La langue française

Plain, plaine

Sommaire

  • Définitions du mot plain, plaine
  • Étymologie de « plain »
  • Phonétique de « plain »
  • Citations contenant le mot « plain »
  • Images d'illustration du mot « plain »
  • Traductions du mot « plain »
  • Synonymes de « plain »
  • Antonymes de « plain »

Définitions du mot plain, plaine

Trésor de la Langue Française informatisé

PLAIN, PLAINE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − Gén. antéposé
1. Vieilli. Qui est plat, uni, sans relief. Synon. mod. plan.Les plus anciennes maisons religieuses paraissent avoir été disposées sur un plan carré ou sur un parallélogramme lorsqu'on les établissait en plain terrain (Lenoir, Archit. monast., 1852, p.46):
. Le Morvan s'annonce comme une croupe à peine accentuée en saillie, mais qui contraste par son uniformité, sa tonalité sombre avec le pays calcaire. Lentement il s'élève vers le sud, d'où seulement, vu du bassin d'Autun, il présente l'aspect d'une chaîne. Le pays dont les différences s'accusent ainsi est bien une de ces contrées à part qui, pour le cultivateur ou vigneron des «terres plaines», éveillent l'idée d'une vie ingrate... Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr., 1908, p.112.
Plaine campagne. Synon. de rase campagne*.La bataille s'est donnée en plaine campagne (Ac.1798-1878).
Tir de plain fouet. Tir horizontal d'une batterie. V. fouet A 1 c et plein VI.
P. métaph. Transporté dans ces plains champs de l'humanité, que le critique verra avec pitié cette mesquine admiration qui s'attache plutôt à la calligraphie de l'écrivain qu'au génie de celui qui a dicté! (Renan, Avenir sc., 1890, p.196).
2. Plaine mer
a) DR. INTERNAT. ,,Mer qui s'étend au-delà des eaux territoriales`` (Le Clère 1960). Synon. abusif de haute mer (v. mer I A 1 c).
b) MAR. ,,Moment où la mer atteint l'étale de la haute mer`` (Le Clère 1960). Synon. le plain (infra II B 1).V. plein I B 2 b.
3. HÉRALD. Qui est d'un seul émail; qui ne comporte aucune pièce, ni aucun meuble. (Ds Lar. Lang. fr., Lexis 1975). Armes plaines (DG).
4. Plain-chant*.
5. Plain-pied*.
B. − Gén. postposé
1. [En parlant d'un textile] Vieilli. Qui n'est pas ouvré, damassé; qui est uni et sans façon. Synon. uni.Velours, linge, satin plain (Ac.1798-1878).Sa robe de drap brun plain (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p.230).
Tapis* plain.
2. Terre-plain. V. terre-plein.
II. − Subst. masc.
A. − FAUCONN. Aller de plain. [Le suj. désigne un oiseau] Synon. de planer.Cet oiseau va de plain (Ac.1835-1935).
B. − MARINE
1. Le plain. Synon. de plaine mer (supra I A 2 b).Voir plein V B 1 et VI.
2. ,,Partie du rivage où s'arrête la mer lorsqu'elle cesse de monter`` (Gruss 1952). Voir plein V B 1 et VI.
3. Aller au plain, se mettre au plain. [Le suj. désigne un bâtiment] ,,Se mettre au sec, s'échouer`` (Le Clère 1960; ds Rob., Pt Rob., Hachette 1980). Mettre au plain. À dix heures, le capitaine de la goëlette naufragée (...) vient à bord. Sa goëlette a chassé par des vents de nord-ouest, qui, ayant sauté au sud-ouest, l'ont mise au plain, à un mille du village, quoiqu'elle eût trois ancres devant le nez (Gaimard, Voy. Islande, 1852, p.28).
Prononc. et Orth.: [plε ̃], [plεn]. Homon. plein, plaine et formes de plaindre. Plain étant aussi l'anc. graphie de plein (v. étymol. de ce mot) il a pu y avoir des confusions entre plain et plein. Ainsi Littré relève: plain-pied pour plein pied (c'est-à-dire l'étendue d'un pied) ou plain champ pour plein champ. Au contraire plein, -eine, terme de blason pour plain, -aine. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Déb. xiies. a plain «sans obstacles» (St Brendan, éd. E. G. R. Waters, 210); 2. ca 1155 «qui présente une surface plane, unie» (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 1074); 1269-78 «lisse (en parlant de la laine)» (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 20200); 1453 velours plain «uni, sans façon» (A. d'Agnel, Les Comptes du roi René, II, 326); 3. ca 1280 hérald. (G. d'Amiens, Escanor, 3761 ds T.-L.); 4. 1580 au plain «à marée haute» (Palissy, Discours admir., 310); 1697 le plain de l'eau «la haute mer» (Desroches, Dict. ds Littré). Du lat. planus «plan, plat, uni, égal; sans aspérité». Fréq. abs. littér.: 18. Bbg. Bugler (M.). Rech. et aperçus nouv. sur les lieux-dits forestiers. R. intern. Onom. 1973, t.25, p.310. _Vitu (A.). Le Jargon du xves. Genève, 1977 [1884], p.449.

