La langue française

Promis, promise

Sommaire

  • Définitions du mot promis, promise
  • Étymologie de « promis »
  • Phonétique de « promis »
  • Citations contenant le mot « promis »
  • Images d'illustration du mot « promis »
  • Traductions du mot « promis »
  • Synonymes de « promis »

Définitions du mot promis, promise

Trésor de la Langue Française informatisé

PROMIS, -ISE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de promettre*.
II. − Adj. et subst.
A. − Adjectif
1. Dont on a fait la promesse. Lettre, récompense promise.
Proverbe. Chose promise, chose due. On est obligé de faire ce qu'on a promis. Voir dû, due, II, A, 1.Var. chose promise, chose tenue. Moi j'ai compté, Monsieur le Juge. Avec moi, pas d'erreur: chose promise, chose tenue (Maupass., Contes et nouv., t.1, Cas de MmeLuneau, 1883, p.108).
En partic. Terre promise. Terre de Chanaan que Dieu avait promise au peuple hébreu. Ce fut de la cime de ce mont Abarim que Moïse découvrit pour vous la terre promise (Chateaubr., Martyrs, t.3, 1810, p.101).
P. anal. Endroit rêvé où l'on trouve tout ce que l'on désire. Ce cher endroit est devenu pour moi la terre promise (E. de Guérin, Lettres, 1846, p.477).On attend l'aube comme le jardinier attend le printemps. On attend l'escale comme une terre promise (Saint-Exup., Terre hommes, 1939, p.237).Autour de nous s'étendait, partout inaccessible et pourtant offerte, la terre merveilleuse, la terre promise (Gracq, Beau tén., 1945, p.103).
2. Promis à
a) Promis à qqn, promis (vieilli).[À propos d'un engagement mutuel concernant des jeunes gens] Fiancé (à). Le couple promis est orné de ce qu'il a de plus beau en plumes, en colliers, en fourrures, et de plus éclatant en couleurs (Chateaubr., Voy. Amér. et Ital., t.1, 1827, p.150).Ces trois personnes (...) se rendaient à Ivrée pour y célébrer les noces de la jeune fille, promise dès longtemps par son père, aubergiste à Chambéry, au fils d'un Piémontais (Toepffer, Nouv. genev., 1839, p.454).
b) Promis à qqc.Destiné à. Promis à la gloire. Étienne, promis au cardinalat, dut devenir prêtre pour laisser à Maximilien les biens et les titres de la maison d'Hérouville (Balzac, Enf. maudit, 1831, p.374).M. Armand Lefebvre (...) se trouvait donc, selon une expression heureuse, voué et comme promis dès sa première jeunesse à la carrière diplomatique (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t.10, 1865, p.16).Petite ville et sa belle rade où veille un vaisseau allemand, petite rade promise à de grandes destinées (Barrès, Cahiers Orient, 1914, p.48).
B. − Subst., vieilli. Fiancé, fiancée. J'ai commandé le plus charmant des bouquets pour la promise de Guérin (Barb. d'Aurev., Memor. 1, 1838, p.221).Elle lui prit le bras [de Jacques], comme font les promis le soir, dans l'avenue (Maupass., Contes et nouv., t.1, Hist. fille de ferme, 1881, p.26).Dans huit jours elle possédera un autre promis qui la lâchera au bout de trois mois, pas assez rusée pour retenir les gars, pas assez pratique pour se faire épouser (Colette, Cl. à l'école, 1900, p.244).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔmi], fém. [-i:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. V. promettre. Fréq. abs. littér.: 4244. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 6995, b) 6247; xxes.: a) 5696, b) 5304.

Wiktionnaire

Adjectif

promis \pʁɔ.mi\

  1. Qui fait l’objet d'une promesse.
    • C’est chose promise.
  2. (Vieilli) Fiancé.
    • Il ne savait pas que Rosalie était promise. — (Pierre Gamarra, Rosalie Brousse, chapitre V ; Éditeurs Français Réunis, Paris, 1953)

Nom commun

promis \pʁɔ.mi\ masculin (pour une femme on dit : promise) invariable

  1. (Vieilli) (Familier) Fiancé.
    • D’elle-même elle lui prit le bras, comme font les promis le soir, dans l’avenue. — (Guy de Maupassant , Histoire d’une fille de ferme, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 92.)
    • Leur exploit accompli, ils ramassaient un brandon du foyer à l’agonie, et l’offraient, tout juste éteint, à leur promise. — (Marie Darrieussecq, Claire dans la forêt, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 2000, page 31.)

Forme de verbe

promis \pʁɔ.mi\

  1. Participe passé masculin de promettre.
    • Il a promis de parler sans aucune faveur, animosité ni acceptions de personne. — (Louis-René de Caradeuc de la Chalotais, Remarques sur un écrit intitulé : Compte rendu des constitutions Des jésuites, 1762)
  2. Première personne du singulier du passé simple de promettre.
  3. Deuxième personne du singulier du passé simple de promettre.

