La langue française

Patrouiller

Définitions du mot « patrouiller »

Trésor de la Langue Française informatisé

PATROUILLER1, verbe intrans.

[Avec un compl. de lieu] Aller en patrouille, faire une patrouille. Comme il ne fallait pas s'attarder à cause du retour difficile sur les dangereuses routes givrées, je n'eus que le temps de visiter ce point d'appui de la ligne la plus avancée, autour duquel, du crépuscule à l'aube, l'ennemi patrouille (Mauriac,Journal 3, 1940, p.300).Je vais ordonner qu'on patrouille ce soir aux abords de la passe. Quoiqu'il ne soit guère probable que ce bateau revienne toutes les nuits (Gracq,Syrtes, 1951, p.48).Si des troupes anglaises se présentent pour patrouiller aux abords des nôtres ou occuper certaines positions que nous n'occupons pas, cela sera toléré (De Gaulle,Mém. guerre, 1959, p.519).
P. anal. Aller et venir à la recherche ou à la découverte de quelque chose. Il patrouillait jusque dans le fond des campagnes, et comme ce n'était jamais sans ses yeux ni ses oreilles, il faisait son profit de tout ce qu'il voyait et de tout ce qu'il entendait (Pourrat,Gaspard, 1922, p.135).Il semblait qu'il se méfiât de Théotime. Se tenant à l'écart de nos cultures, il ne patrouillait plus que dans la zone libre et sauvage des collines (Bosco,Mas Théot., 1945, p.140).
Empl. trans. Surveiller, protéger un lieu. Patrouiller les zones dangereuses. Plusieurs porte-avions d'escorte incorporés dans les colonnes du convoi, dont l'aviation patrouillait la route suivie par celui-ci et contre-attaquait, le cas échéant, les assaillants (Le Masson,Mar., 1951, p.45).
Empl. adj. du part. prés. Dans les rues, des promenades patrouillantes de gardes nationaux, de douaniers, de forestiers, se fondant chez les marchands de vin (Goncourt,Journal, 1871, p.712).
Arg. et pop. Synon. de faire patrouille.
Prononc. et Orth.: [patʀuje], (il) patrouille [patʀuj]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1553 «aller en patrouille» (Le Plessis, Ethiq. d'Arist., Ep. ds Gdf. Compl.). V. patrouiller2*.
DÉR.
Patrouillard, subst. masc.,vieilli. Soldat en patrouille. Du Trône à la Bastille, ce ne sont qu'alertes (...) pélerinages à la colonne, patrouillards en goguette qui ont perdu le mot d'ordre, chassepots qui partent tout seuls, ribaudes qu'on emmène au comité de la rue Basfroid (A. Daudet,Contes lundi, 1873, p.114). [patʀuja:ʀ]. 1reattest. 1790 «soldat de patrouille» (Le Rat du Châtelet, 44); de patrouiller1, suff. -ard*.

PATROUILLER2, verbe

Synon. de patouiller.
A. − Empl. intrans., fam. Patauger dans la boue, barbotter. Les passans riaient aux éclats de le voir ainsi patrouiller, avec la componction et l'impassibilité d'un derviche, il n'entendait rien; il traversait à pied ferme les torrens et les gaves qui se trouvaient en son itinéraire (Borel,Champavert, 1833, p.189).J'avais eu l'occasion de la défendre, cette Isabella, contre les poings et les pieds de son protecteur, au coin d'un canal. Le brutal proprement jeté à l'eau saumâtre où il patrouillait désespérément, sa victime n'avait plus voulu se séparer de son ombre (Arnoux,Juif Errant, 1931, p.129).
P. métaph. Comment auraient-ils consenti à végéter toujours et misérablement à patrouiller, jusqu'à extinction, dans l'étang croupi de la société? (Borel,Champavert, 1833, p.227).
B. − Empl. trans., arg. ou pop. Manier, tripoter brutalement ou indiscrètement quelqu'un ou quelque chose. P. métaph. La de Loynes amène à parler d'Ernest Daudet, le vrai maître d'hôtel de la maison et qui doit y patrouiller des affaires d'argent (Goncourt,Journal, 1895, p.810).
Fam. Tripoter, tripatouiller. Si vous restiez là, vous vous avanceriez ni plus ni moins qu'un fruit patrouillé. Faut rentrer. Ça n'est pas sain, de humer la rosée (Balzac,Peau chagr., 1831, p.287).
REM. 1.
Patrouillage, subst. masc.Action de patrouiller, de patauger; résultat de cette action. (Dict.xixeet xxes.). Synon. patouillage.
2.
Patrouillis, subst. masc.Bourbier, flaque d'eau boueuse. Ce mercredi là, donc, il faisait un temps de chien, rafales de neige, patrouillis infame des chaussées (Arnoux,Crimes innoc., 1952, p.220).
Prononc. et Orth.: [patʀuje], (il) patrouille [patʀuj]. Ac. 1694: patroüiller; 1718: -ouiller en vedette, -oüiller dans le texte; 1740-1878: -ouiller. Étymol. et Hist. Déb. xves. «tripoter, manier malproprement» (Quinze joies mariage, éd. J. Rychner, III, 157); 1596 «patauger, marcher dans la boue» (Hulsius). Var. de patouiller*, le r est dû à des mots dial. de sens analogues: gadrer, gadrouiller, vadrouiller (v. Bl.-W.5et FEW t.8, p.47).
STAT.Patrouiller 1 et 2. Fréq. abs. littér.: 26.

