La langue française

Poussif

Définitions du mot « poussif »

Trésor de la Langue Française informatisé

POUSSIF, -IVE, adj.

A. − MÉD. VÉTÉR. [En parlant d'un cheval] Qui est malade de la pousse. Tandis que normalement l'inspiration d'une part et l'expiration d'autre part se produisent graduellement, régulièrement et sans aucune saccade, sur le cheval poussif on observe une inspiration normale, mais une expiration en deux temps (Garcin, Guide vétér.,1944, p.101).
Empl. subst. Une toux de poussif ne ressemble à aucune autre toux (...). On observe alors une toux petite, sèche, quinteuse et avortée (Garcin, Guide vétér.,1944p.100).
B. − P. méton.
1. [En parlant d'une pers., d'un animal] Qui se traîne en soufflant, qui avance en peinant. Synon. asthmatique.J'étais las des voitures hollandaises, cahotantes machines, peu suspendues et à peine traînées par deux rosses poussives (Du Camp, Hollande,1859, p.181).Son dernier valet était un gros homme fourbu et poussif de cinquante-cinq ans, incapable de courir vingt pas (Hugo, Misér.,t.1, 1862, p.719).
P. anal. [En parlant d'un véhicule, d'un moteur] Qui a de la peine à avancer:
. ... la plupart de ces machines étaient supportées par trois roues et alimentées par une chaudière verticale. Elles étaient plutôt des tracteurs, lents, pesants, poussifs: comment eussent-elles pu s'aligner à côté des locomotives, qui dépassaient déjà le 100 en traînant 100 tonnes? P. Rousseau, Hist. transp.,1961, p.471.
2. [En parlant de la voix d'une pers., d'un instrument de mus.] Qui a des sonorités haletantes, chuintantes. Je vis le fiacre de monsieur Lepître dans la rue, et le bonhomme qui me demandait de sa voix poussive (Balzac, Lys,1836, p.18).Le trombone maladroit, le piston baroque, la flûte bucolique, le fifre guilleret, le basson poussif créent une humanité, un univers, une atmosphère aussi drôlatique, féerique et changeante que le désirera le thème (Arts et litt.,1935, p.80-15).
REM.
Poussivement, adv.,au fig. En se traînant. De temps à autre, vaguement, les deux roussins semblaient s'animer et trotter poussivement un peu (Huysmans, Cathédr.,1898, p.149).
Prononc. et Orth.: [pusif], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1280 poussieus d'alaine «qui éprouve des difficultés de respiration» (d'un cheval) (Philippe de Beaumanoir, Jehan et Blonde, 2440 ds T.-L.); 1690 subst. un gros poussif (Rich.); 2. 1831 cours d'harmonie poussive (Balzac, OEuvres div., t.2, p.282); 1847 «d'un véhicule qui a peine à gravir les côtes» (Id., ibid., t.3, p.663). Dér. de pousser* au sens de «respirer péniblement»; suff. -if*. Fréq. abs. littér.: 77.

Wiktionnaire

Adjectif

poussif \pu.sif\

  1. En parlant des animaux de trait, qui a la pousse (maladie respiratoire).
    • […] ; et une fois chez lui à deux ou trois cents kilomètres de distance, avant que le délai expire, un télégramme apprend au vendeur que son cheval est déclaré poussif, immobile, corneur ou lunatique, […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
  2. (Par extension) (Familier) Qui a quelque peine à respirer ou qui rechigne à la tâche.
    • Tous les bourgeois poussifs qu’étranglent les chaleurs
      Portent, les jeudis soirs, leurs bêtises jalouses.
      — (Arthur Rimbaud, À la musique)
    • J'ai dû finir l’étape à pied. Mon vieux canasson poussif ne tient plus sur ses jambes. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, page 33)
  3. (Figuré) (Par extension) Qui avance très lentement.
    • Sandakan m'apparaissait comme n'importe quel port de ces côtes perdues : quelques bâtiments blancs dans la verdure des palmes et des cocotiers, […], un wharf branlant et l'inévitable vedette poussive de la police. — (Sylvio Sereno, Latitude 9°-S, Éditions du Faucon Noir, 1956, p. 13)
    • C’est un des gros problèmes que nous avons désignés dans l’enquête : la coopération entre Etats en matière de fiscalité reste poussive, même si elle a progressé ces dernières années à la faveur des précédents scandales d’évasion fiscale, comme les LuxLeaks (2014) ou les « Panama papers » (2016). — (Le Monde, « CumEx Files » : « Le droit fiscal est si compliqué que les administrations peinent à l’interpréter », Le Monde. Mis en ligne le 18 octobre 2018)

Nom commun

poussif \pu.sif\ masculin (pour une femme on dit : poussive)

  1. Personne poussive.
    • C’est un gros poussif.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POUSSIF (pou-sif, si-v') adj.
  • 1Qui a la pousse. Cheval poussif.
  • 2 S. m. Homme gros qui a de la peine à respirer. C'est un gros poussif.

HISTORIQUE

XIIIe s. Robins le palefroi enmaine, Qui n'estoit pas poussieus d'alaine, Bl. et Jeh. 2427.

XIVe s. Regarde si le cheval souffle, se les flancs… lui haletent, ou qu'il soit poucis, Ménagier, II, 3.

XVIe s. Il est si poussif qu'à payne peult il parler, Palsgrave, p. 429.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POUSSIF, adj. (Maréchal.) on appelle ainsi un cheval qui a la pousse. Voyez Pousse.

Poussif outré est celui qui a ce mal excessivement fort.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « poussif »

De pousser (« respirer difficilement »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pousser, qui a eu, comme on peut voir à l'historique, le sens de avoir l'haleine gênée et avoir des pulsations ; bourg. et Berry, poussi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « poussif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poussif pusif

Citations contenant le mot « poussif »

  • Ce démarrage extrêmement poussif serait dû à la fois au faible nombre de créations originales mais aussi au fait qu’HBO Max n’est pas disponible sur les deux box de streaming les plus populaires aux Etats-Unis, soit le boitier Roku et le Fire TV d’Amazon (qui occupent à eux deux 70% du marché des box streaming aux US). HBO Max a aussi cumulé les gros ratés, comme ce retrait de la collection complète des films Harry Potter 3 mois seulement après leur disponibilité sur le service (pour un problème d’accord de diffusion avec NBCUniversal) ! Seule petite consolation, les abonnés HBO Max passeraient beaucoup plus de temps sur le service que les abonnés HBO Now (+70% de temps supplémentaire). Le marché du SVoD est décidément sans pitié. KultureGeek.fr, Démarrage poussif pour HBO Max : seulement 4 millions d'abonnés en deux mois | KultureGeek
  • Le test nasopharyngé, le fameux RT-PCR n’est pas encore has been ! Alors que l’épidémie montre d’inquiétants signaux de reprise, le recours poussif aux tests à grande échelle fait hélas couler plus d’encre que de salive. midilibre.fr, Montpellier : la validation du test EasyCov retardée faute d’échantillons salivaires - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « poussif »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poussif »

Langue Traduction
Anglais sluggish
Espagnol lento
Italien lento
Allemand träge
Chinois 迟缓
Arabe بطيئ
Portugais lerdo
Russe медлительный
Japonais 鈍い
Basque geldoegi
Corse lento
Source : Google Translate API

Synonymes de « poussif »

Source : synonymes de poussif sur lebonsynonyme.fr

Poussif

Retour au sommaire ➦

Partager