Forme d’adjectif

promise \pʁɔ.miz\

  1. Féminin singulier de promis.

Nom commun

promise \pʁɔ.miz\ féminin (pour un homme on dit : promis)

  1. (Vieilli) Fiancée.
    • Il songea aux centaines de dizeaux que les mains maintenant inertes du vieillard avaient liés en gerbes au cours de sa vie, au nombre de fois où elles avaient caressé la chevelure de sa promise ou pris la main de sa petite fille, et à tous ces menus objets de la vie courante qu’elles avaient réalisé, et qui leur survivraient. — (Claire-Lise Marguier, Le Sceau de la reine, Rouergue, 2014, page 93.)

Forme de verbe

promise \pʁɔ.miz\

  1. Participe passé féminin singulier de promettre.

Nom commun

promise \ˈpɹɒ.mɪs\

  1. Promesse.
    • And that’s a promise.
      C’est promis.

Verbe

promise \ˈpɹɒ.mɪs\

  1. Promettre.
    • I promise.
      C’est promis.
    • He promised to never return to this town again.
      Il a promis de ne plus jamais revenir dans cette ville.
    • I can't promise success, but I'll do the best I can.
      Je ne peux promettre le succès, mais je ferai du mieux que je pourrai.

Forme d’adjectif

promise \pʁɔ.miz\

  1. Féminin singulier de promis.

Nom commun

promise \pʁɔ.miz\ féminin (pour un homme on dit : promis)

  1. (Vieilli) Fiancée.
    • Il songea aux centaines de dizeaux que les mains maintenant inertes du vieillard avaient liés en gerbes au cours de sa vie, au nombre de fois où elles avaient caressé la chevelure de sa promise ou pris la main de sa petite fille, et à tous ces menus objets de la vie courante qu’elles avaient réalisé, et qui leur survivraient. — (Claire-Lise Marguier, Le Sceau de la reine, Rouergue, 2014, page 93.)

Forme de verbe

promise \pʁɔ.miz\

  1. Participe passé féminin singulier de promettre.

Nom commun

promise \ˈpɹɒ.mɪs\

  1. Promesse.
    • And that’s a promise.
      C’est promis.

Verbe

promise \ˈpɹɒ.mɪs\

  1. Promettre.
    • I promise.
      C’est promis.
    • He promised to never return to this town again.
      Il a promis de ne plus jamais revenir dans cette ville.
    • I can't promise success, but I'll do the best I can.
      Je ne peux promettre le succès, mais je ferai du mieux que je pourrai.

Forme d’adjectif

promise \pʁɔ.miz\

  1. Féminin singulier de promis.

Nom commun

promise \pʁɔ.miz\ féminin (pour un homme on dit : promis)

  1. (Vieilli) Fiancée.
    • Il songea aux centaines de dizeaux que les mains maintenant inertes du vieillard avaient liés en gerbes au cours de sa vie, au nombre de fois où elles avaient caressé la chevelure de sa promise ou pris la main de sa petite fille, et à tous ces menus objets de la vie courante qu’elles avaient réalisé, et qui leur survivraient. — (Claire-Lise Marguier, Le Sceau de la reine, Rouergue, 2014, page 93.)

Forme de verbe

promise \pʁɔ.miz\

  1. Participe passé féminin singulier de promettre.

Nom commun

promise \ˈpɹɒ.mɪs\

  1. Promesse.
    • And that’s a promise.
      C’est promis.

Verbe

promise \ˈpɹɒ.mɪs\

  1. Promettre.
    • I promise.
      C’est promis.
    • He promised to never return to this town again.
      Il a promis de ne plus jamais revenir dans cette ville.
    • I can't promise success, but I'll do the best I can.
      Je ne peux promettre le succès, mais je ferai du mieux que je pourrai.

Forme d’adjectif

promise \pʁɔ.miz\

  1. Féminin singulier de promis.

Nom commun

promise \pʁɔ.miz\ féminin (pour un homme on dit : promis)

  1. (Vieilli) Fiancée.
    • Il songea aux centaines de dizeaux que les mains maintenant inertes du vieillard avaient liés en gerbes au cours de sa vie, au nombre de fois où elles avaient caressé la chevelure de sa promise ou pris la main de sa petite fille, et à tous ces menus objets de la vie courante qu’elles avaient réalisé, et qui leur survivraient. — (Claire-Lise Marguier, Le Sceau de la reine, Rouergue, 2014, page 93.)

