La langue française

Référendum

Définitions du mot « référendum »

Trésor de la Langue Française informatisé

REFERENDUM, RÉFÉRENDUM, subst. masc.

A. − DR. CONSTIT.
1. Vote direct du corps électoral sur des questions limitativement énumérées d'ordre constitutionnel, législatif. On parle, disait-il [Engels], de suffrage universel direct, de referendum et d'initiative populaire. Mais à quoi cela peut-il servir tant que la constitution même de l'Allemagne est absolutiste (Jaurès, Ét. soc., 1901, p. LXI).
2. Vote direct du corps électoral qui participe à l'élaboration des lois ou à leur ratification dans les démocraties semi-directes. Referendum constituant, législatif; referendum obligatoire, consultatif. Il fallait que le peuple eût à s'associer directement, par voie de référendum, aux décisions capitales qui engageraient son destin (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 157).Le système de démocratie semi-directe en vigueur dans la Confédération est ainsi fait qu'une décision de cette importance [l'adhésion de la Suisse à l'ONU] est obligatoirement soumise à référendum (Le Monde, 14 mars 1986, p. 6, col. 3).
Rem. En Suisse, ce vote peut porter sur des questions d'intérêt communal, cantonal ou fédéral, et l'initiative peut en revenir au peuple.
3. P. anal. Consultation des membres d'un groupe (lecteurs, consommateurs, adhérents) ayant un lien commun entre eux; opinion formulée par ce groupe. FO et la CGC signèrent tout de suite, la CFTC, le lendemain, et la CGT refusa, puis, après avoir découvert par référendum que la grande majorité de ses adhérents était favorable à l'accord, signa « avec réserves » deux mois après (Reynaud, Syndic. en Fr., 1963, p. 181).
B. − DIPLOM. Question posée par un diplomate à son gouvernement lorsqu'il ne dispose pas d'instructions ou de pouvoirs suffisants sur un sujet. (Dict. xixeet xxes.).
REM. 1.
Ad referendum, loc. adv.[Corresp. à supra B] Sous réserve d'en référer à son gouvernement pour entérinement. La convention de Paris, signée et acceptée ad referendum par Gilinski et Rudeanu, prévoyait l'entrée en action de la Roumanie à la date du 25 juillet-7 août, sur les deux fronts de Transylvanie et du Danube (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 312).P. métaph. Tous ces jugements de Cousin, je ne les donne ici qu'ad referendum et sous toutes réserves (Sainte-Beuve, Pensées, 1868, p. 116).
2.
Référendaire, adj.Qui appartient, qui est relatif à un référendum. Loi référendaire. Des actes votés par le Parlement ou approuvés par voie référendaire (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 217).
3.
Référendum-plébiscite, subst. masc.,rare. Consultation du corps électoral appelé en réalité à se prononcer sur l'action du chef de l'exécutif plutôt que sur le texte qu'il lui soumet. En décembre 1977, dans une lettre au général Pinochet, il [le général d'aviation Gustavo Leigh] critique sa décision d'organiser un référendum-plébiscite le 4 janvier (Le Point, 31 juill. 1978, p. 31, col. 3).
Prononc. et Orth.: [ʀefeʀ ɑ ̃dɔm], [ʀ ε ̃-]. Lar. Lang. fr. et Martinet-Walter 1973 (14/17) [-ʀ ɑ ̃-], Warn. 1987 [-ʀ ε ̃-] ,,et non [-ʀ ɑ ̃-] qu'on entend cependant assez souvent``. Ac. 1935: referendum; Lar. Lang. fr.: référendum; Rob. 1985: referendum, référendum. Plur. des referendums, des référendums. Étymol. et Hist. 1781 referendum « demande de consultation (à propos de procédures judiciaires » (Ling[uet, Annales politiques, civiles et littéraires], XI, 187 ds Gohin, p. 258); a) 1859 diplom. ad referendum (Peschier, Suppl. au dict. de Mozin-Biber d'apr. FEW t. 10, p. 189a); 1863 id. (Id., ibid.: prendre quelque chose ad referendum − se dit pour exprimer que le mandataire veut en référer à celui ou ceux dont il est le représentant, avant de se lier par un engagement formel −); 1878 diplom. referendum (Lar. 19eSuppl.); b) 1874 pol. « recours au vote du corps électoral pour l'adoption ou le rejet de certaines lois » dans la constitution suisse d'apr. Lar. 19eSuppl. 1890; p. ex. 1923 « consultation à laquelle participent tous les membres d'une corporation » (Lar. univ.). De l'expr. lat. ad referendum signifiant propr. « pour rapporter », att. dès 1750 (D'Argenson, J1, t. VI, p. 130 ds Brunot t. 9, p. 749, note 1), gérondif de referre, v. référer; au sens b pendant la période révolutionnaire on employait ,,appel au peuple``, v. Brunot, loc. cit. Fréq. abs. littér.: 40. Bbg. Macdonald (L.). Referendum and plebiscite. Meta. 1978, t. 23, n o2, pp. 164-167. − Quem. DDL t. 25.

