La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « paresseusement »

Paresseusement

Définitions de « paresseusement »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARESSEUSEMENT, adv.

A. − Avec paresse, avec nonchalance, sans énergie. Travailler paresseusement; être paresseusement couché, installé, vautré. La folle créature [Baccarat] mettait à s'habiller une nonchalance extrême, et s'abandonnait paresseusement aux mains de sa femme de chambre, avec le dédaigneux laisser-aller d'une duchesse (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p.151).D'immenses troupeaux qui, n'ayant pas la force de paître sous cette chaleur accablante, restaient paresseusement étendus (Verne, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p.154).La jeune femme s'attardait paresseusement dans son lit, ou à sa toilette (Rolland, J.-Chr., Adolesc., 1905, p.272).
[Dans un cont. métaph.] Forêts, villages, maisons de plaisance sortaient paresseusement de leur lit de brume (Vogüé, Morts, 1899, p.336).
B. − Littér. Avec lenteur. Synon. indolemment, mollement, nonchalamment.Ses cils, lourds de mascara, battent paresseusement (Colette, Ingénue libert., 1909, p.172).De gros flocons de neige erraient paresseusement dans l'espace glacé (Duhamel, Désert Bièvres, 1937, p.90).
C. − Avec lenteur d'esprit, sans effort de réflexion. La bourgeoisie française d'aujourd'hui pense approximativement et paresseusement (Aymé, Confort, 1949, p.55).La confiance paresseusement accordée à l'aveugle nature (Perroux, Écon. XXes., 1964, p.22).
Prononc. et Orth.: [paʀ εsøzmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. Ca 1195 pereçosement (Ambroise, Guerre Sainte, 5671 ds T.-L.); ca 1355 paresceusement (Bersuire, Tite-Live, ms. Ste-Genev., fo48b ds Gdf. Compl.). Dér. de paresseux*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 123.

Wiktionnaire

Adverbe - français

paresseusement \pa.ʁɛ.søz.mɑ̃\ invariable

  1. Avec paresse ; d’une manière paresseuse.
    • Paresseusement et presque amèrement, il se remémora ses dernières soirées. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 149 de l’édition de 1921)
    • Pour unique réponse, Geisha s'étira paresseusement et demanda une cigarette. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 45)
    • […] ; soleil que l'on recherche l'hiver pour s’encagnarder en le savourant paresseusement, ou soleil que l'on fuit en été vers la parcelle d'ombre qui nous met à l'abri de ses rayons meurtriers. — (Émile Guigou, Écrits politiques, Éditions L'Harmattan, 2010, p.97)
    • Il me semble, ma très chère, que vous devez m’en aimer mieux, quand vous êtes couchée bien paresseusement ; c’est là ma fantaisie, — (Marquise de Sévigné, 446)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARESSEUSEMENT. adv.
D'une manière paresseuse.

Littré (1872-1877)

PARESSEUSEMENT (pa-rè-seû-ze-man) adv.
  • Avec paresse. Les grands s'endormaient paresseusement dans leurs lits, qu'ils avaient été ravis de retrouver, Retz, II, 99. Il me semble, ma très chère, que vous devez m'en aimer mieux, quand vous êtes couchée bien paresseusement ; c'est là ma fantaisie, Sévigné, 446.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il assailloient lentement et pereceusement, H. de Valenciennes, XXXIV.

XIVe s. Il vivent pareceusement, et sont remis et negligens, et se efforcent trop peu de bien faire et ouvrer, Oresme, Eth. 73.

XVe s. Faictes vous servir grandement, Et servez paresceusement, Deschamps, Poésies mss. f° 408.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PARESSEUSEMENT. - HIST. Ajoutez : XIIe s. [Les pensées] ki, kant eles vont alsi com par l'us perezousement, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 348.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « paresseusement »

Paresseuse, et le suffixe ment ; prov. paresosament ; cat. peresosamente ; espag. perezosamente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de paresseux, par son féminin paresseuse, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paresseusement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paresseusement parɛsøzmɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « paresseusement » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « paresseusement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « paresseusement »

  • Un chat regarde paresseusement par la vitre à Doha, au Qatar ; des chalets suisses s’accrochent aux collines vertes d’Aeschiried, en Suisse ; le bruit de la pluie sur un arbre se fait entendre à Gurgaon, dans l’État de l’Haryana en Inde. Ces quelques tranches de vies sont visibles sur le site WindowSwap. Comme le décrit The Verge, il s’agit d’“un projet de quarantaine mené par Sonali Ranjit et Vaishnav Balasubramaniam [un couple de créatifs dans la publicité à Singapour] qui vous permet d’utiliser votre navigateur pour regarder des vidéos cadrées sur des fenêtres et ce sur quoi elles donnent, depuis différents endroits à travers le monde”.
    Courrier international — WindowSwap, le projet vidéo qui vous fait regarder par la fenêtre du voisin
  • Ce combat de la presse faisait chorus avec celui de l’opposition, ce qui incitait les tenants du pouvoir à les confondre paresseusement pour les renvoyer dans les cordes du ring. Or Babacar Touré s’obstinait à jouer les prolongations. Les positions se rapprochent. Les extrémités se touchent enfin. Le dialogue s’amorce. Les rigidités de perception se détendent de part et d’autre, parce que certaines forces y ont travaillé d’arrache-pied.
    Dakar92 — EDITORIAL - PAR MAMADOU NDIAYE: LE HÉRAUT - Dakar92
  • Le tourisme, je n’ai rien contre dans le principe. A moi aussi, bien sûr, il m’est arrivé de flâner paresseusement sur les places d’une ville inconnue –même si, à l’étranger, j’y ai principalement habité, trois ans en tout, ce qui est tout de même fort différent. Et pas plus tard que dans pas longtemps, je vais aller voir des potes en Normandie pour un repos bien mérité. Mais serait-ce trop demander que tout ceci soit encadré ? Avec un système de limitation de visas, par exemple ? Histoire de ne pas avoir l’impression chaque été de vivre dans la succursale Provence de Disneyland Paris ?
    Club de Mediapart — Touristes, qu’est-ce que vous faites là? | Le Club de Mediapart
  • Quelques mètres plus bas, le ruisseau-Loire s'égare paresseusement dans un étang. Puis il reprend son cours et descend dans une prairie, là où on peut observer des fleurs, des orchidées, des papillons, et tout plein d'autres petites merveilles…
    e_tribune - Sur les bords de la Loire avec Christine Nucci
  • Il est un lieu qui fleure bon les vacances, la sérénité et le bonheur de vivre, un espace culturel en plein air disposant d’un grand dôme de toile pour se replier si par malheur le ciel se faisait chagrin. La Loire lambine paresseusement à ses pieds, la troupe des oies a élu domicile en ce petit paradis urbain. Au loin, sur l’autre rive, l’agitation semble si dérisoire tandis que la cathédrale s’offre tout simplement à notre admiration.
    Club de Mediapart — Espace culturel de plein air | Le Club de Mediapart
  • Maïs, céréales, élevage… C’est une verte campagne utilitaire. Nous sommes à une quarantaine de kilomètres au nord de Nantes. Au détour d’un virage, les géantes apparaissent. Huit au total. Elles font une sorte d’arc de cercle dans les champs. Sous le soleil de juillet, les ombres de leurs pales strient paresseusement les herbes ondulantes. C’est assez joli, je trouve.
    Charlie Hebdo — Reportage - Nantes : le mystère des éoliennes tueuses   - Charlie Hebdo
  • Si vous pensiez que la pétanque n’était qu’un groupe d’hommes âgés sirotant du pastis et lançant des balles paresseusement sur une place de village français, détrompez-vous. Ce sport a des ambitions dramatiques, dangereuses et olympiques.
    2051.fr — Dix choses que vous ne saviez probablement pas sur la pétanque - 2051.fr
  •  Non, certes, je ne méconnais pas les services modestes et précieux que rendent journellement les gardiens de la paix à la vaillante population de Paris. Et je n’aurais pas consenti à vous présenter, Messieurs, la défense de Crainquebille, si j’avais vu en lui l’insulteur d’un ancien soldat. On accuse mon client d’avoir dit : “Mort aux vaches!“. Le sens de cette phrase n’est pas douteux. Si vous feuilletez le dictionnaire de la langue verte, vous y lirez : “Vachard, paresseux, fainéant; qui s’étend paresseusement comme une vache, au lieu de travailler”. - Vache, qui se vend à la police ; mouchard. “Mort aux vaches!” se dit dans un certain monde. Mais toute la question est celle-ci : Comment Crainquebille l’a-t-il dit? Et même, l’a-t-il dit? Permettez-moi, Messieurs, d’en douter. Je ne soupçonne l’agent Matra d’aucune mauvaise pensée. Mais il accomplit, comme nous l’avons dit, une tâche pénible. Il est parfois fatigué, excédé, surmené. Dans ces conditions il peut avoir été la victime d’une sorte d’hallucination de l’ouïe. Et quand il vient vous dire, Messieurs, que le docteur David Matthieu, officier de la Légion d’honneur, médecin en chef de l’hôpital Ambroise-Paré, un prince de la science et un homme du monde, a crié : ” Mort aux vaches!”, nous sommes bien forcés de reconnaître que Matra est en proie à la maladie de l’obsession, et, si le mot n’est pas trop fort, au délire de la persécution. Et alors même que Crainquebille aurait crié: “Mort aux vaches!“, il resterait à savoir si ce mot a, dans sa bouche, le caractère d’un délit. Crainquebille est l’enfant naturel d’une marchande ambulante, perdue d’inconduite et de boisson, il est né alcoolique. Vous le voyez ici abruti par soixante ans de misère. Messieurs, vous direz qu’il est irresponsable.
    Anatole France — L’Affaire Crainquebille

Traductions du mot « paresseusement »

Langue Traduction
Anglais lazily
Espagnol perezosamente
Italien pigramente
Allemand träge
Chinois 懒洋洋
Arabe كسول
Portugais preguiçosamente
Russe лениво
Japonais 怠惰に
Basque lazily
Corse lazosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « paresseusement »

Source : synonymes de paresseusement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « paresseusement »

Combien de points fait le mot paresseusement au Scrabble ?

Nombre de points du mot paresseusement au scrabble : 18 points

Paresseusement

Retour au sommaire ➦