Forme de verbe

promise \pʁɔ.miz\

  1. Participe passé féminin singulier de promettre.

Nom commun

promise \ˈpɹɒ.mɪs\

  1. Promesse.
    • And that’s a promise.
      C’est promis.

Verbe

promise \ˈpɹɒ.mɪs\

  1. Promettre.
    • I promise.
      C’est promis.
    • He promised to never return to this town again.
      Il a promis de ne plus jamais revenir dans cette ville.
    • I can't promise success, but I'll do the best I can.
      Je ne peux promettre le succès, mais je ferai du mieux que je pourrai.

Forme d’adjectif

promise \pʁɔ.miz\

  1. Féminin singulier de promis.

Nom commun

promise \pʁɔ.miz\ féminin (pour un homme on dit : promis)

  1. (Vieilli) Fiancée.
    • Il songea aux centaines de dizeaux que les mains maintenant inertes du vieillard avaient liés en gerbes au cours de sa vie, au nombre de fois où elles avaient caressé la chevelure de sa promise ou pris la main de sa petite fille, et à tous ces menus objets de la vie courante qu’elles avaient réalisé, et qui leur survivraient. — (Claire-Lise Marguier, Le Sceau de la reine, Rouergue, 2014, page 93.)

Forme de verbe

promise \pʁɔ.miz\

  1. Participe passé féminin singulier de promettre.

Nom commun

promise \ˈpɹɒ.mɪs\

  1. Promesse.
    • And that’s a promise.
      C’est promis.

Verbe

promise \ˈpɹɒ.mɪs\

  1. Promettre.
    • I promise.
      C’est promis.
    • He promised to never return to this town again.
      Il a promis de ne plus jamais revenir dans cette ville.
    • I can't promise success, but I'll do the best I can.
      Je ne peux promettre le succès, mais je ferai du mieux que je pourrai.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROMETTRE. (Il se conjugue comme METTRE.) v. tr.
S'engager verbalement ou par écrit à quelque chose. Être exact à tenir ce qu'on a promis. Vous m'aviez promis de l'argent à Pâques. Je vous promets bien que je ferai tout mon possible, mais je ne vous promets pas de réussir. Il m'a promis de venir me voir. C'est un homme qui promet toujours, qui promet tout et qui ne tient rien. Il lui a promis obéissance. Ils se sont promis fidélité l'un à l'autre. Prov., Promettre et tenir sont deux, Il y a grande différence entre promettre et tenir. On dit aussi encore : Ce n'est pas tout de promettre, il faut tenir. Fig., Promettre monts et merveilles, Promettre toutes sortes de choses avantageuses. Cela se dit ordinairement de Ceux qui, pour engager quelqu'un à faire ce qu'ils désirent, lui promettent beaucoup plus qu'ils ne veulent ou ne peuvent tenir. Fig. et pop., Promettre plus de beurre que de pain, Promettre plus qu'on ne veut ou qu'on ne peut tenir.

PROMETTRE s'emploie figurément et signifie Annoncer, prédire. Il se dit des Personnes et des choses. Vous nous promettez sans cesse votre ami et il ne vient jamais. Je vous promets du beau temps pour demain. Voilà un ciel qui nous promet de l'orage. Voilà un temps qui promet de la chaleur, du froid, de la pluie. Cette campagne promet une riche moisson. La force de leur armée leur promettait une victoire facile. Son regard, son accueil nous promettait plus de sérénité qu'il n'en a mis dans cet entretien.

PROMETTRE s'emploie aussi absolument au figuré et alors il signifie Faire espérer, donner des espérances. Il se dit des Personnes et des choses. Ce jeune homme promet beaucoup. Cet enfant promet. Il promettait beaucoup dans sa jeunesse. Les blés promettent beaucoup cette année. Voilà qui promet. Cette entreprise promet beaucoup ou simplement promet.

PROMETTRE signifie aussi Assurer qu'une chose sera. Je vous promets que je ne le ménagerai pas. Je vous promets qu'il s'en repentira. Il est familier en ce sens.

SE PROMETTRE signifie Espérer. Il se promet cela de votre bonté. Il se promet d'y être bientôt. Je n'oserais me promettre que vous me ferez cet honneur. Je m'étais promis plus de plaisir que je n'en ai eu. Qui peut se promettre d'éviter un tel malheur? Je ne me promets aucun fruit de cette démarche. Il signifie aussi Prendre une ferme résolution. Elles se sont bien promis de ne plus remettre les pieds dans cette maison. Je me promets bien de profiter de vos conseils. Je me suis promis de ne jamais le recevoir. Le participe passé

PROMIS s'emploie adjectivement. C'est chose promise. La terre promise, La terre de Chanaan, que Dieu avait promise an peuple hébreu. Fig., C'est la terre promise, se dit d'un Pays riche et fertile. Prov., Chose promise, chose due, On est obligé de faire ce qu'on a promis.