Wiktionnaire

Adjectif

plain \plɛ̃\

  1. (Vieilli) Qui est uni, plat, sans inégalités.
    • Ce terrain est plain. La plaine campagne.
    • Les deux plateaux peuvent ne pas porter, pourtant, les mêmes poids ; pour revenir à un fléau plain, il suffit de changer la longueur des bras. — (Michel Serres, Variations sur le corps, éd. du Pommier, 1999, p. 119.)
  2. (Vieilli) Écru, non ouvré.
    • Un linge plain.

Nom commun

plain \plɛ̃\ masculin

  1. (Tannerie) (Vieilli) Grande cuve pour plamer les peaux dans un bain de chaux, afin d'en faire tomber les poils.
  2. (Tannerie) (Vieilli) Quantité de chaux éteinte contenue dans le plain.
  3. (Vosges) Col, zone plane en altitude, passage ouvert en altitude. Note : Encore usité dans la toponymie des Vosges lorraines, comtoises et belfortaines. "Plain de la Broche" à Fresse ou "Plain de la Racine" à Plancher-les-Mines, Haute-Saône, par exemple.

Nom commun 1

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Géographie) Espace géographique caractérisé par une surface plane, avec des pentes relativement faibles.
    • Ici même, sur ce dernier ourlet du plateau de Lorette, qui commande le plaine de Douai-Liévin et le bassin de Lens […] la lutte fut infernale. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.199)
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
    • Par surcroît, chaque été, des plaines du Bas-Languedoc (Hérault, Aude) montent par les drailles du Larzac et de la Montagne-Noire, vers les montagnes et jusqu’aux abords de l’Aubrac, 200 000 moutons. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À l’inverse, l’étendue de telle plaine divisée en une mosaïque de parcelles culturalement distinctes se verra différenciée par des contenus, eux aussi dotés d’attributs géométriques et de surface. — (Yves Poinsot, Comment l'agriculture fabrique ses paysages, page 15, Karthala Éditions, 2008)
    • Le nouveau campement est établi à une douzaine de kilomètres de l’ancien, dans une plaine ondulée et verdoyante. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : Étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 119)
  2. (Par extension) Grande surface unie.
    • Le lac formait une immense plaine d’eau.
  3. (Histoire) Sous la Convention, députés d’opinion modérée, parti que formaient ces députés.
    • Il siégeait à la plaine.

Nom commun 2

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Héraldique) Champagne réduite dont la ligne supérieure est droite.
    • D’azur au château essoré d’argent, de deux tours couvertes et girouettées du même, le tout maçonné de sable, posé sur une motte aussi d’argent sur une plaine coupée ondée d’or et d’azur. (cf. illustration)

Nom commun 1

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Géographie) Espace géographique caractérisé par une surface plane, avec des pentes relativement faibles.
    • Ici même, sur ce dernier ourlet du plateau de Lorette, qui commande le plaine de Douai-Liévin et le bassin de Lens […] la lutte fut infernale. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.199)
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
    • Par surcroît, chaque été, des plaines du Bas-Languedoc (Hérault, Aude) montent par les drailles du Larzac et de la Montagne-Noire, vers les montagnes et jusqu’aux abords de l’Aubrac, 200 000 moutons. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À l’inverse, l’étendue de telle plaine divisée en une mosaïque de parcelles culturalement distinctes se verra différenciée par des contenus, eux aussi dotés d’attributs géométriques et de surface. — (Yves Poinsot, Comment l'agriculture fabrique ses paysages, page 15, Karthala Éditions, 2008)
    • Le nouveau campement est établi à une douzaine de kilomètres de l’ancien, dans une plaine ondulée et verdoyante. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : Étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 119)
  2. (Par extension) Grande surface unie.
    • Le lac formait une immense plaine d’eau.
  3. (Histoire) Sous la Convention, députés d’opinion modérée, parti que formaient ces députés.
    • Il siégeait à la plaine.

