La langue française

Penderie

Sommaire

  • Définitions du mot penderie
  • Étymologie de « penderie »
  • Phonétique de « penderie »
  • Citations contenant le mot « penderie »
  • Images d'illustration du mot « penderie »
  • Traductions du mot « penderie »
  • Synonymes de « penderie »

Définitions du mot « penderie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PENDERIE, subst. fém.

Petite pièce, placard ou (partie d'une) armoire servant à suspendre des vêtements. Synon. garde-robe.Armoire à penderie; cintres, tringle d'une penderie; penderie d'un cabinet de toilette; accrocher, pendre, ranger une robe, un manteau dans la penderie; s'habiller dans la penderie. Je la voyais au haut d'une échelle, dans la penderie, en train (...) de chercher quelque paletot à moi (Proust, Temps retr., 1922, p.748).Un portefeuille (...) dans un veston, lui-même accroché à la penderie de l'ancienne chambre aux deux cercueils (Malègue, Augustin, t.2, 1933, p.394).Il est possible que tante Léo l'oblige [maman] à se maquiller et à sortir les fourrures de la penderie (Cocteau, Parents, 1938, II, 1, p.232).
Armoire-penderie. V. armoire B.
BOUCH. Perche où l'on suspend des viandes. Je me lève pour courir à la fenêtre. C'est le Moloch. L'hippopotame des Halles est là, qui stationne avec sa penderie de quartiers de boeuf (L.-P. Fargueds Mesures, 15 janv. 1937, no1, p.36).
MÉGISS., (vieilli). ,,Hangar où le mégissier fait sécher les peaux`` (DG).
Prononc. et Orth.: [pɑ ̃dʀi]. Att. ds Ac. 1694-1740 et 1935. Étymol. et Hist.A. [1525 «pendaison» (s. réf. ds FEW t.8, p.175a, prob. d'apr. La Curne qui cite les Mém. de Robert de La Marck, seigneur de Fleuranges, p.433, composés en 1524-26 d'apr. DLF 16e, s.v. Fleuranges)] 1539 (Est.). B. 1. 1584 pendrie «lieu où l'on pend quelque chose» (Compte des fortifications, 26eSomme des mises, Arch. Tournai ds Gdf. Compl.), attest. isolée pour ce sens; 2. a) 1802 mégiss. (Nouv. dict. fr. -all. et all.-fr., Flick ds FEW, loc. cit.); b) 1808 «perche où l'on étend les peaux» (Boiste); 3. 1893 «placard, meuble ou pièce où l'on suspend des vêtements» (DG). Dér. de pendre*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 21.

penderie .« Petite pièce, placard où l'on suspend les vêtements »

Trésor de la Langue Française informatisé

PENDERIE, subst. fém.

Petite pièce, placard ou (partie d'une) armoire servant à suspendre des vêtements. Synon. garde-robe.Armoire à penderie; cintres, tringle d'une penderie; penderie d'un cabinet de toilette; accrocher, pendre, ranger une robe, un manteau dans la penderie; s'habiller dans la penderie. Je la voyais au haut d'une échelle, dans la penderie, en train (...) de chercher quelque paletot à moi (Proust, Temps retr., 1922, p.748).Un portefeuille (...) dans un veston, lui-même accroché à la penderie de l'ancienne chambre aux deux cercueils (Malègue, Augustin, t.2, 1933, p.394).Il est possible que tante Léo l'oblige [maman] à se maquiller et à sortir les fourrures de la penderie (Cocteau, Parents, 1938, II, 1, p.232).
Armoire-penderie. V. armoire B.
BOUCH. Perche où l'on suspend des viandes. Je me lève pour courir à la fenêtre. C'est le Moloch. L'hippopotame des Halles est là, qui stationne avec sa penderie de quartiers de boeuf (L.-P. Fargueds Mesures, 15 janv. 1937, no1, p.36).
MÉGISS., (vieilli). ,,Hangar où le mégissier fait sécher les peaux`` (DG).
Prononc. et Orth.: [pɑ ̃dʀi]. Att. ds Ac. 1694-1740 et 1935. Étymol. et Hist.A. [1525 «pendaison» (s. réf. ds FEW t.8, p.175a, prob. d'apr. La Curne qui cite les Mém. de Robert de La Marck, seigneur de Fleuranges, p.433, composés en 1524-26 d'apr. DLF 16e, s.v. Fleuranges)] 1539 (Est.). B. 1. 1584 pendrie «lieu où l'on pend quelque chose» (Compte des fortifications, 26eSomme des mises, Arch. Tournai ds Gdf. Compl.), attest. isolée pour ce sens; 2. a) 1802 mégiss. (Nouv. dict. fr. -all. et all.-fr., Flick ds FEW, loc. cit.); b) 1808 «perche où l'on étend les peaux» (Boiste); 3. 1893 «placard, meuble ou pièce où l'on suspend des vêtements» (DG). Dér. de pendre*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 21.

