La langue française

Probation

Définitions du mot « probation »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROBATION, subst. fém.

A. − Vieilli. Épreuve, essai. L'enseignement est libre et aucune probation technique ne s'impose à l'«instituteur» (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p.583).
B. − En partic.
1. RELIG. CATH. [Dans certains ordres religieux]
a) Temps d'épreuve qui précède le noviciat. Il a fait, elle a fait trois mois de probation, avant que de prendre l'habit (Ac.)
b) Temps du noviciat. Celui-là n'était que postulant et il avait des chances de partir, avant que de commencer sa probation (Huysmans, Oblat, t.1, 1903, p.79).
P. anal. Il y avait [chez les esséniens] un noviciat, un premier temps d'épreuve, d'un an; puis deux années encore de probation (Renan, Hist. Isr., t.5, 1892, p.57).
2. DR. PÉNAL. ,,Méthode de science criminelle permettant le traitement des délinquants, en vue de leur reclassement au moyen du sursis, avec mise à l'épreuve`` (Barr. 1974); p.méton., cette mise à l'épreuve elle-même. La probation n'est pas seulement une mesure de défense sociale qui peut remplacer dans une large mesure les courtes peines d'emprisonnement, elle est elle-même une peine (R. pénitentiaire et de dr. pénal, juill.-sept. 1958, p.585).On cherchera aussi à éviter l'usage des courtes peines de prison, qui sont des écoles du vice, soit par l'emploi du sursis qui est déjà ancien dans notre législation, puisqu'il date de 1891, soit par la pratique de la mise à l'épreuve que nous avons imitée de la probation anglaise (Traité sociol., 1968, p.219).
REM. 1.
Probateur, -trice, adj.a) Vx. Qui éprouve. [L'avocat] ne dit que du vrai (...). Salir un honnête homme que tout le monde aimait; à qui ses concitoyens avaient confié des charges (...) d'autant plus probatrices qu'elles étaient campagnardes (La Varende, Indulg. plén., 1951, p.282).b) Qui a valeur de preuve. Synon. probant (v. ce mot A).Les camps recevaient de France des collections toutes neuves à l'intention des prisonniers. Mais quand ceux-ci, leurs loques à la main comme pièces probatrices, se présentaient pour obtenir un vêtement, s'ils voulaient recevoir quelque chose de propre, ou simplement qui fût à leur taille, il leur fallait verser une offrande de cinq à dix marks au préposé français, sous l'oeil bienveillant du feldwebel avec lequel il partageait ses bénéfices (Ambrière, Gdes vac., 1946, p.162).
2.
Probationnaire, subst.,relig. cath. Postulant, postulante. Jusqu'alors, et pour s'octroyer le répit d'hésiter encore un peu, il avait sournoisement ajourné une démarche rituelle et indispensable auprès du père Ronsin, si l'on voulait être inscrit officiellement, au nombre des probationnaires, sur les listes de la congrégation (Adam, Enf. Aust., 1902, p.536).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔbasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Ca 1330 probatïom «preuve» (Girart de Roussillon, éd. E. B. Ham, 5861); 2. ca 1350 relig. (Gilles Le Muisit, Poésies, I, 126 ds T.-L.: nous troi qui fumes viestit a yceli jour, qui eusmes no an de probatïon); 3. a) 1870 p.ext. (J. Simon ds J. officiel, 28 mars, p.515, 6ecol. ds Littré Suppl. 1877: On pense en Angleterre qu'avant de commencer la peine, il faut [au condamné] un temps de probation en cellule); b) 1953 dr. pénal (La probation et les mesures analogues, rapport du Secrétariat gén. de l'Organisation des Nations Unies, ds Yam.-Kell. 1970). Empr. au lat. probatio «épreuve, examen; preuve, argumentation», de probatum, supin de probare, v. prouver. Le sens 3b est déjà att. en 1897 en angl. (v. NED). Fréq. abs. littér.: 14.

Wiktionnaire

Nom commun

probation \pʁɔ.ba.sjɔ̃\ féminin

  1. (Vieilli) Épreuve.
  2. (Religion) Temps du noviciat, dans certains ordres religieux, parce qu’on y éprouve les novices avant de les recevoir à faire profession.
    • Pendant son année de probation.
  3. (Par extension) Temps d’épreuve qui précède le noviciat.
    • Il a fait, elle a fait trois mois de probation avant de prendre l’habit.
  4. (Justice) Période au cours de laquelle un condamné placé hors du système carcéral doit respecter des obligations d'assistance et de contrôle.
    • En France, la probation s'applique principalement aux condamnés à l’emprisonnement avec sursis avec mise à l’épreuve ou assorti d’un travail d'intérêt général.

Nom commun

probation

  1. Période d’essai.
  2. (Justice) Sursis avec mise à l’épreuve.
  3. (Archaïsme) Action de tester.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PROBATION (pro-ba-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Dans quelques ordres religieux, le noviciat, parce qu'on y met comme à l'épreuve les novices.
  • 2Il se dit aussi du temps d'épreuve qui précède le noviciat. S'enfermer dans le cloître et recevoir, pendant une année de probation, tant de leçons, Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 410.

    Fig. Vous n'avez pas eu besoin de probation pour être parfaitement honnête homme, Guez de Balzac, liv. v, lett. 5.

