La langue française

Peuplé

Sommaire

  • Définitions du mot peuplé
  • Étymologie de « peuplé »
  • Phonétique de « peuplé »
  • Citations contenant le mot « peuplé »
  • Traductions du mot « peuplé »
  • Antonymes de « peuplé »

Définitions du mot peuplé

Trésor de la Langue Française informatisé

PEUPLÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de peupler*.
II. − Adjectif
A. −
1. Où il y a de nombreux habitants. Synon. habité, populeux.Contrée, ville très peu peuplée. Pays [le Maroc] dur, austère, sans grâce, riche et qui semble pauvre, peuplé et qui semble vide (Tharaud, Marrakech, 1920, p.2).
2. Où il y a de nombreuses personnes, beaucoup de gens. Lorsqu'il ferma la nouvelle Fabrique et se replia sur l'ancienne encore très peuplée, il envisageait ce qu'il croyait le pire avec cette confiance du médecin qui fait crédit à la nature et à la fièvre plus qu'à ses remèdes (Chardonne, Dest. sent., III, 1936, p.232).
B. − P. ext. Rempli. Synon. vivant.Je suis triste. Cette maison que tu rendais si gaie et si peuplée pour moi il y a peu de jours me semble à présent vide et déserte (Hugo, Corresp., 1831, p.497).Turpin, donc, prêtait l'oreille au silence d'après minuit, si complexe, si peuplé dans son apparence déserte (Arnoux, Rhône, 1944, p.144).
Prononc.: [poeple], [pø-]. Fréq. abs. littér.: 766. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1041, b) 1143; xxes.: a) 975, b) 1169.

Wiktionnaire

Adjectif

peuplé \pœ.ple\

  1. Où il y a des habitants.
    • Un pays fort peuplé, une province, une ville fort peuplée.

Forme de verbe

peuplé \pœ.ple\

  1. Participe passé masculin singulier de peupler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PEUPLER. v. tr.
Établir une multitude d'habitants en quelque pays, en quelque endroit. Romulus, après avoir fondé Rome, la peupla de gens ramassés sans choix. Peupler un pays abandonné, une île déserte. Il se dit aussi en parlant des Animaux. Peupler un pays de gibier. Peupler une garenne de lapins. Peupler un étang de poissons. Peupler un colombier de pigeons. Il se dit aussi en parlant des Plantations. Peupler un bois, une vigne, Y mettre du nouveau plant.

PEUPLER signifie encore Remplir un lieu d'habitants en y faisant souche. Les races qui ont peuplé l'Amérique. Il se dit également des Animaux. Des bœufs, des chevaux, des chèvres qu'on laissa dans cette île déserte, la peuplèrent en peu d'années. Quelques paires de lapins ont suffi pour peupler cette garenne en moins de deux ans. L'alevin qu'il a jeté dans son étang l'a eu bientôt peuplé. Il signifie au figuré Remplir. Une mauvaise administration avait peuplé la ville de mendiants. Dans un sens encore plus figuré, il se dit de Choses qui n'ont point de corps. Les fantômes qui peuplaient son esprit.

PEUPLER s'emploie comme verbe intransitif, en parlant des Hommes et des animaux, et il signifie Multiplier par la génération. Toutes les nations ne peuplent pas également. Il n'y a point d'animaux qui peuplent tant que les lapins.

SE PEUPLER signifie Devenir habité, peuplé. Les campagnes se peuplent. Ces pays se sont peuplés fort promptement. Le participe passé est aussi adjectif. Un pays fort peuplé, une province, une ville fort peuplée, Un pays, une province, une ville où il y a beaucoup d'habitants.

Littré (1872-1877)

PEUPLÉ (peu-plé, plée) part. passé de peupler
  • 1Garni de peuple. Les pays habités par les sauvages sont ordinairement peu peuplés, par l'éloignement qu'ils ont presque tous pour le travail et la culture de la terre, Montesquieu, Lett. pers. 120.
  • 2Empli d'un certain nombre de personnes. Les déserts, autrefois peuplés de sénateurs, Ne sont plus habités que par leurs délateurs, Racine, Brit. I, 2. Le corridor où je logeais était le plus souvent peuplé de filles de spectacle, Marmontel, Mém. IV.

    Il se dit aussi d'arbres, d'animaux. Il [le riche] peut dans son jardin, tout peuplé d'arbres verts, Recéler le printemps au milieu des hivers, Boileau, Sat. VI.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « peuplé »

Du participe passé de peupler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « peuplé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
peuplé pœple

Citations contenant le mot « peuplé »

  • C’était il y a 150 ans. Le 18 mars 1871, le gouvernement de la Commune s’installe à l’Hôtel de Ville. Thiers nourrit le projet de reprendre la capitale. Ses soldats échouent à s’emparer du parc d’artillerie de la butte Montmartre et quittent Paris pour mieux réprimer les Parisiens qui ont eu le front de se révolter devant tant d’abandons et de trahisons, d’installer leur propre gouvernement. Paris, enserrée dans ses fortifications, qui a soutenu le siège des armées allemandes, jusqu’à manger les rats, compte 2 millions d’habitants, une population majoritairement modeste. La ville a été profondément transformée sous le second Empire. Volonté de modernisation, d’éradication du choléra dans les quartiers surpeuplés du centre, absorption de 11 communes limitrophes, nouvelles artères facilitant si nécessaire le déplacement des troupes et de l’artillerie dans la ville des insurrections, spéculation immobilière aussi, accentuant la séparation de la population ouvrière de l’est des quartiers bourgeois à l’ouest. L'Humanité, Essai. Place à la Commune, le peuple de Paris écrit l’histoire | L'Humanité

Traductions du mot « peuplé »

Langue Traduction
Anglais people
Espagnol poblada
Italien persone
Allemand menschen
Chinois
Arabe اشخاص
Portugais pessoas
Russe люди
Japonais
Basque jendea
Corse ghjente
Source : Google Translate API

Antonymes de « peuplé »

Partager