La langue française

Pochard, pocharde

Sommaire

  • Définitions du mot pochard, pocharde
  • Étymologie de « pochard »
  • Phonétique de « pochard »
  • Citations contenant le mot « pochard »
  • Images d'illustration du mot « pochard »
  • Traductions du mot « pochard »
  • Synonymes de « pochard »

Définitions du mot « pochard, pocharde »

Trésor de la Langue Française informatisé

POCHARD, -ARDE, subst.

Fam. Individu dont la tenue et l'aspect pitoyable révèlent qu'il s'adonne à la boisson. Synon. ivrogne, poivrot, soûlot, sac à vin.Une ombre flottante anima, à moins de vingt pas en avant d'eux, la solitude morne d'une ruelle noyée dans le clair obscur violâtre du matin; une silhouette de pochard attardé et regagnant péniblement ses pénates (Courteline, Train 8 h 47, 1888, 2epart., 6, p.158).Poloche se tenait drôlement au milieu de la chambre, la lueur crue de la lampe fouillant sa physionomie de pochard tiraillée de tics (Moselly, Terres lorr., 1907, p.33).La grosse pianiste venue s'asseoir dans un fauteuil à côté de moi et qui ressemblait à une de ces damnées pochardes comme on en rencontre tant dans les pubs de Londres (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p.235).
Empl. adj. Synon. ivre.De ronde en ronde, de verre de vin en verre de cidre, je me trouvai, vers deux heures du matin, pochard à ne plus tenir debout (Maupass., Contes et nouv., t.1, Ma femme, 1882, p.669).De sobre cet homme était devenu si abominablement pochard que MmeVerdurin avait été obligée de le renvoyer (Proust, Temps retr., 1922, p.716).
Prononc. et Orth.: [pɔ ʃa:ʀ], fém. [-aʀd]. Att. ds Ac. 1935 (au masc.). Étymol. et Hist.1. 1835 adj. «ivre» (Raspail, Le Réformateur, 20 sept., p.2); 2. 1836 subst. (Vidocq, Voleurs, t.2, p.27). Dér. de poche1* «sac», suff. -ard*, proprement «rempli comme une poche», cf. sac à vin «ivrogne» et, dès 1466, Simonne la Pocharde d'apr. Bl.-W.1-5. Fréq. abs. littér. Pochard: 93. Pocharde: 13.
DÉR. 1.
Pocharderie, subst. fém.,fam., vx. Habitude de pochard; ivrognerie. MmeHugo, qui avait alors une pente, je ne dirai pas à la pocharderie, mais à une aimable excitation, avait bu beaucoup de Constance [vin du Rhin] (Goncourt, Journal, 1870, p.670).[pɔ ʃaʀdə ʀi]. 1reattest. 1836 (Vidocq, loc. cit.); de pochard, suff. -erie*.
2.
Pochardise, subst. fém.,fam. a) Habitude de pochard; ivrognerie. On lui pardonna sa pochardise (...). Car il était pochard, notre hérisson. C'était son péché mignon. Il lichait dans tous les quarts (Cendrars, Main coupée, 1946, p.245).b) Ivresse; état d'ébriété. Nous causons art, et cette causerie lui apporte une griserie, vraiment une sorte de pochardise (Goncourt, Journal, 1890, p.1100). [pɔ ʃaʀdi:z]. 1resattest. a) 1858 «habitude de s'enivrer» (Id., ibid., p.511), b) 1874 «excès de boisson, état d'ivresse» (Lar. 19e); de pochard, suff. -ise*.
BBG.Darm. 1877, p.90; p.99 (s.v. pocharderie).

pochard, -

Trésor de la Langue Française informatisé

POCHARD, -ARDE, subst.

