La langue française

Praticien, praticienne

Définitions du mot « praticien, praticienne »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRATICIEN, -IENNE, subst.

A. − Personne qui connaît et exerce la pratique d'un art, d'une technique. Les chlorures (...) exercent (...) sur le moelleux de la bière une action favorable reconnue par tous les praticiens (Boullanger, Malt., brass.,1934, p.26).
En partic., domaine mor.[La mère Angélique et plusieurs de ses soeurs] devinrent, sans s'en douter, (...) de grandes praticiennes des âmes, des ouvrières apostoliques consommées (Sainte-Beuve, Port-Royal,t.1, 1840, p.200).Un vieux praticien jésuite (...) que sa dextérité spéciale comme confesseur de libertins et de prostituées a rendu célèbre (Bloy, Désesp.,1886, p.199).
B. − Spécialement
1. Vx, au masc. Celui qui connaît la pratique, la procédure. Ce magistrat (...), vrai praticien de la vieille justice criminelle, avait, ainsi que Grévin, beaucoup aidé Malin dans ses travaux judiciaires à la Convention (Balzac, Tén. affaire,1841, p.188).Les vrais praticiens du droit de la guerre sont les Romains (Proudhon, Guerre et paix,1861, p.204).
En partic. Personne qui peut remplir d'ordinaire le rôle de témoin auprès d'un homme de loi:
. Vermichel (...) par reconnaissance des services que lui rendit le papa Fourchon, lui avait procuré cette place de praticien dévolue à ceux qui, dans les campagnes, savent signer leur nom. Le père Fourchon servait donc de témoin ou de praticien pour les actes judiciaires, quand le sieur Brunet venait instrumenter dans les communes de Cerneux, Couches et Blangy. Balzac, Paysans,1844, p.50.
2. BEAUX-ARTS (notamment sculpt.), au masc. Ouvrier qui exécute un travail d'après les indications de l'artiste ou qui ébauche une sculpture que celui-ci achèvera. Au XIIIèmesiècle, de très belles statues ont pu être exécutées par des praticiens de second ordre (Hourticq, Hist. art,Fr., 1914, p.130).La France offrait de la pierre et des bois de grande qualité. Elle se forma d'incomparables praticiens, des appareilleurs, des tailleurs de pierre, des charpentiers, des couvreurs, desquels les maîtres d'oeuvres étaient sûrs comme d'eux-mêmes (Valéry, Regards sur monde act.,1931, p.259).
3. Domaine de la méd.
a) Médecin qui exerce, qui soigne les malades (p.oppos. à chercheur, théoricien). On pourrait aussi déplorer que le public français ait un tel préjugé défavorable à l'égard de l'hôpital (...) et que d'inadmissibles défaillances dans le système hôtelier empêchent d'apporter à tous les malades l'incontestable service d'un corps de praticiens éminents et d'un équipement hors de pair (Le Figaro,19-20 janv. 1952, p.8, col. 3).Mais, affirment leurs adversaires [aux cliniques conventionnées], ce système compromet la liberté du praticien (Le Monde,19 janv. 1952, p.4, col. 1).
b) Médecin généraliste. Synon. moins usuel omnipraticien.Quoique le médecin appelé à la hâte ne fût qu'un modeste praticien de campagne, il n'hésita pas une minute à reconnaître que l'aspect du cadavre démentait l'idée d'une mort naturelle (Bourget, Disciple,1889, p.35).D'un geste impérieux le médecin de Mégère l'avait cloué sur place, et il ne voyait plus que le dos du praticien, penché sur la poitrine du petit juge. −Une syncope, je pense, fit le docteur. Passez-moi ma trousse. Elle est sur la cheminée (Bernanos, Crime,1935, p.847).
P. ext. Membre des professions de santé (médecin, dentiste, sage-femme, auxiliaire médical) (d'apr. Sournia 1973).
c) Région. En Suisse, tout médecin ayant une clientèle privée (d'apr. Sournia 1973).
Prononc. et Orth.: [pʀatisjε ̃], fém. [-jεn]. Att. ds Ac. dep. 1694 (au masc.). Étymol. et Hist.1. 1314 «médecin qui exerce la médecine» (Henri de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, t.1, p.142); 2. a) fin xves. «homme de loi versé dans la pratique des affaires» (Eustache Deschamps, OEuvres, I, 264, 11 ds T.-L.); b) 1639 «celui qui connaît la pratique d'un art, d'une technique» (Mersenne, Les nouvelles pensées de Galilée, éd. Costabel et Lerner, p.85); c) 1835 sculpt. (Ac.). Dér. de pratique1*; suff. -ien*; praticien est également att. comme adj. au sens de «qui met en pratique» (de la fin du xives. au xvies.) et «chicaneur, qui se livre à des ruses d'homme de loi» (xvies. Oudin 1660), v. Gdf., T.-L. et FEW t.9, p.274. Fréq. abs. littér.: 221. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 254, b) 476; xxes.: a) 303, b) 285. Bbg. Quem. DDL t.7. _Sigurs 1963/64, p.98, 382.

Wiktionnaire

Nom commun

praticien \pʁa.ti.sjɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : praticienne)

  1. Celui qui a la connaissance et l’usage des moyens pratiques.
    • (Par apposition)C’est ainsi que, criminaliste praticien, je fus invité par le gouvernement serbe à me rendre en Serbie […] — (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)
    • Il est plus praticien que théoricien.
  2. (Spécialement) (Justice) (Vieilli) Celui qui connaît la manière de procéder en justice.
    • Cet avoué est habile praticien.
  3. (Médecine) (En particulier) Médecin qui soigne les malades, par opposition à ceux qui se consacrent à l’étude théorique des maladies et aux recherches de laboratoire.
    • Ce médecin est un bon praticien ; un grand praticien.
  4. (Par extension) Toute autre pratiquant d’une profession médicale qui soigne des patients.
  5. (Arts) Celui qui s’est plus livré à la pratique de son art qu’à la théorie.
  6. (Sculpture) Ouvrier qui met au point une statue de marbre ou de pierre, d’après le modèle de l’artiste.
  7. (Arts martiaux) Personne pratiquant les arts martiaux, aussi nommée martialiste.

Nom commun

praticienne \pʁa.ti.sjɛn\ féminin (pour un homme on dit : praticien)

  1. Celle qui a la connaissance et l’usage des moyens pratiques.
  2. (Médecine) (En particulier) Professionnelle de santé chargée de guérir et soigner les maladies, les pathologies, les blessures, par opposition à celles et ceux qui se consacrent à l’étude théorique des maladies et aux recherches de laboratoire.
  3. (Par extension) Toute autre pratiquante d’une profession médicale qui soigne des patients.
  4. (Arts) Celle qui s’est plus livrée à la pratique de son art qu’à la théorie.

Nom commun

praticienne \pʁa.ti.sjɛn\ féminin (pour un homme on dit : praticien)

  1. Celle qui a la connaissance et l’usage des moyens pratiques.
  2. (Médecine) (En particulier) Professionnelle de santé chargée de guérir et soigner les maladies, les pathologies, les blessures, par opposition à celles et ceux qui se consacrent à l’étude théorique des maladies et aux recherches de laboratoire.
  3. (Par extension) Toute autre pratiquante d’une profession médicale qui soigne des patients.
  4. (Arts) Celle qui s’est plus livrée à la pratique de son art qu’à la théorie.

