauchy, Histoire de la forêt d’Orléans, 1985)
    • Dans les textes officiels, le rain des Forêts correspond aux abords des forêts royales, distance fixée à deux lieues par une ordonnance de 1551. Selon l'acception locale, il s'agit d'un versant, du bord en pente d'un pré ou d'une forêt. — (Philippe Jéhin, Les hommes contre la forêt : l'exploitation des forêts dans le Val d'Orbey au XVIIIe siècle, page 22, Nuée Bleue, 1993)
  2. (Toponymie) (Vosges) Versant raide, généralement boisé.
    • Entre la Poutelle et Grand-Rombach, est une cense appelée Feste ou Faîte ; et les documents du XVIIe siècle citent, non loin de la Hingrie, les rain et gazon de Diarfeste ou Biarfeste. — (Pierre Boyé, Les Hautes-Chaumes des Vosges, Rencontres transvosgiennes, 2019, ISBN 978-2-9568226-0-8)

Nom commun 2

rain \ʁɛ̃\ masculin

  1. (Vieilli) (Régionalisme) Arbre dépouillé de ses feuilles.
    • On a aussi donné le nom de rain aux arbres plantés, le premier du mois de mai, devant le domicile des Magistrats et sur les fontaines publiques. Ces arbres ne sont plus connus, dans les villages, que sous le nom de Mai — (Sébastien Bottin, Mélanges sur les langues, dialectes et patois, 1831, page 130.)
    • Cré lougarous ! L’ortie, c’est plein de fer ! Ça te fait les nerfs comme des rains de cornouiller ! — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, p. 114)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rain : définition du Littré (1872-1877)

RAIN (rin) s. m.
  • Terme forestier. Lisière d'un bois. Les grands-maîtres, faisant leurs visites, seront tenus de faire mention, dans leurs procès-verbaux, de toutes les places vides non aliénées ni données à titre de cens ou d'afféage, qu'ils auront trouvées dans l'enclos et aux rains de nos forêts, Ordonn. sur les eaux et forêts, titre XXVII, 3. Vous pouvez vous faire rapporter les titres de tous les propriétaires de terres qui sont aux rains et rives des forêts, afin que cela vous serve encore à faire connaître les usurpations qui ont été faites, Lett. etc. de Colbert, IV, 185.

HISTORIQUE

XIVe s. Es termes et ou rain des forez, Du Cange, raina.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Rain : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RAIN, (Géog. mod.) petite ville fortifiée d’Allemagne, dans la haute Baviere, située sur une petite riviere nommée Acha, près du Lech, à 3 lieues au levant de Donavert. Le général Tilly y fut blessé à mort, en 1632. Long. 28. 35. lat. 48. 39. (D. J.)

Rain, s. m. (Lang. françoise.) cet ancien mot veut dire un rameau, une petite branche d’arbre. Le roman de la rose dit :

Rose sur rain, & noix sur branche
N’est si vermeille, ni si blanche.

On mettoit en possession des fiefs par le rain & le bâton, c’est-à-dire, en mettant dans la main de l’acquéreur une petite branche d’arbre, ou un bâton. Aubert.

Rain, terme des Eaux & Forêts ; c’est l’orée d’un bois, la lisiere d’une forêt ; c’est en ce sens que ce mot est employé dans les ordonnances des eaux & forêts ; quand elles défendent de tenir des atteliers pour façonner des bois au rain des forets, cela veut dire à la lisiere & aux lieux voisins des bois. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « rain »

Étymologie de rain - Littré

Anc. haut allem. rain, bord ; holl. rên.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de rain - Wiktionnaire

(Nom 1) Apparenté à l’allemand Rain (« bord, lisière »)[1].
(Nom 2) De l’ancien français rain (« branche »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rain »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rain rɛ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « rain »

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil. Le Monde.fr, « Out of the Rain » : Liverpool FC, trente ans d’attente pour un sacre atypique

Images d'illustration du mot « rain »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rain »

Langue Traduction
Corse pioggia
Basque euri
Japonais
Russe дождь
Portugais chuva
Arabe تمطر
Chinois
Allemand regen
Italien pioggia
Espagnol lluvia
Anglais rain
Source : Google Translate API

Synonymes de « rain »

Source : synonymes de rain sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires