La langue française

Patraque

Sommaire

  • Définitions du mot patraque
  • Étymologie de « patraque »
  • Phonétique de « patraque »
  • Citations contenant le mot « patraque »
  • Traductions du mot « patraque »
  • Synonymes de « patraque »

Définitions du mot patraque

Trésor de la Langue Française informatisé

PATRAQUE, subst. fém. et adj.

Familier
I. − Subst. fém. vieilli
A. − Machine vétuste ou de mauvaise qualité, fonctionnant mal. Je ne sais pas où Jean Rat avait appris tant de choses, c'était peut-être en jouant de la clarinette. Nous avions reçu des fusils de l'arsenal, de vieilles patraques garnies de baïonnettes longues d'une aune (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t.1, 1870, p.275).
P. métaph. et en empl. qualificatif antéposé. Je me décide à retourner à Paris à la fin du mois, pour faire un bail relatif à la patraque de maison que j'ai à Paris (Sand, Corresp., t.2, 1841, p.178).
En partic. Vieille horloge ou vieille montre, bruyante et peu fiable. On approuva pourtant [l'achat d'une horloge], on aurait enfin l'heure exacte, puisque l'église, avec sa vieille patraque rouillée, ne la donnait plus (Zola, Vérité, 1902, p.201).P. métaph. Je vous serre tous, George inclus, sur ma vieille patraque de coeur (Hugo, Corresp., 1867, p.93).
B. − P. anal. et fam. Personne fatiguée, en mauvaise santé. Elle eut un petit frisson, elle répondit: −Va, ne regrette rien, tu ne perds pas grand-chose, si tu savais quelle patraque je suis, guère plus grosse que deux sous de beurre, si mal fichue que je ne deviendrai jamais une femme, bien sûr! (Zola, Germinal, 1885, p.1489).
II. − Adj. [En parlant d'une pers.] Qui est affaibli, en mauvaise santé. Synon. fam. mal en point, mal fichu.Mille remercîments pour vos excellentes allumettes. Mais vivrai-je assez longtemps pour en voir la fin? (...) je suis si patraque que j'ai peur d'en laisser à mes héritiers (Mérimée, Lettre à une autre inconnue, 1870, p.171).Cette étourdie de Mary a sottement attendu d'être sortie de chez vous pour m'avouer qu'elle se sentait patraque depuis quelques jours, et que la toux l'avait empêchée de dormir ces dernières nuits (Martin du G., Thib., Consult., 1928, p.1097).
Prononc. et Orth.: [patʀak]. Att. ds Ac. dep.1762. Étymol. et Hist.A. Subst. 1. 1743 (Trév.: Breloque, curiosité de peu de valeur. Vieux meuble qui n'est plus à la mode [...] La plûpart des montres de cuivre sont des patraques); 2. a) 1755 terme d'injure (Lécluse, Déjeuné de la Rapée, p.7 ds IGLF: «patraque démantibulée» dit l'auteur à une marchande de poisson); b) 1771 (Trév.: on dit populairement d'une vieille femme, que c'est une vieille patraque). B. Adj. 1798 «faible, en mauvaise forme» (Ac.: il devient patraque). Prob. empr., par l'intermédiaire des marins marseillais, à l'ital. du Nord *patracca «monnaie de peu de valeur», issu de patacca (v. patard) avec épenthèse du r, fréq. devant t dans cette région de l'Italie (v. Arch. St. n. Spr. t.149, 1926, p.275-279). Fréq. abs. littér.: 16. Bbg. Chautard Vie étrange Argot 1931, p.660. _Hope 1971, p.364. _Juneau (M.). Probl. de lexicol. québécoise. Québec, 1977, pp.202-204. _Sain. Arg. 1972 [1907] p.58; Sources t.3 1972 [1930] p.129.

Wiktionnaire

Adjectif

patraque \pat.ʁak\ masculin et féminin identiques

  1. Faible et fatigué.
    • Il devient patraque.
    • Je me sens patraque.
    • Je ne sais pas ce que j’ai, mais depuis quelque temps je me sens tout patraque. — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, réédition Le Livre de Poche, page 256)

Nom commun

patraque \pat.ʁak\ féminin

  1. (Familier) Machine usée ou mal faite, et de peu de valeur.
    • Quand il en fut au dessert, il flaira à droite, à gauche, et se tournant vers l’horloge : « Tiens ! dit-il, la patraque est arrêtée ! — (Charles Deulin, Martin et Martine)
    • Cette salve, exécutée avec les mauvaises patraques de fusils à pierre, fournis par les traitants, n'eut d'autre résultat qu'un peu de fumée et beaucoup de bruit. — (Louis Boussenard, Le Tour du monde d'un Gamin de Paris, De Borée, 2012, p. 11)
    • En vérité, ces marchands de thermomètres, baromètres et patraques, évoquent toujours l’idée d’êtres à part, d’une allure quelque peu hoffmanesque. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 10)
  2. (Familier) Personne faible et fatiguée.
    • Ah çà ! est-ce que cette grande patraque ne va pas se lever ? Sept heures et demie ! … grand lâche ! gros patapouf ! … — (Eugène Labiche et Marc- Michel, Mon Isménie, 1852, scène 2)
    • Je ne suis plus qu’une vieille patraque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PATRAQUE. n. f.
Machine usée ou mal faite, et de peu de valeur. Cette montre n'est qu'une patraque, une vieille patraque. Il est familier. Il se dit, figurément et familièrement, d'une Personne faible et fatiguée. Je ne suis plus qu'une vieille patraque. Adjectivement, Il devient patraque. Je me sens patraque.

Littré (1872-1877)

PATRAQUE (pa-tra-k') s. f.
  • 1Machine usée, sans valeur, ou qui va mal. Cette montre n'est qu'une patraque.
  • 2 Fig. et familièrement. Personne faible, maladive.

    Adj. Il devient patraque.

  • 3On appelle patraques toutes les variétés de pommes de terre plus ou moins régulièrement sphériques, par opposition aux cylindriques et aux aplaties.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « patraque »

(XVIIIe siècle) De l’occitan patraca, « monnaie usée », dérivant lui-même de l’espagnol pataca « pièce d’argent ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Origine inconnue ; génevois, patracle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « patraque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
patraque patrak

Citations contenant le mot « patraque »

  • Santé » Comme toutes les horloges, notre horloge interne est faite d’un assemblage méticuleux de rouages. A l’Université de Fribourg, l’équipe du professeur Urs Albrecht a démontré le rôle d’un rouage bien précis, la protéine CDK5, qui a la faculté de décaler notre horloge interne. Et lorsque notre horloge biologique se détraque, c’est tout notre corps qui est patraque, avec à long terme le risque de maladies dégénératives, comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Les explications du professeur Urs Albrecht (58 ans), qui enseigne la biochimie à Fribourg. , L’horloge se détraque, on est patraque - La Liberté
  • Elle ainsi que Jordan, Montalbanais étudiant en prépa au lycée Saint-Sernin, ont contracté la maladie avant même l'annonce du confinement . Le jeune homme se souvient : "J'étais déjà un peu fatigué, mais je ne me suis pas vraiment inquiété." Mais deux jours plus tard, alors qu'il est toujours "patraque", il apprend qu'une de ses camarades de classe a été testée positive. Il développe vite des symptômes plus graves : fièvre, fatigue intense, courbatures... Pour son médecin cela ne fait aucun doute, il a été contaminé. ladepeche.fr, Jeunes malades du coronavirus : Louise et Jordan racontent leur calvaire - ladepeche.fr
  • Lorsqu’une personne ne se sent pas au mieux de sa forme, en raison d’un léger coup de fatigue ou d’une petite maladie, on dit parfois qu’elle «est patraque». CNEWS, D’où vient l’expression «être patraque» ? | CNEWS
  • POISSONS Même si vous n'avouerez pas forcément être patraque, vous pourrez être excessivement nerveux à force de vivre dans l'urgence. tendanceouest.com, Votre horoscope signe par signe du dimanche 12 juillet
  • Le virus, c'est au cours d'un pique-nique en petit comité qu'elle pense l'avoir attrapé : « On s'était donné rendez-vous à quatre, le 21 juin, sur une pelouse du jardin des Tuileries, côté Louvre, près des labyrinthes. On ne sait toujours pas qui a contaminé qui, mais, ce qui est sûr, c'est que ce jour-là, on a tous plongé les mains dans le même paquet de chips, le même sachet de tomates cerises et partagé, sans aucune précaution, le même cake en tranches », soupire-t-elle. Trois jours après, son copain, qui se sent patraque, est testé positif ; Céline, elle, commence à avoir des « maux de tête, des douleurs musculaires dans le dos, les jambes ». Elle passe le test, elle aussi est infectée. leparisien.fr, Malades du Covid-19 en plein été : «J’ai relâché trop vite la vigilance» - Le Parisien

Traductions du mot « patraque »

Langue Traduction
Anglais woozy
Espagnol mareado
Italien stordito
Allemand benommen
Chinois 喝醉的
Arabe مشوش الذهن
Portugais tonto
Russe неустойчивый
Japonais うんざり
Basque woozy
Corse gattivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « patraque »

Source : synonymes de patraque sur lebonsynonyme.fr
Partager