Nom commun

praticienne \pʁa.ti.sjɛn\ féminin (pour un homme on dit : praticien)

  1. Celle qui a la connaissance et l’usage des moyens pratiques.
  2. (Médecine) (En particulier) Professionnelle de santé chargée de guérir et soigner les maladies, les pathologies, les blessures, par opposition à celles et ceux qui se consacrent à l’étude théorique des maladies et aux recherches de laboratoire.
  3. (Par extension) Toute autre pratiquante d’une profession médicale qui soigne des patients.
  4. (Arts) Celle qui s’est plus livrée à la pratique de son art qu’à la théorie.

Nom commun

praticienne \pʁa.ti.sjɛn\ féminin (pour un homme on dit : praticien)

  1. Celle qui a la connaissance et l’usage des moyens pratiques.
  2. (Médecine) (En particulier) Professionnelle de santé chargée de guérir et soigner les maladies, les pathologies, les blessures, par opposition à celles et ceux qui se consacrent à l’étude théorique des maladies et aux recherches de laboratoire.
  3. (Par extension) Toute autre pratiquante d’une profession médicale qui soigne des patients.
  4. (Arts) Celle qui s’est plus livrée à la pratique de son art qu’à la théorie.

Nom commun

praticienne \pʁa.ti.sjɛn\ féminin (pour un homme on dit : praticien)

  1. Celle qui a la connaissance et l’usage des moyens pratiques.
  2. (Médecine) (En particulier) Professionnelle de santé chargée de guérir et soigner les maladies, les pathologies, les blessures, par opposition à celles et ceux qui se consacrent à l’étude théorique des maladies et aux recherches de laboratoire.
  3. (Par extension) Toute autre pratiquante d’une profession médicale qui soigne des patients.
  4. (Arts) Celle qui s’est plus livrée à la pratique de son art qu’à la théorie.

Nom commun

praticienne \pʁa.ti.sjɛn\ féminin (pour un homme on dit : praticien)

  1. Celle qui a la connaissance et l’usage des moyens pratiques.
  2. (Médecine) (En particulier) Professionnelle de santé chargée de guérir et soigner les maladies, les pathologies, les blessures, par opposition à celles et ceux qui se consacrent à l’étude théorique des maladies et aux recherches de laboratoire.
  3. (Par extension) Toute autre pratiquante d’une profession médicale qui soigne des patients.
  4. (Arts) Celle qui s’est plus livrée à la pratique de son art qu’à la théorie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRATICIEN (pra-ti-siin) s. m.
  • 1Celui qui connaît la manière de procéder en justice. Lorsqu'on vit naître des praticiens et des jurisconsultes, les pairs et les prudhommes ne furent plus en état de juger, Montesquieu, Esp. XXVIII, 42.

    Il s'est dit de tous ceux qui s'occupaient d'affaires juridiques, procureurs, avocats, greffiers. Il y avait entre eux des distinctions extérieures qui empêchaient qu'on ne prît la femme du praticien pour celle du magistrat, La Bruyère, VII. Je l'attends à cette petite formalité, s'il l'oublie… il perd sa somme, ou il est incontestablement déchu de son droit… voilà ce que j'appelle une conscience de praticien, La Bruyère, XIV. On faisait comme ce praticien à qui on produisait une fausse obligation ; il ne s'amusa point à plaider, il produisit sur-le-champ une fausse quittance, Voltaire, Mœurs, Introduction, Des miracles.

    Le Praticien français, titre d'un ouvrage de droit. Va, je t'achèterai le Praticien françois, Racine, Plaid. II, 3. Je ne sais si praticien ne serait pas mieux de quatre syllabes ; à cet égard, les poëtes doivent être juges en leur propre cause, D'Olivet, Rem. Rac. § 11.

  • 2 Terme de sculpture. Celui qui ébauche la statue que le maître achève ensuite.
  • 3Celui qui s'est plus livré à la pratique de son art qu'à la théorie. Les plus habiles praticiens, ceux qui ont l'oreille la plus délicate et la plus fine, ne sont pas encore assez sensibles pour reconnaître la différence qu'il y a entre certains sons, Malebranche, Rech. vér. VI, I, 4. Trop instruit lui-même pour n'être pas supérieur à cette injustice si commune parmi les praticiens, qui ne manquent guère de proscrire comme inutile toute théorie qu'ils ne sont pas en état d'entendre, Condorcet, Duhamel.

    Adj. Il est plus praticien que théoricien.

  • 4 Particulièrement. Médecin ou vétérinaire qui a acquis beaucoup d'expérience dans son art. Je répondis que j'étais un jeune praticien, et que je ne travaillais encore que sous les auspices du docteur Sangrado, Lesage, Gil Bl. II, 4. Dumoulin, non pas le jurisconsulte mais le médecin, qui était aussi bon praticien que l'autre, a dit en mourant qu'il laissait deux grands médecins après lui, la diète et l'eau de rivière, Voltaire, Dict. phil. Charlatan.

    Il se dit quelquefois pour empirique, celui qui exerce la médecine sans avoir obtenu un titre de capacité.

HISTORIQUE

XIVe s. Selon les aucteurs et les praticiens [en chirurgie], H. de Mondeville, f° 101. Il est prudent, parce qu'il est praticien et operatif, Oresme, Eth. 217.

XVe s. Et s'on sent son corps empirer, Aler fault aux praticiens, Qui soient bons phisiciens, Deschamps, Notable enseign. Princes, prelas grans et moyens, Maistres de la divine escole ; Clers, conseilliers, praticiens…, Deschamps, Poésies mss. f° 433.

XVIe s. Du temps qu'on les appeloit [les gens de loi] pragmaticiens en retenant l'origine du mot, les choses alloient autrement ; mais depuis qu'on leur a retranché une syllabe de leur nom en les appellant praticiens, ils ont bien sçu se recompenser de ce retranchement sur les bourses de ceux qui n'en pouvoient mais, H. Estienne, Apol. d'Hérod. p. 242, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRATICIEN, s. m. (Jurisprud.) est celui qui est versé dans la pratique judiciaire.

Ce n’est pas seulement aux huissiers & aux procureurs que la connoissance de la pratique est nécessaire ; le style des procédures qui sont de leur ministere doit leur être familier pour les rédiger comme il faut. Les avocats & les juges doivent être également instruits des regles de la pratique, pour connoître si les actes qu’on leur présente sont dans la forme où ils doivent ; si les conclusions sont bien libellées, bien dirigées, s’il n’y a point quelque nullité dans la procédure.

On dit d’un avocat qu’il est meilleur praticien que jurisconsulte, lorsqu’il s’arrête à des subtilités de procédure plutôt qu’à discuter le fond.

Quand on parle d’un praticien simplement, on entend quelqu’un qui n’a d’autre emploi que celui de postuler dans quelque justice sous un officier public ; on comprend aussi sous ce terme les clercs des procureurs, ceux des greffiers & huissiers.