Nom commun 2

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Héraldique) Champagne réduite dont la ligne supérieure est droite.
    • D’azur au château essoré d’argent, de deux tours couvertes et girouettées du même, le tout maçonné de sable, posé sur une motte aussi d’argent sur une plaine coupée ondée d’or et d’azur. (cf. illustration)

Nom commun 1

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Géographie) Espace géographique caractérisé par une surface plane, avec des pentes relativement faibles.
    • Ici même, sur ce dernier ourlet du plateau de Lorette, qui commande le plaine de Douai-Liévin et le bassin de Lens […] la lutte fut infernale. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.199)
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
    • Par surcroît, chaque été, des plaines du Bas-Languedoc (Hérault, Aude) montent par les drailles du Larzac et de la Montagne-Noire, vers les montagnes et jusqu’aux abords de l’Aubrac, 200 000 moutons. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À l’inverse, l’étendue de telle plaine divisée en une mosaïque de parcelles culturalement distinctes se verra différenciée par des contenus, eux aussi dotés d’attributs géométriques et de surface. — (Yves Poinsot, Comment l'agriculture fabrique ses paysages, page 15, Karthala Éditions, 2008)
    • Le nouveau campement est établi à une douzaine de kilomètres de l’ancien, dans une plaine ondulée et verdoyante. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : Étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 119)
  2. (Par extension) Grande surface unie.
    • Le lac formait une immense plaine d’eau.
  3. (Histoire) Sous la Convention, députés d’opinion modérée, parti que formaient ces députés.
    • Il siégeait à la plaine.

Nom commun 2

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Héraldique) Champagne réduite dont la ligne supérieure est droite.
    • D’azur au château essoré d’argent, de deux tours couvertes et girouettées du même, le tout maçonné de sable, posé sur une motte aussi d’argent sur une plaine coupée ondée d’or et d’azur. (cf. illustration)

Nom commun 1

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Géographie) Espace géographique caractérisé par une surface plane, avec des pentes relativement faibles.
    • Ici même, sur ce dernier ourlet du plateau de Lorette, qui commande le plaine de Douai-Liévin et le bassin de Lens […] la lutte fut infernale. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.199)
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
    • Par surcroît, chaque été, des plaines du Bas-Languedoc (Hérault, Aude) montent par les drailles du Larzac et de la Montagne-Noire, vers les montagnes et jusqu’aux abords de l’Aubrac, 200 000 moutons. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À l’inverse, l’étendue de telle plaine divisée en une mosaïque de parcelles culturalement distinctes se verra différenciée par des contenus, eux aussi dotés d’attributs géométriques et de surface. — (Yves Poinsot, Comment l'agriculture fabrique ses paysages, page 15, Karthala Éditions, 2008)
    • Le nouveau campement est établi à une douzaine de kilomètres de l’ancien, dans une plaine ondulée et verdoyante. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : Étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 119)
  2. (Par extension) Grande surface unie.
    • Le lac formait une immense plaine d’eau.
  3. (Histoire) Sous la Convention, députés d’opinion modérée, parti que formaient ces députés.
    • Il siégeait à la plaine.

Nom commun 2

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Héraldique) Champagne réduite dont la ligne supérieure est droite.
    • D’azur au château essoré d’argent, de deux tours couvertes et girouettées du même, le tout maçonné de sable, posé sur une motte aussi d’argent sur une plaine coupée ondée d’or et d’azur. (cf. illustration)

