La langue française

Portant

Sommaire

  • Définitions du mot portant
  • Étymologie de « portant »
  • Phonétique de « portant »
  • Citations contenant le mot « portant »
  • Images d'illustration du mot « portant »
  • Vidéos relatives au mot « portant »
  • Traductions du mot « portant »
  • Synonymes de « portant »

Définitions du mot portant

Trésor de la Langue Française informatisé

PORTANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst. masc.

I. − Part. prés. de porter1*.
II. − Adjectif
A. − [Corresp. à porter11resection]
1. Qui constitue un élément de soutien, d'appui pour quelque chose. [Ce] sillon [du flanc] (...) s'accentue (...) du côté de la jambe portante (Richer,Nouv. anat. artist., t. 2, 1920, p.82).
TECHNOL. Ossature, partie, surface portante; roues portantes. Jusqu'au XIXesiècle, l'art de bâtir les maisons ne connaissait que des murs portants en pierres, briques ou pans de bois et des planchers constitués par des poutres de bois (Le Corbusier,Charte Ath., 1957, p.33):
1. C'est encore en portant le problème dans les trois dimensions que Prandtl (1918), reprenant une conception de Lanchester (1909) et adoptant un schéma déterminé pour la nappe de tourbillons libres s'échappant du bord de fuite d'un profil d'aile d'envergure finie, a pu établir la théorie de l'aile portante où, à côté d'une portance analogue à celle de Joukovski, s'introduit effectivement une résistance due à l'existence de vitesses induites par les tourbillons libres. Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 182.
[P. méton.] Fonction portante. Ils ont défini les caractéristiques des routes standard quant à leur largeur, la force portante des ponts (J. Thomas,Route, 1951, p.326).
2. MAR. Vent portant. Vent qui souffle en poussant le bateau dans la direction choisie. C'était la nuit noire. Le vent était portant (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p.213).
Allure portante. Allure dans laquelle le vent est portant. (Dict. xixeet xxes.).
B. − [Corresp. à porter12esection]
1. À bout portant (loc. adv.). V. bout I A 2 a.
2. Rare. Qui a, qui produit de l'effet. Synon. usuel percutant.L'auteur a chargé, gâté ce personnage pourtant épisodique et de pure utilité, et qui ne dit pas un mot qui ne soit terriblement portant (Verlaine,OEuvres compl., t.5, Hommes d'auj. (A. Baju), 1885-93, p.312).
C. − [Corresp. à porter13esection I]
1. Bien/mal portant
a) [En parlant d'un être animé et p. anal. d'un végétal] Qui est en bonne/mauvaise santé. Quand on a fait des enfants si mal portants, on devrait savoir les soigner! (Balzac,Lys, 1836, p.67).Lui-même n'était plus assez bien portant pour y aller (Maurois,Climats, 1928, p.81).V. mal2rem. 1.
Mieux portant. Elle est souffrante encore mais moins cependant que ce matin, me dit-on, et mieux portante en somme qu'hier (Gobineau,Corresp.[avec Tocqueville], 1849, p.83).
Empl. subst. (parfois avec trait d'union):
2. Ne me dites pas que vous êtes fatiguée. La fatigue est la réalisation organique d'une idée préconçue. Commencez par ne pas la penser. Et si jamais vous avez une petite indisposition, ce qui peut arriver à tout le monde, ce sera comme si vous ne l'aviez pas, car elle aura fait de vous, selon un mot profond de M. de Talleyrand, un bien portant imaginaire. Proust,Guermantes 1, 1920, p.307.
P. euphém. (mil. xxes.). Moi qui la vois [la nouvelle lune] depuis si longtemps ratisser les parterres de vieux et de «mal-portants», comme d'insignifiantes feuilles d'automne, je règle ma vie en fonction d'elle (Le Point, 19janv. 1981, p.132, col.1).
[En parlant du corps, des sens] Il n'y eut jamais de femme plus vertueuse à la fois et plus agréable à son mari, car elle était venue au monde avec une âme simple dans une chair bien portante (Boylesve,Leçon d'amour, 1902, p.272).Des sens? oui j'en ai (...). Des sens timides, (...) lents à s'enfièvrer, mais lents à s'éteindre, −des sens bien portants, en somme (Colette,Vagab., 1910, p.80).
b) P. anal. [En parlant d'une chose, d'un ensemble coll.] Dont l'état ou la situation est bonne/mauvaise. C'est de la belle et bien portante peinture, et qui indique dans l'auteur un homme parfaitement sûr de lui-même (Baudel.,Salon, 1846, p.138).Une société bien portante tend à se laisser vivre (Philos., Relig., 1957, p.44-3).Il a ainsi fermé les Chantiers navals de Bordeaux et obligé la société de travaux publics Citra, déficitaire, à fusionner avec une autre entreprise du groupe, mieux-portante: Spie-Batignolles (L'Express, 23févr. 1976, p.61, col.3).
2. Rare, avec un autre adv. La contamination des campagnes par cette universalité de soldats rapportant la vérole dans les localités les plus sainement portantes (Goncourt,Journal, 1894, p.551).