Le Praticien françois est un traité de pratique composé par M. Lange, avocat au parlement. Voyez Pratique. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « praticien »

Pratique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de pratique avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « praticien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
praticien pratisjɛ̃

Citations contenant le mot « praticien »

  • Trois expertises ont été ordonnées : la première a mis en cause la praticienne, jugeant le retard de diagnostic fatal, tandis que les deux suivantes l'ont dédouanée, pointant une malformation jamais décelée auparavant. "Je crois que je n'ai rien à me reprocher", s'est défendu le médecin.  egora.fr, Une gynécologue jugée pour la mort d'une patiente et de son bébé à deux jours du terme | egora.fr
  • Pendant de longues minutes, la praticienne va instaurer un dialogue, par pression digitale avec l’animal : , Bien-être : à Paimpol, une spécialiste du shia tsu pour animaux | La Presse d'Armor
  • La praticienne reçoit dès l’âge de six ans. Chez les petits, « j’amène la relaxation par du jeu ludique » explique-t-elle. , Seine-Maritime : Myriam a profité du confinement pour se former et devenir sophrologue | L'Éclaireur du Vimeu
  • Visionnée jusqu'à 16 millions de fois sur Facebook, diffusée par Donald Trump auprès de ses 84 millions d'abonnés sur Twitter, cette vidéo très controversée montre un groupe de médecins baptisé "America frontline's doctors" sur les marches de la Cour suprême. On y voit un médecin du Texas, le Dr Stella Immanuel, prendre la parole pour affirmer que le port du masque et le confinement sont inutiles face au virus : seule l'hydroxychloroquine, que cette praticienne aurait testé avec succès sur 350 de ses patients, serait efficace contre le Covid.  egora.fr, Humains reptiliens, sperme démoniaque et hydroxychloroquine : un médecin vanté par Trump fait polémique | egora.fr
  • La nouvelle praticienne de médecine douce visant à soigner les maladies par des manipulations des membres, des vertèbres ou du crâne a grandi à Laillé. , Près de Janzé, Manon Cormier s'installe comme ostéopathe | Le Journal de Vitré
  • L’Anglais est un praticien qui n’a pas de théories ; l’Allemand, un théoricien qui applique ses théories ; le Français, un théoricien qui ne les applique pas : c’est ce qu’on appelle chez nous avoir du bon sens. De Auguste Detoeuf
  • Un médecin est un praticien qui tient sincèrement à votre infection car il ne saurait vivre sans elle. De Serge Mirjean
  • C'était un honorable praticien qui guérissait les malades de toutes les maladies, excepté de celle dont ils mouraient. De Jules Verne / Le docteur Ox
  • Le temps de préparation et de désinfection entre deux patients fait qu’il ne peut plus prendre « cinq ou six urgences par jour », celles qui « méritent un coup de bistouri, pour soulager ». Une situation conjoncturelle délicate qui vient s’ajouter à un manque structurel de praticiens dans le département. SudOuest.fr, "Ne tirez pas sur les dentistes" : le cri d’un praticien de Dordogne sur fond de Covid-19
  • Dr Nefissa Lakhdara. Praticien attaché en intégration (PAI) provient de la loi du 24 juillet 2019. L’article 70 prévoyait un statut pour des praticiens qui voudraient passer par la procédure transitoire, et les pouraient les amener à passer par une phase de consolidation. Ils ont donc créé ce statut et un projet de décret le détaille, dont nous allons discuter demain.  What's Up Doc, "Nous ne voulons pas de cette appellation de praticien attaché en intégration" | What's Up Doc
  • Pour accéder à la téléconsultation, il est nécessaire d’avoir eu au moins une consultation physique avec le praticien dans les 12 mois précédant la téléconsultation. La consultation en ligne doit s’inscrire dans le cadre du parcours de soins coordonné du patient. Magicmaman.com, Covid-19 et téléconsultation : comment consulter un praticien pendant l'épidémie ? - Magicmaman.com
  • Deux organisations syndicales de praticiens hospitaliers, le CMH et l’INPH, avaient déjà annoncé vendredi qu’elles signeraient l’accord élaboré dans le cadre du Ségur de la santé. Une troisième organisation, le SNAM-HP, a assuré samedi qu’elle ferait de même. « C’est un bon accord, qui apporte une reconnaissance pour l’ensemble des médecins hospitaliers », a souligné auprès de l’Agence France-presse (AFP) le président du SNAM-HP, Sadek Beloucif. Le Monde.fr, Ségur de la santé : accord majoritaire des syndicats sur la rémunération des médecins hospitaliers
  • Le statut de praticien peut être un choix, car il permet un engagement à temps partiel qui laisse une disponibilité pour d’autres activités (c’est ainsi que j’ai pu accepter la responsabilité de la Mission France de Médecins du monde à Lyon et d’autres activités humanitaires) mais il peut aussi être la seule voie possible, pour des médecins étrangers par exemple. (…) La Croix, Salaires des médecins hospitaliers
  • Jeudi, veille de la clôture du Ségur de la santé, les syndicats de praticiens hospitaliers ont de nouveau rendez-vous avec Nicole Notat. D’ici là, ils espèrent faire monter la pression. Ce mardi, tous les personnels hospitaliers médicaux et paramédicaux sont appelés à une journée nationale de mobilisation. A Paris pourtant, la manifestation pourrait manquer d’unité pour faire masse. Ce n’est pas un mais deux cortèges qui devraient s’ébranler de part et d’autre de la Seine. Libération.fr, Ségur de la santé : les praticiens hospitaliers «déçus et en colère» - Libération
  • Les salaires des médecins de la fonction publique hospitalière sont réputés moins avantageux que dans les établissements privés. Une différence qui, selon les intéressés, mine l’attractivité de l’hôpital public, où 30 % des postes de praticiens sont vacants. La Croix, Ségur de la santé : les médecins de l’hôpital sont-ils mal payés ?
  • Dans ce document intitulé « Document de travail préparatoire sur les personnels médicaux », le ministère de la santé propose dans un premier temps de mieux reconnaitre l’engagement dans le service public hospitalier en augmentant de 22% la prime de service public exclusif pour la porter à 600 euros à destination des praticiens ayant moins de 15 années de service public exclusif, et à 900 euros (soit une augmentation de 28%) pour ceux ayant plus 15 années de service public exclusif. « Une première tranche de la revalorisation de l’IESPE sera mise en œuvre en 2021 », ajoute le ministère de la Santé. La deuxième mesure actée dans ce document est la réévaluation des grilles de rémunération des praticiens hospitaliers. « La rémunération des praticiens hospitaliers constitue aujourd’hui un frein au recrutement en début de carrière et les perspectives d’évolution au sein de la grille de rémunération ne sont pas propices à une fidélisation de ces personnels », édicte le ministère de la Santé. Et d’ajouter : « les parties prenantes souhaitent engager la révision des grilles de rémunération des praticiens hospitaliers à compter du 1er janvier 2021 ». Le ministère de la santé complète en ajoutant que les grilles sont réévaluées avec la suppression des trois premiers échelons de la grille. Il est aussi proposé la revalorisation des gardes, mais uniquement les week-ends et les jours fériés, de +20%. L’indemnité de temps de travail additionnel (TTA) serait aussi valorisé de 20%, pour mieux rémunérer les astreintes « générant des déplacements sur site ». Ces premières mesures constituent les principales mesures de revalorisations salariales proposées. What's Up Doc, Le détail du plan de revalorisation des salaires des médecins hospitaliers | What's Up Doc
