La langue française

Essoufflé

Définitions du mot « essoufflé »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESSOUFFLÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de essouffler*.
II.− Emploi adj.
A.−
1. [En parlant d'une pers.] Qui est hors d'haleine, à bout de souffle. Rentrer essoufflé :
1. Quelquefois les moissonneurs essoufflés s'arrêtaient, reprenaient haleine, et, rejetant leur faucille sous leur bras droit, buvaient un coup d'eau... Gautier, Rom. momie,1858, p. 265.
2. Il remonte maintenant vers l'église. Il ne se rappelait pas que la pente fût si raide. Essoufflé, le cœur battant, il passe devant le presbytère, il arrive à sa rue... Martin du G., J. Barois,1913, p. 492.
2. [En parlant de la respiration, de la voix] Qui révèle un certain essoufflement. Le soir, j'hésitais presque à pousser la porte de la salle où j'entendais sa voix essoufflée (Dorgelès, Croix de bois,1919, p. 134):
3. J'entendais son souffle inégal s'interrompre ou se précipiter, suivant les palpitations du drame, comme l'haleine essoufflée de quelqu'un qui gravit une montagne et qui se repose pour respirer de temps en temps. Lamart., Confid.,1849, p. 198.
P. métaph. et p. anal. Le bruit essoufflé d'une automobile qui grimpait la rue le fit sourire (Arland, Ordre,1929, p. 441):
4. L'on ne dira jamais assez le rôle de ces petits trains essoufflés, aujourd'hui disparus, sans avoir été vraiment remplacés, qui, en Bretagne, hissaient les amendements marins jusqu'au sommet du Bel-Air... Meynier, Paysages agraires,1958, p. 135.
B.− Au fig. [En parlant d'une forme ou d'une création de l'activité humaine] Qui n'a plus de souffle, qui manque d'inspiration. Style essoufflé :
5. L'esprit académique chancelant cherche dans la pureté du trait d'Ingres la justification des doctrines davidiennes sur lesquelles il étaie tant bien que mal son classicisme essoufflé. Faure, Hist. art,1921, p. 177.
Fréq. abs. littér. : 590. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 343, b) 960; xxes. : a) 1 349, b) 889.

Wiktionnaire

Forme de verbe

essoufflé \e.su.fle\

  1. Participe passé masculin singulier de essouffler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESSOUFFLER. v. tr.
Mettre presque hors d'haleine par un mouvement violent. Vous montez trop vite, cela vous essoufflera. Si vous ne retenez pas votre cheval, vous l'essoufflerez. Je m'essouffle à monter les escaliers. Il est revenu tout essoufflé.

Littré (1872-1877)

ESSOUFFLÉ (è-sou-flé, flée) part. passé.
  • Hors d'haleine. Fort essoufflé d'avoir couru, La Fontaine, Nic. Un moment, s'il vous plaît, souffrez que je respire, Je suis tout essoufflé…, Regnard, Ménechm. I, 2.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « essoufflé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
essoufflé ɛsufle

Évolution historique de l’usage du mot « essoufflé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « essoufflé »

  • Après, cela s’estompe au fil de la matinée », s’inquiète Oriane. « J-83 : je vais faire un mini-tour pour marcher un peu avec ma fille. Résultats : essoufflée, cardio qui tape un peu et la mini-dyspnée, douleurs jambes, écarlate visage et torse », souligne Cécilia. , Toux, fatigue, essoufflement… La Covid peut devenir sans fin - Nandrin
  • Il avait notamment affirmé que ce dernier était arrivé sur le palier de son appartement essoufflé. Cet élément avait servi de base aux expertises médicales qui avaient donné comme conclusion que le pronostic vital d'Adama Traoré était engagé avant qu'il ne soit retrouvé par les gendarmes dans l'appartement puis interpellé. «  Il est assis par terre et n'arrive pas à se tenir. Il est essoufflé et la seule chose qu'il me dit c'est : '"Tire-moi." Je ne l'ai jamais vu dans un état pareil, il n'arrivait pas à parler. Il respirait bruyamment. Je lui ai posé deux questions, mais il ne m'a pas répondu, je voyais qu'il n'avait pas les moyens physiques de me répondre. Il a la bouche ouverte pour reprendre son souffle », expliquait à l'époque le propriétaire de l'appartement. Le Point, Affaire Adama Traoré : le contenu de l'audition de l'un des témoins clés révélé - Le Point

Traductions du mot « essoufflé »

Langue Traduction
Anglais breathless
Espagnol jadeante
Italien senza respiro
Allemand atemlos
Chinois 喘不过气来
Arabe لاهث
Portugais sem fôlego
Russe задыхающийся
Japonais 息切れ
Basque arnasa
Corse senza rispiru
Source : Google Translate API

Synonymes de « essoufflé »

Source : synonymes de essoufflé sur lebonsynonyme.fr

Essoufflé

Retour au sommaire ➦

Partager