La langue française

Patois

Sommaire

  • Définitions du mot patois
  • Étymologie de « patois »
  • Phonétique de « patois »
  • Citations contenant le mot « patois »
  • Traductions du mot « patois »
  • Synonymes de « patois »

Définitions du mot patois

Trésor de la Langue Française informatisé

PATOIS, -OISE, subst. masc. et adj.

I. − Subst. masc.
A. −
1. Parfois péj. Parler essentiellement oral, pratiqué dans une localité ou un groupe de localités, principalement rurales. Patois breton, suisse-allemand. Des prêtres errants (...) parlant seulement le patois de leur village (A. France, Île ping., 1908, p.47).Il a suffi que quelques instituteurs aient été frappés de l'intérêt des patois lorrains disparaissant pour qu'ils constituent les grammaires et dictionnaires des principaux dialectes avant leur extinction (Marin, Ét. ethn., 1954, p.67):
1. ... d'oïl ou d'oc, il y a bien cent cinquante patois français qui ont leur petite littérature, favorisée aujourd'hui par le mouvement régionaliste, et qui consiste en poésies, surtout en chansons, parfois en articles de journaux dans la chronique locale des organes régionaux. Arts et litt., 1936, p.38-3.
2. LING. Système liguistique restreint fonctionnant en un point déterminé ou dans un espace géographique réduit, sans statut culturel et social stable, qui se distingue du dialecte dont il relève par de nombreux traits phonologiques, morphosyntaxiques et lexicaux. Cette disparition [des particularités individuelles et dialectales] est d'autant plus rapide que la civilisation se développe et que la conscience sociale grandit. Alors les dialectes s'abaissent au rang de patois; les patois eux-mêmes s'éteignent (Bally, Lang. et vie, 1952, p.46).V. dialecte ex. 2.
B. − Péj. Langage obscur et inintelligible. Synon. baragouin, charabia, jargon:
2. Le chef du parti juste-milieu, un homme de l'Hôtel-de-Ville, fit venir le journaliste, et lui dit: −(...) Soyez aussi dur à digérer que les plus épaisses amplifications de la Revue des Deux Mondes (...). Le rédacteur se le tint pour dit, et parla le patois philosophique le plus difficile à comprendre. Balzac,A. Savarus,1842,p.13.
En partic.
1. Langue spéciale à un groupe, à un domaine d'étude. Cent volumes de discours ou de projets de loi rédigés dans le patois des hommes d'État (Bernanos, Gde peur, 1931, p.140).
2. Style médiocre. Mario m'a appelé auprès de son premier acte, comme médecin consultant du style. Il l'a écrit, me dit-il, «au courant de la plume». Je le crois bien! C'est le patois de Scribe, sans grammaire (Goncourt, Journal, 1858, p.569).
II. − Adj. En patois; qui a le caractère du patois.
A. − [Corresp. à supra I A 1] Celui-ci lui saisit l'oreille avec les dents, et en cracha un petit morceau sanglant avec un superbe juron patois (Baudel., Poèmes prose, 1867, p.78).
B. − [Corresp. à supra I A 2] Les filles apportèrent à oncle Xavier des branches de vergne pour qu'il leur fît des sifflets. (...) pour décoller l'écorce du bois (...) il fallait aussi chanter la chanson patoise: sabe, sabe caloumet (Mauriac, Myst. Frontenac, 1933, p.110).Une rivière aux eaux claires s'appelait Vindina: la Vandeune, forme patoise de l'Avant-Dheune (Côte-d'Or), et la Vandaine (Saône-et-Loire) (L'Hist. et ses méth., 1961, p.689).
C. − Péj. [Corresp. à supra I B] Jeune homme parlant le langage patois des économistes (Goncourt, Journal, 1857, p.313).
Prononc. et Orth.: [patwa], fém. [-wa:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1285 «langue incompréhensible, grossière» (Jacques Bretel, Tournoi Chauvenci, éd. M. Delbouille, 683); 2. déb. XIVes. [date du ms.] «parler local» (Brunet Latin, Trésor, I, 1 var., éd. F. J. Carmody, p.18); 1572 adj. (G. Brocherel, Arte Popolare Valdostana, p.132 ds FEW t.8, p.35a). Selon John Orr, Étymol. et sém. du mot patois ds Essais d'étymol. et de philol. fr., Paris, 1963, pp.61-75, patois (d'abord *patoi, puis patois, en raison de la fréq. du suff. -ois (-ais*) qui a servi à former des noms de lang., et d'une façon plais., en a. fr. et m. fr., des noms de lang. fantaisistes, de jargons, de manières de parler, et p.ext., de comportements: beguois, clerjois, gabois, jargonnois, sotois, etc.) serait un déverbal de l'a. fr. patoier «agiter les mains, gesticuler (pour se faire comprendre, comme les sourds-muets)», puis «se comporter, manigancer», dér. de patte* au moyen du suff. -oyer*. Patois, suivant l'évol. sém. de patoier, aurait d'abord, selon J. Orr, signifié «gesticulation» puis «comportement; comportement grossier» et «langage particulier (p.ex. le babil des enfants, le jargon des oiseaux, un langage rustique ou grossier)». V. aussi Y. Malkiel et K.-D. Uitti, L'a. fr. gab-ois, ir-ois, jargon-ois ds R. Ling. rom. t.32 1968, pp.126-174, et en partic. pp.139-140, qui, à la suite de J. Thomas, Dialecte et patois ds Romanica Gandensia t.I, 1953, p.95, rejette la citat. du Roman de la Rose comme 1reattest. Fréq. abs. littér.: 324. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 313, b) 547; xxes.: a) 530, b) 502. Bbg. Dauzat (A.). Les Patois. Paris, 1927, passim. −Étymol. de patois. In: [Mél. Bruneau (C.)]. Genève, 1954, pp.121-132. _Martinet (A.). Lang. et fonction. Paris, 1971, pp.145-185. _Orr (J.). Étymol. et sém. du mot patois. In: Essais d'étymol. et de philol. fr. Paris, 1963, pp.61-75. _Thomas (J.). Dial. et Patois. Ét. d'une ét. sém. Rom. Gandensia 1953, t.1, pp.93-117.

Wiktionnaire

Nom commun

patois \pa.twa\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Parfois péjoratif) Dialecte parlé dans une contrée réduite.
    • Les patois sont les derniers débris des innombrables dialectes qui constituaient la langue parlée dans l'ancienne France. C'est par ces restes, tout informes et défigurés qu'ils soient, que l'on peut acquérir encore une certaine connaissance des intonations et de l'accent qui caractérisaient ce vieux et pittoresque langage. — (Louis-Pierre Gras, Dictionnaire du patois forézien, 1683)
    • Avez-vous entendu les gémissements continuels de ce maudit enfant et les bavardages de cette malheureuse femme qui parle sans doute en patois ? car je n'ai pas compris un seul mot de ce qu'elle disait. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Au lieu de votre joli patois dont on comprend toujours quelque chose, c’est une langue que le diable a inventée que l’on parle là-bas et qui n’a pas moins de quatre dialectes très différents. — (extrait d’une lettre envoyée à Esprit Requien par Prosper Mérimée en 1836)
    • Vouloir écrire le patois tel qu’il se prononce, c’est-à-dire en retranchant toutes les lettres qui ne se font point sentir, cela est bon pour une langue de sauvage qui n’a ni passé ni tradition aucune. — (Louis Moutier, Orthographe des dialectes de la Drôme, 1886)
    • La population de Saint-David […] parlait un curieux patois anglais plein d'expressions maritimes. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il lui semblait parfaitement invraisemblable qu’une fille pût avoir du goût pour des garçons aussi ridicules, qui n’étaient pas habillés comme les gamins du pays, et qui répondaient en français quand on leur parlait en patois. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 179.)
    • Une autre corvée est la tournée des poubelles, des équevilles en patois de la Croix-Rousse. — (Patrick Lemoine, Droit D'Asiles, page 103, Odile Jacob, 1998)
    • Dans le village, on parlait patois, le morvandiau. Il m'est arrivé d'entendre des gens élever le morvandiau au rang de langue, mais c'est trop pour lui ; ce n'est qu'un patois, variant d'un village à l'autre, n'ayant pas de grammaire propre, ni de littérature écrite, sauf quelques sketches comiques. — (Jacqueline Périn, Devenir grande, L'Harmattan, 2003, page 65)
  2. (Péjoratif) Mode d'expression propre à un groupe de personnes.
    • Honteux d’avoir été bête, il voulut être roué ; il lui parla quelque temps encore en patois séminariste de blessures à fermer ou à cautériser par l’ouverture de nouvelles plaies saignant largement et sans douleur. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 46.)
  3. (Péjoratif) Langage pauvre et rustique ; jargon incompréhensible.
    • Il s’exprimait dans un incroyable patois. C’est du patois !
  4. Mauvais style.
    • Cela est mal dit, mal écrit : quel patois !
  5. (Péjoratif) Langue régionale. Note : La notion péjorative de ce sens dépend des milieux et des régions (voir patois sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg).

Adjectif

patois \pa.twa\ singulier et pluriel identiques

  1. Qui présente les caractères d’un parler local.
    • Les variantes patoises d’un mot.
    • On publie aujourd'hui les chansons patoises de Bretagne ou d’Aquitaine, mais aucun chant des vieilles provinces où s'est toujours parlée la vraie langue française ne nous sera conservé. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)

Nom commun

patois \Prononciation ?\ masculin

  1. Patois, langue du pays.
    • Lais d'amors et sonnés corrois
      Chantoit chascun en son patois,
      Li uns en haut, li autre en bas
      — (la Rose, 710, XIIIe.)
    • Si apperceus venir de la forest une merveilleuse cyngesse grande et layde sans comparaison, et la suyvoient tant de cinges que sans nombre ; et pour ce à celle fois, si je fuz esbahy, ce n'est pas merveille ; car ilz faisoient contenance en leur patois de moy mettre à mort.
  2. Patelin, village, pays.
    • Plusieurs femmes y alloient [écouter un prédicateur] curieusement de nuict et de jour, qui se garnissoient en leurs patois [en leurs localités] de pierres, cendres, cousteaulx et autres ferremens et bastons, pour frapper ceux qui lui voudroient nuire ou empescher sa dicte predication — (Chronique scand. de Louis XI, page 396)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PATOIS. n. m.
Variété d'un dialecte, idiome propre à une localité rurale ou à un groupe de localités rurales. Le patois des environs d'Arras. Les patois picards. Parler patois. Je n'entends pas son patois. Par analogie, il désigne, dans un sens péjoratif, une Langue pauvre et grossière, empreinte de rusticité ou de vulgarité. Ce maudit patois ne saurait rendre de semblables délicatesses de pensée. Il désigne aussi un Mauvais style. Cela est mal dit, mal écrit : quel patois!

Littré (1872-1877)

PATOIS (pa-toî ; un pa-toi-z agréable) s. m.
  • 1Parler provincial qui, étant jadis un dialecte, a cessé d'être littérairement cultivé et qui n'est plus en usage que pour la conversation parmi les gens de la province, et particulièrement parmi les paysans et les ouvriers. Le patois normand, gascon. Peut-être l'introduction du patois sur la scène française n'est-elle qu'un reste de ce misérable goût que nos pères ont eu pendant un temps pour le burlesque, D'Olivet, Rem. Racine, I, § 49. Ah ! c'est donc ça qu'elle parle un peu patois, Genlis, Théât. d'éduc. la March. de modes, sc. 2.

    Par analogie et plaisanterie. L'âne, qui goûtait fort l'autre façon d'aller, Se plaint en son patois, La Fontaine, Fabl. III, 1. On entendit, à son exemple, Rugir en leur patois messieurs les courtisans, La Fontaine, ib. VIII, 14.

  • 2Il se dit quelquefois de certaines façons de parler qui échappent aux gens de province. Cela est du patois.
  • 3 Par dénigrement, langue pauvre et grossière. Un reste de l'ancien patois [la langue gauloise] s'est encore conservé chez quelques rustres dans cette province de Galles, dans la Basse-Bretagne, dans quelques villages de France, Voltaire, Dict. Phil. français. Ce texte [un texte grec] a des délicatesses bien difficiles à rendre, et notre maudit patois [le français] me fait donner au diable, Courier, Lett. I, 219.

    Patois se dit aussi pour mauvais style. Quel patois !

  • 4 Adj. Patois, patoise, qui a le caractère du patois. Transposition de mots ridicule et patoise, Garasse, Recherche des recherches, p. 552, dans LACURNE.

HISTORIQUE

XIIIe s. Lais d'amors et sonnés corrois Chantoit chascun en son patois, Li uns en haut, li autre en bas, la Rose, 710.

XVe s. Plusieurs femmes y alloient [écouter un prédicateur] curieusement de nuict et de jour, qui se garnissoient en leurs patois [en leurs localités] de pierres, cendres, cousteaulx et autres ferremens et bastons, pour frapper ceux qui lui voudroient nuire ou empescher sa dicte predication, Chroniq. scand. de Louis XI, p. 396, dans LACURNE. Si apperceus venir de la forest une merveilleuse cyngesse grande et layde sans comparaison, et la suyvoient tant de cinges que sans nombre ; et pour ce à celle fois, si je fuz esbahy, ce n'est pas merveille ; car ilz faisoient contenance en leur patois de moy mettre à mort, Perceforest, t. IV, f° 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PATOIS, (Gramm.) langage corrompu tel qu’il se parle presque dans toutes les provinces : chacune a son patois ; ainsi nous avons le patois bourguignon, le patois normand, le patois champenois, le patois gascon, le patois provençal, &c. On ne parle la langue que dans la capitale. Je ne doute point qu’il n’en soit ainsi de toutes les langues vivantes, & qu’il n’en fût ainsi de toutes les langues mortes. Qu’est-ce que les différens dialectes de la langue greque, sinon les patois des différentes contrées de la Grece ?

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « patois »

(XIIIe siècle) De l’ancien français patois.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ménage, Lamonnoye, regardent patois comme dit pour patrois ; patrois représente le bas-latin patriensis, qui s'est dit pour homme du pays, indigène. La difficulté est dans l'absence de l'r. Diez dit que, dans Brunetto Latini, Trésor, p. 3, au lieu de, selon le langage des François, les variantes portent selon le patrois ou pratrois ; mais la nouvelle édition ne donne que patois. On remarquera, dans la Chronique scandaleuse, patois avec le sens de localité, pays ; ce qui concorde avec l'explication de patois par patrois. Le provençal a pati, pays. Dans le Midi on dit un patois, une patoise, pour un compatriote, une compatriote. Tout cela emporte la balance ; et il faut admettre que l'r a disparu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie discutée :
  1. Déverbal de patoier[1] (« agiter les mains », « patouiller », « piétiner »). Le déverbal aurait dû faire patoi (→ voir tournoyer et tournoi) mais le /s/ est analogique des autres noms de langues beguois, clerjois, gabois, jargonnois, sotois. Il aurait signifié « gesticulation » puis « comportement grossier » et « langage particulier ». Contre cette hypothèse, le sens de « pays, patelin, village ».
  2. Avec, pour variante patrois du bas-latin *patriensis[2] dérivé de patria (« patrie ») avec le suffixe -ensis (« -ois »). Contre cette hypothèse, le fait que le /r/ est tombé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « patois »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
patois patwa

Citations contenant le mot « patois »

  • Vous maîtrisez comme personne le patois ch’ti ? Alors ce rôle est peut-être pour vous. Pour une future série sur France 2 adaptée de Germinal, le classique d’Émile Zola, la production cherche un jeune acteur maîtrisant le patois du Nord. , Casting. Un acteur qui parle le patois ch'ti recherché pour jouer dans « Germinal » | Lille Actu
  • Dans le canton de Vaud, le patois n’est plus guère parlé que par quelques passionnés. La faute notamment à l’école publique, qui a interdit très tôt son usage Le Temps, L’école, fatale au patois vaudois  - Le Temps
  • Dans le canton de Fribourg, une poignée d’habitants des campagnes parlent encore patois. Et les efforts pour maintenir cette langue vivante se multiplient Le Temps, Le patois fribourgeois, de l’alpage au smartphone - Le Temps
  • Dans un message adressé à CL, il lance un appel aux Charentais patoisants. "Je cherche un nom pour mon futur atelier et il s’avère que j’aimerais lui donner un nom en patois charentais. Pourriez m’aider à trouver des glossaires ou des dictionnaires ou un contact qui connaît bien le patois charentais pour m’aider ?" ajoute Alexandre Himonnet. Visiblement attaché à sa Charente natale, il précise: "je cherche juste des références en patois charentais. Je ne veux embêter personne". En confessant qu’un jour, sans doute, il aura l’envie "de revenir d’ici 5 à 10 ans suivant comment marche l’entreprise, en Charente ou en Charente-Maritime". CharenteLibre.fr, Un nom en patois charentais pour son atelier de coutellerie: Alexandre vous remercie pour vos nombreuses propositions - Charente Libre.fr
  • À bientôt 80 ans, Bernard Daussin de Marbehan (Habay), vient de sortir un clip vidéo dans lequel il slame en patois gaumais ! Déclamer en patois, slamer en patois, c’est sa passion. Il y a cinq ans, il a slamé un poème en patois à ses amis de l’Académie des patois gaumais, dans le but de le retrouver sur un CD de l’académie. Mais ce slam ne convenait pas. I mourant tous les p’tits mètis sera alors mis en musique, mais ne sera toujours pas retenu. «C’était monotone, comme une litanie», concède Bernard Daussin. Le Quotidien, Gaume : à 80 ans, Bernard slame pour «amener les gens au patois» | Le Quotidien
  • Balade découverte du patois local à travers le patrimoine et les légendes du village de Brebotte proposée par l'Union des Patoisants en Langue Romane. Circuit d'environ 4 km sans difficulté. Petite restauration sur place. Possibilité de visiter le musée l'après-midi. Circuit ponctué de 5 haltes où seront lues en patois et en français des légendes et présentés des éléments historiques du village. Pour la deuxième année consécutive, l'UPLR propose cette sortie accessible à tous afin de faire découvrir un village et notre patois local. Manifestation en plein air en respect avec les règles sanitaires. , Patois en balade contee : Balade a Brebotte
  • Le tournage s'est déroulé en trois axes. En premier, la découverte de l'ambiance du village, du marché, de l'hôtel-restaurant Fargier avec sa terrasse et une scène en patois avec l'appui de Michel Page, Jean Roux, Marthe Barlet, Isabelle Péatier-Plantin, pour remémorer cette découverte du patois par le jeune Olivier à travers la lecture en français et patois de passages du livre. Le tournage dans une forge qui n'a pas changé depuis sa création à Esplantas et qui a permis l'entrée en scène du jeune Victor Magne dans le rôle d'Olivier et des lectures de passages sur cet épisode de sa vie, découverte de l'ambiance d'une ferme. www.leveil.fr, Une équipe d’Arte en tournage au pays des noisettes sauvages - Saugues (43170)
  • La plupart des patois que parlaient les Suisses, ces langues vernaculaires apparentées au franco-provençal et distinctes du français, ont cessé d’être utilisés, donc d’exister Le Temps, Langues disparues de nos terroirs - Le Temps
  • Bernard Daussin, bientôt 80ans, sort un clip unique en son genre. Un mélange entre le moderne et l’ancien, un mix entre urbanité et ruralité : un « slam » en patois gaumais. En collaboration avec le centre culturel de Rossignol-Tintigny, il reprend le poème « I mourant tous les p’tits mètîs », sur un accompagnement musical du régisseur Brice Plainchamp, alias Goldaze. sudinfo.be, Habay: À 80 ans, Bernard fait du slam en patois gaumais
  • Son nom a une histoire toute simple. En 1762, les héritiers des Seigneurs possédaient le fief de la Vigne qui avec le temps, le patois aidant, est devenu «  el’veine  ». L’exposition du terrain pouvait favoriser cette culture.... La Voix du Nord, À Saint-Martin-d’Hardinghem, le chemin de la Vigne entièrement refait
  • Le Amis de Tourcoing ont rendu hommage à deux grandes figures tourquennoises. Comme chaque année à Jules Watteux dit « le Broutteux », célèbre écrivain patoisant. Et pour la première fois à Jean Odoux, son digne héritier. La Voix du Nord, Tourcoing: chaleureux hommage au Broutteux et à Jean Odoux
  • Maisons à colombages, granges, vases démesurés sur une terrasse en vestige de la Révolution. Intarissable, le chemin se fait souriant comme le gai savoir. Lucienne parle vrai, parfois en patois, mêlant la petite et la grande histoire. De la femme du meunier qui coupait l’électricité du village car son mari traînait trop au café aux frères Edmond et René en quête de la particule D’Estaing obtenue par décret en 1924, Lucienne fourmille d’anecdotes. On quitte le Lot pour son affluent, la Coussane en passant par l’église. La visite s’achève au lavoir où Lucienne narre une ultime histoire, en tenue d’époque, et offre à boire. Quelques chansons et quelques vers en prime. Estaing vaut bien une messe, un château, tout un poème. centrepresseaveyron.fr, Suivez le guide : dans l'histoire des trésors d'Estaing - centrepresseaveyron.fr
  • En patois, les Broutteux sont ceux qui poussent des brouettes. Sous l’Ancien Régime, les Tourquennois allaient au grand marché de Lille pour vendre la laine qu’ils avaient peignée artisanalement. Les ouvriers et gens du commun mettaient le tissu dans des brouettes et partaient à pied vers la capitale des Flandres, à 15 km de là. Ce sont les Lillois qui désignaient les Tourquennois comme les « Broutteux », les considérant comme des rustres. Un chansonnier lillois, Brûle-Maison (de son vrai nom François Cottignies), trouva que les « Broutteux » avaient toute leur... La Voix du Nord, Pourquoi parle-t-on de Tourcoing comme de la cité des Broutteux ?
  • Peut-être que le vôtre parlait comme ça. Ou pas exactement, parce qu’il avait son patois bien à lui, du Jura ou de l’Auvergne. Mais quoi qu’il en soit, lisez cet article pour ne pas vous retrouver comme un apothicaire sans sucre et finir comme un ahuri de Chaillot ! NEON, 25 expressions de nos grands-parents qui sentent bon la campagne - NEON
  • En lisant Nicolas Lévine, on a l’impression que la République a tué la France à partir de 1870 et la chute brutale du Second Empire. Bien au contraire, la Troisième République a construit une France moderne. Qui a rendu l’école obligatoire pour tous les enfants de France ? Jules Ferry. Cette loi a permis de former des citoyens car la base de la République ce sont les citoyens, alors que la Monarchie avait des sujets. Les enfants du Tiers état comme on disait sous l’Ancien Régime, de ceux qui ne sont rien dirait aujourd’hui le président de la République, ont pu s’instruire et faire des études pour les plus brillants d’entre eux. Si cette loi avait existé plus tôt, elle aurait permis à mon grand-père, d’origine bretonne, de pouvoir parler sans intermédiaire à mon arrière-grand-mère, d’origine bigourdane qui, n’ayant jamais fréquenté les bancs de l’école, ne parlait pas français mais seulement son patois. Mon grand-père, enfant de paysans bretons, finit officier supérieur de police avec plus de 1100 hommes sous ses ordres, ce qui aurait été impossible sans l’école obligatoire et, bien sûr, la force du poignet, puisqu’il n’avait que le certificat d’études. On peut aussi remercier la IIIème République pour la loi sur la liberté de la presse, la loi sur la liberté de réunion (les deux datent de 1881), la loi sur la légalisation des syndicats ou le rétablissement du divorce (ces deux dernières datent de 1884). Causeur, Vive la (IIIème) République! - Causeur
  • Voilà des décennies que les Cassandre annoncent la fin du picard et l'enterrent toujours trop rapidement. Et bien non, le patois, le ch'ti, le rouchi, bref le picard est toujours parlé, étudié, écrit et joué. Du Hainaut au sud de la Picardie, rencontre avec ceux qui perpétuent cette culture. France 3 Hauts-de-France, DOCUMENTAIRE. “Comme on parle din ch'Nord”. Le patois picard des romains à Dany Boon en passant par Hugues Capet et Ch'Lafleur - France 3 Hauts-de-France
  • Le projet unique en Suisse a été imaginé par la chanteuse lyrique fribourgeoise Marie-Claude Chappuis. Au programme, des oeuvres variées qui traversent les siècles, ont souligné les organisateurs sur leur site Internet. Le public pourra ainsi entendre des airs baroques, des quatuors à cordes de l'époque classique, des chants traditionnels en patois gruyérien et même des chansons d'Ella Fitzgerald et de Nina Simone. SWI swissinfo.ch, Festival de musique classique sous forme de drive-in à Charmey - SWI swissinfo.ch
  • Gaston Lagaffe se met à parler le patois vosgien. Les patoisants du Val-D'Ajol ont traduit l'album "Gaffes en pagaille", qui s'est transformé en "Tâut pien d'èhhouôyes". 1.000 exemplaires numérotés sont disponibles depuis le début du mois de mai. France 3 Grand Est, M'enfin ! L'album de Gaston Lagaffe en patois vosgien est arrivé
  • C'est un projet ambitieux, conçu par un autodidacte. Olivier Colas, s'est lancé il y a deux ans dans la création d'un site gratuit, interactif, instructif et contributif, donnant libre accès à un dictionnaire-traducteur de patois bourguignon.  France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Dico Bourguignon : bientôt un nouveau site internet de traduction du patois local
  • La chaîne de télévision Vià LMTV Sarthe a doublé en patois sarthois le message officiel de prévention contre le coronavirus. Plusieurs version des messages sont diffusées, avec un grand succès sur Internet. France Bleu, Une télévision mancelle traduit en patois sarthois les messages officiels sur le coronavirus
  • Le spectateur lambda en perdrait vite son latin. Il y a ces mots en « as », en « où », en « aï » qui lui ferait presque douter du siècle et du pays dans lequel il vit. Pourtant, à chacune de leur phrase, le public est hilare. Les Amis du patois vellave savent comment parler aux gens d’ici. Même si ce n’est que du spectacle, ces comédiens remettent au goût du jour un patrimoine local, cher aux gens de la campagne. www.leveil.fr, Les spectacles des Amis du patois vellave rencontrent un succès fou ! - Le Puy-en-Velay (43000)
  • Le patois comtois est encore bien présent en Franche-Comté dans le langage courant. Espèce de beugnot, si tu ne ranges pas ton biclou, t'es bon pour une avoinée !  Voici notre collection d'abécédaires pour réviser la langue de Franche-Comté. Avec l'accent ! France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Beugnot, cheni, chougno, minon, jinguer : ces mots du patois comtois que "tu as meilleur temps" de connaître !
  • Son spectacle "Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour"  est nommé aux Molières. C'est d'autant plus une surprise que cette nomination consacre pour la première fois une langue minoritaire, le patois. Rencontre avec le Vendéen Yannick Jaulin.    France 3 Pays de la Loire, Le patois de Vendée nommé aux Molières en la personne de son plus grand défenseur Yannick Jaulin
  • Langage des ruraux d’antan, le patois morvandiau, qui s’est peu à peu perdu à partir des années 1970, n’en est pas moins un patrimoine à préserver, tant il raconte et témoigne de tout un pan de l’histoire. Dans le Morvan, l’association Mémoires Vivantes du canton de Quarré-les-Tombes met un point d’honneur à rechercher, conserver et sauver de l’oubli tout ce qui constitue des mémoires de l’histoire du Morvan. www.lyonne.fr, Patois morvandiau : un parler "élégant", "fleuri" et "imagé" venu d’un autre temps - Avallon (89200)
  • Dans cette petite séquence, Yannick Jaulin, auteur et acteur, appelle au confinement en patois saintongeais. Il nous demande notamment d'implorer St Pou, le saint de Pougne-Hérisson, pour éclaircir nos cœurs. Pour lui, il faut impérativement rester à la maison pour protéger nos proches. LCI, "Restez chez vous" en patois saintongeais avec Yannick Jaulin | LCI
  • Le patois et ses mots rustiques, sa douce mélodie qui fleure bon le temps jadis : , Insolite : c'est le seul collège de Normandie où l'on peut parler patois en cours ! | La Presse de la Manche
  • La musique, entre Puccini et polyphonies méditerranéennes, participe largement à l’impression d’ensemble. Et Luca Zingaretti, qui campe le commissaire depuis plus de dix ans, s’amuse, avec un plaisir d’autant plus évident, à explorer les facettes de son personnage, qu’il maîtrise et mélange à loisir l’Italien et le patois sicilien. Il faudrait donc voir la série en VOST… Lancée sur la RAI en 1999, augmentée de deux à quatre films par an, la collection compte aujourd’hui 36 épisodes dont chaque diffusion est un succès en Italie. Ce, malgré l’émergence, dans le paysage sériel italien de séries et miniséries, notamment policières, toujours plus pointues, telles Le Silence de l’eau, à découvrir sur France 3 dès le 9 août. tvmag.lefigaro.fr, Commissaire Montalbano: le flic sicilien de retour sur France 3 
  • Le confinement libère parfois l’imagination ! Gaston l’bricoleux s’amuse à distraire les enfants (petits et grands) avec de petites vidéos maison : un peu de légèreté… et de patois pendant cette période hors normes. La Voix du Nord, Gaston l’bricoleux, un Arrageois concocte des vidéos en patois pendant le confinement
  • Soutenu par la commune et le canton du Valais ainsi que par plusieurs donateurs, porté par l’enthousiasme des patoisants du cru et élaboré par les linguistes de l’Université de Neuchâtel, le monumental Dictionnaire du patois de Bagnes fait remonter à la surface une culture, une musique, un point de vue sur le monde Le Temps, Le patois de Bagnes, une langue puissante - Le Temps
  • La municipalité de Beauzac a demandé à Antoine Faure, responsable du club de patois, d'écrire un texte d'espoir en patois pour le panneau d'information situé dans le bourg devant la mairie. , Beauzac : un texte d'espoir en patois et en français - La Commère 43
  • Sur une histoire tirée du livre secret de votre conteuse, promenez-vous dans le village d'Etang-sur-Arroux. Soyez attentifs. La conteuse glissera, de temps en temps, des mots et expressions en patois local. Il vous faudra tendre l'oreille pour les retrouver, stopper la conteuse avec le code magique et deviner la signification de ces mots, parfois oubliés... Petits et grands, laissez-vous guider au cours d'une balade rythmée par l'histoire de la conteuse... A découvrir en famille pour un moment sympathique... Réservation obligatoire. Nombre de participants limité en fonction des directives gouvernementales liées au Covid-19. Réservation jusqu'à 16h le jour même de la balade. , Histoire de patois : le paysan, le seigneur et le lutin : Balade a Etang sur Arroux
  • Sauf qu’ici, le message est traduit en patois sarthois par plusieurs personnalités locales comme Fabrice Louvet ou Fernand Legeard. , Vidéo. Coronavirus : les gestes de prévention traduits en patois sarthois | Le Perche
  • Depuis son premier album en 2016, Jahneration balade son New Reggae de petites salles en grands festivals. La sortie de leur nouvel album « Stuck In The Middle » est le prétexte à une tournée qui passera par Lons le 12 mars.Les deux leaders du groupe, Ogach et Théo se sont rencontrés au collège. Chacun de leur côté faisait partie d’un groupe de rock. Quand ils décident de fonder ensemble leur groupe en 2010, ils explorent le reggae que Théo écoute depuis toujours. Ils l’apprennent en autodidacte et s’initient même au patois jamaïcain. En 2011, ils rencontrent Naâman et enregistrent leur premier clip « Me Nah Fed Up » qui rencontre un engouement surprise sur la toile… Et, en 2016, ils sortent leur premier album « Jahneration ». « Stuck In The Middle » évoque leur dualité, cette impression d’être entre deux périodes, deux univers que ces deux musiciens explorent avec succès au point d’être considérés comme une référence du reggae en France. Entretien avec Ogach. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Jahneration bientôt à Lons : « On s’est approprié le patois jamaïcain » - La République des Pyrénées.fr
  • Après notre quiz sur la prononciation des communes de Lorraine, à travers 15 questions, vous devrez deviner la signification de chaque mot ou verbe issu des patois de la région parmi trois propositions (quatre pour l’une des questions, qui prend le contre-pied des 14 autres). C’est parti, l’heure est venue de se tester ! , QUIZ. Que signifient ces mots issus des patois de Lorraine ? Testez vos connaissances | Lorraine Actu
  • Au-dessus de la porte d’un ancien séchoir, un cœur gravé dans la pierre indique la date de 1629; on s’assied à l’intérieur sur une vieille chaise dans un recoin pour découvrir la richesse du patois de la région, travail issu de la collaboration de la Médiathèque Valais-Martigny et de l’association de patoisants Y Fayerou. A l’étage, où il faut se hisser autant que se glisser tant nos corps ont grandi, un petit diaporama accompagne un joyeux lexique qui décline toutes les façons de dire «rigoler». Le Temps, A Bruson, l’art prend son temps - Le Temps
  • Voilà ce qu’écrivit Isidore Mirel et sa transcription en patois. ‘’C’était à Fleurance pendant la guerre. Un missionnaire, ce jour-là, expliquait aux jeunes filles au cathéchisme le troisième commandement de Dieu et voulait leur faire comprendre ce qu’était, comme on le dit en Français, une œuvre servile. Une œuvre servile, dit-il, est une œuvre où le corps a plus de part que l’esprit. Cela veut dire que c’est un travail où les mains, les jambes et le dos prennent plus de peine que la tête… Exemple : labourer… Cela est un travail vraiment où il se prend beaucoup de peine...mais … et en se tournant vers une fillette qui levait la tête comme si elle avait compris… Mais ? Lui dit-il, Pauline, qui est-ce qui prend le plus de peine lorsqu’on laboure ? Et la fillette avec un petit sourire d’enfant : les vaches, Monsieur !" , Le patois … et les vaches - Le journal du Gers
  • Christian et Odile sont des habitants de la Savoie. Comme tout le monde, ils restent à la maison en cette période de confinement. Ils profitent du beau temps pour sortir un peu dans leur jardin. Et pour garder le contact avec leurs proches, Christian et Odile utilisent WhatsApp. "Prenez soin de vous, restez à l'intérieur", recommandent-ils en patois savoyard. LCI, Christian et Odile transmettent un message de confinement en patois savoyard | LCI
  • Ils sont beaucoup, ces Lorrains qui ont encore en mémoire les contes du folklore local qui ont bercé leur enfance, à partir d’un récit de René Bastien. Les plus anciens retiennent aussi le travail connexe pour faire vivre le patois lorrain roman à travers l’association du Cercle des Patoisants de Metz-Queuleu. Aussi, c’est avec tristesse que tous ces amoureux de la Lorraine ont appris le décès de René Bastien, le 12 mai à Marly, dans sa 96e  année. Point de Covid-19, mais la chronique d’une mort annoncée pour celui qui n’entendait ni ne voyait plus, lui, l’homme chaleureux qui se nourrissait des rencontres avec ses semblables. , Edition Metz et agglomération | René Bastien, conteur du patois lorrain, n’est plus
  • Le groupe de patois La Band’à Fanfoué de Reignier a régalé et enchanté son public ce dernier week-end. Il a servi, en costume traditionnel, le repas entrecoupé par trois parties de chants, de monologues et de saynètes. , Patrimoine culturel | Le patois en spectacle avec La Band’à Fanfoué de R’gny
  • Ce qui m'a beaucoup plu, c'est d'apprendre qu'on appelait autrefois ces planches en patois des "horapeths" ou "oropets", terme qui désigne des planches dont on a enlevé l'écorce et  qui siginifie  "écorchés" , Festival Avoz'art : Véronique Combes expose ses sculptures sur "horapeths" - Le journal du Gers
  • C’est aussi une occasion de faire revivre le patois du Maine que je pratique depuis la plus tendre enfance. » , A Mamers, les veillées à l'ancienne font revivre le patois du Maine | Le Perche
  • Contes, chants polyphoniques suisses en patois et en français, chants biélorusses à deux voix et lecture d’extraits du texte de Ramuz agrémenteront l’histoire, «que nous raconterons avec le corps et la voix», détaille Lydia Weyrich. , Ramuz en mode intimiste à Derborence
  • C’est déjà la mobilisation générale, chez tous les amateurs du patois local, pour organiser comme tous les ans la Messe de noël en rouchi, au profit du Noël des deshérités de la Voix, au profit de ces enfants qui ont eu moins de chance que d’autres. La Voix du Nord, À Marly, avec la messe en rouchi, vous saurez comment on dit traîneau en patois
  • Chaque jour, le Dauphiné Libéré vous propose de découvrir un mot du patois savoyard. Maintenant, nous vous proposons de réviser et de vous tester avec les mots de la semaine dernière. Prêt ? , Haute-Savoie | Patois quiz n°4 : testez votre patois
  • Del Daval, président de l’association « Lâ Patoisant dâ Tro R’vères », a motivé ses troupes en leur permettant de travailler en leur faisant travailler le patois de manière ludique, à travers la traduction de l’album N° 10 intitulé « Gaffes en pagaille ». Après avoir bien réfléchi, le titre deviendra « Taût pien d’èhhouôyes ». Le monsieur Lagaffe deviendra « L’èhhouôye ». , Edition Remiremont - Gérardmer | Un album de Gaston Lagaffe traduit en patois
  • Si le patois est avant tout une langue parlée, il a toujours fait l’objet de livres, parfois très érudits, et même d’une presse hebdomadaire. Journal L'Ardennais abonné, D’hier à aujourd’hui, des livres en patois vendus en librairie à Charleville
  • La chasse continue d’animer les discussions de nos patoisants. Et parmi les passionnés, on retrouve Rosemonde Lahr, qui allie l’utile à l’agréable. Elle a longtemps chassé avec son père, puis avec son époux. Mais Rosemonde est aussi une cuisinière hors pair, qui fait mijoter le gibier. Cette semaine elle livre la recette du pot-au-feu. Après un bon repas, un consensus tout trouvé sur l’importance du poêle à bois, il sera l’heure de la sieste et de la belle histoire de Gérard Avril. Journal L'Ardennais abonné, Notre podcast en patois ardennais: épisode 10, Rosemonde la chasseuse
  • Alors, quand son message est traduit en patois sarthois, il prend une tout autre couleur. , Sarthe. Coronavirus : le message de prévention en version patois sarthois | Les Nouvelles de Sablé
  • On retrouve un instituteur qui arrive dans son nouveau village d'affectation. Il y découvre les coutumes, le patois, le monde rural. Entre théâtre, danse... et rires. , Puy-en-Velay : du théâtre en patois pour inaugurer la nouvelle salle Jeanne-d'Arc - La Commère 43
  • Daniel Boulogne anime chaque soir à 20 heures le moment d’applaudissements pour les soignants en jouant de l’accordéon entre des séquences de sketches patoisants. Les habitants du quartier se sont pris au jeu, créant un lien collectif pour rompre à bonne distance le confinement. La Voix du Nord, Feuchy : des « mercis » aux soignants au son de l’accordéon et en patois picard
  • Un "quèquè", une "rabasse", "tartouiller"... Le patois local est riche de mots que tous ne connaissent pas. Même les anciens Dijonnais ne sont pas tous capables de traduire certaines de ces expressions. Le Bien public vous propose de tester vos connaissances dans le domaine.  , Côte d'Or | Testez votre connaissance du patois local !
  • Au Moyen-Âge, le picard était la langue pratiquée dans le Nord de la France. Ensuite écarté par le français de l’Ile-de-France, langue du Roi, puis langue de la République, il s’est peu à peu raréfié. En subsistent aujourd’hui des mots, des expressions, un patois le « chti » et surtout un accent ! , Aulnoy-lez-Vals. Mauricette, notre star locale, ce soir sur France 3 dans un documentaire consacré au patois | L'Observateur
  • Un "quèquè", une "rabasse", "tartouiller"... Le patois local est riche de mots que tous ne connaissent pas. Même les anciens Dijonnais ne sont pas tous capables de traduire certaines de ces expressions. Nous vous proposons de tester vos connaissances dans le domaine.  , Culture - Loisirs | QUIZ. Testez votre connaissance du patois local !
  • Il a fait du patois mosellan une source d'inspiration inépuisable pour ses spectacles. L'humoriste, actuellement en tournée avec son "One Médical Show Santé", en distille  dans certains sketches qui font un carton bien au-delà des frontières du département. Franceinfo, Il fait un carton bien au-delà de Metz : Julien Strelzyk, l'humoriste qui remet le patois mosellan au goût du jour
  • L’association des régions de France veut en faire des options au lycée. Ce n’est pas demain pourtant que dialectes ou patois retourneront sur les bancs de l’école française. Journal L'Ardennais abonné, Les patois picard et ardennais ne sont pas près d’entrer dans nos écoles
  • Des mots du patois subsistent dans le parlé revinois. L’expression « la ket » est très répandue en ville. Journal L'Ardennais abonné, VIDÉO. Les mystérieuses origines de « la ket » de Revin
  • Rendez-vous est donné pour une après-midi de théâtre en patois à la salle polyvalente d'Araules le dimanche 17 novembre à 14 heures. , Araules : du théâtre en patois le 17 novembre au profit de Lourdes Cancer Espérance - La Commère 43
  • En France, les langues régionales sont souvent appelées des « patois ». Les linguistes n’utilisent jamais ce mot qui est péjoratif et imprécis. Utiliser le mot « patois » c’est refuser de nommer un nom à sa langue, donc considérer qu’elle n’est pas une langue. Ce mot, à l’origine, désigne des cris d’animaux et c’est tout dire ! Journal L'Union, QUIZ. Si vous connaissez ces expressions, vous êtes un vrai Picard!
  • Sauvegarder le patois sarthois, tel est l’objectif de l’association Dekèktudi créée à Savigné-L’Evêque, et qui a lancé son tout premier jeu de société. L’idée est née dans la tête de Fabrice Louvet, alors qu’il cherchait à jouer en soirée avec des amis. Très rapidement, ces derniers se sont pris au jeu, et se présente alors l’éventualité de commercialiser le jeu.  , Dekèktudi : le jeu en patois sarthois remporte un franc succès - Vibration - Vibrons Ensemble
  • Le normand est-il une vraie langue ? Ou ce n’est qu’un patois, une sorte de français déformé ? Quand Nicolas Abraham, le président de la Fédération des associations pour la langue normande (Fale), parle normand, il est vrai qu’on a presque l’impression de comprendre ce qu’il dit, mais pas tout à fait. , La question pas si bête : le normand, vraie langue ou vulgaire patois ? | 14actu
  • Le quart d'heure savoyard revisiter par LE groupe patoisant de la région annécienne : la Béda à Rénée, dont l'objet est de sauvegarder la langue savoyarde et d'animer les fêtes traditionnelles. , Texte : L'sartifikà d'étude (Le certificat d'études)
  • Parce qu’il « débagoule » (parle beaucoup), on le dit beau parleur, fanfaron, affabulateur, polémiste… On dit tant de choses sur Yannick Jaulin qu’il est resté, au-delà des modes, conteur et content de l’être. Il grandit à Aubigny, une petite commune vendéenne où le patois est la langue d’usage. À l’école primaire, il découvre que les gens parlent autre chose que le « parlanjhe ». Au collège, à La Roche-sur-Yon, il subit l’opprobre des bourgeois, qui se moquent de sa langue de plouc. « Je me suis rendu compte du pouvoir de domination des gens qui maîtrisaient le français. Alors je m’y suis mis pour être leur égal. Le français est ma langue de tête, mais je ne veux pas renoncer au patois, un parlé bâtard mais porteur d’émotion. » Dans son spectacle Ma langue maternelle va mourir…, il évoque ce dialecte saintongeais, qui tente de résister à la domination jacobine du français. « Ma langue est un trésor et un boulet. J’assume mon héritage, mais je refuse d’être un militant régionaliste. Ma démarche est plus proche de celle d’un Valère Novarina, qui utilise le patois comme un langage de scène. Il faut être acteur pour monter sur un plateau de théâtre. N’importe quel conteur ne peut le faire ! » Télérama, Aux Bouffes du Nord : Yannick Jaulin, le patois pour patrie
  • Le coronavirus ne doit pas avoir de traduction en patois, car l’épidémie n’empêchera pas la fête de se dérouler ce week-end. Le groupe patoisant Li Brëjoyoeü propose deux soirées musicales et théâtrales, le vendredi 6 et le samedi 7 mars à la salle de gymnastique de Charnot. Ces soirées ne s’adressent pas qu’à un public qui maîtrise le patois, car une traduction française sur grand écran est proposée. , Fully: le groupe patoisant Li Brëjoyoeü monte sur scène
  • Cette formation en immersion est destinée à toutes celles et ceux qui veulent comprendre, parler cette langue, la vivre dans des activités du quotidien. L'utilisation du patois, pour apprendre, chanter, manger, jouer, et se balader en découverte du pays... , Tence : un stage en immersion en août pour parler et vivre dans la culture occitane - La Commère 43
  • Quand on assiste à un spectacle de Toudis pour rire, forcément, on se marre. Du côté des comédiens, on avoue bien rigoler aussi. Mais on ne fait pas que ça. Non, pour eux, et notamment pour Phrasie Toudis, transmettre le patois, c’est un peu une mission… La Voix du Nord, Toudis pour rire, ou la croisade d’une Armentiéroise pour que vive le patois
  • T’tchine ! Ce terme ne vous dit peut-être rien, pourtant, il est typiquement altiligérien. Plus précisément, il s’agit d’une vieille expression en patois vellave qui permettait de désigner l’autre (ou soi-même) comme « un étourdi, un maladroit, ou bien même un nigaud bien buté… » Un nom parfait pour la nouvelle marque de vêtements que Maxime Teissier vient de lancer.T'tchine www.leveil.fr, T’tchine : une marque de vêtements qui met à l’honneur les symboles du Velay - Le Puy-en-Velay (43000)

Traductions du mot « patois »

Langue Traduction
Anglais patois
Espagnol dialecto
Italien patois
Allemand patois
Chinois to
Arabe العام
Portugais patoá
Russe местный говор
Japonais パトワ
Basque patois
Corse patois
Source : Google Translate API

Synonymes de « patois »

Source : synonymes de patois sur lebonsynonyme.fr
Partager