  • Informez-vous sur la formation du thérapeute. Certaines font l’objet de diplômes universitaires (DU) ou inter universitaires (DIU). Pour les autres, c’est un peu plus difficile de s’y retrouver, mais si la formation comprend un nombre conséquent d’heures et que votre interlocuteur est à l’aise pour en parler, vous êtes sur la bonne voie. L’appartenance à une instance, une fédération ou un syndicat rassure aussi quant à la déontologie du praticien. Certains sites comme www.medoucine.com ou www.pungao.fr proposent des prises de rendez-vous en ligne avec des thérapeutes dont ils ont vérifié les formations et références. NotreTemps.com, Médecines douces: trouver le bon praticien
  • Parmi les points sur lesquels Jeunes Médecins ne démord pas, la suppression des 4 premiers échelons avec un début de carrière équivalent au 5ème échelon actuel soit 4 607,41 euros brut mensuel. Autre point sur lequel le syndicat ne pliera pas, c’est le montant de l’indemnité d’engagement de service public, demandé à 1200 euros brut mensuel. Sur le plan financier toujours, on retrouve le souhait d’une revalorisation des gardes, pour tous les praticiens, qu’ils soient contractuels ou titulaires, à 466.43 euros net, soit au même niveau que les gardes des hospitalo-universitaires. Jeunes médecins défend aussi la création d’un forfait à 50 euros net par astreinte.  What's Up Doc, Ségur de la Santé: le syndicat Jeunes Médecins rappelle ses revendications | What's Up Doc
  • Le protocole d'accord devrait être transmis aux syndicats aujourd'hui pour une signature d'ici lundi. Après l'échec d'une précédente réunion de négociations mercredi, le Gouvernement a proposé jeudi aux syndicats de praticiens hospitaliers de porter à 450 millions d'euros l'enveloppe pour revaloriser les fins de carrières et la prime d'engagement de service public exclusif, selon deux sources syndicales. egora.fr, 1000€ de prime service public, 7000€ annuels en plus en fin de carrière : ce que le Gouvernement propose aux médecins hospitaliers | egora.fr
  • Si les paramédicaux sont arrivés à un accord, comprenant une augmentation de 180 euros et 15 000 embauches, les syndicats de praticiens hospitaliers sont partis hier soir autour des 21h30 sans avoir signé le moindre accord. « On nous a d’abord demandé de venir à 16h00 puis 17h00 et l’on est finalement monté à 17h30 », se désole Jacques Trévidic, président de l’intersyndicale Action praticien hôpital (APH). « Nous avions proposé un plan de revalorisation de 680 millions d’euros, mais Olivier Véran a préféré rompre les négociations », poursuit-il. What's Up Doc, Ségur de la santé : les médecins repartent les poches vides | What's Up Doc
  • La concertation sur la revalorisation des salaires des praticiens hospitaliers vient de se terminer, mais rien n’a été signé. Comme nous l’annoncions ce matin, le gouvernement a ajouté 100 millions d’euros à la première enveloppe déjà proposée de 300 millions d’euros. Cette rallonge devrait servir à augmenter le montant de l’’indemnité de service public exclusif à 1070 euros, et ce dès la période probatoire des jeunes médecins. Si bien que, en cumulant indemnité de service public exclusif et premier salaire à 4411 euros, un jeune médecin hospitaliers pourrait percevoir un salaire brut de 4500 euros environ, soit un salaire net entre 4500 et 4700 euros. Les syndicats de praticiens hospitaliers avaient réclamé un salaire net en début de carrière à 5000 euros nets. « Nous ne sommes pas très loin, finalement, de nos exigences, mais il nous manque encore quelque chose », nous confie un syndicaliste présent. Quoi qu’il en soit, les syndicats de praticiens hospitaliers n’ont pas signé, pas plus que les syndicats des personnels non médicaux. Résultat, la synthèse du Ségur de la santé, prévue demain, a été annulée. Olivier Véran escompte encore une signature pour sortir la tête haute de ce premier acte de la reconstruction de l’hôpital public. Mais on est encore loin du compte, nous confie, un syndicaliste… What's Up Doc, Ségur de la santé : 4700 euros nets pour les jeunes médecins | What's Up Doc
  • Ce soin ancestral aurait pu rester un secret bien gardé. Aujourd’hui, après s’être transmis d’initié(e)s en initié(e)s, et grâce au travail de synthèse de Mantak Chia, l’un des maîtres en la matière qui forme à travers le monde quantité de praticien•ne•s, nous l’avons à portée de main. Alors, le Chi Nei Tsang, comment ça marche ? Marie Claire, Le soin Chi Nei Tsang, le massage du ventre et de l'esprit - Marie Claire
  • Deux organisations syndicales de praticiens hospitaliers, le CMH et l’INPH, avaient déjà annoncé vendredi qu’elles signeraient l’accord élaboré dans le cadre du Ségur de la santé. Une troisième organisation, le Snam-HP, a assuré ce samedi qu’elle ferait de même. L'Obs, Ségur de la santé : accord majoritaire obtenu sur les rémunérations des médecins hospitaliers
  • « Depuis douze ans, en tant que graphopédagogue, je travaille avec des enfants pour rééduquer leurs gestes d’écriture, explique Célia Cheynel, porteuse du projet La Cabane. Ces enfants, qui ont fait des AVC, sont autistes ou handicapés, etc. ont des prises en charge médicales multiples. Je passais beaucoup de temps à me mettre en relation avec les autres praticiens pour échanger sur nos petits patients. Je me disais qu’un lieu unique avec des praticiens divers simplifierait le suivi médical et permettrait aux parents de se poser dans un lieu, de terminer un travail professionnel, de se relaxer ou de s’occuper des frères et sœurs (travail scolaire, jeux,…). Nous avons pensé ce lieu comme une véritable maison avec une cuisine, un salon, une salle de jeux… » Le Telegramme, Santé à Rennes : 25 praticiens pour enfants s’installent dans une « Cabane » - Rennes - Le Télégramme
  • Le dernier round de négociations au sujet de la revalorisation des salaires des médecins hospitaliers a lieu aujourd'hui. Si l'on en croit l'Isni qui participe aux négociations, Olivier Véran ministre de la Santé a proposé 100 millions d'euros de plus à l'enveloppe de 300 millions d'euros proposés la semaine dernière pour revaloriser les salaires des praticiens hospitaliers. What's Up Doc, Olivier Véran propose 100 millions d'euros de plus pour les salaires des médecins hospitaliers | What's Up Doc
  • « Un pédiatre à l'écoute », commente un patient sur Internet. « Un pédiatre exceptionnel », dit un autre. « Pédiatre excellent ! » salue un troisième. Installé à Bourges et à Vierzon (Cher), ce praticien de 65 ans promettait il y a quelques années dans la presse locale « la pédiatrie du futur ». Pour la justice, le médecin est surtout suspecté d'escroquerie à la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). Il a été mis en examen mercredi pour « escroquerie aggravée », a-t-on appris auprès de Joël Garrigue, le procureur de la République de Bourges. Le pédiatre est ainsi suspecté d'avoir détourné près de 1,2 million d'euros d'argent public en abusant des cartes vitales de ses patients. Des faits qui auraient été commis durant plusieurs années. leparisien.fr, Un pédiatre du Cher soupçonné d’avoir détourné plus d’un million d’euros à la Sécu - Le Parisien
  • La situation est tellement explosive que les instances ordinales ont annoncé, à mots à peine couverts, poursuivre les deux praticiens. Caducee.net, Le professeur RAOULT et le professeur PERRONNE sont-ils médecins ou universitaires ?