Nom commun 1

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Géographie) Espace géographique caractérisé par une surface plane, avec des pentes relativement faibles.
    • Ici même, sur ce dernier ourlet du plateau de Lorette, qui commande le plaine de Douai-Liévin et le bassin de Lens […] la lutte fut infernale. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.199)
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
    • Par surcroît, chaque été, des plaines du Bas-Languedoc (Hérault, Aude) montent par les drailles du Larzac et de la Montagne-Noire, vers les montagnes et jusqu’aux abords de l’Aubrac, 200 000 moutons. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À l’inverse, l’étendue de telle plaine divisée en une mosaïque de parcelles culturalement distinctes se verra différenciée par des contenus, eux aussi dotés d’attributs géométriques et de surface. — (Yves Poinsot, Comment l'agriculture fabrique ses paysages, page 15, Karthala Éditions, 2008)
    • Le nouveau campement est établi à une douzaine de kilomètres de l’ancien, dans une plaine ondulée et verdoyante. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : Étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 119)
  2. (Par extension) Grande surface unie.
    • Le lac formait une immense plaine d’eau.
  3. (Histoire) Sous la Convention, députés d’opinion modérée, parti que formaient ces députés.
    • Il siégeait à la plaine.

Nom commun 2

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Héraldique) Champagne réduite dont la ligne supérieure est droite.
    • D’azur au château essoré d’argent, de deux tours couvertes et girouettées du même, le tout maçonné de sable, posé sur une motte aussi d’argent sur une plaine coupée ondée d’or et d’azur. (cf. illustration)

Nom commun 1

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Géographie) Espace géographique caractérisé par une surface plane, avec des pentes relativement faibles.
    • Ici même, sur ce dernier ourlet du plateau de Lorette, qui commande le plaine de Douai-Liévin et le bassin de Lens […] la lutte fut infernale. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.199)
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
    • Par surcroît, chaque été, des plaines du Bas-Languedoc (Hérault, Aude) montent par les drailles du Larzac et de la Montagne-Noire, vers les montagnes et jusqu’aux abords de l’Aubrac, 200 000 moutons. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À l’inverse, l’étendue de telle plaine divisée en une mosaïque de parcelles culturalement distinctes se verra différenciée par des contenus, eux aussi dotés d’attributs géométriques et de surface. — (Yves Poinsot, Comment l'agriculture fabrique ses paysages, page 15, Karthala Éditions, 2008)
    • Le nouveau campement est établi à une douzaine de kilomètres de l’ancien, dans une plaine ondulée et verdoyante. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : Étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 119)
  2. (Par extension) Grande surface unie.
    • Le lac formait une immense plaine d’eau.
  3. (Histoire) Sous la Convention, députés d’opinion modérée, parti que formaient ces députés.
    • Il siégeait à la plaine.

Nom commun 2

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Héraldique) Champagne réduite dont la ligne supérieure est droite.
    • D’azur au château essoré d’argent, de deux tours couvertes et girouettées du même, le tout maçonné de sable, posé sur une motte aussi d’argent sur une plaine coupée ondée d’or et d’azur. (cf. illustration)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLAIN, AINE. adj.
Qui est uni, plat, sans inégalités. Ce terrain est plain. Il a vieilli et il est communément remplacé aujourd'hui par PLAN. Il n'est plus guère usité que dans les composés Plain-pied et Plain-chant. Un beau plain-pied, Un bel ensemble de pièces de plain-pied.

DE PLAIN-PIED, loc. adv. Sans monter ni descendre. De la salle on va de plain-pied dans le jardin. Chambres, pièces de plain-pied, Chambres, pièces d'un appartement qui sont au même étage et de même niveau. En termes de Fauconnerie, Cet oiseau va de plain. Il plane, il se soutient en l'air sans mouvement apparent des ailes.

Littré (1872-1877)

PLAIN (plin, plè-n') adj.
  • 1Qui est sans inégalités, uni. Si le pays est bossu ou plain, couvert de bois ou découvert, Vauban, Dîme, p. 223. Des cascades dans des lieux plains et sablonneux, Rousseau, Hél. IV, 11.

    Velours plain, satin plain, linge plain ; on dit plutôt aujourd'hui : velours, satin, linge uni.

    Terme de fauconnerie. Cet oiseau va de plain, il plane en l'air.

  • 2De plain-pied, au même étage et de même niveau. La duchesse de Saint-Simon reçut toute la cour sur son lit dans l'appartement de la duchesse d'Arpajon, plus commode parce qu'il était de plain-pied, Saint-Simon, 28, 69. L'appartement de madame de Maintenon était de plain-pied avec celui du roi, Voltaire, Louis XIV, 27.

    De plain-pied, sans monter ni descendre. De la salle on entre de plain-pied dans le jardin.