Fam. Individu dont la tenue et l'aspect pitoyable révèlent qu'il s'adonne à la boisson. Synon. ivrogne, poivrot, soûlot, sac à vin.Une ombre flottante anima, à moins de vingt pas en avant d'eux, la solitude morne d'une ruelle noyée dans le clair obscur violâtre du matin; une silhouette de pochard attardé et regagnant péniblement ses pénates (Courteline, Train 8 h 47, 1888, 2epart., 6, p.158).Poloche se tenait drôlement au milieu de la chambre, la lueur crue de la lampe fouillant sa physionomie de pochard tiraillée de tics (Moselly, Terres lorr., 1907, p.33).La grosse pianiste venue s'asseoir dans un fauteuil à côté de moi et qui ressemblait à une de ces damnées pochardes comme on en rencontre tant dans les pubs de Londres (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p.235).
Empl. adj. Synon. ivre.De ronde en ronde, de verre de vin en verre de cidre, je me trouvai, vers deux heures du matin, pochard à ne plus tenir debout (Maupass., Contes et nouv., t.1, Ma femme, 1882, p.669).De sobre cet homme était devenu si abominablement pochard que MmeVerdurin avait été obligée de le renvoyer (Proust, Temps retr., 1922, p.716).
Prononc. et Orth.: [pɔ ʃa:ʀ], fém. [-aʀd]. Att. ds Ac. 1935 (au masc.). Étymol. et Hist.1. 1835 adj. «ivre» (Raspail, Le Réformateur, 20 sept., p.2); 2. 1836 subst. (Vidocq, Voleurs, t.2, p.27). Dér. de poche1* «sac», suff. -ard*, proprement «rempli comme une poche», cf. sac à vin «ivrogne» et, dès 1466, Simonne la Pocharde d'apr. Bl.-W.1-5. Fréq. abs. littér. Pochard: 93. Pocharde: 13.
DÉR. 1.
Pocharderie, subst. fém.,fam., vx. Habitude de pochard; ivrognerie. MmeHugo, qui avait alors une pente, je ne dirai pas à la pocharderie, mais à une aimable excitation, avait bu beaucoup de Constance [vin du Rhin] (Goncourt, Journal, 1870, p.670).[pɔ ʃaʀdə ʀi]. 1reattest. 1836 (Vidocq, loc. cit.); de pochard, suff. -erie*.
2.
Pochardise, subst. fém.,fam. a) Habitude de pochard; ivrognerie. On lui pardonna sa pochardise (...). Car il était pochard, notre hérisson. C'était son péché mignon. Il lichait dans tous les quarts (Cendrars, Main coupée, 1946, p.245).b) Ivresse; état d'ébriété. Nous causons art, et cette causerie lui apporte une griserie, vraiment une sorte de pochardise (Goncourt, Journal, 1890, p.1100). [pɔ ʃaʀdi:z]. 1resattest. a) 1858 «habitude de s'enivrer» (Id., ibid., p.511), b) 1874 «excès de boisson, état d'ivresse» (Lar. 19e); de pochard, suff. -ise*.
BBG.Darm. 1877, p.90; p.99 (s.v. pocharderie).

pochard, -

Wiktionnaire

Nom commun

pochard \pɔ.ʃaʁ\ masculin (pour une femme on dit : pocharde)

  1. (Populaire) Personne qui a des habitudes d’ivrognerie.
    • Ses capacités lui firent gagner la couronne des pochards ; après avoir descendu et avoir passé par toutes les dégradations humaines, il fut proclamé empereur des pochards et roi des cochons. — (Denis Poulot, Question sociale: Le sublime, ou le travailleur comme il est en 1870 et ce qu'il peut être, page 98, A. Lacroix, Verboeckhoven, 1872)
    • L’ivrogne, qui était resté devant la porte, pleurait maintenant comme pleurent les pochards ou les enfants contrariés. — (Guy de Maupassant, La maison Tellier, 1881, collection Le Livre de Poche, page 19.)
    • Puis on se leva difficilement, et, pendant que les deux femmes, étourdies, respiraient, les deux hommes, tout à fait pochards, faisaient de la gymnastique. — (Guy de Maupassant , Une partie de campagne, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 195.)
    • C’est bon ! C’est bon ! se décida soudain à balbutier le second pochard en entraînant son compagnon. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Sarah-Rivka au violon ! Elle y passera la nuit, en compagnie de prostituées et de pochardes. — (Gabriel Roth, Le Rire de Job, page 115, L’Harmattan, 2005)
  2. Insulte.
    • Eh bien, mère Sochard, voilà ce que je ferai de Juliette !… de Juliette, entendez-vous, vieille pocharde !… — (Octave Mirbeau, Le Calvaire, 1886, XI)

Forme d’adjectif

pocharde \pɔ.ʃaʁd\

  1. Féminin singulier de pochard.

Forme de verbe

pocharde \pɔ.ʃaʁd\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pocharder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pocharder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe pocharder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe pocharder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe pocharder.