  • Particularité des deux établissements : tant au Havre qu’à Fécamp, les actionnaires sont des praticiens libéraux en exercice ou à la retraite. www.paris-normandie.fr, La clinique de Fécamp se marie avec celle des Ormeaux au Havre, pour attirer les jeunes praticiens
  • Pierre Rumeau, intersyndicale nationale des praticiens hospitaliers France 3 Occitanie, Ségur de la santé : pour un médecin de l’hôpital de Toulouse "300 millions d’euros c’est un manque de respect"
  • Deux médecins soupçonnés d’avoir aidé Yuri Hayashi à mourir ont été arrêtés. La police a révélé que les praticiens avaient reçu de l’argent peu avant son décès. Le Monde.fr, L’euthanasie d’une malade incurable relance un débat national au Japon
  • Le praticien pourra alors signaler les faits au procureur. Car sur cette question, l'ordre des médecins a été entendu : il n'y aura aucune obligation. En outre, le praticien devra, à chaque fois, « s'efforcer d'obtenir l'accord de la victime ». S'il n'y parvient pas, il devra alors « l'informer » du signalement fait au procureur. leparisien.fr, Violences faites aux femmes : que va changer la levée du secret médical ? - Le Parisien
  • Pour autant, rien ne pourra remplacer le contact physique avec le praticien, qui reste primordial. En effet, tout le monde ne peut pas téléconsulter, cette manière de faire reste réservée aux patients déjà connus, qui se sont rendus au moins une première fois chez leur médecin. «C'est un outil en plus auquel nous réfléchissons de plus en plus pour l'après Covid», admet le spécialiste. L'essentiel, La téléconsultation, l'«arme nouvelle» des soignants
  • La Suisse n’expulse que 58% des étrangers commettant des délits passibles d’expulsion. Cette statistique a beaucoup agité le monde politique, l’UDC se déclarant «scandalisée» par tant de mansuétude. En réalité, tout porte à croire qu’il s’agisse d’une tempête dans un verre d’eau. D’une part, en raison de diverses erreurs dans le relevé des statistiques, ce taux devrait être plus élevé. D’autre part, une analyse plus poussée des données montre que la justice est tout sauf clémente envers les délinquants les plus dangereux. Ainsi, le risque d’être expulsé est neuf fois plus élevé pour les infractions passibles d’une peine maximale de 5 ans que pour les délits mois graves où cette peine n’atteint que 3 ans. En tant que praticien, le procureur général du canton de Neuchâtel Pierre Aubert témoigne de son expérience. Le Temps, Pierre Aubert: «Non, la justice ne protège pas les criminels dangereux» - Le Temps
  • Reconnus dans les domaines de la finance et du droit, les conférenciers, tant praticiens (Nadège Grennepois du cabinet Deloitte, Arthur Sauzé consultant legaltech et avocat youtubeur) qu’universitaires (Mai Ishikawa de l’université de Waseda à Tokyo, Anastasia Sotiropoulou, Denisa Banulescu-Radu et Sandie Lacroix-de Sousa de l’université d’Orléans) ont clairement présenté les enjeux des outils techniques déjà largement utilisés par les ingénieurs patrimoniaux : Intelligence artificielle, Blockchain, Cryptomonnaies, Machine Learning. Magcentre, Retro: Ethique 2.0 à Orléans, quand les valeurs rencontrent la transformation numérique. | Magcentre
  • Aussi mobilisés que les autres soignants face au coronavirus, les praticiens à diplôme hors Union européenne (« padhue ») manifestent ce mardi 30 juin. Ils demandent la fin de leur statut précaire et l’amélioration de leurs salaires, très inférieurs à ceux des médecins français. La Croix, Épidémie de Covid-19 : les médecins étrangers réclament l’égalité
  • Mme T. raconte avoir eu des symptômes sévères deux semaines avant son départ. Toute sa famille a été testée positive au Covid-19. Ce retour utilitaire a logiquement agacé les praticiens de Robert Ballanger, comme Alexandre Avenel, l’un des médecins-chefs du service : « Le serment d'Hippocrate nous oblige à rester neutres ; mais on est aussi des humains et des citoyens, donc on fait la remarque». Marianne, Hôpitaux : en Ile-de-France et à Marseille, la majorité des admis pour Covid sont des voyageurs de l'étranger
  • Sur le papier, l’incident paraît modeste au regard de la taille de Doctolib : la plateforme est en effet utilisée par 38 millions de Françaises et de Français, et seuls 6 158 rendez-vous sont évoqués. Mais dans le détail, l’incident n’est pas anodin : il implique des informations personnelles (nom, prénom, sexe, numéro de téléphone et adresse mail du patient), mais aussi des éléments administratifs (date et nom du praticien). Numerama, Doctolib : vos données personnelles ont pu être consultées frauduleusement
  • Le pharmacien précise que ces tests TROD, classés conformes par les autorités sanitaires, doivent être réalisés uniquement dans les officines et ne peuvent être emportés à domicile. Car le praticien met en garde contre la circulation de faux tests Covid vendus sur internet. nrpyrenees.fr, La Covid-19 se teste en pharmacie - nrpyrenees.fr
  • Le docteur Abdelhafid Kaidi, praticien spécialiste des maladies infectieuses à l’établissement public hospitalier (EPH) de Boufarik, estime qu’il est un peu trop tôt pour pouvoir cerner le problème des séquelles liées à la Covid-19, rappelant que les autorités sanitaires sont encore en train de la gérer. «Nous ne sommes qu’à quatre mois de l’évolution de la pandémie, le volet des séquelles liées à la Covid-19 est un travail qui se fera ensuite de manière plus scientifique avec des études statistiques, même si les dernières publications à travers le monde, dans ce sens, concordent avec ce que nous constatons sur le terrain», relève-t-il. Affirmant que les séquelles varient en fonction de l’intensité de la forme clinique, il révèle que plusieurs patients, notamment les sujets âgés présentant des comorbidités avec des tableaux assez gravissimes et ayant nécessité une prise en charge en milieu intensif, ont présenté une détresse respiratoire, suite à l’atteinte pulmonaire causée par le virus. «Dans ce cas, l’organisme devient incapable d’absorber cet oxygène vu la lésion pulmonaire et de pouvoir le diffuser vers les vaisseaux sanguins au niveau des différents organes, à savoir le cerveau, le cœur et le rein qui peuvent être lésés», souligne-t-il. Le spectre de l’insuffisance respiratoire «Parmi les séquelles retrouvées chez ces patients, on peut citer des problèmes d’insuffisances respiratoires qui peuvent s’installer progressivement en rapport avec la fibrose pulmonaire», prévient-il. Selon le Dr Kaidi, ces sujets qui font des insuffisances respiratoires chroniques par la suite nécessitent rapidement une respiration artérielle à travers une oxygénation, même à domicile. Le spécialiste évoquera le cas des malades qui arrivent à récupérer cette fonction respiratoire avec une fibrose pulmonaire qui peut évoluer avec le temps, induisant une insuffisance respiratoire nécessitant par la suite une assistance respiratoire. En dehors des problèmes respiratoires, il citera aussi les atteintes de certains organes nobles affectés par cette «dessaturation» en oxygène. «Nous avons observé des cas de myocardite, c'est-à-dire une inflammation du muscle cardiaque, ou encore des troubles du rythme cardiaque», ajoute-t-il. Ces malades vont nécessiter des consultations spécifiques en cardiologie et un suivi à long terme.  