La langue française

Pavement

Sommaire

  • Définitions du mot pavement
  • Étymologie de « pavement »
  • Phonétique de « pavement »
  • Citations contenant le mot « pavement »
  • Traductions du mot « pavement »
  • Synonymes de « pavement »

Définitions du mot pavement

Trésor de la Langue Française informatisé

PAVEMENT, subst. masc.

A. − Action de paver (v. ce mot I A 1). Synon. pavage.Le duc de Berri (...) fit venir d'Espagne un potier appelé Jean de Valence pour exécuter le pavement de son palais de Poitiers (G. Fontaine, Céram. fr., 1965, p.16).
B. − P. méton. Pavement (de qqc.).Pavé (v. ce mot I A 1). Synon. pavage.Pavement de briques. Les pas de Michele, sur le pavement nu, font un bruit capable de réveiller une maison entière (Jouve, Paulina, 1925, p.63).La Cuesta Vieja, avec ses murs ridés et son pavement disjoint (T'Serstevens, Itinér. esp., 1963, p.279).
En partic. (fréq. dans les descriptions archéol.). Pavé réalisé avec des matériaux onéreux, avec une recherche décorative. Pavement de céramique, de faïence. Londres prend alors figure de vraie ville, avec une basilique, des thermes, un forum, des chaussées de briques, des pavements de mosaïque (Morand, Londres, 1933, p.3).Le pavement luisant de marbre historié du corridor (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p.117).
Prononc. et Orth.: [pavmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist.1. Début xiies. «surface pavée» (St Brendan, éd. E. G. R. Waters, 1086); 2. 1483 pavemant «action de paver» (Compt. de Nevers CC 71, fo19 ro, A. Nevers ds Gdf. Compl.); 1611 pavement (Cotgr.). Dér. de paver*; suff. -ment1* d'apr. le lat. pavimentum «aire en terre battue» puis «plancher, carreau», dér. de pavire «battre (la terre), aplanir». Fréq. abs. littér.: 13.

Trésor de la Langue Française informatisé

PAVEMENT, subst. masc.

A. − Action de paver (v. ce mot I A 1). Synon. pavage.Le duc de Berri (...) fit venir d'Espagne un potier appelé Jean de Valence pour exécuter le pavement de son palais de Poitiers (G. Fontaine, Céram. fr., 1965, p.16).
B. − P. méton. Pavement (de qqc.).Pavé (v. ce mot I A 1). Synon. pavage.Pavement de briques. Les pas de Michele, sur le pavement nu, font un bruit capable de réveiller une maison entière (Jouve, Paulina, 1925, p.63).La Cuesta Vieja, avec ses murs ridés et son pavement disjoint (T'Serstevens, Itinér. esp., 1963, p.279).
En partic. (fréq. dans les descriptions archéol.). Pavé réalisé avec des matériaux onéreux, avec une recherche décorative. Pavement de céramique, de faïence. Londres prend alors figure de vraie ville, avec une basilique, des thermes, un forum, des chaussées de briques, des pavements de mosaïque (Morand, Londres, 1933, p.3).Le pavement luisant de marbre historié du corridor (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p.117).
Prononc. et Orth.: [pavmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist.1. Début xiies. «surface pavée» (St Brendan, éd. E. G. R. Waters, 1086); 2. 1483 pavemant «action de paver» (Compt. de Nevers CC 71, fo19 ro, A. Nevers ds Gdf. Compl.); 1611 pavement (Cotgr.). Dér. de paver*; suff. -ment1* d'apr. le lat. pavimentum «aire en terre battue» puis «plancher, carreau», dér. de pavire «battre (la terre), aplanir». Fréq. abs. littér.: 13.

Wiktionnaire

Nom commun

pavement \pav.mɑ̃\ masculin

  1. Action de paver.
    • Le pavement des rues de Paris n’eut lieu que sous Philippe-Auguste.
  2. Matériaux qu’on emploie pour cet effet et, plus particulièrement, des ouvrages de luxe et de goût qui forment les pavages intérieurs.
    • Le pavement en mosaïque d’une église.
    • Le pavement des édifices grecs et romains était souvent de marbre de couleur.