    Fig. De plain-pied, sans rien qui oblige à des efforts, sans difficulté. Le socinianisme est une religion de plain-pied, qui lève toutes les difficultés et aplanit toutes les hauteurs, Bossuet, 6e avert. III, 15. Voir de plain-pied d'abord et beau-père et maîtresse, Th. Corneille, D. Cés. d'Avalos, I, 4. Combien de favoris de la fortune vont de plain-pied saisir les premiers postes ! Massillon, Drap.

    S. m. Le plain-pied, plusieurs pièces de plain-pied. Il y a beaucoup de plain-pied dans cette maison. Un beau plain-pied.

    Par extension. Saint-Germain, lieu unique pour rassembler les merveilles de la vue, l'immense plain-pied d'une forêt toute joignante… le roi l'abandonne pour Versailles, Saint-Simon, 410, 148.

  • 3Plain-chant, voy. PLAIN-CHANT.
  • 4 S. m. Le plain, en termes de marine, la haute mer. Un vaisseau est allé au plain, a mis au plain, a donné au plain. Le plain de l'eau, la haute mer, Desroches, Dict. 1697.

    Ancien terme de marine. Le plain de la poupe, la partie du pont de l'arrière comprise entre le tabernacle et les premiers bancs de droite et de gauche de la galère.

HISTORIQUE

XIIe s. Toute plaine sa lance [il] l'abat mort au sentier, Sax. X. Li reis li a mandé qu'il soit prez l'endemain De respundre e de rendre sun acunte tut plain, Th. le mart. 33. En la cité se sont tuit mis, Guerpi ont tout le plain païs, Wace, dans DU CANGE, planum.

XIIIe s. D'autre part c'ert bien plaine chose ; Ge ne vous i metrai jà glose, la Rose, 7597. Es issues des viles li quemin sont plus largue que il ne doivent estre à plain camp, Beaumanoir, XXV, 9.

XIVe s. Quant on cuide en ferme joie estre, En un plain laissier [laisser en plan] le [la] convient, Que souvent grans duelz [deuil] y sourvient, Jean de Condé, t. III, p. 56. Ulcere plaine est cele en la quelle le seul cuir deffaut, H. de Mondeville, f° 75.

XVe s. En chevauchant les landes de Berne [Béarn], qui sont assez plaines, Froissart, II, III, 11. On vous deust bannir en exil, Sans point flater, je parle plain, Orléans, Chans. Les fossés estoient parfonds de plus d'une lance, et tranchés à plain comme un mur, Bouciq. I, 14. Lors print apertement son cheval par le frein, et saillit en la selle de plaine terre, sans mettre pied en l'estrier, Perceforest, t. II, f° 119. Plaines gens sont sans decepvoir, Qui ayment justice et droiture, Deschamps, Poés. mss. f° 449.

XVIe s. Le bois acquiert le plain [gaigne à son maître la propriété des champs qu'il envahit], Loysel, 257. La nacelle vint à se poser tout doucement en un endroit de la rive qui estoit uny et plain, Amyot, Rom. 3. Il ne se tord pas qui va plain chemin, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PLAIN, se dit dans l’Ecriture, du produit total des deux angles de la plume, qui dans son action touche le papier perpendiculairement. Il y a deux sortes de plains, le parfait & l’imparfait. Le parfait est celui dont nous venons de parler ; l’imparfait est celui qui part d’un degré oblique, gauche ou droit. Voyez le volume des Planches, à la table de l’Ecriture, degrés obliques, gauches & droits.

Plain, ou Plein, (Tannerie.) sorte de grande cuve profonde de bois ou de pierre mastiquée en terre, dont on se sert dans la tannerie pour mettre les cuirs ou peaux que l’on veut plamer, c’est-à-dire, dont on veut faire tomber le poil ou bourre, par le moyen de la chaux détrempée dans l’eau, pour les mettre ensuite dans la fosse au tan. Le bord du plain se nomme la traite : on dit mettre un cuir en plain, pour dire le mettre dans la cuve, le tirer du plain, ou le mettre sur la traite ; pour dire le tirer de la cave pour le faire égoutter sur le bord du plain. Savary. (D. J.)

