La langue française

Poulaine

Sommaire

  • Définitions du mot poulaine
  • Étymologie de « poulaine »
  • Phonétique de « poulaine »
  • Citations contenant le mot « poulaine »
  • Images d'illustration du mot « poulaine »
  • Traductions du mot « poulaine »
  • Synonymes de « poulaine »

Définitions du mot « poulaine »

Trésor de la Langue Française informatisé

POULAINE, subst. fém.

A. − En loc. adj. Souliers/chaussures à la poulaine. Chaussures à l'extrémité allongée en pointe, parfois relevée, à la mode aux xiveet xves. Des pantalons à la hussarde forment accordéon autour de ses jambes gamines que terminent de littéraux souliers à la poulaine (Verlaine, Souv. et fantais.,1896, p.270).Des bottines à boutons, carrées du bout, et longues, longues, longues comme des chaussures à la poulaine (Montherl., Célibataires,1934, p.773):
. Les souliers pointus et rembourrés à la poulaine furent long-temps en vogue. L'ouvrier en découpoit le dessus comme des fenêtres d'église; ils étoient longs de deux pieds pour le noble, ornés à l'extrémité de cornes, de griffes ou de figures grotesques; ils s'allongèrent encore, de sorte qu'il devint impossible de marcher sans en relever la pointe et l'attacher au genou avec une chaîne d'or et d'argent. Chateaubr., Ét. ou Disc. hist.,t.3, 1831, p.444.
P. anal. Séoul et ses toits à la poulaine (Toulet, Comme une fantaisie,1918, p.64).
En loc. adv. Comme les souliers à la poulaine. [Les cavaliers chinois] ont (...) des bottes de velours noir dont les bouts pointus se relèvent à la poulaine (Loti, Fleurs ennui,1882, p.136).
P. ell.
Souliers à la poulaine. Jeunes gentilhommes glabres, engoncés des épaules (...) les pieds pointus dans les poulaines (A. France, J. d'Arc,t.1, 1908, p.193).Ce Ploycbouche de prévôt (...) est plus occupé à lécher les poulaines de Marigny qu'à assainir la ville (Druon, Roi de fer,1955, p.123).
Extrémité de cette sorte de chaussures. Les chevaliers (...) se hâtèrent de revêtir leurs armures et de monter à cheval. Ils laissèrent là leurs vêtemens d'or et de soie, et coupèrent les poulaines de leurs souliers (Barante, Hist. ducs Bourg.,2, 1821-24, p.189).
B. − P. anal. (de forme), MAR. Sur les anciens navires, plate-forme triangulaire, formant saillie à l'extrême avant, où les matelots lavaient leur linge et où se trouvaient les latrines. Il passait ses journées assis à la poulaine, regardant en face de lui, disant parfois un mot pour indiquer la manoeuvre (Du Camp, Nil,1854, p.84).Le navire en vue était un grand brick-goëlette, bâti à la hollandaise, peint en noir, avec une poulaine voyante et dorée (Baudel., Avent. Pym,1858, p.123).
P. méton., arg. des marins. Lieux d'aisance de l'équipage, à bord et aussi dans les casernements de la marine. Pressé de satisfaire un besoin, au lieu de s'asseoir simplement sur un des sièges de la poulaine, il avait eu la funeste idée d'aller se percher sur le garde-fou de babord (Dumont d'Urville, Voy. Pôle Sud,t.3, 1842, pp.125-126).
Gabier de poulaine. ,,Marin bon à rien (sauf à nettoyer les poulaines)`` (Le Clère 1960). S'agit plus de faire le gabier de poulaine (La Varende, Esculape,1949, p.169).
Tuyau de poulaine. ,,Racontar sans valeur`` (Le Clère 1960).
Prononc. et Orth.: [pulεn]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1365 soulers a la poulaine «souliers à pointe très allongée» (Inventaires mobiliers et extraits des comptes de Philippe le Hardi, no515 ds B. Prost, Inventaires mobiliers ... des ducs de Bourgogne..., t.I, p.78); ca 1375 poullaine «pointe effilée de certains souliers» (Modus et Ratio, 75, 62, éd. G. Tilander, t.I, 147); 2. 1573 mar. «extrême avant d'un navire» polaine (Du Puys); 1643 id. poulaine (Fournier). Fém. de l'adj. Poulain «Polonais» 4equart xives. (Froissart, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, t.17, p.201); cf. ca 1450 langaige poulain (Antoine de La Sale, Jehan de Saintré, éd. J. Misrahi et Ch. A. Knudson, 144, ligne 25), cette mode passant pour venir de Pologne; le sens 2 p.compar. Fréq. abs. littér.: 15. Bbg. Darm. Vie 1932, p.79. _Jänicke (O.). Zu den slavischen Elementen im Frz. Mél. Wartburg (W. von), 1968, t.2, p.452.

poulaine, -

Trésor de la Langue Française informatisé

POULAINE, subst. fém.

A. − En loc. adj. Souliers/chaussures à la poulaine. Chaussures à l'extrémité allongée en pointe, parfois relevée, à la mode aux xiveet xves. Des pantalons à la hussarde forment accordéon autour de ses jambes gamines que terminent de littéraux souliers à la poulaine (Verlaine, Souv. et fantais.,1896, p.270).Des bottines à boutons, carrées du bout, et longues, longues, longues comme des chaussures à la poulaine (Montherl., Célibataires,1934, p.773):
. Les souliers pointus et rembourrés à la poulaine furent long-temps en vogue. L'ouvrier en découpoit le dessus comme des fenêtres d'église; ils étoient longs de deux pieds pour le noble, ornés à l'extrémité de cornes, de griffes ou de figures grotesques; ils s'allongèrent encore, de sorte qu'il devint impossible de marcher sans en relever la pointe et l'attacher au genou avec une chaîne d'or et d'argent. Chateaubr., Ét. ou Disc. hist.,t.3, 1831, p.444.
P. anal. Séoul et ses toits à la poulaine (Toulet, Comme une fantaisie,1918, p.64).
En loc. adv. Comme les souliers à la poulaine. [Les cavaliers chinois] ont (...) des bottes de velours noir dont les bouts pointus se relèvent à la poulaine (Loti, Fleurs ennui,1882, p.136).
P. ell.
Souliers à la poulaine. Jeunes gentilhommes glabres, engoncés des épaules (...) les pieds pointus dans les poulaines (A. France, J. d'Arc,t.1, 1908, p.193).Ce Ploycbouche de prévôt (...) est plus occupé à lécher les poulaines de Marigny qu'à assainir la ville (Druon, Roi de fer,1955, p.123).
Extrémité de cette sorte de chaussures. Les chevaliers (...) se hâtèrent de revêtir leurs armures et de monter à cheval. Ils laissèrent là leurs vêtemens d'or et de soie, et coupèrent les poulaines de leurs souliers (Barante, Hist. ducs Bourg.,2, 1821-24, p.189).
B. − P. anal. (de forme), MAR. Sur les anciens navires, plate-forme triangulaire, formant saillie à l'extrême avant, où les matelots lavaient leur linge et où se trouvaient les latrines. Il passait ses journées assis à la poulaine, regardant en face de lui, disant parfois un mot pour indiquer la manoeuvre (Du Camp, Nil,1854, p.84).Le navire en vue était un grand brick-goëlette, bâti à la hollandaise, peint en noir, avec une poulaine voyante et dorée (Baudel., Avent. Pym,1858, p.123).
P. méton., arg. des marins. Lieux d'aisance de l'équipage, à bord et aussi dans les casernements de la marine. Pressé de satisfaire un besoin, au lieu de s'asseoir simplement sur un des sièges de la poulaine, il avait eu la funeste idée d'aller se percher sur le garde-fou de babord (Dumont d'Urville, Voy. Pôle Sud,t.3, 1842, pp.125-126).
Gabier de poulaine. ,,Marin bon à rien (sauf à nettoyer les poulaines)`` (Le Clère 1960). S'agit plus de faire le gabier de poulaine (La Varende, Esculape,1949, p.169).
Tuyau de poulaine. ,,Racontar sans valeur`` (Le Clère 1960).
Prononc. et Orth.: [pulεn]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1365 soulers a la poulaine «souliers à pointe très allongée» (Inventaires mobiliers et extraits des comptes de Philippe le Hardi, no515 ds B. Prost, Inventaires mobiliers ... des ducs de Bourgogne..., t.I, p.78); ca 1375 poullaine «pointe effilée de certains souliers» (Modus et Ratio, 75, 62, éd. G. Tilander, t.I, 147); 2. 1573 mar. «extrême avant d'un navire» polaine (Du Puys); 1643 id. poulaine (Fournier). Fém. de l'adj. Poulain «Polonais» 4equart xives. (Froissart, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, t.17, p.201); cf. ca 1450 langaige poulain (Antoine de La Sale, Jehan de Saintré, éd. J. Misrahi et Ch. A. Knudson, 144, ligne 25), cette mode passant pour venir de Pologne; le sens 2 p.compar. Fréq. abs. littér.: 15. Bbg. Darm. Vie 1932, p.79. _Jänicke (O.). Zu den slavischen Elementen im Frz. Mél. Wartburg (W. von), 1968, t.2, p.452.

