La langue française

Pomponner

Sommaire

  • Définitions du mot pomponner
  • Étymologie de « pomponner »
  • Phonétique de « pomponner »
  • Citations contenant le mot « pomponner »
  • Traductions du mot « pomponner »
  • Synonymes de « pomponner »

Définitions du mot pomponner

Trésor de la Langue Française informatisé

POMPONNER, verbe trans.

A. − Rare. Orner d'un pompon, de pompons. Pomponner un bonnet (Rob.). Pomponner un cheval (Lar. Lang. fr.).
Part. passé et/ou adj. Un soulier pomponné, joli comme une fleur (Baudel., Fl. du Mal, 1859, p.168).Cavaliers sur des petits chevaux à crinière blonde, mules pomponnées (T'Serstevens, Itinér. esp., 1963, p.284).
P. anal., littér. Pomponné de qqc.Orné de quelque chose à la manière de pompons. Les clématites amoureuses, allongeant les bras, pomponnées d'aigrettes blanches (Zola, Faute Abbé Mouret, 1875, p.1346).De petits tertres pomponnés de bosquets d'arbres ronds en pomme (Giono, Chron., Noé, 1947, p.233).
B. −
1. Apprêter, parer quelqu'un avec beaucoup de soin et de coquetterie; donner au visage de quelqu'un des soins de beauté minutieux. Soeur Ernestine achève de l'habiller, le pomponne et lui met des gants de filoselle blanche (Renard, Poil Carotte, 1894, p.69).J'achevais de la pomponner et, fière de cette beauté, de cette volupté, qui étaient un peu mon oeuvre, je considérais madame avec admiration (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p.51).
Part. passé et/ou adj. Coquettement pomponné; un enfant pomponné. La jeune muse, vêtue de blanc, parée, pomponnée comme pour figurer dans un bal (Delécluze, Journal, 1826, p.332).Cette petite Aimée est très coquette surtout depuis quelques semaines, toute pomponnée et parfumée (Colette, Cl. école, 1900, p.103).
Empl. pronom. réfl. Se pomponner devant la glace. L'élégant se pomponne et va se promener sur les charniers (Artaud, Théâtre et son double, 1938, p.30).Il se pomponnait avec de menus tampons d'ouate imbibés d'esprit de vin (La Varende, Gentilsh., 1948, p.13).
P. métaph. Agrémenter, orner avec excès. Des petits-maîtres qui attiffent et pomponnent les phrases dont ils se servent pour décrire les plaies les plus ignobles (Zola, Mes haines, 1866, p.293).
2. Apporter beaucoup de soin à l'arrangement de quelque chose. Les cantonniers pomponnaient le square de la mairie (Fallet, Banl. Sud-Est, 1947, p.100).
Part. passé et/ou adj. [La maison] d'Arbaud, pomponnée et peinte à l'ocre deux fois l'an (Giono, Colline, 1929, p.13).
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃pɔne], (il) pomponne [pɔ ̃pɔn]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist.1. a) 1757 pomponné «orné, paré avec soin» (MmeRiccoboni, Fanni Butler, p.83); 1798 se pomponner (Ac.); 1835 trans. (Ac.); b) 1772 fig. phrases pomponnées (MmeD'Épinay, à Galiani, 14 mars ds Brunot t.6, p.1383); 2. 1798 «orner de pompons» (Ac.). Dér. de pompon*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 35. Bbg. Duch. Beauté 1960, pp.95-96.

Wiktionnaire

Verbe

pomponner \pɔ̃.pɔ.ne\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se pomponner)

  1. (Didactique) Orner de pompons.
    • Pomponner un attelage de fête.
    • Les clématites amoureuses, allongeant les bras, pomponnées d’aigrettes blanches. — (Émile Zola, La Faute de l'abbé Mouret, 1875)
  2. (Familier) (Plus courant) Parer une personne, mettre la dernière main à sa toilette.
    • À la fin du mois, je pouvais apporter à ma femme, une centaine de francs, qu’elle dépensait aussitôt en pommades, en glycérine, en menus objets avec lesquels elle se parait, se maquillait, se pomponnait. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
  3. Mettre de la recherche et des ornements affectés, en parlant du style du discours.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POMPONNER (pon-po-né) v. n.
  • 1Orner de pompons ; et, dans un sens plus étendu, parer une personne, lui faire sa toilette. Pomponner une mariée.