Forme d’adjectif

pocharde \pɔ.ʃaʁd\

  1. Féminin singulier de pochard.

Forme de verbe

pocharde \pɔ.ʃaʁd\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pocharder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pocharder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe pocharder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe pocharder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe pocharder.

Forme d’adjectif

pocharde \pɔ.ʃaʁd\

  1. Féminin singulier de pochard.

Forme de verbe

pocharde \pɔ.ʃaʁd\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pocharder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pocharder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe pocharder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe pocharder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe pocharder.

Forme d’adjectif

pocharde \pɔ.ʃaʁd\

  1. Féminin singulier de pochard.

Forme de verbe

pocharde \pɔ.ʃaʁd\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pocharder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe pocharder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe pocharder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe pocharder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe pocharder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POCHARD. n. m.
Homme qui a des habitudes d'ivrognerie. Il est populaire.

Littré (1872-1877)

POCHARD (po-char) s. m.
  • Terme populaire. Un ivrogne.

    Un homme ivre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pochard »

Rempli comme une poche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1835) Composé de poche avec le suffixe -ard dans le sens de « rempli comme une poche ». Voir sac à vin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pochard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pochard pɔʃar

Citations contenant le mot « pochard »

  • Si vous avez atteint Juzo le pochard dans Sekiro Shadows Die Twice, c'est que vous commencez à maîtriser les bases, mais il représente un obstacle assez impressionnant. La solution est qu'en bon shinobi, vous ne l'affrontiez pas directement. Après tout, en plus d'être un semi-boss, il est entouré d'amis, mais vous aussi ! Millenium, Guide Sekiro Shadows Die Twice : Juzo le pochard, Juzou the Drunkard, boss - Millenium
  • Coproduction entre la chaîne du câble américaine et sa consœur britannique Sky, cette fiction du réel a un auteur incongru: Craig Mazin. Le scénariste des deux derniers volets de la pocharde (et parfois) comédie Very Bad Trip. En revisitant le plus grave incident nucléaire de tous les temps, celui-ci offre une reconstitution méticuleuse basée sur les rapports d’enquête, les témoignages et les reportages de l’époque. Sa règle d’or: rester au plus près de la réalité, suffisamment incroyable et effroyable, sans que l’on sombre dans les théories les plus farfelues ou les actes héroïques romanesques. Tour à tour film d’horreur, drame humain, thriller politique au plus haut de l’appareil d’État soviétique, empêtré dans son hybris, ses rivalités internes, son goût des secrets et de la dissimulation, son récit reste à hauteur d’homme. Celui de la panique des techniciens. Ils ne réalisent pas ce qu’il se passe. Loin d’être un incendie du réservoir, ils font face à un incendie du cœur du réacteur. Dans ce huis clos émerge une constante: l’incurie des gradés. Bien peu intéressés par la vérité et la sécurité de la population civile. Mus par la nécessité de plaire au parti. Pétrifiés à l’idée de ternir la réputation de l’URSS en cette fin de Guerre froide. LEFIGARO, «Chernobyl», au cœur du réacteur
  • La rouquine qu'était une pocharde Courrier picard, Michel Pruvot vous fait chanter pendant le confinement: aujourd’hui, «Du gris»
  • Ils auraient pu tomber dans la blague pocharde un peu lourdingue. Un genre de sketch à rallonge sur des chasseurs d'ectoplasmes ratés, écumant les demeures hantées de Grande-Bretagne. Mais Simon Pegg et Nick Frost sont de meilleurs scénaristes qu'il n'y paraît. Truth Seekers, leur dernière création, lancée sur Amazon le 30 octobre dernier, est une farce surnaturelle maline et efficace, qui fait du paranormal pur jus, sous de faux airs de comédie absurde. Premiere.fr, Truth Seekers : Simon Pegg et Nick Frost jouent à Ghostbusters (critique) | Premiere.fr

Images d'illustration du mot « pochard »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pochard »

Langue Traduction
Anglais drunk
Espagnol borracho
Italien ubriaco
Allemand betrunken
Chinois
Arabe سكران
Portugais bêbado
Russe пьяный
Japonais 酔った
Basque mozkortuta
Corse ebriatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « pochard »

Source : synonymes de pochard sur lebonsynonyme.fr
Partager