poulaine, -

Wiktionnaire

Nom commun

poulaine \pu.lɛn\ féminin

  1. (Histoire) (Couture) Effilée, quelquefois recourbée, en parlant de la pointe d’une chaussure.
    • Soulier à la poulaine.
    • Ses pieds menus étaient enfermés dans de délicates pantoufles de cuir fin teint en rouge, dont les pointes se relevaient à la poulaine, non sans espièglerie. — (Clark Ashton Smith, L’Enchanteresse de Sylaire, traduit par Dominique Mols, dans Fées, sorcières et diablesses, page 30, 2002, Librio)
  2. (Marine) Assemblage de pièces de bois formant saillie à l’avant d’un navire.
  3. (Par extension) Cabinets d’aisances de l’équipage, qui sont généralement placés à cet endroit.
    • Gabier de poulaine, marin bon à rien (sauf à nettoyer les poulaines).
  4. (Héraldique) Meuble représentant les chaussures médiévales du même nom dans les armoiries. Comme les chaussures, elle est orientée pointe à dextre, talon à senestre. À rapprocher de chaussure, houseau, jambière, sabot et soulier.
    • Tiercé en pal de sinople, d’or et de gueules ; à la paire de poulaines d’argent, posées en barre et brochant l’une sur l’autre, qui est de la commune de Poulaines (armoiries parlantes) de l’Indre → voir illustration « armoiries avec 2 poulaines »

Nom commun

poulaine \pu.lɛn\ féminin

  1. Féminin singulier de poulain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POULAINE (pou-lè-n') s. f.
  • 1Autrefois, souliers à la poulaine, souliers de mode, dont la pointe était longue d'un demi-pied pour les personnes du commun, d'un pied pour les riches et de deux pieds pour les princes.
  • 2 Terme de marine. Nom que porte la saillie des pièces de construction qui se trouvent en avant du coltis, et qui sont montées sur et contre l'épave ainsi que sur la muraille de l'avant du navire ; l'équipage lave son linge sur la poulaine, et y trouve ses latrines. Il suffira de faire dorer la poulaine [du vaisseau l'Entreprenant, qu'on devait montrer au roi], les armes de Sa Majesté et les fleurs de lis ; et pour toutes les autres figures la couleur de bronze que vous proposez me paraît assez convenable, Seignelay, à du Seuil, 14 mars 1680, dans JAL.

    Plancher de poulaine, plate-forme triangulaire à caillebottis, qui repose principalement sur les lisses des herpes dont les extrémités sont portées par les jambettes de la poulaine ; une lisse de chaque bord, garnie d'un filet en dessous, y sert de garde-fou.

HISTORIQUE

XIVe s. Ainsi que ilz dançoient, fu marchié par aucun de la dance sur la poulaine des sollers de l'un d'iceulx compaignons de Picardie, Du Cange, poulainia. Les gens qui ores sont font ortaulx [orteils] de bourre qui passent demi pié les ortaulx, et sont nommées poulennes, Modus, f. LXV.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « poulaine »

(1365) soulers a la poulaine (« souliers à pointe très allongée », proprement : « à la polonaise ») de l’ancien français poulain (« polonais »), la mode des chaussures pointues passant pour venir de Pologne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Féminin de poulain (« polonais »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. polena, pulena : grec, πουλένα. Poulanne signifie peau de Pologne (Pour une panne de poulanne, DU CANGE, poulainia) ; la Pologne elle-même se disant Poullaine (le duc de Poullaine, lequel duc fu depuis roi de Craquo, LA SALADE, f° 37, dans LACURNE). Les becs des souliers étant faits de cette peau furent nommés poulaine ; et enfin le bec des navires, par assimilation au bec des souliers, fut dit poulaine aussi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « poulaine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poulaine pulɛn