Plain, un oiseau va de plain lorsqu’il vole les ailes étendues & sans les remuer.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « plain »

(Date à préciser) Du latin planus (« plan, plat, sans relief »). Référence nécessaire
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. plan ; catal. pla ; esp. llano ; portug. plano ; ital. piano ; du lat. planus. L'ancienne langue employait très souvent plain, s. m. au sens de plaine. Plain et plein sont souvent confondus. Dans les anciens textes, plain pied, mieux écrit plein pied, signifie l'étendue d'un pied. Beaumanoir écrit plain champ, ce que nous écrivons aujourd'hui plein champ ; ce sont deux idées différentes qui arrivent au même sens dans l'usage : en plain champ, en champ uni ; en plein champ, dans la plénitude, l'étendue du champ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « plain »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plain plɛ̃

Citations contenant le mot « plain »

  • Je plains les gens petits : ils sont les derniers à savoir qu'il pleut. De Peter Ustinov
  • Les montagnes toujours ont fait la guerre aux plaines. De Victor Hugo / Les Burgraves
  • Marseille - Meurtre de la plaine : quatre suspects se sont... LaProvence.com, Faits divers - Justice | Marseille - Meurtre de la plaine : quatre suspects se sont rendus à la police | La Provence
  • C’est la seconde fois que ce local est ainsi forcé depuis sa création en 2013. Plus généralement, la plaine des sports où il se situe est régulièrement le théâtre d’incivilités où d’installation illégale de communautés de gens du voyage. Présent sur place, Claude Verdreau, premier adjoint au maire assure que l’équipe municipale réfléchit à des solutions pour sécuriser davantage ce site. , Faits-divers - Justice | Rouvres-en-Plaine : le club-house du tennis a été cambriolé
  • Une vague de chaleur devrait toucher la région genevoise et la plaine du Rhône de jeudi à samedi. MétéoSuisse a émis mercredi une alerte canicule. Le Temps, Météosuisse émet une alerte canicule pour Genève et la plaine du Rhône - Le Temps
  • Au nord de l’Italie, la plaine du Pô concentre 40% des habitants du pays… et ses plus importants pics de pollution. Entre le trafic routier intense, le chauffage urbain et les émissions industrielles et agricoles, cette cuvette entourée par toute la chaîne des Alpes est en mal d’air pur. Le Temps, La plaine du Pô respire enfin. Pour combien de temps? - Le Temps
  • La cathédrale, comme la plaine, comme la forêt, a son atmosphère, son parfum, sa lumière, son clair obscur, ses ombres. De Emile Mâle
  • Une plaine est une montagne plate. De Jean-Charles / La Foire aux cancres
  • S’il n’y avait pas de montagnes, les plaines n’apparaîtraient pas. De Proverbe chinois
  • Une étincelle peut mettre le feu à la plaine. De Proverbe chinois
  • Homme de la plaine, pourquoi gravis-tu la montagne ? Pour mieux regarder la plaine... De Proverbe chinois
  • Le Mont est foudroyé plus souvent que la plaine. Jean de Sponde, Autres sonnets sur le même sujet
  • Les montagnes toujours ont fait la guerre aux plaines. Victor Hugo, Les Burgraves, 2e partie, 6, Job
  • Quand mon verre est vide, je le plains ; quand mon verre est plein, je le vide. De Raoul Ponchon / La Muse gaillarde
  • Une plaine est une montagne plate. De Jean-Charles / La Foire aux cancres
  • Personne ne veut être plain de ses erreurs. De Vauvenargues / Réflexions et maximes
  • Homme de la plaine, pourquoi gravis-tu la montagne ? Pour mieux regarder la plaine... De Proverbe chinois
  • Je plains un homme sans vache, je plains un homme sans mouton, mais question d’un homme sans cheval, dur pour lui de rester au monde. De John Millington Synge
  • Une étincelle peut mettre le feu à la plaine. De Proverbe chinois
  • Je plains l'homme accablé du poids de son loisir. De Voltaire
  • S’il n’y avait pas de montagnes, les plaines n’apparaîtraient pas. De Proverbe chinois
  • J'admire ceux qui accueillent tous les événements avec calme, mais je les plains de ce qu'ils sont privés de tant de moments exaltants. De Yvon Deveault
  • Ne te plains pas de ton temps. Si tu le trouves mauvais, demande-toi ce que tu as fait pour le rendre meilleur. De Thomas Carlyle