    Fig. Pomponner son style, y mettre de la recherche, des ornements affectés.

  • 2Se pomponner, v. réfl. Se parer avec recherche et coquetterie. Assaisonner tous ces riens d'un ton de volupté ou de galanterie, se pomponner, se regarder dans des miroirs, Carmontelle, Prov. Entr'actes, t. IV, p. XIX, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pomponner »

Pompon ; gén. se pouponner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIIIe siècle) Dénominal de pompon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pomponner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pomponner pɔ̃pɔne

Citations contenant le mot « pomponner »

  • Les premiers titres à venir s'intégrer au Xbox Game Pass pour ce mois de juillet ne vont pas prendre quelques jours pour se pomponner, puisque c'est dès aujourd'hui que l'on peut en retrouver certains.  Gameblog, Xbox Game Pass : Et voici les premiers jeux de juillet 2020, dont SoulCalibur VI
  • Pomponne a donc été crée, afin de pouvoir consommer mieux, jusque dans sa trousse à maquillage. « En tant que pharmaciennes, on a voulu ajouter une dimension soin à ce maquillage pour le rendre actif et qu’il prenne soin de notre peau en plus de la pomponner ». , Cosmétiques : « Pomponne », la marque de maquillage d’une montpelliéraine qui donne le sourire | Métropolitain
  • « Des femmes âgées en pleine santé et rayonnantes me donnent envie de me lever le matin, de me pomponner et d’aller faire des achats ! Elles prouvent qu’on peut rester énergique même en étant âgée ». The Conversation, Mannequins seniors dans les publicités, que du bonheur !
  • Si parmi vous, cette quarantaine est l'occasion de se remettre en question et de flâner en pyjama toute la journée en faisant des allers retours dans les pièces. Pour d'autres, c'est aussi l'occasion de se demander si se pomponner est vraiment légitime. ladepeche.fr, Agenais, on continue à se faire beaux ? - ladepeche.fr
  • Dans la ferme Lepoint à Bavay, un salon de coiffure improvisé au milieu de l'étable. Dans la cage de clippage en fer, c'est Olive la cliente. La prim'Holstein de 26 mois se laisse pomponner par Jean-François Nys.  France Bleu, Salon de l'agriculture : un coiffeur pour vaches nordiste pomponne les ruminantes pour les concours
  • L’un dans l’autre, on approche de la fin de l’année. Et, donc, de la nouvelle année. Je l’imagine, la nouvelle année, en train de se préparer, de se pomponner, de se faire toute belle, avant de bondir sur la scène. Coucou, c’est moi ! Alors, contents de me voir ? Ben oui, chère nouvelle année, on n’est pas mécontents de te voir arriver, après l’année pourrie qu’on vient de passer, nulle de chez nulle. En même temps, tu as intérêt à assurer, pour faire oublier celle que tu remplaces et qui finit sous les huées et les sifflets. Tu as intérêt à être à la hauteur. J’imagine que tu nous as préparé quelques bonnes surprises, du genre de celles qui regonflent le moral et donnent la pêche. Bon, on ne demande pas non plus la lune, mais ce serait sympa de faire un petit effort. Parce que si c’est pour nous proposer le même programme que cette année, ce n’est même pas la peine, autant laisser 2019 jouer les prolongations jusqu’à plus soif, au moins on sait ce qu’on a, on ne risque pas d’être déçus. Alors qu’une nouvelle année, on ne peut pas s’empêcher de rêver, d’espérer, on ne peut pas s’empêcher d’y croire, c’est ce qui fait que l’homme est l’homme et pas une machine au cœur de pierre. Résumons-nous, chère nouvelle année : il te reste quelques jours pour peaufiner ta prestation, profites-en pour bosser un maximum tes pirouettes, tes jongleries, tes tours de magie, tes sketchs et tes chansons. Éblouis-nous ! Épate-nous ! Fais-nous rêver ! La Croix, Supplique à la nouvelle année

Traductions du mot « pomponner »

Langue Traduction
Anglais primping
Espagnol cebado
Italien primping
Allemand primping
Chinois 启动
Arabe التحضير
Portugais preparação
Russe прихорашивался
Japonais むち打ち
Basque primping
Corse primatura
Source : Google Translate API

Synonymes de « pomponner »

Source : synonymes de pomponner sur lebonsynonyme.fr
Partager