La langue française

Pleurnicherie

Sommaire

  • Définitions du mot pleurnicherie
  • Étymologie de « pleurnicherie »
  • Phonétique de « pleurnicherie »
  • Citations contenant le mot « pleurnicherie »
  • Traductions du mot « pleurnicherie »
  • Synonymes de « pleurnicherie »

Définitions du mot « pleurnicherie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PLEURNICHERIE, subst. fém.

Fam., parfois péj.
A. − Action de pleurnicher, habitude de pleurer sans motif sérieux, de se plaindre à tout propos. Synon. pleurnichage, pleurnichement (dér. s.v. pleurnicher).Ce n'était point encore la haine de son mari, la continuelle fièvre dont il grelottait, dans une impuissance et une éternelle pleurnicherie de petit garçon, qui l'avaient poussée à se mal conduire, six mois après son mariage (Zola, Pot-Bouille, 1882, p.315).J'en ai pour une demi-heure de pleurnicherie, avant qu'il dorme [le bébé], continua Christine. Ce n'est pas dans ses habitudes. Je n'aime pas beaucoup cela (Malègue, Augustin, t.2, 1933, p.58):
. J'ai remarqué, Monsieur le Président, que vous aimez à jouer les ogres, à jouer les bêtes sauvages, toutes les fois, bien entendu, que vous ne pleurnichez pas, car il y a, chez vous, un mélange de brutalité et de pleurnicherie que je regrette de ne pouvoir étudier plus longtemps. Duhamel, Passion J. Pasquier, 1945, p.238.
B. − Au plur. Ensemble de mimiques, de jérémiades d'une personne qui tente de se faire plaindre, d'émouvoir. Je suis trop bon. Je me laisse aller à ces yeux de carpe pâmée, à ces pleurnicheries, à ces soupirs, à ces jérémiades, et je finis par être embéguiné, tout en maugréant de ma débonnaireté et couardise (Gautier, Fracasse, 1863, p.186).[Les vrais soldats] ne m'embêtent pas avec des giries, lamentations et pleurnicheries, comme le faisait, par exemple, ce pauvre Loti (L. Daudet, Rech. beau, 1932, p.197).Voyons, ma chère, voyons! Calmez-vous! Si les femmes savaient tout ce qu'elles perdent avec leurs pleurnicheries! Il faut qu'un homme soit un saint pour, les voyant blessées, ne pas avoir envie de les blesser davantage (Montherl., J. filles, 1936, p.973).
Prononc. et Orth.: [ploeʀniʃ ʀi]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1797 (Al. Duval, Les Suspects, sc. 19 ds Littré). Dér. de pleurnicher*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 19.

Wiktionnaire

Nom commun

pleurnicherie \plœʁ.niʃ.ʁi\ féminin

  1. (Familier) (Péjoratif) Action de pleurnicher.
    • L’homme alors, vaincu, redevient enfant, avec toutes les puérilités, toutes les transes ridicules, toutes les pleurnicheries même de l’enfance. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)
    • Lili protégée contre tous par le puissant système de défense disposé autour d’elle par sa mère… Celles qui commettaient tant soit peu l’imprudence d’amener Lili à mettre en branle par ses plaintes, ses pleurnicheries, ce dispositif toujours en état d’alerte, devaient se dépêcher de battre en retraite… — (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, page 262)
    • Sans préjuger de points aveugles, de limites singulières propres à chaque praticien, je voudrais à partir de ce constat, considérer un autre registre du pleur : celui de la pleurnicherie. — (Benjamin Jacobi, Cent mots pour l'entretien clinique, éd. ÉRES, 2012)
    • Tout ça, tout ce livre, c'est de la pleurnicherie. Trois ans que je me casse le cul à parler de mes parents, et pour quel résultat ? Un gros tas fumant de pleurnicherie. Et je n'arrive plus à écrire, je n'y arrive plus. — (Emma Becker, Alice, Éditions Denoël, 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLEURNICHERIE. n. f.
Action de pleurnicher. Il fatigue tout le monde avec ses pleurnicheries continuelles. Il est familier.

Littré (1872-1877)

PLEURNICHERIE (pleur-ni-che-rie) s. f.
  • Action de pleurnicher. Si je n'étais en garde contre toutes ces pleurnicheries, Al. Duval, les Suspects, sc. 19.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pleurnicherie »

Dérivé de pleurnicher avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pleurnicherie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pleurnicherie plœrniʃri

Citations contenant le mot « pleurnicherie »

  • Zadi et Waxxx, duo autodidacte, auraient pu mettre le doigt sur les plaies de la cause noire, sur les racismes ordinaires, les ostracismes, les exclusions, les humiliations, les vexations liés à la couleur de peau. Ils auraient pu dégainer l'arme lourde de la revendication frontale, de la pleurnicherie sur son sort, du récit réaliste de leurs petites et grandes misères quotidiennes, mais ça aurait été un autre film. Ils ne rejoueront pas La Haine version noire. C'est pour eux le rire, qui est la meilleure arme. , Cinéma | "Tout simplement noir": la comédie de l'été haute en couleurs
  • Un enfant puni pour une bêtise qu’il sait parfaitement avoir commise peut longtemps fulminer dans son coin. Mais, à trois copains sanctionnés, le frein est vite rongé. Privés de sortie canoë à cause du pain qu’ils ont lancé pendant le déjeuner, Charlie, Marthe et Adama se retrouvent seuls dans les locaux de la colo. Le trio n’est pas ravi et cède d’abord à quelque pleurnicherie. Mais en faisant le poirier, voilà qu’ils ont une idée. Vu sous cet angle, le bâtiment ressemble à un bateau. Et s’ils fabriquaient un radeau ? Télérama, Livre pour enfants : un kit de survie pour enfant puni dans “La Belle équipée”, de Sophie Vissière
  • Et le monde d’arabe n’a certainement pas besoin de l’occident pour se détruire, il le fait très bien tout seul !! De plus, la Turquie a toujours été maître chez elle, elle n’a jamais été colonisée, ni spoliée par personne, bien au contraire, c’est elle qui a exterminé (génocide arménien), colonisé (occupation de Chypre), occupé et spolié (empire ottoman) . Alors arrêtez votre pleurnicherie victimaire et vos propos risibles et sans fondement car cela ne prend plus !! Un si Proche Orient, Jusqu’où ira l’islamo-nationalisme d’Erdogan? – Un si Proche Orient

Traductions du mot « pleurnicherie »

Langue Traduction
Anglais whining
Espagnol gimoteo
Italien piagnisteo
Allemand jammern
Chinois 抱怨
Arabe الأنين
Portugais choramingar
Russe нытье
Japonais 泣き言
Basque negartia
Corse whining
Source : Google Translate API

Synonymes de « pleurnicherie »

Source : synonymes de pleurnicherie sur lebonsynonyme.fr
Partager