  • As-tu des soucis, garde-les pour toi ; Ne te plains jamais, tu t'en repentirais. De J. Th. Mangold
  • La cathédrale, comme la plaine, comme la forêt, a son atmosphère, son parfum, sa lumière, son clair obscur, ses ombres. De Emile Mâle
  • Possible d’avoir deux activités mais surtout, à l’image des trois hommes cités, de combiner celles-ci en étant performant sur le pré. Ravi de ce nouveau saut de plain-pied dans sa troisième vie, tout en continuant de se nourrir de la première. En verrouillant des portes d’un côté et en ouvrant de l’autre. www.lamontagne.fr, Jean-Philippe Cassan (Stade Aurillacois) de plain-pied dans l'immobilier - Aurillac (15000)
  • Nul besoin d’être architecte pour savoir qu’une maison de “plain-pied” est dépourvue d’étages puisque toutes les pièces se trouvent au même niveau. Pourtant, lorsqu’il s’agit d’écrire cette expression, un plan serait bien utile pour s’y retrouver ! Voici de quoi consolider les fondations... Capital.fr, Pourquoi écrit-on “une maison de plain-pied” ? - Capital.fr
  • La maison de plain-pied est une construction qui présente de nombreux avantages. Certes, elle nécessite un plus grand terrain qu’une habitation à étage et la distinction des espaces de vie et de nuit peut être plus difficile, mais elle s’avère très intéressante, notamment parce qu’elle est moins coûteuse, plus écologique et également dédiée à tous puisque les personnes à mobilité réduite peuvent accéder à toutes ses pièces. Découvrez les atouts de cette maison dans ce dossier ! Binette & Jardin, Maison de plain-pied : quels sont ses avantages ?
  • Installée depuis début juin en lieu et place de l’ancien garage Joulie, sur la plaine du Claux, la boutique Art de fer interpelle les passants de la RD 840 qui restent sans voix face à un tel étalage de sculptures sur métal et autres matières nobles proposées à la vente sur plus de 200 m² d’exposition. ladepeche.fr, Firmi. L’art contemporain s’expose à la plaine du Claux - ladepeche.fr
  • Nouvelle journée d’animations gratuites à Guingamp, à partir de 15 h. Sur la place du Centre : station sport et nature avec Eau et Rivières ; deux balades nature à 15 h et 16 h 30 ; le Bal Floc’h, à 18 h. Dans la plaine de Traouzac’h, lectures sous l’arbre à 15 h et 17 h, avec Fabienne Lallain et Anouch Paré. À 21 h, spectacle du cercle celtique (sur réservation auprès de l’office de tourisme de Guingamp). , Lannion-Paimpol-Guingamp. Qu’est-ce qu’on fait ce jeudi 30 juillet 2020 ? - Saint-Brieuc.maville.com
  • Des tonnes de gravats en tout genre ont déjà été enlevés. Les opérations de nettoiement se poursuivent. Une fois dépolluée et nettoyée l'ancienne plaine maraîchère enfouie sous "la mer de déchets" sera transformée. Mais son avenir est encore incertain.  France 3 Paris Ile-de-France, Forêt, énergie renouvelable ou hydroponie, l'avenir incertain de la plaine enfouie sous la "mer de déchets"
  • Nouveau rebond dans la saga des éoliennes de la plaine de Boneffe. Natagora, en partenariat avec le Comité Plaine de Vie, introduit un sixième recours auprès du Conseil d'État dans le dossier du parc éolien de la plaine, située à cheval sur les communes d'Eghezée, Ramillies et Orp-Jauche. , Plaine de Boneffe : Natagora introduit un nouveau recours en Conseil d'État
  • L’émigration des chrétiens de la plaine de Ninive pourrait conduire à leur « disparition » selon les projections de l’Aide à l’Église en détresse (AED). Après un an d’enquête, la Fondation de droit pontifical publie un rapport, diffusé en France mardi 28 juillet. La Croix, Irak, l’AED s’inquiète de l’émigration des chrétiens de Ninive
  • Le chantier du magasin Ikea de Nice, qui doit ouvrir fin 2021 ou début 2022 dans la plaine du Var, était totalement à l'arrêt ce mardi matin. Nice-Matin, Grève "illimitée": le chantier d'Ikea à Nice totalement à l'arrêt - Nice-Matin
  • Depuis ce vendredi, les forains ont repris possession de la rue Germain-Delebecque et de la plaine attenante pour déployer leurs stands colorés et leurs manèges. Les familles sont de retour pour profiter des animations qui se tiendront jusqu’à lundi prochain. La Voix du Nord, La ducasse de la Plaine de retour à Liévin