HISTORIQUE

XIVe s. Et ce appert à tous sans autre probacion, Oresme, Eth. 145.

XVIe s. La probation est dure, mais nos peres en ont eu d'aussi pressantes, et sont demeurés constants, Calvin, Lettres à Jacques de Bourgogne, p. 126. Je dispute du fait, et dis, puisqu'il n'y a nulle probation legitime, qu'il faut tenir tout cela pour fable, Calvin, Inst. 157.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PROBATION.
2Ajoutez :

Par extension. On pense en Angleterre qu'avant de commencer la peine, il faut [au condamné] un temps de probation en cellule, Jules Simon, Journ. offic. 28 mars 1870, p. 515, 6e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROBATION, s. f. (Jurisprud.) est l’épreuve que l’on fait des dispositions de ceux qui postulent pour être admis dans quelque ordre religieux.

Le tems de probation est le tems du noviciat. Voyez Couvent, Monastere, Novice, Profession, Religieux, Religieuses, Vœux. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « probation »

Du latin probatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. proazo, probatio ; espagn. probacion ; ital. probazione ; du lat. probationem, de probare, prouver.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « probation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
probation prɔbasjɔ̃

Citations contenant le mot « probation »

  • Un officier de la police métropolitaine en probation a été accusé d’être membre du groupe terroriste d’extrême droite National Action. News 24, Un agent de la Police métropolitaine en probation inculpé d'appartenance à un groupe terroriste d'extrême droite - News 24
  • L'officier de la GRC Licio Soares a été condamné à 15 mois de probation pour voies de fait grave lors d'une mise en détention. Radio-Canada.ca, Un agent de la GRC condamné à 15 mois de probation pour voies de fait graves | Radio-Canada.ca
  • Directrice pénitentiaire d’insertion et de probation. Voilà le métier que j’ai exercé une dizaine d’années dans différentes prisons. Cela consistait à « manager » l’ensemble des personnels du SPIP : le service pénitentiaire d’insertion et de probation. L'Obs, TRIBUNE. « J’étais directrice pénitentiaire d’insertion et de probation, j’ai démissionné. Voilà pourquoi »
  • Brown ne sera pas incarcéré, mais il devra purger une probation de deux ans et effectuer 100 heures de travaux communautaires. Le Journal de Montréal, Deux ans de probation et 100 heures de travaux communautaires pour Antonio Brown | JDM
  • Pour rentrer dans le bâtiment, dans le jardin d’entreprises, il faut montrer patte blanche. Passer un sas et décliner son identité à l’agent d’accueil. Au bout de la salle d’attente, une rangée de sept boxes où se déroulent les rencontres entre les personnes condamnées par la justice et leur conseiller en insertion. Bienvenue au service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip) de Chartres. www.lechorepublicain.fr, Probation, suivi judiciaire, liberté conditionnelle : comment ça marche ? - Chartres (28000)
  • ·         Voir les témoignages vidéo de CPIP et de formateur de personnels d'insertion et de probation en cliquant ici justice.gouv.fr, Justice / Métiers et concours / Concours conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation
  • Qui en veut à ce bâtiment relevant du ministère de la Justice ? Dans la nuit de lundi à mardi, peu après 00 h 30, plusieurs véhicules se sont embrasés alors qu’ils étaient stationnés sur le parking du service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP), situé avenue de Lespinet, dans le quartier Montaudran, à Toulouse. En tout, cinq voitures ont été ravagées par les flammes. Alerté, le service départemental d’incendie et de secours (SDIS 31) a dépêché sur place quatre engins de secours et seize sapeurs-pompiers pour venir à bout des flammes. Mission réussie puisque le feu, qui a parfois flirté dangereusement avec l’édifice, ne s’est pas propagé. En revanche, la façade a eu un petit coup de chaud et reste noircie par les flammes. De même, plusieurs vitres ont été brisées avec la chaleur. Personne n’a été blessé: aucun salarié ne se trouvait sur le site à cette heure avancée de la nuit. ladepeche.fr, Toulouse : incendie criminel au service pénitentiaire d'insertion et de probation - ladepeche.fr
  • On ne tire pas de leçon des incidents au cours desquels des délinquants en probation commettent des crimes horribles, prévient aujourd'hui un rapport accablant. News 24, Les défaillances du personnel de probation «mettent le public en danger», prévient un nouveau rapport accablant - News 24
  • Les Services d’insertion et de probation (SPIP) , attachés à l'administration pénitentiaire, fêtent leur 20 ans. Ils suivent les personnes condamnées par la justice, qu'elles soient en prison ou en milieu ouvert. Ils s'assurent de l'exécution des peines et travaillent à éviter la récidive. France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Prisons : cela fait 20 ans que le service d’insertion et de probation lutte contre la récidive

Traductions du mot « probation »

Langue Traduction
Anglais probation
Espagnol libertad condicional
Italien prova
Allemand probezeit
Chinois 缓刑
Arabe فترة التجربة
Portugais liberdade condicional
Russe испытательный срок
Japonais 保護観察
Basque zentzagarriko
Corse probazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « probation »

Source : synonymes de probation sur lebonsynonyme.fr

Probation

Retour au sommaire ➦

Partager