3. Arg., vx. Bien portant. Libre. Vous avez vu Grenier? (...) Est-il toujours malade (en prison) ? −Non, repris-je, il est bien portant (libre) (Vidocq,Mém., t.1, 1828-29, p.288).
III. − Subst. masc.
A. − [Corresp. à porter11resection I]
1. Anse de fer sur les côtés d'une chaise à porteur, dans laquelle on passait les bâtons pour la porter. Vx. Fer en forme d'anse pour porter un coffre, une malle. Synon. poignée. (Dict. xixeet xxes.).
2. Élément vertical de soutien, support de quelque chose. Sur ses béquilles, il se lançait à chaque pas comme une balançoire entre deux portants (Benjamin,Gaspard, 1915, p.155).Ces portants de gymnase, (...) dressaient dans l'air muet leurs profils de potence (Lorrain,Âmes automne, 1898, p.99).
[À propos d'une porte ou d'une fenêtre] Synon. usuel montant.[La porte] s'ouvrit aussitôt; et une femme malpropre, énorme, se trouva devant moi barrant l'entrée de ses bras ouverts qui s'appuyaient aux deux portants (Maupass.,Contes et nouv., t.2, Marquis de F., 1886, p.68).Les deux portants des fenêtres, arrachés, ont été rangés contre le mur (Sartre,Mains sales, 1948, 6etabl., 1, p.216).
THÉÂTRE. Armature de bois à l'entrée des coulisses servant de support à un élément de décor; p. méton., cet élément. Un paravent contourné, en bois jaune, cache la coulisse de droite. L'angle du billard dépasse le portant de gauche sur lequel est peinte une draperie grenat (Cocteau,Théâtre poche, 1949, p.15):
3. ... à peine étions-nous rassemblés qu'une brochette d'officiers parut, gagna les coulisses et s'avança sur la scène, mais si malencontreusement que les trois premiers s'empêtrèrent dans les décors (je crois bien que c'était ceux d'Azaïs), tandis que les deux autres s'écorchaient les mains aux clous des portants et s'asphyxiaient de poussière en soulevant les rideaux, dans le vain espoir de trouver l'emplacement des interrupteurs électriques. Ambrière,Gdes vac., 1946, p.290.
Portant lumière. ,,Élément de rampe lumineuse transportable que l'on dispose verticalement en coulisse derrière les châssis de manière à éclairer le plan suivant`` (Giteau 1970).
COMM. ,,Présentoir où sont accrochés les vêtements, dans un magasin d'habillement`` (Rob. 1985).
B. − [Corresp. à porter12esection I] MAR. (à propos d'une pièce de bois, de la quille). ,,Longueur de l'espace sur lequel cette pièce porte ou s'appuie sur le terrain`` (Bonn.-Paris 1859).
Prononc. et Orth.: [pɔ ʀtɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. I. Part. prés. adj. 1. déb. xiies. vent portant (St Brendan, éd. I.Short, B.Merrilees, 1163); 2. 1671 à bout portant (Pomey, s.v. bout); 3. 1755 mieux portant (D'Argenson, J. et mém., t.9, p.73); 1761 bien portant (S.A.Tissot [Avis au peuple sur sa santé] ds Fér. Crit.: des gens bien portans); 1779 mal portant (Mirabeau, Lettres originales, t.3, p.179); 1825 subst. les biens portants (Hugo, Corresp., p.414); 4. a) 1864 ch. de fer roues portantes (Combes ds C.r. de l'Ac. des sc., t.58, p.261); b) 1872 aviat. forces portantes «forces capables de soulever et de maintenir en l'air un aéronef» (Asselin ds L'Aéronaute, mai, p.81 ds Guilb. Aviat., no1867); c) 1891 id. surface portante (Hureau De Villeneuve ds L'Aéronaute, août, p.174, ibid., no3538); d) 1963 magnét. force portante (Lar. encyclop.). II. Part. prés. subst. 1. fin xiiies. fauconn. «le fauconnier qui porte son faucon sur la main» (FrédéricII, De arte venandi, éd. G.Holmér, chap. 48, 8); 2. 1389 horlog. (E.Lemaire, Arch. St Quentin, t.2, p.362: le portant du folion de l'orloge); 3. 1400-02 «anse d'un coffre, d'une malle» (Comptes de Girart Goussart, Commune, XXVII, Arch. Orléans ds Gdf. Compl.: portans ... pour ledit coffre); 4. 1530 archit. «contrefort» (Palsgr., p.432b); 5. 1745 impr. (A. Bosse, Manière de graver, p.131: Portans arrêtés aux bras de la Presse par les vis); 6. 1789 magnét. «pièce de fer placée sous l'armure d'un aimant» (Brisson, Traité de phys., t.3, p.218 ds Littré); 7. 1840 théâtre «montant servant à soutenir un élément de décor ou à porter un appareil d'éclairage» (Ch. Friès, Le correspondant dramatique ds Les Français peints par eux-mêmes, t.2, p.302); 1852 «cette partie du décor elle-même» (Nerval, Rhin et Flandre, p.263: portants de coulisses); 8. 1859 mar. «partie de la quille d'un navire sur cale qui porte sur le terrain» (Bonn.-Paris) [cf. Will. 1831: ce bâtiment a 100 pieds de quille, portant sur terre]; 9. 1949 mar. «monture métallique servant d'appui aux avirons et débordant à l'extérieur d'une embarcation» (Nouv. Lar. univ.). Part. prés. adj. et subst. de porter1*. Fréq. abs. littér.: 3792. Fréq. rel. littér.: xixes.: a)5611, b)6898; xxes.: a)5484, b)4343.