  • «Nous avons appris ce mardi 28 juillet en début de soirée que deux enfants participant à la plaine cette semaine et la semaine précédente étaient testés positifs au Covid-19», peut-on lire dans un communiqué publié sur la page Facebook de la commune. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, La plaine d’été de Pont-à-Celles fermée: deux enfants positifs au coronavirus (Pont-à-Celles)
  • La structure ainsi qu’une installation d’« entraînement de rue » proche avaient été livrées (une opération à 99 000 €) juste avant l’été. Elles venaient clore les travaux de réhabilitation d’une plaine urbaine de 33 000 m2 qui fût... La Voix du Nord, Lens : tout juste installée, l’aire de jeux de la plaine Molière déjà incendiée
  • L’ancienne route entre Le Luc et Saint-Tropez enjambe depuis le Moyen Age les nombreux cours d’eau qui sillonnent la plaine des Maures. En la parcourant, de pont en pont, découvrez les histoires qu’elle a à nous raconter sur les marchandises et les hommes qui l’ont empruntée. ​ Unidivers, Visite commentée « La route des vieux ponts » Réserve Naturelle Nationale de la Plaine des Maures Le Cannet-des-Maures dimanche 20 septembre 2020
  • Alors que le nettoiement de 3,7 hectares de la mer des déchets a débuté en janvier dernier, l’avenir de la totalité des 330 hectares de l’ancienne plaine maraîchère n’est toujours pas acté. La Gazette en Yvelines, Vallée de Seine - Plaine des déchets : le nettoiement se poursuit, un avenir toujours incertain | La Gazette en Yvelines
  • Pendant ce temps, depuis son Aragon, le roi Pierre II, qui regarde tout ça, se dit que, peut-être, il pourrait en profiter pour étendre son royaume au Languedoc. En se débarrassant de ce Montfort qui paraît bien gourmand, il pourrait rafler la mise. Au gré d’une alliance (à l’époque, elles se font et se défont à la vitesse d’un boulet de catapulte), il s’associe à Raymond VI de Toulouse pour tenter d’écraser Montfort. La place de Muret semble idéale pour une bataille : pas trop loin de Toulouse, de ses troupes et de sa milice. Donc, l’armée de Pierre II vient taquiner la porte d’entrée du comté de Comminges. Un "siège", pas trop méchant, pour une place pas très forte. Juste assez pour faire rappliquer Montfort. Qu’on laissera entrer dans la ville. Car ce que veulent les deux camps, ce n’est pas un siège embrouillé et hasardeux, mais une belle bataille rangée en plaine. ladepeche.fr, Les grandes batailles de l’Occitanie. 1213 : Muret, morne plaine des Cathares - ladepeche.fr
  • Le grand circuit offre de nombreux contrastes et paysages variés agrémentés de bâtiments ou ouvrages en pierre. De l’autre côté de la voie ferrée, le promeneur débouche du village par un souterrain et se retrouve face à une grande étendue où démarrent les imposantes digues du Vidourle. Elles viennent récemment d’être confortées ou remises en état et sont accessibles partiellement pour les piétons. Du haut de la butte s’offre un joli panorama sur la plaine. Un peu plus loin, une martelière en pierre, véritable petit monument avec le canal de fuite et une vue sur le les berges du fleuve. Le circuit se prolonge dans la campagne, avec mas et mazets en pierre, vignes, terres cultivées ou en semis, ballots de foin, chevaux. Le livret donne des explications à chaque étape et termine par les traditions camarguaises avec une arrivée sur l’église et les arènes avec son toril unique.Pour profiter de cette balade s’en s’effrayer avec la durée annoncée, le circuit peut se faire pratiquement entièrement en VTT grâce aux routes de campagnes peu fréquentées qui longent les digues. Voir Plus, Balades pédagogiques dans le village de Saint-Laurent d’Aigouze et la plaine du Vidourle - Voir Plus

Images d'illustration du mot « plain »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « plain »

Langue Traduction
Anglais plain
Espagnol llanura
Italien pianura
Allemand einfach
Chinois 平淡
Arabe عادي
Portugais avião
Russe гладкий
Japonais 平野
Basque arrunta
Corse piana
Source : Google Translate API

Synonymes de « plain »

Source : synonymes de plain sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « plain »

Partager