Citations contenant le mot « poulaine »

  • Il est dans son cabinet privé, il est prêt à sortir, on l’attend, mais il hésite… Il ne cesse de fixer ses pieds, il joue avec le bas de sa tunique, il marche un peu, il doute, mais en même temps il se pavanerait presque. Sauf la chaînette, il n’est pas très sûr… Mais la pointe qui se dresse avec tant d’insolence, il adore. Oh et puis la chaînette finalement, c’est pas si mal, ça tintinnabule un peu quand il marche et puis ça brille…  Elles pouvaient être en cuir, en toile ou en tissu précieux, parfois bicolores ou même brodées pour les plus raffinées. On les portait à l'intérieur, et pour sortir, on les chaussait avec des socques de bois pour ne pas les abîmer. Les poulaines étaient des chaussures étroites et dont la pointe, au fur et à mesure des années, s’est allongée et recourbée jusqu'à faire comme une corne. Parfois, elle est si longue qu'il faut bourrer l'extrémité de chanvre, de paille, d’étoupe ou de laine pour ne pas se prendre les pieds dedans. Les jeunes gens de la cour de Charles V au XIVe siècle, qui sont plutôt arrogants, les arborent avec fierté et un certain sens de la provocation puisqu'ils portent aussi des manches fendues qui traînent  jusqu'au sol, des tuniques terriblement courtes et des chausses bicolores et moulantes... Mais le temps passe encore et la pointe se recourbe de plus en plus au point de s'enrouler sur elle même en une improbable spirale.   France Culture, De poulaines en perruques, des modes excentriques pour temps de crise
  • Le cannage fait une apparition remarquée dans les collections de l’été 2020 et constitue l’une des pièces fortes à ne surtout pas manquer. De coutume plus apparenté à la décoration qu’à la mode, ce tressage ajouré unique se retrouve pourtant sur nombre d’accessoires cette saison, que ce soient les sacs, les ceintures, les chapeaux, les bijoux et plus que tout, les chaussures ! Petit tour d’horizon des modèles à shopper pour être à la pointe de la tendance, ils seront déclinés de préférence dans des tonalités dorées, platine ou or rose pour donner de l’éclat à nos tenues estivales. Quel que soit votre style, vous trouverez sans mal chaussure à votre pied : derbys à lacet, mules bi-matières, escarpins à talon carré, espadrilles champêtres, slippers masculins-féminins et même ballerines esprit poulaine. Une tendance atypique qui ne revient pas si souvent, alors ne ratez pas l’occasion de craquer pour ces pièces au style imparable. Découvrez vite les 6 modèles parmi les plus glamour de l’été 2020 ! , Les chaussures façon cannage, la tendance de l’été 2020
  • Il fut un temps où l’extrémité des chaussures était tellement large qu’elle pouvait mesurer jusqu’à 17 centimètres. On parlait alors de « pattes d’ours » ou encore de « pelles ». Ce sont les hommes de la Renaissance qui se sont mis à porter des souliers à bouts carrés, parfois ajourés, en rupture avec la mode de la poulaine (étroite et pointue), en vogue à la fin du Moyen Âge. Le Monde.fr, Les bouts carrés, ces chaussures à la pointe
  • En ce début de semaine, à Saint-Hilaire-de-Lignières, Judoline du Chêne, une poulaine de 22 ans, a besoin d’une consultation d’ostéopathie. Sa propriétaire, Eloïse Bergeron, a donc fait appel à Thomas Cutard. Généralement, le jeune homme intervient pour une gêne, une douleur apparente ou pour une visite annuelle, « en prévention d’un traitement ». www.leberry.fr, Comment cet ostéopathe animalier panse les maux des animaux - Bourges (18000)

Images d'illustration du mot « poulaine »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poulaine »

Langue Traduction
Anglais foal
Espagnol potro
Italien puledro
Allemand fohlen
Chinois
Arabe مهرا
Portugais potro
Russe жеребенок
Japonais 子馬
Basque foal
Corse polu
Source : Google Translate API

Synonymes de « poulaine »

Source : synonymes de poulaine sur lebonsynonyme.fr
Partager