PROMIS, ISE, s'emploie aussi substantivement au sens de Fiancé, fiancée. Le promis, la promise. Les promis.

Littré (1872-1877)

PROMIS (pro-mî, mi-z') part. passé de promettre
  • 1Qu'on s'est engagé à donner, à faire, etc. Il me représenta l'honneur et la patrie, Et l'empire d'Asie à la Grèce promis, Racine, Iph. I, 1.

    Fig. La nation entière est promise aux vautours, Racine, Esth. II, 1.

    Substantivement. Fiancé, fiancée. Le promis, la promise, les promis.

  • 2Terre promise, la terre de Chanaan que Dieu avait promise aux Hébreux. Ce grand homme [Moïse] n'eut pas même la consolation d'entrer dans la terre promise : il la vit seulement du haut d'une montagne, Bossuet, Hist. II, 3.

    Fig. Un pays fertile, délicieux. Le ciel est notre patrie ; c'est la terre promise, Fénelon, t. XVIII, p. 184.

    PROVERBE

    Chose promise, chose due, c'est-à-dire on est obligé de remplir exactement ses promesses.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « promis »

De promettre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « promis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
promis prɔmi

Citations contenant le mot « promis »

  • Celui à qui l'on demande est libre jusqu'à ce qu'il ait promis. De Proverbe oriental
  • Le parfait mari est celui qui fait à sa femme le sort promis à sa fiancée. De Marcel Bizos / Sondage sur la vie
  • Le seigneur m'a promis un manteau de fourrure, et voici déjà que je transpire. De Proverbe polonais
  • On se souvient du baiser promis, on oublie les baisers reçus. De Proverbe scandinave
  • Que ce qui vous est promis en songe arrive en songe ! De Joseph Joubert / Carnets
  • Le bonheur est promis à ceux sur qui le soleil luit le jour de leur mariage. De Joseph Lallier / Allie
  • Nous sommes les générations arrogantes qui sont persuadées qu’un bonheur durable leur a été promis à la naissance - promis ? mais par qui donc ? De Amin Maalouf / Origines
  • La science a-t-elle promis le bonheur ? Je ne le crois pas. Elle a promis la vérité, et la question est de savoir si l’on fera jamais du bonheur avec de la vérité. De Emile Zola
  • La déception est bien moins pénible quand on ne s'est point d'avance promis le succès. De Sénèque / La Tranquillité de l'âme
  • Nous sommes tous sur la même barque, promis au même naufrage et il n’y aura aucun survivant. De Philippe Bouvard
  • Le parti vainqueur ne vit qu'à la condition de faire ce que le parti vaincu avait promis. De Victor Hugo / Choses vues
  • Tiens vis-à-vis des autres ce que tu t'es promis à toi seul. Là est ton contrat. De René Char / Feuillets d'Hypnos
  • Je ne sais pas le temps qui nous reste promis, Mais qu'importe le temps lorsqu'on a des amis. De Robert Brasillach / Poèmes de Fresnes
  • En France, quelques personnes avaient promis à des milliers d'autres personnes de changer la vie, et puis ils ont changé d'avis. De Guy Bedos / Bobino - 1981
  • Pour avoir crié sa vérité dans le désert, Raspail fut déclaré infréquentable, promis à l’isolement, condamné par le silence et l’embarras. De François d’Orcival / Le Figaro Magazine, 16 janvier 2015
  • Coronavirus : l'homme qui a promis un vaccin à Trump a... LaProvence.com, Santé | Coronavirus : l'homme qui a promis un vaccin à Trump a grandi à Marseille | La Provence
  • C'est bien en deçà des 900 paires de bras promises par le premier ministre Justin Trudeau pour compenser pour le retrait des membres des Forces armées canadiennes, venus prêter main-forte dans les CHSLD au plus fort de la pandémie dans la province. Le Droit, Croix-Rouge: une fraction des employés promis en CHSLD d’ici la fin de la semaine | COVID-19 | Actualités | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • L'Union européenne a alloué jeudi la totalité de l'aide de six milliards d'euros promise à la Turquie en contrepartie de son accueil des réfugiés, marquant selon Bruxelles une "étape clé" du pacte signé entre Ankara et Bruxelles en 2016 au sujets des migrants. L'Orient-Le Jour, L'UE alloue l'aide promise à la Turquie pour l'accueil des réfugiés - L'Orient-Le Jour

Images d'illustration du mot « promis »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « promis »

Langue Traduction
Anglais promised
Espagnol prometido
Italien promesso
Allemand versprochen
Chinois 答应了
Arabe وعد
Portugais prometido
Russe обещанный
Japonais 約束した
Basque agindu
Corse prumessu
Source : Google Translate API

Synonymes de « promis »

Source : synonymes de promis sur lebonsynonyme.fr
Partager