Wiktionnaire

Verbe

patrouiller \pa.tʁu.je\ intransitif (ou transitif) 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire une patrouille ; aller en patrouille.
    • Par la belle route en pente douce qui longe sous d’épais ombrages le « ru » de Toury, les uhlans descendaient vers Talus-Saint-Prix, patrouillaient le village, puis se glissaient vers le pont du Petit-Morin qu’ils franchissaient librement : […]. — (Charles Le Goffic, « Les Marais de Saint-Gond », dans la Revue des Deux Mondes, 6e période, tome 35, 1916, p. 12)
    • Il ne répugne pas non plus accueillir les policiers qui, la nuit, patrouillent dans le quartier, et à leur signaler tel individu louche qu'il a vu zoner dans le coin. Ce type de services rendus à la police nationale sont naturellement gratuits, mais à charge de revanche. — (Jean-Louis Debré, Meurtre à l'Assemblée, Éditions Fayard, 2009, chap. 17)
  2. Surveiller en établissant des patrouilles.
    • Brigade pour patrouiller la frontière: ballon politique ou volonté réelle? — (site www.cyberpresse.ca)
  3. (Jargon des wikis) Contrôler les nouvelles contributions afin de contrer tout vandalisme et éventuellement les wikifier et les corriger si besoin.
    • Aimeriez-vous devenir un «wikipompier» et vous porter volontaire pour patrouiller les pages de Wikipédia? — (Larbi Oukada, Didier Bertrand, Janet L. Solberg, Controverses, 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PATROUILLER. v. intr.
T. de Guerre. Faire une patrouille, aller en patrouille.

Littré (1872-1877)

PATROUILLER (pa-trou-llé, ll mouillées, et non pa-trou-yé) v. n.
  • 1Marcher, s'agiter dans de l'eau bourbeuse. Ils patrouillèrent dans les crottes, Scarron, Virg. IV. Elle entra dans la mare avec sa femme de chambre, et, y patrouillant de côté et d'autre, elle satisfit pleinement son envie, Du Cerceau, Poés. sur la nouvelle Eve.

    Fig. Il [Mirabeau le fils] étonne ceux-là même qui ont rôti le balai à Versailles ; je n'ai pas du tout l'intention qu'il y vive ou qu'il y fasse, comme les autres, métier d'arracher ou dérober sa subsistance au roi, de patrouiller dans les fanges de l'intrigue, Le Marquis de Mirabeau, dans CH. NISARD, Conjectures étymologigues, Revue de l'Instruction publique, 20 sept. 1860.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

  • 2 V. a. Manier malproprement.

HISTORIQUE

XVe s. Le bon homme s'en va souper ; on luy apporte de la viande froide qui… est le demourant des matrones, qu'elles ont patrouillé à la journée en beuvant, Dieu scet comment, Les quinze joies de mariaige, p. 26. Helas ! il n'y a gueres que je suis accouchée ; et il vous tarde bien que je sois jà à patrouiller par la meson, ib. p. 27.

XVIe s. Il mourvoyt dedans sa soupe, et patrouilloyt par tous lieux, Rabelais, Garg. I, 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « patrouiller »

Picard, patrouiller, marcher dans la boue, agiter l'eau ; champen. platrouiller. C'est le même que patouiller, avec insertion d'une r.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Variante de patouiller[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « patrouiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
patrouiller patruje

Citations contenant le mot « patrouiller »

  • Les enveloppes du gouvernement de l'Ontario, qui a déboursé 800 000 $, et du Conseil des services du district de Kenora, qui a octroyé 400 000 $ au projet pilote, aideront le groupe autochtone à patrouiller les rues et les places publiques de la ville, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, confirme le député provincial de Kenora-Rainy River, Greg Rickford, dans un communiqué publié vendredi. Radio-Canada.ca, La patrouille Bear Clan reçoit 1,2 M$ pour son chapitre à Kenora | Radio-Canada.ca
  • À l’aube de ses 26 ans de carrière, François Bouchard a eu l’opportunité de passer une journée en patrouille dans la ville où son fils amorce sa propre carrière. Les récits évoqués des interventions que Francis a vécues et la nature des appels auxquels ils ont répondu ont assurément rappelé au père ses premières années passées à patrouiller dans la ville de Québec. Courrier Frontenac, Père et fils… en patrouille - Courrier Frontenac
  • Le Préfet, pour l'instant, n'envisage pas un renforcement du dispositif. Il n'est, par exemple, pas question d'un reconfinement localisé. Ce n'est pas prévu à ce stade. L'heure est à la prévention : policiers et gendarmes vont patrouiller pour faire respecter les mesures de sécurité sanitaire.  France Bleu, Covid-19 : le Préfet de la Mayenne assume son plan de sécurité sanitaire malgré les critiques

Images d'illustration du mot « patrouiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « patrouiller »

Langue Traduction
Anglais patrol
Espagnol patrulla
Italien pattuglia
Allemand patrouillieren
Chinois 巡逻
Arabe دورية
Portugais patrulha
Russe патруль
Japonais パトロール
Basque patrol
Corse patrulla
Source : Google Translate API

Synonymes de « patrouiller »

Source : synonymes de patrouiller sur lebonsynonyme.fr

Patrouiller

Retour au sommaire ➦

Partager