Nom commun

pavement \Prononciation ?\ masculin

  1. Surface pavée.
    • De marbre estoit li pavemenz — (Roman d’Eneas, ms. 60 français de la BnF, f. 176r., fin de la 3e colonne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAVEMENT. n. m.
Action de paver. Le pavement des rues de Paris n'eut lieu que sous Philippe-Auguste. Il se dit aussi des Matériaux qu'on emploie pour cet effet et, plus particulièrement, des Ouvrages de luxe et de goût qui forment les pavages intérieurs. Le pavement en mosaïque d'une église. Le pavement des édifices grecs et romains était souvent de marbre de couleur.

Littré (1872-1877)

PAVEMENT (pa-ve-man) s. m.
  • 1Action de paver. Le pavement d'une cour.

    Matériaux qu'on emploie pour cet effet. La place occupée autrefois par le piédestal est marquée par un pavement de tuf qui tranche sur les dalles de marbre dont est formé le sol du temple… ce pavement, de forme rectangulaire…, Ronchaud, Phidias, p. 100.

  • 2Genre de pavage intérieur, orné avec luxe, avec goût. Un pavement en mosaïque.

HISTORIQUE

XIIe s. De Jesu Crist il seient, fait il, trestuit maldit. Dunc a geté à val, quant il out cel mot dit, Desur le pavement la candeille en defit, Th. le mart. 132.

XIIIe s. Adonc se mist la bone fame à nuz genoux et à nuz coutes ; Le pavement moille de goutes Qui des iez [yeux] li chiéent [tombent] aval, Rutebeuf, Il, 114.

XVe s. Et là sur le pavement [dans l'intérieur de la ville] eut mains chevaliers et escuyers morts et blessés…, Froissart, I, I, 218.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PAVEMENT. - HIST. Ajoutez :

XVIe s. Quant est du pavement [d'une église]… c'est bien la chose autant plaisante à regarder qu'il est possible de voir, pour estre le tout d'une joyeuse et singuliere imagerie…, Paradin, Chron. de Savoie, p. 367.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PAVEMENT, s. m. (Archit.) on se sert de ce terme pour exprimer & l’action de paver & l’espace pavé en compartiment de carreaux de terre cuite, de pierre ou de marbre. (D. J)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pavement »

(Siècle à préciser) Dérivé de paver avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(1100-25) Du latin pavimentum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. pavamen ; du lat. pavimentum (voy. PAVER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pavement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pavement pavmɑ̃

Citations contenant le mot « pavement »

  • En 1482, alors qu’on venait de refondre la Mutte pour la sixième fois (!), il a fallu encore une fois la remonter. Fondue à l’emplacement actuel de l’Esplanade, la cloche a été « amenée sur un traîneau, par la rue des Clercs, sur des grosses pièces de mairiens (rondins) qu’on mettait toujours sur le pavement, devant ladite cloche » (2). Trop grosse, elle ne pouvait pas passer au travers du portail de la tour sous le clocher, car il était - et est encore - « divisé en deux parties par un pilier. Il a fallu abattre ce pilier et démonter les battants de la porte ». Les ouvriers ont utilisé les cinq poulies qui venaient de servir à « construire un toit au-dessus de la Mutte suspendue jusqu’alors à l’air libre […]. Trente-huit hommes ont été employés à manœuvrer ces agrès ». , Culture - Loisirs | Quand on hissait la Mutte dans son clocher à la force des bras
  • Causeries : 800 ans de Beaupré-sur-la-Lys, ses carreaux de pavement ; 80 ans de la Bataille d’Angleterre, ces Hommes qui ont foulé Beaupré Espace Paulette Deraedt, La Gorgue, le dimanche 20 septembre à 10:00 Unidivers, Causeries : 800 ans de Beaupré-sur-la-Lys, ses carreaux de pavement ; 80 ans de la Bataille d’Angleterre, ces Hommes qui ont foulé Beaupré Espace Paulette Deraedt,La Gorgue La Gorgue dimanche 20 septembre 2020

Traductions du mot « pavement »

Langue Traduction
Anglais pavement
Espagnol pavimento
Italien marciapiede
Allemand pflaster
Chinois 路面
Arabe الرصيف
Portugais calçada
Russe мостовая
Japonais 舗装
Basque espaloi
Corse pavimentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « pavement »

Source : synonymes de pavement sur lebonsynonyme.fr
Partager