Pour le Dr Kaidi, d’autres séquelles sont également observées chez des malades qui étaient en soins intensifs. Il s’agit des manifestations rénales nécessitant un suivi rigoureux pour éviter d’évoluer vers une insuffisance rénale chronique. Il fera part de l’existence de manifestations neurologiques en relation avec l’atteinte du système nerveux cérébral allant jusqu’à un accident vasculaire cérébral (AVC). «La catégorie de malades en soins intensifs peuvent avoir de sérieux problèmes de santé nécessitant un suivi et un traitement pour éviter que la situation ne s’aggrave davantage», indique le spécialiste. Dans le cas des formes bénignes de la maladie, le praticien indique que les patients se plaindront de douleurs aux articulations ou de douleurs musculaires, une asthénie notamment. «Un signe qu’on voit fréquemment chez nos patients qui présentent une fatigue au moindre effort. Ils risquent également de développer des palpitations transitoires qui peuvent perdurer dans le temps», affirme le médecin, insistant sur l’absence d’un protocole thérapeutique bien précis pour assurer la prise en charge de cette catégorie de malades qui peuvent présenter une anorexie à cause du coronavirus. Le Pr Djenouhat craint la fibrose pulmonaire Le professeur en immunologie, Kamel Djenouhat, chef de service à l’hôpital de Rouiba, évoquera, quant à lui, la fibrose pulmonaire qui reste le plus grand risque que peuvent encourir les personnes atteintes par la Covid-19. «Nous sommes actuellement dans la phase du «wait and see» et de ce que peuvent nous révéler les consultations post-covid», indique-t-il. Le président de la Société algérienne d’immunologie fait savoir que l’hôpital de Rouiba a déjà commencé à effectuer des consultations post-covid, et parmi les séquelles de cette maladie, certains patients n’ont pas encore récupéré l’odorat et le goût trois mois après l’infection. «Nous avons enregistré des complications pulmonaires chez certains malades. D’autres signes de la maladie persistent chez certains patients après la période de convalescence», précise-t-il, ajoutant que «la fatigue intense constitue l’un des signes qui persistent après la guérison, d’où l’importance de prendre en charge les symptômes liés à la Covid-19».     Kamélia Hadjib   , Le Docteur Kaïdi, spécialiste en maladies infectieuses : «Les malades en soins intensifs risquent de développer de sérieux problèmes»
  • "Au regard des premières constatations, c’est possible qu’il joue. Après, est-ce que c’est bien ? C’est une autre question" indique un praticien du sport au Parisien du jour. Un médecin d'un club de Ligue 1 explique de son côté dans L'Équipe : "Le cerveau commande la cicatrisation. S’il y a de l’espoir, il y a plus de chances de cicatrisation." Paristeam, "Pas d’intérêt d’avoir Mbappé remplaçant avec un ligament touché" - Interviews - Paris PSG
  • “Les réseaux de collaboration sont indispensables en 2020”, explique le Dr. Giovanni Briganti, médecin et expert en intelligence artificielle dans le domaine de la santé à l’ULB. Le patient devient “protagoniste de sa propre santé” et le corps médical a accès aux données plus facilement. “Ces plateformes sont essentielles pour les médecins, ajoute le Dr. Briganti. Si nous prenons l’exemple d’un individu inconscient, le système permet au praticien de connaître les antécédents du malade sans devoir lui parler.” LaLibre.be, Coronavirus: les réseaux de santé numériques, ressource "essentielle" souvent méconnue des Belges - La Libre
  • Morad Amrouche, docteur en Sciences de l’éducation et formateur en enseignement général à l’EPIDE, présentera en sa qualité de praticien-chercheur, lors de colloques internationaux en éducation, des travaux de recherche en lien avec la pédagogie de la médiation. Un de ses axes d’études est « la médiation pédagogique par l’environnement ». Il développera les bienfaits pédagogiques des effets du cadre champêtre et historique du château de Montry dans la formation intellectuelle et citoyenne des jeunes épidiens. Son intervention se fera en début des visites guidées du site. Nécessité de s’inscrire sur une des quatre visites guidées du week-end. 4 groupes de visite limités à 50 visiteurs chacun. S’inscrire à la visite guidée pour assister à cette présentation. Masque à prévoir. Point de rendez-vous sur le parking de l’EPIDE. En début de visite, un universitaire en Sciences de l’éducation présentera les bienfaits éducatifs de la médiation pédagogique par le cadre champêtre et historique dans la formation des jeunes adultes Unidivers, Présentation « Éducation et Patrimoine » à l’EPIDE de Montry Château de la Haute Maison de Montry – Centre EPIDE Montry samedi 19 septembre 2020
  • Cela fait des années que le torchon brûle au service gynécologie de l'hôpital de Périgueux. Sami Haddad affirme avoir déposé plainte en janvier 2019 pour harcèlement moral à l'encontre du chef de service. Le docteur Sami Haddad conteste l'ensemble des faits qui lui sont reprochés. Le praticien dénonce "une cabale" contre ses pratiques professionnelles. "Raisons infondées et calomnieuses" écrit le patricien dans un post sur facebook.  Le Docteur Haddad y affirme que cette sanction est le résultat "d'une opposition totale à ses prises de position, en particulier celles sur l'IVG et les violences faites aux femmes". France Bleu, Dordogne : Un gynécologue du centre hospitalier de Périgueux suspendu de ses fonctions
  • Le Parisien, de son côté, estime que Mbappé pourrait jouer. « c’est possible qu’il joue », avance un praticien du sport. « Après, est-ce que c’est bien ? C’est une autre question ». Mbappé doit de toute façon observer au moins 15 jours de repos avant une reprise intensive. VIPSG, Mbappé : nouveaux examens pour sa cheville gonflée - VIPSG
  • Sera-ce le dernier concours de praticien hospitalier ? Avant qu’elle ne quitte l’avenue Duquesne pour conquérir la mairie de Paris, Agnès Buzyn avait promis qu’elle supprimerait le concours de PH et remodèlerait le statut de praticien hospitalier. Seulement voilà : le covid est passé par là et les négociations sur le nouveau statut de praticien hospitalier sont restées au point mort. Quoi qu’il en soit, en attendant que les négos reprennent, les pouvoirs publics viennent de publier dans Le Journal officiel du 30 mai, l’arrêté du 29 mai portant ouverture du concours national de praticien des établissements publics de santé. L’inscription au concours se déroulera cette année entre le 1er juin et le 15 juillet. Les auditions se dérouleront au cours du premier trimestre 2021. What's Up Doc, Praticiens hospitaliers : le concours est ouvert !! | What's Up Doc
  • Il avoue ne pas trop comprendre le débat autour de ce que tout le monde appelle le « protocole Raoult ». « C’est ça ou rien, de toute façon. L’autre traitement ne marche pas dans tout ce qui est viral puisqu’on donne de l’antibiothérapie banale et pas un antiviral », insiste au bout du fil ce praticien hospitalier lorrain. Il préfère garder l’anonymat tant les réactions autour du sujet sont vives et passionnées. , Coronavirus | Chloroquine : le bilan très positif d’un praticien lorrain
  • La pandémie de Covid-19 est la parfaire illustration de ce qui précède. En Algérie, des dizaines de praticiens, de gens sur le terrain, tirent la sonnette d’alarme et affirment que la situation est très grave. Faut-il s’en étonner quand on sait que les mille milliards de recettes pétrolières et gazières empochées en moins de vingt ans n’auront guère servi à réhabiliter un secteur hospitalier en jachère depuis les années 1980 ? Pour nos dirigeants et ceux qui les servent, tout va bien ou presque. S’il y a des problèmes, c’est parce que la population n’est pas sérieuse et qu’elle ne respecte pas les mesures de distanciation physique (préférons cette expression à celle de distanciation sociale) et les gestes barrière. LaLibre.be, Autoritarisme, incompétence et mensonges d’État - La Libre