Wiktionnaire

Nom commun

référendum \ʁe.fe.ʁɛ̃.dɔm\ ou \ʁe.fe.ʁɑ̃.dɔm\ masculin

  1. Vote direct des électeurs, qui doivent répondre par « oui » ou par « non » à une question posée.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REFERENDUM. n. m.
Terme du langage politique, emprunté du latin. Recours au vote du corps électoral pour l'adoption ou le rejet de certaines lois.

Étymologie de « référendum »

(Date à préciser) Du latin referendum (« ce qui doit être rapporté »), lui-même gérondif du verbe referre (« rapporter, faire un rapport »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « référendum »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
référendum referɑ̃dym

Citations contenant le mot « référendum »

  • Cette manie de faire des référendums pour un oui ou pour un non ! De Patrick Sébastien / Carnet de notes
  • Je souhaite que le peuple français soit à nouveau saisi (sur un nouveau traité européen) par référendum en 2009. De Ségolène Royal / L’Express - 17 Janvier 2007
  • Un projet de référendum sur le droit des animaux a été lancé début juillet par plusieurs personnalités et associations. 73% des Français se disent même favorables à son organisation. Biche a demandé l'avis des premiers concernés... Charlie Hebdo, Référendum sur le droit des animaux : la parole aux concernés - Charlie Hebdo
  • Une alliance de grands patrons et de militants veut faire adopter par les parlementaires le principe d’un référendum d’initiative partagée pour faire avancer plusieurs mesures défendant les animaux. Le Monde.fr, Un projet de référendum sur la cause animale réunit des grands noms de la tech et une vingtaine d’associations
  • Un référendum c’est une excitation nationale où on met tout dans le pot. On pose une question, les gens s’en posent d’autres et viennent voter en fonction de raisons qui n’ont plus rien à voir avec la question. De Michel Rocard / Entretien avec Karl Zéro
  • En un mois, le référendum pour les animaux a réuni plus de 400 000 signatures. À l’initiative de trois grands patrons de la tech française. Décryptage avec Jocelyne Porcher. Jocelyne Porcher L'Humanité, Référendum. « L’élevage paysan n’engraisse personne » | L'Humanité
  • En attendant sa tenue éventuelle, le sondage commandé par Caniprof et réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 1.000 Français, reflète un véritable soutien de leur part. Ils sont ainsi 73% à se déclarer favorables à l'organisation d'un référendum pour le droit des animaux. En outre, "pas moins de sept électeurs sur dix (71%) pourraient potentiellement signer la pétition qui sera lancée une fois le soutien de 185 parlementaires validé" soit potentiellement 33 millions de personnes. Bien plus qu'il n'en faut pour permettre la tenue du scrutin. Le taux de participation pourrait alors atteindre des records selon les données récoltées par l'Ifop. "Le 'Référendum des animaux' bénéficierait d'une des meilleures participations pour un référendum d'initiative partagée ou d'initiative populaire, rapporte Caniprof. Elle serait de 14 points supérieure à celle estimée pour le RIP sur la privatisation d'Aéroports de Paris (35%) mais aussi de 8 points supérieure à un référendum sur un sujet aussi important que le rétablissement de la peine de mort (41%)". Sciences et Avenir, Référendum pour les animaux : 73% des Français le souhaitent - Sciences et Avenir
  • Le référendum est un mode de vote qui permet de consulter les électeurs au sujet d'un texte, d'une proposition, d'une question. Si la réponse, par le vote, est positive (= "oui"), le texte ou l'objet du référendum pourra être adopté. Juritravail, Référendum : définition & historique
  • Mais le scrutin est qualifié de « fourre-tout » par plusieurs experts. Le vote « oui » ou « non » était un accord général, ce qui signifiait que quiconque votait pour indexer les retraites sur l'inflation, cocherait très probablement oui et, ce faisant, voterait pour l'idée de laisser Poutine rester au pouvoir jusqu'en 2036. De plus, le référendum était purement consultatif. leparisien.fr, Référendum en Russie : cinq minutes pour comprendre la réforme controversée de Poutine - Le Parisien

Images d'illustration du mot « référendum »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « référendum »

Langue Traduction
Anglais referendum
Espagnol referéndum
Italien referendum
Allemand referendum
Chinois 公投
Arabe استفتاء
Portugais referendo
Russe референдум
Japonais 国民投票
Basque erreferendum
Corse referendum
Source : Google Translate API

Synonymes de « référendum »

Source : synonymes de référendum sur lebonsynonyme.fr

Référendum

Retour au sommaire ➦

Partager