Wiktionnaire

Adjectif

portant \pɔʁ.tɑ̃\ masculin

  1. Qui porte, dans les différents sens du verbe porter.
    • Tirer à bout portant.
  2. (Lorsqu’il est employé avec les adverbes bien et mal) Qui est en bonne ou en mauvaise santé. → voir bien-portant et mal-portant
    • Il est bien portant.
    • Elle est toujours mal portante. (Désuet)

Nom commun

portant \pɔʁ.tɑ̃\ masculin

  1. (Théâtre) Chacun des montants en bois qui soutiennent les décors.
    • […] un couple bohémien en train de charger sur le toit d’une roulotte les portants d’une baraque à « phénomènes ». — (Léon Frapié, Le petit bateau, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 145)
    • C’est seulement quand il entrait en scène que Jim reprenait le dessus : il attendait, près du portant de gauche, le moment de se diriger du pas d’un homme qui rêve dans la direction de Jimmy, […]. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Toute la science du paysage consistait à combiner au mieux ces modèles, comme on construit un décor de théâtre ; au premier plan un portant plus sombre, un plan moyen en pleine lumière, le fond dans une brume de bon aloi. — (Adrien Goetz, La Dormeuse de Naples, Éditions Le Passage, 2004, cahier II – censé être écrit par Camille Corot en 1825)
  2. (Textile) Élément de mobilier, doté d’une barre horizontale, servant à accrocher des vêtements sur cintre.
    • J’ai trois armoires, un portant, une commode et deux coffres pour mettre mes fringues d’été et celles d’hiver.
  3. (Textile) Présentoir de magasin sur lequel on suspend des vêtements.
    • Un portant à ceintures.
    • Voilà maman qui extirpe péniblement d’un portant un mini soutien-gorge floral qui lui semble à sa taille et qui attrape la culotte assortie, trois étages plus bas. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 272)
    • Devant la boutique, sur le trottoir, elle aperçoit le portant et sa théorie de robes d’été si raisonnablement décolletées, motifs végétaux traités façon toile de Jouy. — (Philippe Delerm, L’extase du selfie, Seuil, 2019, page 45)