penderie .« Petite pièce, placard où l'on suspend les vêtements »

Wiktionnaire

Nom commun

penderie \pɑ̃.dʁi\ féminin

  1. (Mobilier) Cabinet où l’on suspend des vêtements.
  2. Bâtiment ouvert où le mégissier pend ses peaux pour les faire sécher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PENDERIE. n. f.
Cabinet où l'on suspend des vêtements.

Littré (1872-1877)

PENDERIE (pan-de-rie) s. f.
  • 1Exécution de pendus. On allait pendre un Picard ; une femme de sa connaissance le rencontra : Hé, un tel, comment te portes-tu ? - Je me porte assez bien, répondit-il ; mais cette penderie me déplaît, Tallemant, Histor. t. VI, p. 168. M. de Chaulnes est à Rennes avec les Fourbin et les Vins, et quatre mille hommes ; on croit qu'il y aura bien de la penderie, Sévigné, 226. Nous [nous, les gens de Bretagne] ne sommes plus si roués… il est vrai que la penderie me paraît maintenant un rafraîchissement, Sévigné, 24 nov. 1675.
  • 2Endroit où le mégissier pend ses peaux pour les faire sécher.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils furent pendus à un gibet construit par Montluc pour les autres premieres penderies, D'Aubigné, Hist. I, 161.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « penderie »

Pendeur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de pendeur avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « penderie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
penderie pɑ̃dri

Citations contenant le mot « penderie »

  • Mon coeur est une penderie dans laquelle tous les costumes de mes personnages sont accrochés. De Simone Signoret
  • Une femme aimant vraiment les bêtes est celle qui, dès qu’elle aperçoit une mite dans sa penderie, achète un manteau de vison pour la nourrir. De Anonyme
  • Composer son dressing n'est pas toujours une mince affaire. Armoire, penderie ou encore placard, il faut penser à des meubles qui s'intégreront bien chez vous, qui seront pratiques et surtout qui correspondront à l'espace disponible pour créer un ensemble harmonieux. Vous devez aussi prendre en compte vos besoins. Vous faut-il plutôt des tiroirs ? Ou bien plutôt des étagères ? Ou encore de quoi accrocher plusieurs cintres pour vos vestes et robes ? Au delà du choix des meubles, il y a les options et finitions à sélectionner. Une porte coulissante pour gagner de l'espace, une armoire équipée d'un miroir pour pouvoir vérifier votre tenue avant de partir de chez vous, un placard avec une porte, deux portes, ou même trois portes si la taille de votre dressing vous le permet, il y a beaucoup de détails à choisir. Pour vous aider dans cette vaste mission, nous avons réalisé pour vous une sélection de 10 meubles pour organiser au mieux le rangement de vos vêtements et diverses affaires. On vous la présente ci-dessous. leparisien.fr, Armoire, penderie ou placard : notre sélection - Le Parisien

Images d'illustration du mot « penderie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « penderie »

Langue Traduction
Anglais wardrobe
Espagnol guardarropa
Italien armadio
Allemand kleiderschrank
Chinois 衣柜
Arabe خزانة الثياب
Portugais guarda roupa
Russe гардероб
Japonais ワードローブ
Basque armairu
Corse guardaroba
Source : Google Translate API

Synonymes de « penderie »

Source : synonymes de penderie sur lebonsynonyme.fr
Partager