  • Faiblesses s3xu3elles – Ce marabout tradi-praticien détient la solution : “kou beugu seuy 25mn…” (Vidéo) , Faiblesses s3xu3elles - Ce marabout tradi-praticien détient la solution : "kou beugu seuy 25mn..." (Vidéo) | Senescoop.net
  • Bien connu dans le secteur, le docteur Bruno Labat, praticien à la clinique de Vire a trouvé la mort brutalement le lundi 9 mars. tendanceouest.com, Vire. Praticien à la clinique, le docteur Bruno Labat perd la vie brutalement
  • Ils sont entre 4 000 et 5 000 en France, majoritairement originaires du Maghreb, et surtout répartis dans les établissements publics. Ce sont ces internes ou praticiens dits associés, qui enchaînent les gardes la nuit et le week-end, font tourner les urgences mais aussi les services de réanimation, de radiologie ou de psychiatrie. Bref, des rouages essentiels dans le système de soins français. Le Monde.fr, Coronavirus : les praticiens étrangers « font le boulot dont les médecins français ne veulent pas »
  • Au bloc, tout est prêt, le praticien hospitalier Sara Laurencin l’attend, entourée de l’équipe médicale pour cette opération pas ordinaire. Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, Quand l’hypnose apaise la prise en charge à l’hôpital - Actusoins actualité infirmière
  • Je cite un extrait de l'article : " ...Il faut faire aussi en sorte que l’on puisse attirer d’autres personnes, d’autres praticiens au sein de notre hôpital... " Des médecins cubains au CHAR il y en a eu il y a plusieurs années en cardiologie. Vlan! Mars 2017... ils sont repartis avec une belle opinion de la Guyane. Et là ce sera une bonne partie de la réserve sanitaire Covid19 qui va repartir avec un excellent souvenir des cacas nerveux de David ou Olivier. Sincèrement monsieur Alexandre ou monsieur Serville, vous pensez que ce genre de gesticulations simiesques va attirer des médecins? Mais vous ne faites que les faire fuir. Des chirurgiens et dentistes, des ophtalmos, etc. repartent écoeurés parce qu'ils se font cambrioler ou insulter. Il faut vous occuper de vos administrés en ne pensant pas constamment à vous faire réélire et beaucoup de guyanais ne sont plus dupes de vos grandes phrases. Le gouvernement vous attend sur ce point j'en suis sûr. Sinon ce ne sera que notre argent que vous dilapiderez une fois de plus. France-Guyane, Le projet de CHU relancé avec l'objectif d'avoir un outil adapté au territoire - Journal France-Guyane - Toute l'actualité de la Guyane en ligne - FranceGuyane.fr
  • Comme nous vous l’annoncions dès le 8 juin dernier, une réunion du conseil supérieur des professions médicales (CSPM) s’est tenue en milieu de semaine, ce mercredi. Il devait examiner en toute urgence des décrets et arrêtés de revalorisation des début de carrière médicale. C’est qu’il y a le feu au lac : en effet, tel que nous l’ont exposé des syndicalistes présents au CSPM, il fallait de toute urgence examiner ces textes, pour que les praticiens hospitaliers actuellement recrutés dans le cadre du tour de recrutement du printemps 2020 organisés par le centre national de gestion, puisse bénéficier de cette revalorisation salariale. Pour rappel, le principe de cette revalorisation, qui n’est rien d’autre que la fusion des quatre premiers échelons de la grille indiciaire des praticiens hospitaliers, avait été acté à la fin de l’année 2019, dans le cadre des mesures d’urgence annoncées par Agnès Buzyn le 20 novembre. En janvier dernier, la DGOS assurait que ces décrets allaient être publiés « sous peu ». « De fait, en 2020, à l’issue de cette négociation qui ne devrait pas excéder le premier semestre, les jeunes médecins, dès l’obtention de leur diplôme, pourront prétendre à un statut de PH échelon 4 », écrivions nous en janvier dernier. « Actuellement, les médecins fraichement diplômés doivent d’abord s’engager dans un statut contractuel, durant une période pouvant aller jusqu’à 24 mois, avant la titularisation à l’échelon 3 ou 4. La réforme telle qu’elle est envisagée supprimera cette période contractuelle, pour lui offrir d’emblée un statut de PH titularisé, informe la DGOS », ajoutions-nous. Cette mesure avait été décriée à l’époque par Avenir Hospitalier, pour qui cette réforme ne fait qu’acter « la reprise systématique d’ancienneté des années d’assistanat ou de clinicat ». Depuis, les décrets et arrêtés instituant la fusion de ces 4 premiers échelons avaient été oubliés, ou mis de côté dans l’attente de la sortie de l’épidémie de Covid19. En mai dernier, néanmoins, le syndicat Jeunes Médecins rappelait le ministère de la Santé à ses responsabilités : « Le 20 novembre 2019, Agnès Buzyn annonçait un « plan d’urgence » pour l’hôpital public notamment concernant l’attractivité des débuts de carrières des praticiens hospitaliers. Parmi celles-ci, il était question de la fusion des 4 premiers échelons et du versement de certaines primes dès la période probatoire […]  il ne semble pas justifié que les nouveaux praticien-ne-s hospitaliers qui devraient prendre leur poste à compter de juillet 2020 ne bénéficient pas de ces engagements. » La réunion du CSPM qui s’est tenue ce mercredi devrait faire en sorte que les texte de loi et réglementaires qui régissent la fusion de ces 4 premiers échelons soient publiés en août prochain. Ils ont pour le moment été présentés au syndicat, mais ne seront voté que le 2 juillet prochain, pour une publication courant août.  What's Up Doc, Jeunes médecins hospitaliers : un premier échelon à plus de 52 000 euros l’année | What's Up Doc
  • Les mesures de confinement obligatoires en France empêchent certains praticiens, qui ne peuvent pas recourir à la téléconsultation, d'exercer leur métier. Pourtant Doctolib refuse de baisser le prix de leur abonnement mensuel à la plateforme, de plus de cent euros par mois. Ils ont la possibilité de le supprimer provisoirement, mais ce n’est pas sans contrainte. Numerama, Coronavirus : Doctolib continue de faire payer des praticiens qui ne peuvent plus consulter
  • Mais le petit Kamini Zantoko, qui a subi racisme et discrimination, a su s’en relever. Après une enfance à Marly-Gomont il quitte sa petite ville de l’Aisne pour tenter une école de médecine afin de suivre la voie de son père et devenir praticien. S’il échoue et se dirige finalement vers une carrière d’infirmier, c’est pendant ses premières années qu’il commence à écrire le titre Marly-Gomont. Une chanson envoyée à de nombreux labels de musique, qui ne se montrent malheureusement pas intéressés. Cette dernière s’offrira malgré tout un énorme buzz grâce au bouche-à-oreille. Après le succès de ce titre (puis d’autres, comme “J’suis blanc”, qui ne rencontreront pas le même buzz) et la sortie de Bienvenue à Marly-Gomont, Kamini se fait beaucoup plus discret. Mais il n’a pas chômé pour autant. AlloCiné, Bienvenue à Marly-Gomont sur TF1 : que devient Kamini, rappeur à l'origine du film ? - Actus Ciné - AlloCiné
  • Les syndicats de praticiens hospitaliers commencent par prendre conscience de l’impact de la réforme de la retraite universelle sur leurs futurs revenus. Les 8 et 30 janvier derniers, le SNPHARE et son intersyndicale Action praticien hôpital ont été reçus au ministère du Travail « pour des réunions d’information sur l’évolution du régime de retraites des praticiens hospitaliers dans le cadre de la réforme en cours ». What's Up Doc, Praticiens hospitaliers : une retraite amputée de 30% ! | What's Up Doc