Forme de verbe

portant \pɔʁ.tɑ̃\

  1. Participe présent de porter.
    • Et voici que le vice-président des États-Unis sort de la poche de son veston trois crayons à bille, de pacotille mais portant l’inscription VICE-PRÉSIDENT RICHARD NIXON. — (André Turcat, Pilote d’essais, 2012)
    • C’est la personne qui revint ici vers onze heures, qui ouvrit la porte de la chambre de l’infirmière à l’aide d’une clef dont elle seule pouvait se servir, qui traversa ladite chambre, tira le verrou et entra chez Miles Despard en portant une tasse contenant du poison sous le couvert d’un médicament qu’il était dans son rôle de faire absorber au malade, qui repassa ensuite dans l’autre chambre, re-verrouilla la porte de communication et se retrouva enfin dans le couloir après avoir refermé l’autre porte avec sa clef… — (John Dickson Carr, La Chambre ardente, traduction de Maurice-Bernard Endrèbe, 1962, chapitre XX)
    • Par ailleurs, l’article 8 du décret n°2015-510 du 7 mai 2015 portant charte de la déconcentration dispose que […]. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PORTANT (por-tan, tan-t') adj.
  • 1Qui porte, qui soutient. Au lieu d'emprunter, comme dans le système actuellement pratiqué, l'adhérence nécessaire pour entraîner le convoi, au frottement des roues portantes, et qu'on appelle en raison de cela roues motrices, Combes, Acad. des sc. comptes rendus, t. LVIII, p. 261. Il faudra toujours des vides et des pleins, des parties portantes et des parties portées ; supprimez une de ces données, et l'architecture n'existe plus, Ch. Garnier, Moniteur universel, 3 juin 1867, p. 670, 6e col.
  • 2Bien portant, mal portant, en bonne, en mauvaise santé. Elle est toujours mal portante.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. PORTANT. Ajoutez :
3Chaîne portante, chaîne qui dans un mécanisme porte les fardeaux. L'une de ces grues vint à subir une rupture de la chaîne portante, Journ. offic. 17 mars 1874, p. 2062, 3e col.
4Vent portant, vent qui se fait sentir au loin. Le bruit de l'instrument pourra s'entendre à 6 milles avec vent contraire, à 17 milles par temps calme, à 20 milles par vent portant, Journ. offic. 18 déc. 1873, p. 7896, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PORTANT, s. m. terme de Ceinturier, c’est la partie du baudrier & du ceinturon qui pend depuis la fin d’un des côtés de la bande jusqu’aux pendans, & qui sert à raccourcir ou à alonger soit le baudrier, soit le ceinturon.

Portant, terme de porteur de chaise ; fer courbé & attaché au côté des chaises des porteurs, où l’on met les bâtons pour porter les chaises.

Portant, terme de Bahutier ; c’est un fer en forme d’anse attaché aux côtés des coffres, des malles, des cassettes & des bahuts, dont on se sert pour les soulever & les porter où l’on veut. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « portant »

Participe présent de porter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « portant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
portant pɔrtɑ̃

Citations contenant le mot « portant »

  • Un mendiant bien portant est plus heureux qu'un roi malade. De Arthur Schopenhauer / Parerga et Paralipomena
  • Voler : La chose la plus excitante que vous ayez jamais faite en portant un pantalon ! De Stephen Coonts / Flight of the Intruder
  • Le couple, c'est autrui à bout portant. Choisir c'est se livrer. De Jacques Chardonne / L'amour, c'est beaucoup plus que l'amour
  • Si Jésus vivait de nos jours, il devrait monter au calvaire en portant sa guillotine sur son dos. De François Cavanna / Le saviez-vous ?
  • Mourir en bonne santé, c'est le voeu le plus cher de tout bon vivant bien portant. De Pierre Dac
  • Jésus, portant sa croix dans la montée du Golgotha, aurait souhaité avoir un diable pour l'aider. De José Artur
  • Tout homme bien portant peut se passer de manger pendant deux jours, de poésie, jamais. De Charles Baudelaire / L'Art romantique
  • On ne se rencontre qu’en se heurtant et chacun portant dans ses mains ses entrailles déchirées accuse l’autre qui ramasse les siennes. De Gustave Flaubert
  • Beauté grecque : femme laide portant une amphore. De Raymond Radiguet / Notes romanesques
  • Qui est heureux ? L'homme bien portant, riche et instruit. De Thalès
  • Mieux vaut être riche et bien portant que pauvre et malade. De Francis Blanche
  • Les ouvrières portant des pulls trop larges doivent faire attention aux machines ; celles qui portent des pulls très collants doivent faire attention aux machinistes. De André Guillois
  • La culture est une béquille que brandissent les boiteux contre les bien-portant pour montrer qu’ils sont en possession de tous leurs moyens. De Karl Kraus
  • Et nos poèmes encore s'en iront sur la route des hommes, portant semence et fruit dans la lignée des hommes d'un autre âge. De Saint-John Perse / Vents
  • J'aime assez les beaux diamants, mais j'ai horreur des pendeloques qui me montrent une femme portant à une oreille le pain de ses enfants et à l'autre l'honneur de son mari. De Alphonse Karr
  • Cette action a fait suite à plusieurs refus consécutifs de sportives se présentant en portant un Hijab de sport. S’estimant victimes de discrimination, les femmes ont décidé d’agir et de prendre les choses en main.  , VIDEO. Aller dans une salle de sport de Lyon en portant le voile, maintenant c'est possible | Actu Lyon
  • Comme l’épidémie de Covid-19 n’est toujours pas sous contrôle aux États-Unis et que Donald Trump ne donne quasiment jamais le bon exemple en portant un masque quand il se déplace pour des réunions publiques, Mike D’Antoni et Alvin Gentry ont décidé de le porter pendant les « scrimmages ». Basket USA, En portant un masque pendant les matches, Mike D’Antoni et Alvin Gentry veulent donner l’exemple | Basket USA
  • L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté, ce mercredi 29 juillet 2020 en plénière le projet de loi portant sur les mesures exceptionnelles de recrutement dans le secteur public dans son intégralité avec 159 voix pour et 18 abstentions. Webdo, Fonction publique : L'ARP adopte le projet de loi portant sur les mesures exceptionnelles de recrutement
  • Des autorisations judiciaires portant suspension des activités de 29 partis politiques en situation d’infraction, dont 12 font l’objet de plaintes de dissolution, ont été émises, a annoncé le ministère chargé des Droits de l’Homme et de la Relation avec les instances constitutionnelles et la société civile. Directinfo, Emission d'autorisations judiciaires portant suspension des activités de 29 partis politiques | Directinfo
  • DOHA, 27 juillet (Xinhua) -- Le ministère de la Santé du Qatar a annoncé lundi 292 nouveaux cas de COVID-19, portant le nombre total de cas confirmé dans cet Etat du Golfe à 109.597, a rapporté l'Agence de presse officielle du Qatar (QNA). , Le Qatar signale 292 nouveaux cas de COVID-19, portant le total à 109.597 dans le pays_French.news.cn
  • Jean Castex apprend de ses erreurs. Ce mercredi 29 juillet est une journée importante pour le Premier ministre. Quelques jours après avoir nommé ses secrétaires d'Etat - après près de trois semaines d'intenses réflexions -, il a assisté au premier conseil des ministres au complet. Après avoir posé pour la photo officielle de son gouvernement, Jean Castex est sorti sur le perron de l'Elysée, comme toujours. Mais cette fois-ci, il avait prévu le coup. A son bras ? Un tas de dossier et une petite note à destination des journalistes présents dans la cour du palais présidentiel. "Vous ne m'aurez pas une deuxième fois, bel été à tous", s'est amusé à griffonner le Premier ministre. Une phrase sibylline, qui est en fait une réponse pleine d'autodérision. Le 22 juillet dernier au même endroit, Jean Castex avait laissé entrevoir une note confidentielle rédigée pendant le conseil des ministres. A la sortie de l'Elysée, il tenait sous son bras une feuille avec l'entête de Matignon. Closermag.fr, Jean Castex très taquin : ce message discret qu'il a fait passer à la sortie de l'Elysée - Closer

Images d'illustration du mot « portant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Vidéos relatives au mot « portant »

Traductions du mot « portant »

Langue Traduction
Anglais wearing
Espagnol vistiendo
Italien indossare
Allemand tragen
Chinois 穿着
Arabe يلبس
Portugais vestindo
Russe носить
Japonais 着ている
Basque jantzita
Corse indossa
Source : Google Translate API

Synonymes de « portant »

Source : synonymes de portant sur lebonsynonyme.fr
Partager