  • Entre janvier et avril, la DGOS va entamer des négociations avec les organisations syndicales de praticiens hospitaliers, la Fédération hospitalière de France (FHF) et les conférences hospitalières, sur le renforcement du statut du PH. Selon la Direction générale de l’organisation des soins (DGOS), qui organisait ce matin une conférence de presse sur le déploiement des mesures « Ma santé 2022 » , cette négociation devrait se déployer selon quatre thématiques : What's Up Doc, Fusion des 4 premiers échelons, prime pour les chefs de service… La DGOS va bichonner les PH en 2020 | What's Up Doc
  • Il est précisé que les médecins retraités sans activité n’y sont autorisés “qu'en cas d'impossibilité pour un médecin en activité d'établir un tel certificat dans un délai raisonnable”. Pour ceux qui souhaitent pouvoir pratiquer un tel acte, il faut en faire la demande auprès du conseil départemental de l’Ordre des médecins du lieu de résidence et le praticien doit être inscrit au tableau de l’Ordre.   egora.fr, Les internes, médecins retraités et praticiens diplômés hors de l’UE autorisés à établir des certificats de décès | egora.fr
  • L'hôpital public a besoin d'un choc structurel, et non pas d'une énième réforme de circonstance. Nous souhaitons donc contribuer à cette réflexion collective en mettant à disposition les enseignements issus notamment de nos parcours hospitalo-universitaires (pharmacien des hôpitaux, praticien hospitalier), de notre expérience professionnelle hospitalière, de notre formation de juriste en droit de la santé (5 années d'études dans les facultés de droit). Notre réflexion se fonde sur une expérience acquise sur le terrain durant plus de vingt ans. Malgré cette longue période d'observation, notre constat ne prétend à aucune généralisation. Mais nous ne pensons pas beaucoup nous tromper en disant que cet état des lieux et les propositions subséquentes qui seront formulées dans la présente harangue pourraient être partagés par plusieurs personnes exerçant, ou ayant exercé, dans le milieu hospitalier. Notre retour d'expérience livre des faits crus ; des faits relevés notamment par des corps d'inspection, en tout premier lieu. Les faits sont têtus. Le Point, TRIBUNE. 23 propositions nouvelles et indépendantes pour l'hôpital public de demain - Le Point
  • Cela se traduit par la substitution “au recrutement direct de gré à gré par les établissements de santé des praticiens lauréats des épreuves annuelles de vérification des connaissances un dispositif d’affectation ministérielle subordonnée à un rang de classement”.   egora.fr, Praticiens à diplôme hors UE : Ce qui va changer dans leur recrutement | egora.fr
  • “Attention à la déception” au Ségur de la Santé, prévenait déjà il y a quelques jours les organisations syndicales de praticiens hospitaliers et hospitalo-universitaires Action Praticiens Hôpital (APH), l’Intersyndicat National des Praticiens Hospitaliers (INPH) et Jeunes Médecins (JM). Dans un communiqué, ces dernières s’alarmaient de “demi-mesures” qui seraient prises lors des négociations qui ont débuté le 16 juin avec le ministère de la Santé.   egora.fr, Les praticiens hospitaliers claquent la porte du Ségur et demandent des mesures concrètes de revalorisation des salaires  | egora.fr
  • Faute de revalorisations salariales concrètes, les praticiens hospitaliers ont claqué la porte du Ségur de la santé. En espérant que ce coup d'éclat ramène le ministère à la raison, ils exposent au grand jour leurs attentes : dès juillet, +1 000 € sur l'engagement de service public exclusif ; en septembre, +30% de rattrapage des grilles.D'un même geste, les intersyndicales de praticiens hospitaliers* ont décidé le 23juin de claquer la porte des négociations statutaires menées dans le cadre du… , Les discussions salariales se tendent avec les praticiens sur des hausses dès l'été • HOSPIMEDIA
  • Un médecin anesthésiste de l'hôpital de Jonzac, en Charente-Maritime a été suspendu après une condamnation pour détention d'images pédophiles. Il s'agit du deuxième cas dans cet établissement, alors que le procès du chirurgien Joël Le Scouarnec pour viols et atteintes sexuelles débute le 13 mars prochain. L'hôpital de Jonzac suspend un second praticien. Orange Actualités, Pédophilie : un second praticien suspendu à l'hôpital de Jonzac
  • Depuis cette première plainte, les gendarmes ont contacté plus de 150 patientes du praticien. 18, ont déposé plainte pour agression sexuelle, dont une mineure de 13 ans. Les patientes ont toutes été soumises à des palpations mammaires alors qu'elles consultaient pour des infections bénignes. egora.fr, Un généraliste poursuivi pour agressions sexuelles sur des patientes de 13 à 90 ans | egora.fr
  • S’agissant du protocole thérapeutique adopté par l’Algérie, à l’instar d’autres pays pour réduire la sévérité de l’affection, la réplication du virus et l’effet de contamination, jugé "pas dangereux si les précautions d’usage des molécules utilisées sont respectées", le praticien spécialiste a mis en garde contre "l’automédication à laquelle recourent bon nombre de citoyens. , Constantine/Covid-19 : "Ruse" du virus, nosophobie et automédication
  • A-t-il parlé trop vite ? S'est-il exprimé trop fort ? Presque deux mois plus tard, le praticien de 54 ans revient sur le retentissement provoqué par ses déclarations et affirme « ne rien regretter » pour autant. leparisien.fr, Covid-19 : la colère d’un médecin, conspué par ses pairs pour avoir partagé son «protocole» - Le Parisien
  • Depuis le début du confinement, les actes de malveillance se sont multipliés à l'égard des médecins de l'urgence dans Bordeaux et sa métropole. Même les plaques de leur véhicule sont volées. L'association appelle au respect de ses praticiens. France 3 Nouvelle-Aquitaine, Incivilités : SOS Médecins Bordeaux appelle au respect de ses praticiens durant le confinement
  • La praticienne alerte sur la situation de l’hôpital de Azazga, dans la wilaya de Tizi Ouzou, et avertit qu’à la veille de l’Aïd, les choses peuvent se compliquer. Elle indique : “Au rythme où on va, nous allons finir par fermer boutique. Plus de soignants et plus d’espace pour contenir les patients atteints du Covid-19 et qui nécessitent une assistance. Alors que certains pensent à l’Aïd et font des centaines de kilomètres pour l’occasion, nous suffoquons et tremblons aux conséquences de cette fête religieuse” Observ'Algérie, Kabylie : Le cri de détresse d'une femme médecin de l’hôpital de Azazga
  • Pour s'assurer que les personnes âgées soient admises en CHSLD, on a créé une zone tampon. Ce sont des infirmières praticiennes spécialisées qui s'en occupent.  Le Journal de Montréal, Les «super-infirmières» en renfort dans les CHSLD | JDM

Images d'illustration du mot « praticien »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « praticien »

Langue Traduction
Anglais practitioner
Espagnol facultativo
Italien professionista
Allemand praktiker
Chinois 执业者
Arabe ممارس المهنة
Portugais praticante
Russe практикующий врач
Japonais 開業医
Basque profesionalak
Corse praticanti
Source : Google Translate API

Synonymes de « praticien »

Source : synonymes de praticien sur lebonsynonyme.fr

Praticien

Retour au sommaire ➦

Partager